France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Appel du 18 juin
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 22 Avr - 09:48 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

<< * Pour la petite histoire , agé de 6 ans , depuis mon balcon  habitant Blida , importante base aerienne , j'ai encore le souvenir du ciel litteralement obscurci par les centaines d' avions venant de métropole et survolant la ville à basse altitude >>

Je présume que c'était à Marseille, vu l'éxagération
La nuit en plein jour, pire que lors des raids de centaines de bombardiers en direction de l'Allemagne.
T'es sur que c'est pas la sardine qui te bouchait la vue Mr. Green
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 22 Avr - 09:48 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 22 Avr - 13:34 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

 Désolé , messieurs , ma memoire est encore fidèle et cet evenement s'est bien deroulé vers la mi juin 1940 et pas mal de docs en font foi 


     Au cours des deux dernières semaines de juin 1940, plusieurs centaines  d’avions de combat franchirent la Méditerranée pour échapper à l’Allemand. Ils atterrirent sur les bases  aériennes d’Afrique du Nord, de Rabat à Tunis. L’état-major d’Alger fit dresser leur inventaire par deux officiers, un mécanicien, le capitaine  Crosnier et un navigant, le signataire de cette préface. La plupart de ces avions n’étaient pas réellement « bons de guerre ». Leur équipement, leur armement étaient défaillants  pour la majorité. Chaque appareil avait été inspecté et environ dix pour cent  d’entre eux déclarés  opérationnels. Lorsque, après Mers el Kebir, Alger voulut exercer des représailles en bombardant Gibraltar, le rassemblement  de quelques dizaines d’avions militairement utilisables  se révéla laborieux.
                         General PM Gallois
Le 18 juin 1940, alors que la France réclamait un armistice,  environ 60% des appareils disponibles quittaient la métropole pour l'Afrique du Nord avec pour but évident de poursuivre le combat depuis les colonies. Cette aviation exilée, si elle tomba effectivement sous le contrôle de Vichy, dans un légalisme  encore plus évident après l'attaque de la flotte française par la Royal Navy à Mers el-Kébir le 3 juillet 1940 (1300 marins tués), fut néanmoins un vivier de pilotes, navigants et mécanos, aguerris par la campagne de France,  et qui seront nombreux à reprendre les armes, qui depuis Londres, qui dans la célèbre unité soviétique « Normandie-Niemen ».

Dans le courant du mois de juin, dans le contexte d’action très particulier qui caractérise cette période, l’armée de l’Air prend la décision de replier un nombre important de ses unités en Afrique du Nord, mesure qui sera appliquée le 18 et le 20 juin tout particulièrement : 10 GC, 20 GB et 9 GR sont transférés, avant même que les combats ne cessent, alors que ne demeurent en France que 14 GC, 11 GB et 4 GR seulement ; 39 groupes sont ainsi retirés des opérations et repliés en AFN pour 29 qui restent en France. On voit donc clairement que le nombre d’unités transférées de France métropolitaine en Afrique du Nord est tout particulièrement important : plus de 40 % des groupes de chasse, les deux tiers des unités de bombardement et près de 70 % de celles de reconnaissance. Ainsi, 39 groupes venus de métropole se sont donc ajoutés aux 8 groupes déjà sur place (ce qu’il est convenu d’appeler, à cette époque, le « Levant » inclus à raison de trois unités) ; soit un total de 47 unités de combat de l’armée de l’Air présents hors de France [31].
De CJ Ehrenhardt , Aerostories , 
 


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 22 Avr - 15:56 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Admin a écrit:
lebel a écrit:



   - Le 17 juin à 12h30 , le Maréchal lance son appel à cesser le combat ( c'est le coeur serré
 que je vous dis .....) ,  à part quelques combats isolés et d'arrière garde , c'est bien le signe 
que la defaite est consommée et qu'il n'y plus, sur le front franco allemand , de résistance ni de lutte organisée , d'autant que la capitale est aux mains de l'ennemi depuis le 14 juin
  
Alors , dire que le 18 juin , la guerre continue , c'est jouer sur les mots 
Oui , c'est vrai l'armistice ayant été signé le 22 juin , la France etait toujours en etat de guerre virtuel .........................

Le 18 juin, effectivement, la guerre continue. Deux ordres ont été donnés à nos troupes:
- D'une part ne pas se battre dans les villes de plus de 20.000 habitants. Celà à la suite de l'appel pressant d'Edouard Herriot au sujet des "villes ouvertes"...
- D'autre part de combattre partout ailleurs, aussi longtemps que l'armistice ne sera pas conclu.
C'est d'ailleurs ce jour là que la bataille de Cherbourg commence... Et on se battra encore dans les Vosges et partout où il reste des éléments de l'armée française en mesure de le faire encore, et celà jusqu'au 22 juin !


  *

Mr. Green










 La encore Admin , tu joues sur les mots et les dates 
Quand le 17 juin Petain declare dans son discours qu'il faut cesser le combat et qu'il va solliciter un armistice , il a bien pesé ses mots et n'appelle pas à une poursuite des combats 
Qu'il y ait eu des initiatives individuelles et isolées  , peut être..........
Mais l'armée française n'etait pas plus royaliste que le Roi !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 22 Avr - 18:04 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Il y a des ordres Lebel ! Pétain n'a fait que demander à l'ennemi ses conditions et il fait rectifier l'erreur qu'il a commise en disant qu'il faur cesser le combat dans les 24 heures !
Mais les témoignages de Paul de Villelume, de Weygand, de Thierry de Wailly, et d'autres encore, sont là pour dire que ce ne sont pas quelques "combats" sporadiques qui ont encore lieu, mais qu'on se bat encore rageusement partout où il reste encore des unités constituées ! Comme la bataille de Cherbourg dont j'ai parlé !
Quand à ton "ciel obscurci par des nuées d'avions", plusieurs centaines d'avions répartis du tous les aérodromes d'AFN, je ne fois franchement pas de quoi "obscurcir le ciel" !
Ensuite, que dit Weygand ? Que ces avions ne sont pas en état de combattre, et qu'il s'agit de vieux modèles. Il dit également qu'il n'existe pas en AFN de quoi les intretenir, ni de les armer !
Bien sur que les pilotes seront précieux ! Mais là encore, l'aviation ne peut être protégée en AFN que si l'AFN échappe au contrôle de l'Axe. Et c'est ce que l'armistice va permettre ! Car ni la flotte, ni l'aviation ne tomberont entre les mains des Allemands. Ce n'est pas ce qui compte le plus ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 22 Avr - 21:55 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

N'oublions pas messieurs les tenants de la "poursuite de la guerre en AFN", qu'il n'existait aucune industrie de guerre sur place, ni aucune industrie à même de construire le moindre matériel automobile, à plus forte raison des chars et des canons ! Aucune aciérie, et les stocks de carburant étaient limités à la consommation locale.
Pas d'usine de munitions non plus et les stocks donnaient deux ou trois jours de dotation de combat aux troupes de cette "armée d'AFN" qui n'était pas encore l'armée d'Afrique et qui se trouvait composée de régiments d'instruction faiblement armés ! L'armistice, il faudra bien l'admettre un jour, en arrêtant l'armée allemande loin de la Méditerranée, a rendu service aux alliés ! Ils l'ont d'ailleurs reconnu, eux...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 23 Avr - 08:37 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Oui mais mon cher il faut que Pétain soit haï sans aucune circonstance atténuante ! La défaite ? c'est Pétain, la "collaboration" ? C'est Pétain, la France nazifiée ? C'est Pétain, la shoah ? C'est Pétain, Oradour ? C'est Pétain... On se demande à les entendre, si Hitler a jamais existé et, au pire, si ce n'atait pas le fils de Pétain !
Ca en devient grotesque ! Allez, avec un peu de chance, et au train où l'on va, on va entendre Lebel nous dire que le ciel de Blida était obscurci en permanence par la fumée des camps... J'ai vraiment honte pour les malheureuses victimes de cette guerre atroce, oui, vraiment !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 23 Avr - 09:47 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

    Quand je dis , le ciel obscurci , c'est bien sur une image par rapport à un evenement qui m'avait fortement impressionné par son intensité..........point final
  Quant à Petain , l'histoire l'a jugé et libre à vous de l'idolatrer 
       Tiens ,  je viens de degoter ce morceau de bravoure sur " l'oeuvre du Maréchal " , il vous plaira surement ...............vous admirerez comment sont justifiées les pires ignominies de Vichy !
    http://www.marechal-petain.com/oeuvre_marechal.htm


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 23 Avr - 12:01 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Non Lebel, ce n'est pas "l'Histoire" qui a jugé Pétain et tu le sais parfaitement !
Autant le dire des Degueldre, Bastien Thirye et des généraux Salan,  Jouhaud et tous ces officiers condamnés par des tribunaux d'exception à la solde de De Gaulle et des communistes ! Tu le sais trés bien ! Ce sont les "vainqueurs" (sic) de 45 qui l'ont jugé et condamné. pas l'Histoire !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Popaul


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2007
Messages: 127
Localisation: Saint-Etienne

MessagePosté le: Jeu 23 Avr - 17:41 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Parceque les communistes avaient pas le droit de le juger ? Après ce qu'il a fait contre eux avec sa Milice et la Gestapo ?
Y z'aurait du lui mettre 12 balles dans la peau. Sans perdre de temps à le juger ce vieux salop !
_________________
A bas la guerre !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 23 Avr - 21:25 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

     Et oui Popaul , et tu oublies les Sections Speciales que Petain avait fait diligenter sous la houlette de Pucheu !  Elles appliquaient les lois de manière retroactive et enverront à la mort , dés le debut , six otages communistes dont trois furent ignominieusement guillotinés , .peine d'ordinaire reservée aux criminels de droit commun ...........et l'on aurait voulu que les communistes aprés ce qu'ils avaient enduré de Vichy restent bien sagement dans leur coin !!

Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 08:37 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Et le voila à deux doigts de nous entonner "la lutte finale" !! Mais il est pas coco, hein!! Juste "l'idiot utile", et c'est déjà  beaucoup !! 8)
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 09:29 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

   
     Si c'est être un " idiot utile " que de detester Petain , de haÏr les crapules  vichysto collabo , la Milice ,  et d'être à fond pour ceux qui luttaient contre cette engeance ........alors là tu as raison !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 11:38 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

lebel a écrit:
     Et oui Popaul , et tu oublies les Sections Speciales que Petain avait fait diligenter sous la houlette de Pucheu !  Elles appliquaient les lois de manière retroactive et enverront à la mort , dés le debut , six otages communistes dont trois furent ignominieusement guillotinés , .peine d'ordinaire reservée aux criminels de droit commun ...........et l'on aurait voulu que les communistes aprés ce qu'ils avaient enduré de Vichy restent bien sagement dans leur coin !!



Hop hop hop ! Lorsqu'on parle des "sections spéciales" et de ces 6 exécutions (Six !) on oublie de dire ce qu'étaient les sections spéciales !

Des "commandos" de soudards chasseurs de communistes ?
Non, une simple juridiction "d'exception" destinée à faire face aux "attentats/représailles" déclenchés par le parti communiste aprés le 22 juin 1941.
Ainsi après l'attentat de Barbès le 21 aoît 1941, le commandant (allemand) des troupes d'occupation décide de l'éxécution de 50 otages. Et c'est Pucheu qui négocie pied à pied pour éviter le massacre.
Les Allemands ordonnent alors au gouvernement de Vichy (qui est pris au piège de sa politique souverainiste) de régler "légalement" le problème et c'est ainsi que naîtra le fameux tribunal, appelé "section spéciale" qui fera procéder à six exécutions.

En imaginant qu'il n'y ait donc pas eu, ni juridiction d'exception "française", ni gouvernement de Vichy, ni Pétain, ni Pucheu... Qu'il y ait eu en France un gaulleiter allemand, ou un Doriot placé là par les Allemands, combien d'otages auraient été fusillés ou guillotinés ou pendus ? "6" ?

Tu peux répondre à cette question Lebel ?

Pour finir j'ajouterai que c'était bien la stratégie communiste de provoquer des représailles aveugles ! Une stratégie qui se trouvait dans tous les manuels du Parfait Petit Révolutionnaire depuis Lénine. Donc que des communistes aient à subir les conséquences de leur stratégie, celà fait partie des risques du métier, non ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 11:57 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Avec des "si"... On peut aller loin ! Il n'empêche que ce ne sont pas seulement 6 condamnations que l'on doit à ces sections spéciales, mais plusieurs centaines au cours de la guerre et jusqu'à la mort de Pierre Pucheu en Algérie où il tentait de faire oublier ses crimes en s'engageant dans l'armée française. De Gaulle ne pouvait tolérer ça !

Et à vous entendre mon cher, on pourrait dire que tous les actes de résistance ne visaient qu'à susciter des représailles. Voilà une curieuse façon de juger la résistance, voyons !
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 15:34 (2009)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin Répondre en citant

Tiens, voila le second "godillot" du PC !! Qui nous resssert le couplet gaullo-communiste, entonné par l'idiot utile" !!

Haaa, décidément vous faire la paire Laughing
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:42 (2016)    Sujet du message: L'Appel du 18 juin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com