France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nos "Alliés" anglais...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 06:09 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

laurentlemiltonien a écrit:
elle est où l'ignominie ? De ne pas reconnaître la bonté d'âme, la sagesse des anciens de la LVF et de la charlemagne.  Ce n'est pas en me caricarurant de guignol qui se la raconte que te renforce ton argumentation.


Tu devrais apprendre à lire toi, plutôt que jouer les outragés, l'ignominie, elle est là :<les massacres commis par tes Brigadistes tu les oublies, ils comptent pour des néfles!! Et les assassinats commis par tes RMS, anciens Brigadistes, qui rançonnaient les paysans français, qui pillaient les banques ou les perceptions françaises, les bureaux de tabacs, qui éliminaient physiquement les "mal pensants" réfractaires à leur idéologie meutrière et nauséabonde>

Alors qu'il reste encore à prouver la mêmer chose pour les LVF et les Charlemagne. Qui eux combattaient et ne massacraient pas des civils innocents.
Ce que vous leurs reprochez, c'est d'avoir combattu, avec l'assentiment du Gvt, légal, dois je vous le rappeller, vos amis communistes!!
Communistes, que, pour se "racheter", on leurs a fait combattre en Indochine, au nom de la France!!
Ils étaient ou, vos glorieux Resistants du Mois de Septembre, ex Brigadistes ? Dans les usines à saboter l'armement, à l'Assemblée Nationale et au Gvt, à transmettre au Viet Minh, les plans d'attaques, dans les Camps de la Mort viet, à faire crever leurs compatriotes.

Alors arretez vous, l'hémiplégie historique, n'excuse pas la c******e!!

La trahison des Communistes, n'est pas un secret, elle leurs value les foudres de Daladier et des Députés Français, déjà dans les années 20 ils trahissaient, ils ont continués en Indochine et en Algérie, c'est une constante chez eux, et aujourd'hui vous les portez aux nues !
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Juil - 06:09 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 09:35 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

laurentlemiltonien a écrit:
Briard a écrit:
 On reconnait en France le titre d'Anciens Combattants au Brigadistes de la Guerre d'Espagne, mais on le refuse à ces Anciens du Front de l'Est.


Les volontaires ont portés l'uniforme allemand alors que la France n'était pas en guerre contre l'URSS, ils ont suivi les nazis dans l'agression des nations démocratiques ou socialistes. Quant aux brigadistes ont ensuite participé pour la plupart à la résistance au nazisme et leurs droits d'anciens combattants ont été reconnu par Chirac.
Question: Pourquoi la France n'était-elle pas en guerre contre l'URSS ?
"Normalement", l'Allemagne ayant, quelques jours avant l'URSS agressé la Pologne, nous aurions du également déclarer la guerre à l'URSS...

Les "Brigades Internationnales" de la guerre d'Espagne, n'avaient aucune entité officielle. Elles étaient composées de volontaires qui combattaient sous les ordres du Komintern comme troupes de "partisans" sur un théatre d'opération complètement étranger à la France dont elles ne relevaient pas. 
On ne voit donc pas pourquoi ces "Brigadistes" seraient donc reconnus comme "Anciens combattants" par l'état français.
Passons. Ces "brigadistes" grossirent les rangs des maquis FTP, surtout dans le Sud-Ouest et le Centre, et certains se conduisirent comme de véritables bandits, notamment ceux qui oeuvraient sous les ordres du camarade Guingouin dans la région de Limoges.
Aucune Convention internationale ne reconnait ces combattants qui sont classés sous le titre de "francs-tireurs".
Il n'y avait donc pas lieu de les honorer comme "Anciens combattants".
Par ailleurs, tout en demandant à Briard de calmer son courroux... Je dirai que personne n'a demandé que les ex-LVF/Charlemagne, soient honorés et reçus avec des bouquets de fleurs. Bien sur, ils avaient choisi le "mauvais camp" celui des vaincus. Mais nous avons simplement fait remarquer, que plusieurs années aprés ces années de cauchemar, il y aurait pu avoir une grande réconciliation des Français... Mais non ! C'est encore en 2008 la guerre civile larvée qui se poursuit et le parti communiste est toujours là à parader...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Roro


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 216
Localisation: Ste Victoire

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 11:09 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Des "traîtres" ? NON!

Le sempiternel argument:
L'accusation de trahison que lance
règulièrement les divers "coco" de tout acabit ou "idiots utiles"
à l'encontre des Français "coupables",à vos yeux,d'avoir
collaboré avec les Allemands entre 1940-1945.
Votre argument principal,je le connais:
même après juin 1940,direz-vous,aucun traité de paix n'ayant
été signé avec le Reich,la France restait en guerre avec l'Allemagne.
Par conséquent,ceux qui ont collaboré
ou pis! qui ont revêtu l'uniforme allemand se sont mis au service
de l'ennemi (suivez mon regard..),devenant ainsi des traîtres
à la patie.

Un traité de paix pas toujours nécessaire.

Exemples historiques

Je répondrai qu'en droit,la conclusion
d'un traité de paix n'est pas nécessaire pour mettre
fin à une guerre.
Un état de guerre peut disparaître lorsque,
d'un côté comme de l'autre,on cesse de se battre et que,
petit à pett,des relations plus amicales se nouent entre ennemis
d'hier.
En guise d'exemples historiques,je mentionnerai
tout d'abord la guerre entre les couronnes de Pologne et de Suède,
qui s'acheva en 1716 sans traité de paix;l'état de paix
fut reconnu.....dix ans plus tard par des lettres réciproques des deux
souverains.
Je mentionnerai également le conflit :franco-espagnol
terminé en 1720 et la lutte entre la Russie et la Perse suspendue
définitivement en 1801 avec l'avênement du successeur de
CatherineII,l'empereur Paul.

Pour le XIXèsiècle, je citerai la guerre entre la France et le Mexique,
celle entre l'Espagne et le Chili,ainsi que toutes les guerres d'indépendance
entre l'Espagne et ses colonies d'Amérique Latine;bien que,dans ces derniers
cas,les hostilités actives eurent cessé dès 1825,il fallut attendre 1840 pour
que des relations commerciales soient autorisées et 1850 pour que
l'Espagne reconnaisse l'indépendance du Vénézuéla.

Tous ces exemples démontrent qu'une guerre peut parfaitement
se terminer sans aucun traité de paix,uniquement
lorsque les belligérants cessent de se battre et recommencent à
causer ensemble....
_________________

"La France est un pays de liberté où chacun a
le droit d'écrire tout ce qu'il pense...
à condition,toutefois,de ne penser que ce qu'il
a le droit d'écrire!"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 12:29 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Ces remarques judicieuses me permettent de dire ceci:
L'Armistice de juin 40 était donc une cessation des hostilités, qui, mieux qu'une armée en pleine débandade, permettait en fait d'arrêter les Allemands sur les positions acquises, laissant donc les 2/5° de la France et la totalité de l'Empire "libres" de la présence effective de l'ennemi, laissant une flotte (la deuxième du monde aprés l'Angleterre) désarmée mais toujours à la disposition de l'état français, et, "dans l'attente d'un Traité de Paix" qu'on pouvait reporter aux calendes grecques, permettait de préparer la revanche...

Je suis persuadé que c'est ce que souhaitaient Pétain, Weygand et Darlan en juin 1940: "gagner du temps" alors que nous étions en position d'extrême faiblesse. Tous les faits le démontrent !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 12:47 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

 Mais nous avons simplement fait remarquer, que plusieurs années aprés ces années de cauchemar, il y aurait pu avoir une grande réconciliation des Français...


Mais bien sur , c'est ce que reclamait ,  aprés guerre , avec une contrition pateline , les ex collabos et leurs porte voix ( ça me rappelle Pompidou aprés la grace de Touvier)
C'est un peu le bourreau tendant la main à son ancienne  victime en lui disant  " allons , c'est du passé , oublions tout ça "
Alors Admin, ta compassion et ta générosité d'aprés coup , c'est un peu facile !




Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 13:04 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

 .........permettait de préparer la revanche... 

Je suis persuadé que c'est ce que souhaitaient Pétain, Weygand et Darlan en juin 1940: "gagner du temps" alors que nous étions en position d'extrême faiblesse. Tous les faits le démontrent !


Bon,  Admin , tu es persuadé que ..........mais en 40, 41 , Vichy , lui ,  etait persuadé de la victoire allemande et voulait  menager à la France , une place dans une future Europe allemande
Aprés 42 , le vent a tourné , Vichy est un peu moins persuadé mais collaborera efficacement jusqu'au bout
         Pétain , Weygand , Darlan , quelle belle triplette de revanchards  Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 15:02 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Tu sais bien que c'est faux !
Pétain n'a rien fait pour revenir à la tête de l'état en 1940... C'est Reynaud, avec Lebrun, qui sont aller le chercher.
Comme Weygand d'ailleurs qui était en Syrie et qui n'avait aucune responsabilité dans l'impréparation de l'armée française et son état-major. Lorsqu'on a fait revenir Weygand, la situation était déjà bien compromise, l'élite de notre armée ayant été rayée des contrôles dans les Flandres, et les Allemands ayant réussi leur percée à travers les Ardennes...
Encore une fois (c'est pénible) Pétain et Weygand, placés devant le fait accompli, n'ont d'autre solution pour stopper l'avance de l'armée allemande, que... l'armistice !
Ensuite, plusieurs millions de Belges et de Français, jetés sur les routes, sans vivres, sans aucun point de chute prévisible... Une France complètement désorganisée, déboussolée. N'oublions pas non plus que toute la France "industrielle" se trouve dans le Nord-Est, donc sous les bottes allemandes...
Pétain est hissé au pouvoir LEGALEMENT, par l'Assemblée Nationale réunie au complet (on ne va pas regretter les 13 péquenots du "Massilia") et sa priorité c'est d'abord de redresser le pays et de panser ses plaies. Tout le monde est d'accord là-dessus, et si on avait pu organiser un référendum à ce moment là et même en 41, le maréchal aurait été pébiscité !
Ensuite, rétablir le pouvoir républicain dès que possible, pour preuve le travail mis en oeuvre sur un projet de Constitution !
Qu'est-ce que c'est que cette histoire de "place dans la future Europe allemande" ? C'est du même tonneau que le "complot" de la Cagoule !
C'est Laval, et bien sur les Déat, Doriot, et Cie qui en 1943 souhaiteront la "Victoire de l'Allemagne" !

Ne fait pas comme Giolitto qui passe allègrement de 40 à 44 et qui revient à 41...
Il y a un ordre chronologique dans l'histoire ! En juin 40, en plus, le parti communiste relève la tête et appelle les Français à collaborer avec les Allemands contre les "trusts anglo-saxons fauteurs de guerre"...
Les "Revanchards" !!!! Tu emploies la terminologie des cocos... M'étonne plus ! 
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 15:58 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

lebel a écrit:
 Mais nous avons simplement fait remarquer, que plusieurs années aprés ces années de cauchemar, il y aurait pu avoir une grande réconciliation des Français...

Mais bien sur , c'est ce que reclamait ,  aprés guerre , avec une contrition pateline , les ex collabos et leurs porte voix ( ça me rappelle Pompidou aprés la grace de Touvier)
C'est un peu le bourreau tendant la main à son ancienne  victime en lui disant  " allons , c'est du passé , oublions tout ça "
Alors Admin, ta compassion et ta générosité d'aprés coup , c'est un peu facile !







C'est vrai ça, hein lebel, Touvier ce salop, par contre l'ordure Boudarel, lui coula des jours heureux aux frais de la princesse.

Mais, lui c'était un "humaniste de gôche"!! C'est différent !!
Quand je dis que t'es pitoyable, je suis léger là, trés léger!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Roro


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 216
Localisation: Ste Victoire

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 17:22 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

La France en 1940

Cessation de la lutte et reprises de relations plus amicales,
c'est exactement ce qui c'est passé à partir de juillet 1940 entre
la France et l'Allemagne.
Reconnaissez qu'en juin,la France,écrasée militairement,
n'était absolument plus en état de continuer la lutte.

Le" réduit breton" voulu par Paul Reynaud et la poursuite
de la guerre dans l'AFN réclamée par quelques jusqu'au-boutistes
étaient des rêves totalement irréalibles. *

( *:Le 13 juin 1940,Paul Reynaud lui-même avait déclaré à W.Churchill
qu'il " était déjà trop tard pour constituer un réduit en Bretagne"
( Source:Winston Churchill, Mémoires, éditions Plon,1949,tomeII
"L'heure tragique",p.190.)
Sur l'impossibilité de poursuivre la lutte en AFN,relire la lumineuse
déposition du général Weygand au procès Pétain ( Voy.Le Journal Officiel
sténotypies du procès du maréchal Pétain devant la Haute Cour de Justice
( publications du Journal Officiel,pp.137-9 et p.140)
Voy.également F.Charles-Roux,Cinq mois tragiques aux Affaires étrangères
édit.Plon,1949,pp.37-39 et 65-66.
_________________

"La France est un pays de liberté où chacun a
le droit d'écrire tout ce qu'il pense...
à condition,toutefois,de ne penser que ce qu'il
a le droit d'écrire!"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 17:50 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

L'idée du "Réduit Breton" était suggérée fieleusement par De Gaulle à Reynaud qui ne savait plus à quel saint se vouer, et ce pour contrer Weygand qui en était à essayer de boucher les trous par où passaient les colonnes de panzers lancées à toute vitesse.
Cette idée était véritablement farfelue ! Monter une "Ligne Maginot", bétonnée, armée, défendue, en trois semaines, face à un adversaire que rien ne pouvait plus ralentir, mais qui pouvait encore y croire ? De Gaulle, qui courrait d'une entreprise de TP à l'autre, de Vannes au Mont-Saint Michel, pour jouer la grande scène de cet opéra-bouffe de "la main tendue à l'Amérique"... Pitoyable !
Quand au transbordement de 600.000 hommes en AFN pour "continuer la lutte"... Alors là !

Une opération comme celle là, ça s'organise avec des moyens logistiques... organisés ! Ce qui restait des armées françaises continuait à se battre avec un acharnement suicidaire pour ralentir les vagues allemandes. Elles étaient complètement éparpillées, de l'Atlantique aux Alpes, sans moyens de communication... Les trains ? Ils étaient où les trains ?
Et les NAVIRES, pour les transporter à travers la Méditerranée ? Ils étaient où ?

On a essayé, pour mieux dénoncer la "trahison" de Pétain et de Weygand, de prouver que la France pouvait encore continuer à se battre en juin 40. Surtout pour leur prouver que les gouvernements des années trente n'étaient pas responsables de la défaite !
Et ils l'ont cru ! La voilà la vérité ! 
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Roro


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 216
Localisation: Ste Victoire

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 19:36 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

L'Armistice reconnaissait la défaite.

Voilà d'ailleurs pourquoi,loin d'être une simple
"suspension des hostilités" avec "maintien du statu quo
des parties belligérantes dans leurs positions respectives"

comme l'aurait voulu le droit international,l'Armistice du 22 juin 1940
sur lequel je reviendrai,consacrait au contraire la défaite
de la France: ses armées devaient être démobilisées(Article 4),
le matériel de guerre remis au vainqueur (Article 6),
la flotte de guerre et l'aviation désarmées sous
contrôle allemand ou italien (Articles. 5 &7b ),
les fortifications avec leurs plans livrées à l'occupant
(Article.7) *

Dans son appel du 25 juin 1940,le maréchal Pétain
ne cacha pas cette triste réalité:

" Les conditions auxquelles nous avons dû souscrire sont sévères"
dit-il avant de les résumer ainsi:

" Une grande partie de notre territoire va être temporairement occupé
(...).Nos armées devront être démobilisées .Notre matériel remis
à l'adversaire,nos fortifications rasées,notre flotte désarmée dans
nos ports.En Méditerranée,des bases navales seront démilitarisées.
Du moins l'honneur est-il sauf!"
**

Le 6 septembre 1940,enfin,dans une allocution retransmise mondialement,
le Maréchal,qui s'adressait à l'Empire français,lança:

"La France a perdu la guerre" (Ibid,p.57)

C'était dire clairement que la guerre était finie,puisque la France
n'avait plus d'armée pour se battre et qu'une nouvelle période allait
commencer.


*( C'est ce qui fit dire à Paul Reynaud en 1945 que la "capitulation était inscrite dans l'une
des clauses de cet armistice"
(Voy.le procès Pétain,déjà cité,p.147)

**( Voy.Philippe Pétain, Quatre années au pouvoir (édit.La Couronne Littéraire,1949,p.53)
_________________

"La France est un pays de liberté où chacun a
le droit d'écrire tout ce qu'il pense...
à condition,toutefois,de ne penser que ce qu'il
a le droit d'écrire!"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 19:58 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Lorsque deux armées sont face à face, avec, ou à peu prés, les mêmes potentiels offensifs et défensifs, il est bien évident qu'un "armistice" venant de l'un ou l'autre des adversaires n'a pas lieu d'être.
C'est bien parceque la défaite était inévitable que, plutôt que de "capituler", ce qui aurait eu pour effet l'occupation totale du territoire, et la remise des armes (flotte, aviation, armée de terre) intactes à l'ennemi, que l'armistice était la dernière carte à jouer si on voulait conserver une chance de revanche !
Je l'ai dit, dans l'esprit des signataires de cet armistice, l'essentiel était de "gagner du temps" en attendant l'engagement des USA sur lesquels Pétain comptait, comme en 1918 !
Hitler, lui-même devait le reconnaître, cet armistice était une grande bêtise, il n'aurait jamais du l'accorder !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 21:51 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

  Briard


Malgré les remarques d'Admin , et ta mise au point en réponse à ma lettre , je vois que tu persistes dans l'invective ..........cela ne te grandit pas ni ne donne plus de poids à ta sortie


J'avais ecrit au sujet de ce Boudarel............si tu t'en souviens


Et pas un des rescapés n'a essayé , au moins , de lui casser la gueule à cette ordure !



et si tu veux mon avis , les saloperies d'une ordure valent bien les saloperies d'une autre ordure !








La taille des caractères n'est pas intentionelle


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 21:58 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

lebel a écrit:
  Briard

Malgré les remarques d'Admin , et ta mise au point en réponse à ma lettre , je vois que tu persistes dans l'invective ..........cela ne te grandit pas ni ne donne plus de poids à ta sortie


J'avais ecrit au sujet de ce Boudarel............si tu t'en souviens


Et pas un des rescapés n'a essayé , au moins , de lui casser la gueule à cette ordure !



et si tu veux mon avis , les saloperies d'une ordure valent bien les saloperies d'une autre ordure !








La taille des caractères n'est pas intentionelle


Aucune invective, juste une triste constatation!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 22:41 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Ensuite, rétablir le pouvoir républicain dès que possible, pour preuve le travail mis en oeuvre sur un projet de Constitution ! 
Aprés avoir étranglé la" Gueuse" , il voulait rétablir la République .....avec Deat , Doriot Darnand , Henriot   Very Happy


Qu'est-ce que c'est que cette histoire de "place dans la future Europe allemande" ? C'est du même tonneau que le "complot" de la Cagoule
Et  Montoire , Saint Florentin , les protocoles de Paris , la Presse , les declarations officielles
............bien sur , tout ça pour donner le change , gagner du temps , preparer la revanche , tu parles ! 


Admin , tu as bien merité de devenir membre honoraire de l' ADMP ,  si tu ne l'es deja !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:24 (2016)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com