France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nos "Alliés" anglais...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 23:03 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

VIVE L'ADMP.

A quand un procés pour le criminel De Gaulle!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Juil - 23:03 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 23:09 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Tu ne lis pas ce que j'écris et c'est là qu'est le défaut !

J'ai bien toujours dit que Pétain s'était écarté des "collaborationnistes" de Paris ! Il suffit de regarder comment était composé son gouvernement, et là encore une fois nous sommes en 40 - 41, et pas en 43-44 (méthode Giolitto) pour comprendre ce que j'écris !

Oui, il fallait "donner le change" ! Etions nous en mesure de "résister" à un adversaire qui n'attendait qu'un claquement de culasse pour envahir toute la France et nommer un gauleiter ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 00:15 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Je lis trés bien ce que tu ecris , et je suis persuadé que les lecteurs de ce forum auront apprecié la finesse de ton analyse !


Je parle surtout de la période 40-41 , a une époque ou la victoire de l'Axe paraissait assurée et ou'il fallait prendre le train en marche . Aprés novembre 42 , le vent tournera , mais jusqu'en aout 44 ,malgré de trés timides reserves , il restera un collabo fidèle.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 08:00 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Qu'eut il fallut qu'il fisse pour trouver grâce à tes yeux ??
Qu'il laissa les français sur les routes de la débâcle, comme le fit ton idôle Charles, et livre le pays tout entier à l'armée nazie !!
Il préserva ce qui put encore l'être.Conscient du malheur dans lequel la France avait été plongée, par l'incurie des hommes politiques de la IIIè République, la traitrise du PC, et l'impréparation de notre Armée sur évaluée.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 08:24 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Admettons !

Mais en 40-41, la situation était la suivante:

- Les Allemands étaient les alliés des Soviétiques.
- On savait que les Juifs étaient "emm..." par les nazis, mais ça n'allait pas plus loin.
- Leur puissance militaire était à son apogée.
- Capituler, c'était donc livrer l'AFN aux Allemands, donc Gibraltar et faire de la Méditerranée une "mer intérieure" allemande (et italienne). Franco n'aurait fait aucune difficulté pour laisser passer la Wehrmacht.
- Nos "alliés" ? Les Anglais, aprés nous avoir lâchement laissés tomber, ne pensaient qu'à défendre "Home sweet Home". les Américains, avaient répondu par une fin de non recevoir aux SOS de Reynauld. Les Russes, je l'ai dit étaient les alliés des Allemands...
- Tout le "personnel" politique de la III° République, pitoyable responsable de cette catastrophe, était lâchement soulagé d'avoir filé le bébé avec l'eau du bain à Pétain "et sa clique" comme tu dis !
- Le Parti Communiste français appelait à la "collaboration"...
- Il y avait plus de 6 millions de réfugiés à caser, à nourir et à "intégrer".

Voilà quelle était la situation réelle en France en 40/41 !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Roro


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 216
Localisation: Ste Victoire

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 09:50 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Un "double jeu" fantomatique...

Par la suite,non seulement P.Pétain et P.Laval,
mais surtout leurs défenseurs invoquèrent la thèse du
"double jeu subtil "qu'il fallait savoir reconnaître.
Il leur fut répondu que sous l'occupation,le public
ne pouvait pas décrypter! *

C'est incontestablement exact et je note qu'à
son procès,Jean Hérold-Paquis a eu l'honnêteté de souligner:

" Ma collaboration à moi est venue d'une chose bien simple:
Il y avait un grand soldat,car on l'appelait ainsi,qui nous
montrait le chemin en 1940.
Ce grand soldat était allé à Montoire;tous les corps constitués
lui avaient prêté serment;27 nations étaient représentées auprès
du Gouvernement de Vichy,y compris la Russie et les Etats-Unis.
A ce moment-là,on ne parlait pas du tout de "double jeu",personne
n'en parlait.On en a parlé curieusement,non pas après la Libération,
mais après la défaite allemande.
Si ce "double jeu" avait existé,je tiens à vous dire tout de suite qu'on
l'aurait certainement bien su,au mois d'août 1944"
**

*( Voy.notamment la déposition de Paul-Ferdinand Arrighi lors du procès Pétain,
le 31 juillet 1945 ( les sténotypies du procès Pétain,pp.129-130)

** ( Voy. les sténotypies du procès de J.Hérold-Paquis,publiées dans:
Les procès de la radio.Ferdonnet et Jean Hérold-Paquis
( édit.Albin Michel,1947,p.166)

Conclusion:

En vérité,toutes ces citations démontrent qu'à partir de l'été 1940,
la France ne voyait plus dans l'Allemagne un ennemi héréditaire
à combattre par les armes dès que la situation le permettrait,mais
un vainqueur avec lequel il fallait collaborer sincèrement pour
construire un nouvel ordre européen,loin des amitiers et des inimitiés
dites traditionnelles.
Voilà pourquoi je déclare qu'à partir de juillet 1940,des Français
pouvaient s'engager du côté de l'Allemagne sans être,pour autant,
dénoncés comme des traîtres....
Comme l'a rappelé Pierre Laval le 3 août 1945 au procès Pétain,
après la défaite de juin 1940:

"Nous (les Français) n'avions plus de camp" *

* ( :" M.le premier président: "Vous acceptiez,le Maréchal acceptait,
de changer de camp.


M.Pierre Laval: "Mais nous ne changions pas de camp.Nous
n'avions plus de camp,l'armistice était signé...

( Voy. le Journal Officiel, sténotypies du procès du maréchal Pétain devant
la Haute Cour de Justice(publications du Journal Officiel,p.195,col.C )
_________________

"La France est un pays de liberté où chacun a
le droit d'écrire tout ce qu'il pense...
à condition,toutefois,de ne penser que ce qu'il
a le droit d'écrire!"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 13:34 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

-            Il est bien evident que l'armistice etait inevitable , vu l'etat de delabrement moral et materiel du pays 
-           Les velleités de continuation des combats , illusoires ,  que ce soit le " reduit breton " ou l' Algerie ( dont le potentiel industriel se limitait à des conserveries de sardines ou des fabriques d'espadrilles ! )
   Parmi ceux en age de combattre ,  il y eut , la majorité , ceux qui estimaient que tout était foutu et s'en remettaient au sauveur providentiel ....en attendant que ça passe ,  et les autres , une minorité , qui ne se resignaient ni à la soumission ni à la repentance et voulaient continuer le combat avec d'autres chefs 


         Voila la difference entre les Petainistes et les Français Libres ( dont les Gaullistes )  


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 13:48 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

lebel a écrit:
-            Il est bien evident que l'armistice etait inevitable , vu l'etat de delabrement moral et materiel du pays  -           Les velleités de continuation des combats , illusoires ,  que ce soit le " reduit breton " ou l' Algerie ( dont le potentiel industriel se limitait à des conserveries de sardines ou des fabriques d'espadrilles ! )
   Parmi ceux en age de combattre ,  il y eut , la majorité , ceux qui estimaient que tout était foutu et s'en remettaient au sauveur providentiel ....en attendant que ça passe ,  et les autres , une minorité , qui ne se resignaient ni à la soumission ni à la repentance et voulaient continuer le combat avec d'autres chefs 


         Voila la difference entre les Petainistes et les Français Libres ( dont les Gaullistes )  



Nous sommes en Juin 1940 lebel, ou ils sont tes gaullistes et tes français libres ??
Ce ne sont que des initiatives individuelles, personne n'a entendu l'appel du "général micro"!! La France est sur les routes de l'éxode, fuyant l'avancée des troupes allemandes !! Dois je te rappeller que le poste à transistor n'existe pas encore.
Les communistes sont DEJA des collabos avant l'heure, prônant le rapprochement avec le soldat allemand.
Alors venir nous parler des gaullistes et des français libres , de ce point de vue, tu devrais regarder le documentaire Parcours Résistant, sur la chaine Toute l'Histoire, ils ont au moins l'honneteté de le reconnaître eux!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
laurentlemiltonien


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2008
Messages: 108
Localisation: Mare-aux-canards

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 21:58 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Certains ont refusé la défaite, il ne se définissaient pas comme gaulliste ni comme français libre. D'abord ils refusent puis ensuite il adhère à des groupes de résistance et ce n'est qu'après ils se mettent sous le patronnage de De Gaulle.
_________________
"La seule sauvegarde des démocraties à l'égard des tyrans c'est la défiance"
Démosthène, IIIe Philippique


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 22:07 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

En juin 40 , evidemment , ils n'etaient pas trés nombreux , mais au fil des jours , l'appel à la Resistance a été entendu et les premiers FL sont arrivés , du Maroc , des colonies  de Gibraltar , des côtes françaises , a bord de cargos ou de barcasses ........souvent au peril de leur vie 
Bien sur , pour toi Briard en 41 , quitte à  reprendre les armes , c'etait plutot la LVF  !


                           Chacun ses choix , n'est ce pas ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 22:31 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Pas du tout ! De Gaulle d'ailleurs s'est plaint des effectifs plutôt maigrelets de ses "troupes"... N'oublie pas Lebel que Mers el Kébir, et l'assaut donné sauvagement à nos vaisseaux qui s'étaient réfugiés en Angleterre, ont refroidi de trés nombreux marins... Et ces premiers Français "Libres" comme tu les appelle, on pouvait en compter quelques centaines fin 41... Consulte les "Mémoires" de gens comme Rémy ou Passy, obligés de venir à Vichy chercher du soutient. Non, objectivement la Résistance, la vraie a commencé à s'organiser à Vichy, puis avec Henri Frenay qui créa le premier réseau de résistance: "Combat" !
La résistance "gaulliste" a vraiment pris figure aprés novembre 42, là où tout à basculé.

Ce que tu nous racontes, c'est la "Légende" !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 06:46 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

De Gaulle lui même se plaint des maigres effectifs de ses Français Libre, et en voudra toujopurs à Kieffer de lui avoir préféré les troupes anglaises !!
Combien étaient ils lorsque les alliés ont débarqués en AFN , une poignee, et ce général micro avec ses maigres troupes, demande à un Général plein, de passer sous ses ordres avec ses 450 000 hommes, devant son refus il tente de le faire assassiner, haaa il est beau ton "héro"
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 08:40 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Même chose, au moment de "l'affaire" de Syrie, où la grande majorité des troupes "Vichystes" n'a pas suivi De Gaulle... Allons, objectivement et là ce n'est pas engager une polémique stérile, il faut bien reconnaître que les FFL, même si elles avaient une étiquette "officielle" gaulliste, ne représentaient en 40 et 41 qu'une grosse poignée de pélerins ! Et celà je le tiens aussi d'un de mes camarades ancien combattant qui a fait la guerre dans les SAS (Spécial Air Service !)
L'Armée d'Afrique n'a jamais suivi De Gaulle (ce qui expliquera plus tard bien des choses...) Elle est restée fidèle à ses véritables chefs; Weygand, Giraud, Juin...
C'est bien pour ça qu'on s'acharne à minimiser son rôle dans la bataille de Tunisie ! Tu peux le comprendre, ça ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 10:02 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Pour "comprendre et admettre", encore faut il être doté de deux vertus essentielles l'objectivité et l'honneteté", dont à la lecture de ses posts, on se rend compte, que l'ami lebel en est malheureusement dépourvu, en histoire s'entend!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 11 Juil - 18:16 (2008)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais... Répondre en citant

Bon. Je comprends que la plaie ouverte dont souffre Lebel est loin d'être cicatrisée... Mais, réduire l'ensemble du conflit 39/45 au martyr dont on été victimes les membres de sa communauté et que nous n'ignorons pas ne peut pas permettre d'avoir une vue "objective" ou tout au moins la plus "objective" possible de ce conflit.
Un historien est d'abord un scientifique, une sorte de médecin chargé d'une autopsie qui doit examiner un cadavre marqué de multiples blessures. Son rôle n'est pas de rechercher l'assassin ou les motivations de l'assassin et de se pencher sur la douleur de la famille de la victime; il examine le cadavre et ses blessures et rédige un rapport !
Pour ma part j'ai lu et relu, un nombre assez important d'archives, de livres, de témoignages et je continue à en lire, même de ceux qui ne plaisent pas du tout (le "Petit Livre Rouge" de Mao, "Fils du Peuple" de Thorez, "La guerre d'Algérie" d'Henri Alleg, les "Mémoires de guerre" de De Gaulle, etc... etc...) Certains cadavres puent !
Et à partir de là, comme je l'ai dit à Lebel, j'ai essayé de me replacer à l'époque des faits et à ce que pensaient alors les Français... Il en déduit que je suis un "nostalgique de Vichy" ! Comme son ami Giolitto, grand manipulateur des faits !
Non. je me suis simplement rendu compte qu'on avait monté un énorme bobard... révisionniste, à partir de 1945 à destination de ces braves Français trop heureux d'échapper "au nazisme"... Tout simplement. Et j'essaie d'en expliquer les raisons.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:03 (2016)    Sujet du message: Nos "Alliés" anglais...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com