France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Appel du 18 juin
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 13:11 (2008)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Pour compléter, je viens de regarder la chaine "Toute l'Histoire", c'est du même accabit.
Premier documentaire : Paul REYNAUD

ou l'on apprend que le colonel De Gaulle est nommé "Général" par Paul REYNAUD, premier mensonge puisqu'il n'est nullement fait mention du "titre temporaire" de ce grade octroyé.

Qu'il est envoyé par ce même Paul REYNAUD, en Angleterre, pour y former un Gouvernement provisoire, là encore énorme mensonge.

ou l'on apprend que le Président LEBRUN appelle le Maréchal de France Philippe PETAIN pour former un gouvernement. et que celui ci "prend le pouvoir". Dans la même phrase, on entend la vérité et le mensonge de la légende.

Second documentaire  Parcours Résistant

Là également, aucun mot sur l'appel à la collaboration du PC avec l'occupant allemand.
Au contraire, tous les "invités" sont communistes, cégétistes ou socialistes. Pas un mot sur les premiers mouvements de Résistance de la droite, complètement passé sous silence.

Et l'on ose nous parler d'Histoire !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 13:11 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 18 Juil - 08:55 (2008)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Cette chaîne est tout à fait "Historiquement correcte", comme l'Histoquiz des amis Deloglue et Delplat... "Enfoncez vous bien ça dans le crâne !" (et fermez là!)
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 10:03 (2008)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

J'ai aussi regardé cette émission ! Comment peut-on oser parler de "Toute l'Histoire" devant une telle accumulation de contre-vérités aussi grossières ?

Paul Reynaud a nommé De Gaulle, général, parcequ'il n'était pas trés correct, hiérarchiquement parlant, de nommer un simple colonel Secrétaire d'Etat. D'où la spécification "à titre temporaire", le personnage n'étant même pas sur le Tableau d'avancement. Pour l'Armée, De Gaulle a donc toujours été général de brigade "à titre temporaire" pendant toute la durée de la guerre, et... il l'est resté !

Ensuite la "mission" de De Gaulle en Angleterre, officialisée par Reynaud, n'était pas de "former un gouvernement provisoire" ! Même sans ses "Mémoires" Reynaud ne dit pas une telle énormité ! Il est parti à Londres pour y rencontrer Churchill afin de le faire revenir sur sa décision d'acquiescer à une demande d'armistice de la France ! Nous sommes le 16 juin 1940 et De Gaulle, en désespoir de cause, va présenter à Churchill ce faramineux projet d'Union franco-anglaise, attribué à Monnet et Corbin, mais qui enthousiaisme le cerveau malade du Secrétaire d'Etat, qui rentre en France aprés avoir téléphoné à Reynaud l'essentiel du projet... Mais catastrophe ! Lorsqu'il atterri à Bordeaux aux environs de 22 heures, Reynaud a démissionné et il n'y a plus de gouvernement ! Le Président Lebrun a désigné Pétain pour former un nouveau gouvernement... La cata ! Il ne s'y trouve plus ! C'est la rocambolesque panique de De Gaulle qui se voit traqué par tous les policiers de France et qui supplie Spears de le faire retourner en Angleterre...

Nous sommes encore en République (troisième du nom) et le Président Lebrun a tous pouvoirs pour nommer un Président du Conseil, tel qu'on appelle le premier ministre à cette époque. Nous sommes donc dans la légalité republicaine la plus totale, et Pétain "ne prend" donc pas le pouvoir, on le lui donne !

Je ne m'attarderai pas sur cet aréopage de "sociaux-démocrates" présenté pour débattre de la Résistance... Briard en a dit l'essentiel !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 09:46 (2008)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Lorsque par deux fois on refuse un ordre, donné par son supérieur, de rentrer en France se mettre à la disposition du Commandant en Chef des Armées, et ce alors que votre pays est toujours en guerre, qu'il n'a ni capitulé, ni demandé d'armistice, dans toutes les armées du monde, cela s'appelle "DESERTION EN TEMPS DE GUERRE" et est puni du peloton d'exécution!!

C'est ce que fit De Gaulle, et c'est ce qui lui valu condamnation par le Tribunal Militaire.
Le reste n'est que légende gaulliste et élucubration d'un déserteur.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 10:41 (2008)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Aprés le deserteur Thorez , le deserteur De Gaulle et deserteurs aussi ceux qui l'ont rallié et rejoint l'Angleterre pour reprendre le combat
 Il valait mieux , peut etre , obeir au vieux Pétain , se mettre sous les ordres du capitulard Weygand , courber la tête et accepter la defaite ?


Allons , Briard ,  à ce stade de la haine et de la mauvaise foi ..........................Quelle belle leçon de renoncement  vous nous donnez  !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 15:36 (2008)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Vous aurez beau éructer tant que vous voudrez mais c'est la vérité !
Quelle vous plaise ou pas, c'est la triste réalité!! Votre "grand homme" a tout simplement refusé de rejoindre son poste alors que son pays était en guerre, j'appelle ça et le Code de Justice Militaire avec moi, de la "désertion en temps de guerre".

Maintenant, si pour vous faire plaisir il faut changer le Code de Justice Militaire, vous arrivez trop tard, votre "grand homme s'en est chargé à la "libération", puisqu'il a fait "rejuger" ces faits!! Sachant trés bien qu'en France on ne peut "rejuger la chose jugée"!!
Il existe des archives qui le confirment!!
  Aucun renoncement là dedans, juste un réalité qui vous déplait !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 5 Fév - 19:04 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
C'est bien joli de vouloir parler de l'Appel a partir de UN poste de UN forum puis ensuite deblaterer sans sources.
J'ai pris la peine de faire une synthese des recherches existantes au sujet du processus de l'Appel qui s'etale du 16 juin a debut aout 1940 :
http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/LaFrance1939194…

Ce qui me permet de vous dire que le texte reproduit plus haut n'est pas du 18 juin, mais vraisemblablement du 22. Verifiez vos sources....




Tu nous dis Daniel, avoir fait des recherches.  ha bon !! tu es certain de ça ?

En effet, toi qui dit avoir fait des recherches, tu es étonné que le texte retrouvé en Suisse de "l'appel du 18(?) Juin est rédigé en allemand.

>>  Dans les archives fédérales suisses de Berne, le compte-rendu du discours du général du Gaulle apparaît dans le Bulletin n° 153 publié par le Gruppe Ohr (Service écoute de la Division Presse et Radio de l’Etat-major Suisse) à 6h00 le 19 juin 1940, à la page 3.
Il est étonnement rédigé en allemand. Le voici tel que Christian Rossé nous l’a aimablement fourni :  >>



De quelle façon as tu fais ces recherches, je m'interroge, en te voyant t'étonner (comme dirait ma nourrice) que ce texte soit en allemand. Berne est une ville germanophone, il n'y a rien d'étonnant à ce que ce texte soit ainsi rédigé!!

Alors il ne suffit pas de, mettre bout à bout des mots, faire de belles phrases, s'auto congratuler de pondre de telles inepties, si tu es incapable de voir l'évidence. A savoir que ce texte des autorités Suisses ne pouvait être que rédigé en allemand.


C'est comme s'étonner qu'une "écoute" des services secrets Français d'un discours fait en anglais à Londres ou en italien à Rome soit rédigé en français, puisqu'à destinations de français !!

Mr. Green
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Ven 6 Fév - 13:33 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Y'a même un "Appel" qui a été diffusé en Thalmouk sur le satellite... Y z'y ont rien compris d'ailleurs pourquoi que ce type parlait de Londres... C'est où Londres ?
Laughing


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 23:55 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Si je comprends bien , vous etes en train de commenter une emission TV avec vos connaissances de l'histoire .
Je suis désolé de dire que TOUTES les emissions et enquetes TV sont de la merde a mes yeux de pseudo-historien , y compris quand cela touche ce que vous aimez .
C'est tout la l'interet d'etre un passioné et savoir ce qui est vrai ou pas . Meme dans les bouquins , il m'arrive de traduire ce qu'on vu les gens , par ma connaissance des unités en place ou du materiel utilisé , alors inutile de vous gargariser sur un vulgaire documentaire .

Vous faites bien plus de mal a raconter des conneries qu'eux d'essayer d'expliquer . L'histoire ne s'apprends pas en un jour .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 09:07 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Alors là, ATF 40, je ne peux qu'être d'accord avec toi sur la qualité des émissions télés et en particulier celles traitant de... la guerre d'Algérie (il est vrai qu'on doit les "vendre" à l'état algérien...)
Celà étant, c'est avec des données comme celles qui sont tenues pour "vérités" par les médias, l'éducation nationale et les... psuedo-historiens, qu'on en arrive à falsifier tout simplement l'Histoire !
Pour te citer un autre exemple, c'est celui du livre "Vers l'armée de métier", dont on ne cite que l'édition de... 1944 sans jamais parler de l'original qui date de 1934, lorsqu'on veut parler de la vision "prémonitoire" de De Gaulle concernant l'emploi du char de combat...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Birhakeim


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 184
Localisation: Salon de Provence

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 09:42 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Tiens, je ne savais pas qu'il existait une différence entre deux éditions de ce livre. Je connaissais "Vers l'armée de métier", mais je ne savais d'abord pas qu'il y avait deux éditions ! Pouvez vous m'en dire plus ?
_________________
"A la fin, l'Histoire fait taire les faux témoins."
Jacques Chardonne.


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 11:54 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Briard a écrit:
Daniel Laurent a écrit:
C'est bien joli de vouloir parler de l'Appel a partir de UN poste de UN forum puis ensuite deblaterer sans sources. J'ai pris la peine de faire une synthese des recherches existantes au sujet du processus de l'Appel qui s'etale du 16 juin a debut aout 1940 :
http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/LaFrance1939194…

Ce qui me permet de vous dire que le texte reproduit plus haut n'est pas du 18 juin, mais vraisemblablement du 22. Verifiez vos sources....





Tu nous dis Daniel, avoir fait des recherches.  ha bon !! tu es certain de ça ?

En effet, toi qui dit avoir fait des recherches, tu es étonné que le texte retrouvé en Suisse de "l'appel du 18(?) Juin est rédigé en allemand.

>>  Dans les archives fédérales suisses de Berne, le compte-rendu du discours du général du Gaulle apparaît dans le Bulletin n° 153 publié par le Gruppe Ohr (Service écoute de la Division Presse et Radio de l’Etat-major Suisse) à 6h00 le 19 juin 1940, à la page 3. Il est étonnement rédigé en allemand. Le voici tel que Christian Rossé nous l’a aimablement fourni :  >>



De quelle façon as tu fais ces recherches, je m'interroge, en te voyant t'étonner (comme dirait ma nourrice) que ce texte soit en allemand. Berne est une ville germanophone, il n'y a rien d'étonnant à ce que ce texte soit ainsi rédigé!!

Alors il ne suffit pas de, mettre bout à bout des mots, faire de belles phrases, s'auto congratuler de pondre de telles inepties, si tu es incapable de voir l'évidence. A savoir que ce texte des autorités Suisses ne pouvait être que rédigé en allemand.


C'est comme s'étonner qu'une "écoute" des services secrets Français d'un discours fait en anglais à Londres ou en italien à Rome soit rédigé en français, puisqu'à destinations de français !!

Mr. Green

Grossier et habituel mensonge.
J'ai declare avoir fait une synthese des recherches existantes (faites par d'autres) et rien de plus.
Ne pas s'etonner si, devant de telles ridicules manipulations uniquement destinees a me critiquer et certainement pas a faire avancer le debat, je viens de moins en moins sur ce forum.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 17:28 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Allons Daniel ! Tu nous fait encore le grand coup de l'indignation et de la victimisation ! C'est terrible cette façon de repousser la contradiction en jouant les douairières éplorées !
Briard ne fait qu'expliquer pourquoi ce texte émis à Berne (Suisse allémanique) a été édité en Allemand ! Ce qui ne m'empêche pas de dire encore une fois que ce qu'on appelle aujourd'hui en France "l'Appel du 18 juin" ne correspond pas à la réalité !
Rappelons donc que le 18 juin 1940, De Gaulle est à Londres, en sécurité, alors que la guerre continue sur le territoire français. Il a choisi Londres, alors qu'une des causes de notre défaite a été le lâche abandon des armées britanniques sur le champ de bataille, prétextant une menace contre sa personne, qui n'est pas avérée dans les faits.
Et Churchill, qui est un gros malin, et qui veut que sa guerre contre Hitler se poursuive jusqu'au dernier Français, lui offre un micro. Que dit De Gaulle le 18 juin 1940 ? Ceci:

"Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises ont formé un gouvernement.
(ce qui est faux puisque ce ne sont pas les "chefs qui depuis de nombreuses années sont à la tête des armées françaises ont formé un gouvernement". Pétain, Weygand, ou Laval, ont été désignés par le Président de la République sur la suggestion de Paul Reynaud, et qu'ils n'ont jamais été chefs des armées françaises.)
Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat.
(ce qui est encore faux puisque le 18 juin "nos armées", hélas débordées sur tous les fronts, continuent le combat.)
Certes, nous avons été, nous sommes submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne de l'ennemi.
Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaitre ? La défaite est-elle définitive ? Non.
(ceci ne veut rien dire, parcequ'en demandant un armistice alors qu'on est à genoux, celà ne veut pas dire qu'on a perdu toute espérance de se redresser un jour. Ensuite, justement, un armistice étant une simple "suspension d'armes", ce n'est pas envisager une défaite définitive.)
Car la France n'est pas seule. Elle n'est pas seule... Elle n'est pas seule...
(Qui est avec la France le 18 juin 1940 ? Personne ! Ni les USA, ni l'URSS ne sont entrés en guerre contre l'Allemagne, et l'Angleterre est rentrée dans la niche, battue)
Elle a un vaste empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser l'immense industrie des Etats-Unis.
(Suppositions ! "elle peut..." Mais l'Allemange "peut" aussi venir bloquer le détroit de Gibraltar et coincer la flotte anglaise. Elle "peut" aussi envahir l'AFN, avec l'Italie et l'Espagne, qui "peut" aussi entrer en guerre...) Quand aux Etats Unis, ils ne sont pas pressés de causer un "casus belli" avec l'Allemagne...
Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y ait dans l'univers tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supèrieure. Le destin du monde est là.
(C'est exactement ce que pensent, sur place, les dirigeants français, qui pensent qu'en arrêtant les forces ennemies, là où elles se trouvent, et avec le seul moyen qui puisse le faire à ce moment là - l'armistice - ils protègent une partie du territoire national, une partie de l'armée qui n'est pas encore mise à terre, la marine, à qui l'Amirauté a donné ordre de gagner les ports d'AFN, et l'Empire. Ce faisant, ils se donnent toutes les chances de pouvoir un jour prendre la revanche.)
Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique, ou qui viendraient à s'y trouver, avec ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.
Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.
Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la radio de Londres."

Voilà. Comme on le constate, rien à voir avec cet appel, fortement remanié, qui sera placardé sur les murs ... de Londres et qui servira de base à la "Légende de l'Homme du 18 juin" dans nos livres d'histoire et les publications de toutes sortes qui fleuriront aprés la guerre.
Encore une fois (je suis désolé d'être obligé de le répéter...) nous sommes le 18 juin 1940 et rien, je dis bien rien n'autorise qui que ce soit et en particulier le général de Gaulle, à s'auto-proclamer "chef de la résistance" ! Car les armées françaises se battent encore, héroïquement, contre les Allemands, et sont donc encore en "résistance" ! Pour les Anglais, De Gaulle n'est que le porte parole d'un hypothétique gouvernement Reynaud-Mandel, et rien d'autre...
Alors Daniel Laurent, on fait toujours la gueule ?



_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 19:49 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Voyons Admin , puisqu'il faut rafraichir ta mémoire défaillante 


 - Depuis le 16 juin , Petain avait été nommé president du conseil par Albert Lebrun 
  -Le même jour , prés  de 1000 appareils militaires rejoignaient les bases d'AFN * . C'est la fin de la Bataille de France pour l'aviation française 
   - Le 17 juin à 12h30 , le Maréchal lance son appel à cesser le combat ( c'est le coeur serré
 que je vous dis .....) ,  à part quelques combats isolés et d'arrière garde , c'est bien le signe 
que la defaite est consommée et qu'il n'y plus, sur le front franco allemand , de résistance ni de lutte organisée , d'autant que la capitale est aux mains de l'ennemi depuis le 14 juin
  
Alors , dire que le 18 juin , la guerre continue , c'est jouer sur les mots 
Oui , c'est vrai l'armistice ayant été signé le 22 juin , la France etait toujours en etat de guerre virtuel .........................




  * Pour la petite histoire , agé de 6 ans , depuis mon balcon  habitant Blida , importante base aerienne , j'ai encore le souvenir du ciel litteralement obscurci par les centaines d' avions venant de métropole et survolant la ville à basse altitude 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 20 Avr - 10:14 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

lebel a écrit:
Voyons Admin , puisqu'il faut rafraichir ta mémoire défaillante   - Depuis le 16 juin , Petain avait été nommé president du conseil par Albert Lebrun 

Mais tout celà je le sais, mon cher, et c'est bien pour ça que je me suis élevé à de nombreuses reprises contre ce qu'on a appelé le "coup d'état" de Pétain !

  -Le même jour , prés  de 1000 appareils militaires rejoignaient les bases d'AFN * . C'est la fin de la Bataille de France pour l'aviation française

C'est faux ! La France manquait cruellement d'avions (chasse et chasseurs bombardiers), c'est bien pour cette raison que Reynaud n'avait cessé d'en réclamer à Churchill ! Ta mémoire est défaillante mon pauvre ami ! Tu confonds 40 et 42 probablement. Aucune trace de ce déferlement d'avions le 16 juin 40... Weygand lui-même parle de quelques centaines d'avions qui ont franchi la méditerranée. Mais de quesl avions s'agit-il ?Le généralissime le précise. Des avions impropres au combat, des avions d'instruction, des modèles anciens. Et ces escadrilles n'ont aucun échelon roulant. Elles ne vont trouver que des stocks réduits, pas de pièces de rechange, pas de bombes supérieures à 50 kilogs et dans cette catégorie, un nombre trés limité.


   - Le 17 juin à 12h30 , le Maréchal lance son appel à cesser le combat ( c'est le coeur serré
 que je vous dis .....) ,  à part quelques combats isolés et d'arrière garde , c'est bien le signe 
que la defaite est consommée et qu'il n'y plus, sur le front franco allemand , de résistance ni de lutte organisée , d'autant que la capitale est aux mains de l'ennemi depuis le 14 juin
  
Alors , dire que le 18 juin , la guerre continue , c'est jouer sur les mots 
Oui , c'est vrai l'armistice ayant été signé le 22 juin , la France etait toujours en etat de guerre virtuel .........................

Le 18 juin, effectivement, la guerre continue. Deux ordres ont été donnés à nos troupes:
- D'une part ne pas se battre dans les villes de plus de 20.000 habitants. Celà à la suite de l'appel pressant d'Edouard Herriot au sujet des "villes ouvertes"...
- D'autre part de combattre partout ailleurs, aussi longtemps que l'armistice ne sera pas conclu.
C'est d'ailleurs ce jour là que la bataille de Cherbourg commence... Et on se battra encore dans les Vosges et partout où il reste des éléments de l'armée française en mesure de le faire encore, et celà jusqu'au 22 juin !


  * Pour la petite histoire , agé de 6 ans , depuis mon balcon  habitant Blida , importante base aerienne , j'ai encore le souvenir du ciel litteralement obscurci par les centaines d' avions venant de métropole et survolant la ville à basse altitude

C'était à Blida ou à Marseille ?

Mr. Green






_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:19 (2016)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com