France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Du mythe de la Milice
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Baddack


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 14:31 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

"N'oublions pas que le "stage" de formation de ces Waffen SS était surtout axé sur la formation militaire des personnels ! Formation accélérée par la nécessité d'arrêter l'armée rouge..."
Hum Ils préféraient des soldats qui savait "pourquoi se battre" au lieu de "comment se battre" et ce même en 1943, j'avoue avoir été surpris.
Tu retrouve cette saine ambiance dans les deux premiers tomes des Mabire.
Je pourrai même te donner le N° de la page Very Happy
Ce qui n'est pas dit mais que l'on peut deviner est l'évocation du sort des juifs lors de ces cours sur la "conception du monde".

Attention: je ne dis pas qu'ils ont été acteur de la shoah, mais peut être témoin indirect. Car il est si facile de dire de n'avoir jamais été au courant au lieu de donner une explication.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Juin - 14:31 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 14:33 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Il est comme ça Lebel ! On ne peut pas être Libres, Français, et Résistants si on n'a pas appartenu aux FTP, à la 2ème DB ou... à l'UGIF !
Ici, tous ceux qui ne peuvent pas prouver qu'ils sont encartés au CRIF, au MRAP, à la LDH et à ... Histoquiz, font des "pirouettes", falsifient l'histoire et sont des suppôts de Doriot !
Faut t'y faire ! Mais rassure toi ça ne va pas durer longtemps...
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires.&quot; Charles Péguy


Revenir en haut
Baddack


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 14:37 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Disons plutôt que le style y est autant que l'intelligence n'y est pas...
Je ne conçois même pas un débat sur un ton pareil, de plus citer ses sources n'est nullement une perte de temps.
Dommage...


Revenir en haut
4ezouaves


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 26
Localisation: gironde

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 15:10 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Encore un qui a le monopole du coeur et de la bravoure,moi et ma famille n'avons rien a prouver a de tels individus. Ce sont des debatteurs a la petite semaine, intolerant de sucroit et j'en suis sur ayant les droits de l'homme dans leur salon.
Sachez monsieur, que je n'ai pas de morale a recevoir de vous.


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 15:14 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Baddack a écrit:
Euh ils suivaient tout de même des cours de Weltanschaunng avec stage a l'appui... et ce même en 43-44.
Dire qu'ils ne pouvaient pas savoir, je ne suis pas d'accord.

"Weltanschaunng" veut dire "vision du monde" ou quelque chose approchant. C'est un vaste sujet!
Dire qu'ils savaient est faux! d'ailleurs dans au moins 3 livres (dont un de Mabire) il est fait mention de prisonniers de KZ rencontrés au hasard d'exercices. Leurs jugement est unanime: les prisonniers rencontrés n'avaient bien sur pas l'air de touristes en ballade mais rien de bien choquant: ils ne portaient pas de traces de sévices, ils n'étaient pas spécialement maigres, pas spécialement sales,...


Baddack a écrit:
T'as tout de même la visite de l'hôpital psychiatrique enfants adultes dans la banlieue de Munich ou on leur explique ce qu'on en fait...
De plus il existai au sein de la SS ce qu'on appelai des stages de convalescence. Me suis toujours demandé si après les Carpates au moins un des officiers s'y est retrouvé (c'est juste une interrogation).

Oui cette visite montrait les dégats causés par les problèmes génétiques et le coût que cela représentait pour la société. Il est par contre faux de prétendre que l'on parlait aux visiteurs d'euthanasie.

Note sur l'euthanasie, l'eugénisme, les stérilisations forcées,...
On accuse souvent l'Allemagne de s'être adonnée à ce genre de pratique mais ce que l'on oublie de dire c'est que BEAUCOUP d'autres pays faisaient la même chose. Même si aujourd'hui ça peu choquer, il faut bien comprendre qu'à l'époque ces thèmes étaient à la mode et que beaucoup de débats eurent lieu sur ces sujets. A titre d'exemple, on peut parler des 17 Etats aux US qui pratiquaient la stérilisation forcée, y compris sur des alcooliques, cette même Amérique n'hésitait pas non plus à faire des expériences sur ses propres prisonniers. Les Anglais n'hésitaient pas dans certains à pratiquer l'euthanasie sur des nouveaux nés très atteints. L'URSS, était très en pointe sur l'eugénisme (vous savez le fameux "homme nouveau", ainsi le cerveau de Lénine fut extrait et découpé en petites lamelles pour l'étudier et tenter de comprendre comment fonctionnait l'esprit d'un tel génie. Le Canada lui mettait ses fous dans de vastes hangars en dehors des villes qu'ils saoulaient à mort.

Quand aux stages de convalescences de Waffen SS dans les KZ, c'est une désinformation totale colportée par un internaute du forum vert avec la bénédiction (silencieuse) du coco du chaud qui sait parfaitement que cela est faux.
La Waffen SS (combattante) n'a rien à voir avec l'Allgemeine SS. C'est un peu comme comparer l'armée avec les gardiens de prison: ça n'a rien à voir! D'ailleurs les Waffen méprisaient l'Allgemeine: les Waffen ne se sentaient même pas obligés de respecter les grades des SS Allgemeine qui étaient avant tout honorifiques.
Par contre, il n'est pas exclu que certains Waffen SS, inaptes au combat furent engagés dans l'Allgemeine.
Dire, comme j'ai pu le voir, que les Waffen SS en convalescence allaient garder les KZ pour 'se détendre' est une désinformation totale!


Revenir en haut
Baddack


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 15:28 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Dans ce cas la le bouquin de Simon Wiesenthal c'est de la crotte? Very Happy
Il parle dans un de ces bouquins de ces fameux stages dit de convalescence.
J'ai déjà lu cette version en effet du vert qui ma foi après contrôle des sources me parait plausible (sinon j'en aurai pas parlé).

De plus la seule fois ou un SS français a reniflé près d'un camp c'était pour finir dedans... Dantzig-Matzkau par exemple.

Quand a l'autre coco du chaud, c'est mieux quand il fait silence.

"au moins 3 livres (dont un de Mabire) il est fait mention de prisonniers de KZ rencontrés au hasard d'exercices"
File moi les pages, je les ai relu la semaine dernière et bizarrement pas de souvenirs de ce que tu raconte (peut être dans "la division Charlemagne"? avec l'édition et les numéros de pages stp).

"faux de prétendre que l'on parlait aux visiteurs d'euthanasie."
Il suffit de lire entre les lignes...


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 16:28 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Baddack a écrit:
Dans ce cas la le bouquin de Simon Wiesenthal c'est de la crotte? Very Happy

Oui je sais que cette absurdité vient d'un "bouquin" de Wiesenthal.
Cela dit, il n'est pas de la "crotte", il est bien pire! derrière cet homme érigé en Intouchable par la communauté internationale, se cache un personnage trouble aux motivations confuses qu'un chancelier autrichien (Bruno Kreisky) n'hésita pas à qualifier "d'agent nazi".


Baddack a écrit:
Il parle dans un de ces bouquins de ces fameux stages dit de convalescence.
J'ai déjà lu cette version en effet du vert qui ma foi après contrôle des sources me parait plausible (sinon j'en aurai pas parlé).

Voyons, un peu de sérieux! Wiesenthal n'a jamais hésité à colporté toute sorte de fable! des fameux savons humains aux salles de douches électrifiées cette star a tout osé!


Baddack a écrit:
De plus la seule fois ou un SS français a reniflé près d'un camp c'était pour finir dedans... Dantzig-Matzkau par exemple.

Non, il y avait un camp près du dépôt de Greifenberg. Ils ont rencontré des prisonniers du camps voisin qui étaient dehors pour faire des travaux


Baddack a écrit:
Quand a l'autre coco du chaud, c'est mieux quand il fait silence.

C'est mieux quand il parle!

Baddack a écrit:
File moi les pages, je les ai relu la semaine dernière et bizarrement pas de souvenirs de ce que tu raconte (peut être dans "la division Charlemagne"? avec l'édition et les numéros de pages stp).

je crois que ce témoignage se trouve dans la Brigade Frankreich, édition original chez fayard (par Grancher).
Le deuxième livre est "les places étaient chères" de Eric Labat.
Le troisième est "Soldat Baraka" de Costabrava.
Concernant les pages, arrf! j'ai peut être 150 livres et revues d'histoires sur le sujet, j'en ai aucune idée!

Baddack a écrit:
"faux de prétendre que l'on parlait aux visiteurs d'euthanasie."
Il suffit de lire entre les lignes...

A effectivement dans ce cas, on peut aller très loin...


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 16:47 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

J'ai retrouvé l'extrait suivant page 396 dans le livre "les places étaient chères".
Citation:
Il y avait à côté du camp comme auprès de beaucoup d'autres camps analogues, un petit camp de concentration dont les convicts travaillaient à l'entretien de la voirie.
On était dans les premiers jours froids et ces hommes paraissaient souffrir, dans leur tenue grossière, de l'insuffisance de vêtements et de nourriture, par rapport au labeur pénibles qu'ils effectuaient.

Mais leur condition, à cela près, ne me parut pas plus pénible que pouvait être celle d'un condamné d'une quelconque prison à la même époque, même en France. Comparant leur état à celui qui avait été le mien au fort de Montluc à Lyon, gardé par l' administration française, pendant l'hiver de 1941, je me dis qu'il valait mieux être détenu par les Allemands que certains Français.

Aucun d'entre eux ne portaient les stigmates terribles de misère physiologique que j'avais appris à reconnaître.


Ces propos datent d'après Juillet 44 à une époque où l'Allemagne n'avait déjà plus grand chose à manger. Tu dis avoir lu les Mabire, tu connais donc le régime alimentaire auquel les SS français étaient soumis.
Pour ceux qui n'ont pas lu ce livre, une anecdote relate qu'un jour il fut demandé aux SS Français de donner leur sang; ils le firent "avec plaisir" pour avoir un peu de nourriture en plus mais leur sang était tellement anémié qu'il était inutilisable! c'est dire le régime!

Ce livre fut écrit par un certain Eric Labat, ceux qui ont lu le livre pourront témoigner que cet ouvrage est loin d'être une ode aux volontaires français.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 17:03 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Mais mon cher 4èzouaves
Je repondais la , à Admin qui tournait en derision votre message : Vive les Français Libres et la Resistance , auquel j'adhère completement 


J'aurais du ecrire sous la réponse d'Admin :
Celà va de soi, puisque nous sommes des Français Libres Résistant
Et tu réponds à 4èzouaves par une pirouette !
ça va ?


Revenir en haut
Baddack


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 17:56 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Ok merci Charles, je consulte mes docs et je te prepare une reponse.

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 18:40 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Attention Baddack , tu prends une mauvaise pente , ne copine pas trop  avec  la bande des 4 : Charles , Resistant , Alexandre , Marechal et leurs 2 maitres à penser Admin et Briard , ils vont t'enregimenter et te faire chanter " Marechal , nous voila "........................en attendant mieux .
 Parle leur de la Milice ou de la Charlemagne , ils aiment bien ......mais pas de la Resistance , la , ils voient rouge 
Oh , Ils sont pas méchants .......ils jappent comme des roquets mais ne mordent pas   Very Happy


Revenir en haut
Baddack


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 18:50 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Disons que la critique toute personnelle de Charles concernant les livres de Wiensenthal me laisse pantois.
J'ai pas entendu parler de savon humain ou de douche électrifiée dans son livre, même avec beaucoup d'imagination ou en lisant entre les lignes. Donc ça mérite recherche après tout.

Ça ne m'étonnerai pas qu'on en parle peu voir pas du tout si c'est avéré, l'Allemagne depuis la phrase d'Adenauer préférai laisser tomber la chasse aux nazis en privilégiant la culpabilité collective...


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Dim 8 Juin - 00:43 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Baddack a écrit:
Disons que la critique toute personnelle de Charles concernant les livres de Wiensenthal me laisse pantois.

Attention cependant... je ne conteste pas le travail très important de Wiesenthal. Mais je pense qu'il s'est prononcé très (trop) rapidement sur certains faits et qu'il a eu tendance à faire trop confiance à certains témoins.
La douleur et l'esprit de revanche (tout à fait concevable...) font parfois faire des erreurs.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 09:20 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

Son délire sur le "savon" humain est tout de même un cas de figure ! Son origine ? La confusion entre le sigle "RIF" qui etait une sorte de Label étiquetant les produits fabriqués en Allemagne et "RJF" qui aurait donc indiqué des produits fabriqués "à base de Juif", et qui ne figurait d'ailleurs nulle part ! On peut se tromper, mais si c'est le cas, on doit reconnaître son erreur, or Wiesenthal ne l'a jamais fait, laissant ainsi accréditer la légende...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 15:19 (2008)    Sujet du message: Du mythe de la Milice Répondre en citant

lebel a écrit:
Attention Baddack , tu prends une mauvaise pente , ne copine pas trop  avec  la bande des 4 : Charles , Resistant , Alexandre , Marechal et leurs 2 maitres à penser Admin et Briard , ils vont t'enregimenter et te faire chanter " Marechal , nous voila "........................en attendant mieux .  Parle leur de la Milice ou de la Charlemagne , ils aiment bien ......mais pas de la Resistance , la , ils voient rouge Oh , Ils sont pas méchants .......ils jappent comme des roquets mais ne mordent pas   Very Happy





C'est (enfin c'était) incroyable, les "tours de passe-passe" auxquels se livrait Lebel pour faire croire que nous sommes des propagandistes de la Milice et des ennemis de la Résistance ! Il suffit pourtant de lire tous les posts qui ont été édités sur ces sujets !

En ce qui me concerne, loin de moi de rentrer dans ce jeu ! Il y a eu dans la Milice de redoutables salauds criminels, comme dans la Résistance, où certains ont véritablement terrorisé les populations  paisibles.
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:01 (2016)    Sujet du message: Du mythe de la Milice

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com