France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Salan et le 13 mai

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 17 Juin - 10:52 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Vient de sortir, le livre de Jacques Valette "Le 13 mai du général Salan" aux éditions l'Esprit du Livre.

"C'est grace aux nombreuses archives inédites laissées par le général Salan, couvrant l'ensemble de sa carrière militaire, que le professeur Jacques Valette éclaire d'un jour nouveau l'épisode du 13 mai 1958, qui a précipité la chute de la IV° République. Rectifiant les idées inexactes répandues par les médias depuis des années, il éclaire le rôle stabilisateur du général Salan, alors commandant en chef ayant reçu délégation de pouvoirs du gouvernement.
La prise du batiment du gouvernement général à Alger, le 13 mai 1958, n'est pas le résultat d'un complot militaire, mais celui de l'action de quelques leaders locaux. Surrpis par les événements, le gténéral Salan s'est immédiatement efforcé de maîtriser le courant pour ne pas risquer de perturber les opérations en cours contre le FLN. Celà relevait de sa responsabilité.
La naissance des "Comités de Salut Public" lui fut étrangère. En les faisant encadrer par des officiers, dont le général Massu à Alger, il les a détournés de devenir des substituts de l'administration régulière ou des instruments anti-républicains. Il les a employés comme supports d'une vaste action psycholigique sur les Européens et sur les Musulmans, contre l'idée de négocier avec le FLN sur la base de l'indépendance. Car telle était, selon lui, la politique du président du Conseil, Pflimlin.
Salan a toujours maintenu des relations avec le chef du gouvernement et avec le général Ely, chef d'Etat-Major Général. Des officiers et des hauts fonctionnaires ont continuellement assuré la liaison avec Paris.
Ce sont les militants gaullistes d'Alger, soutenus par un réseau parisien lié à De Gaulle, qui ont réussi à imposer l'idée que son retour était une nécessité pour empêcher tout abandon de l'Algérie. Pour Salan, l'opération "Résurrection"* n'a été qu'une action d'intoxication psychologique, destinée à faire céder les hauts responsables gouvernementaux. Et le général De Gaulle en était informé."

* Cette opération devait en principe voir les parachutistes sauter sur Paris...


Jacques Valette est agrégé de l'Université, docteur ès-lettres et professeur honoraire des Universités. Spécialiste de l'histoire de la colonisation et de la décolonisation, il est l'auteur de "La guerre d'Algérie des messalistes" (L'Harmattan, 2001) et de nombreux articles sur les contre-maquis pendant la guerre d'Algérie (Guerres mondiales et conflits contemporains, PUF)

Pour commander: herve.pigneldupont@wanadoo.fr
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Juin - 10:52 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Mar 17 Juin - 16:35 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Encore un bouquin qu'on va pas trouver à la FNAC ou chez Virgin !
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires." Charles Péguy


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 18 Juin - 07:10 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Tu veux pas aussi qu'il soit distribué dans les écoles 8)
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 18 Juin - 18:34 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Comment ? Un Agrégé de l'Université qui parle des inexactitudes répandues par les médias ? Ca alors ! Encore un "révisionniste" ! Ils sont partout...
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 20 Juin - 18:06 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Encore un auteur qui va passer pour nos "amis" pour un auteur d'extrême-droite, donc pas crédible du tout. Le professeur André Savelli, qui est une sèrieuse référence en matière de médecine saharienne et qui a écrit, entre autres, un remarquable ouvrage sur le "Service de Santé des Armées dans les Territoires du Sud", s'était déjà vu habillé pour l'hiver sur un de ces fora qui recueille l'admiration des gens "sèrieux" du calibre de Lebel ou de Daniel Laurent.
Je ne parle bien entendu pas de Dominique Venner, au passé d'extrêmiste de droite bien connu... Ni de Jacques Heers, ni de Henri-Christian Giraud... Les malheureux !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 17:24 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Vous savez trés bien que le général Salan qui entretenait avec le général Franco des relations d'amitié, rêvait d'instaurer sur la France un état similaire à celui qui dominait l'Espagne. C'est lui qui a entraîné d'autres généraux comme Challe dans sa tentative de coup d'état du 22 avril 1961. Heureusement pour la France, De Gaulle était là et il a su, trés rapidement remettre la grande majorité des officiers de l'armée française "dans le rang" et leur rappeler leur devoir d' obéissance.

Lorsqu'on fait donc l'apologie d'individus comme Salan, on ne peut être que d'extrême-droite, voyons !
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 19:10 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Là mon vieux, on apporte ses sources ! Des relations amicales entre Franco et Salan ? Tu as des preuves ?
Mais laissons ! Ce qui me fait marrer, c'est que tu ne te poses même pas la question: Qu'a fait De Gaulle en 1940 ? Le "devoir d'obéissance" ? Mais pourquoi ne l'a-t-il pas préconisé dans son discours du 18 juin ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 14:23 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Tout simplement en vertu de l'adage :

Faites ce que je dis pas ce que je (ou j'ai, en l'occurence) fais.

Salan lui préféré celui ci :

N'écoutes pas ton médecin, fais comme lui bois du vin !

Quant à faire l'apologie de quelqu'un, je préfére un Salan à un De Gaulle, il n'a lui pas les mains couvertes du sang de centaines voir de milliers de Français.

Et pour te rafraîchir la mémoire de qui était le Général Salan, voici son placard de rappel de édailles, glanées lors de ses différentes Campagnes et combats :



Regardes, mets toi à six pas et rectifies la position. Toi l'Ancien Gendarme.

A titre indicatif, un des trés rares Officiers Supérieur à détenir la Médaille Militaire. Et celle ci ne lui fut pas octroyé pour ses "discours à la BBC" ou ses "guerres de salons". Et son grade de Général, n'est pas "à titre temporaire" lui!! Ses galons, c'est sur les champs de batailles qu'il les a lui gagné. Pas par piston.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 14:17 (2008)    Sujet du message: Salan et le 13 mai Répondre en citant

Salan fut un extraordinaire officier. Peut-être le dernier de nos "Maréchaux", aprés Juin. Lui au moins savait ce que c'était, la guerre !
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires." Charles Péguy


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:00 (2016)    Sujet du message: Salan et le 13 mai

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com