France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Et si nous parlions de la "Révolution" allemande...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 216
Localisation: Ste Victoire

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 10:44 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

AU SECOURS!

Sous le titre "Le social-fascisme",Alexandre Adler se livrait
dans Le Figaro des 4-5 octobre 2008 à une comparaison entre
la situation actuelle en France et celle de l'Allemagne de Weimar.
Et de conclure: "La responsabilité principale de l'ascension d'Hitler
vient des élites conservatrices catholiques et protestantes."


L'historien Adler,comme par hasard,oublie qu'il y avait à la même époque en Allemagne
un très puissant parti communiste,le premier et le modèle de toute l'Europe
occidentale (le PCF ,dans les années 1930,était minoritaire), et dont la montée
électorale fut remarquable de 1930 à 1932.
Mais sa cible principale,par application de la tactique "Classe contre classe" de
Staline,était le parti social-démocrate allemand,qualifié à l'occasion de social-traître,
voire de social-fasciste. Le titre de l'article d'Adler.Est-ce une coïncidence?

Dans la suite de son papier,le patron de Courrier international avance une prévision
apocalyptique,annonçant "une poussée populiste et autoritaire de grande ampleur".
Non pas du Front National qu'il traînait hier dans la boue mais du côté du mouvement
d'Olivier Besancenot,l'"affranchi postal" qu'il voit entouré de "petites brutes
imbéciles qui font masse autour de lui"
pour incarner "un parti social-fasciste de masse,
aux connotations manifestement antisémites"
car soupçonné entre autres de croire à
un complot incriminant:
"l'Establishment américain et bien sûr ses suppôts juifs,new-yorkais autant qu'israéliens".
D'où cette adjuration angoissée au parti socialiste qui,"en première ligne,doit réagir énergiquement"

C'est-à-dire faire barrage au futur Parti anticapitaliste....
_________________

"La France est un pays de liberté où chacun a
le droit d'écrire tout ce qu'il pense...
à condition,toutefois,de ne penser que ce qu'il
a le droit d'écrire!"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 18 Oct - 10:44 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 11:26 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Et ben voilà ! L'ennemi, c'est plus le FN, c'est plus Le Pen, c'est Besancenot !
Cet abruti ne sait plus où il en est et il fait une mayonnaise entre national-socialisme, anarchisme, léninisme et populisme !
Mais ça prouve bien le degré d'imprégnation de l'idéologie communiste dans des cervelles pourries comme celle d'Adler puisqu'il en oublie le spartakisme et l'emprise des soviets sur l'Allemagne des années 20 qui provoqua la réaction qu'on sait !
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires.&quot; Charles Péguy


Revenir en haut
Zoulou


Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 105
Localisation: Narbonne

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 11:41 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Tcho ! Alors toi aussi, tu débloques sur le communisme ! Mais qu'est-ce qu'on en a à foutre du communisme aujourd'hui ? Classe ! Et ces intellos de m... qui la ramènent ! Trop chelou pour être honnête !
_________________
&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;quot;La mort, frappant aveuglément à droite et à gauche, fraie un chemin à la vie, au regard lucide&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;quot;


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Lun 3 Nov - 19:24 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

J'ai de la chance de ne pas avoir un fils comme toi ! Il aurait déjà pris deux mandalles dans la g... !
Le communisme ? Oh non qu'il n'est pas mort ! C'est notre sida mental comme disait le regretté Louis Pauwells !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
laurentlemiltonien


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2008
Messages: 108
Localisation: Mare-aux-canards

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 17:55 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Alexandre a écrit:
Et ben voilà ! L'ennemi, c'est plus le FN, c'est plus Le Pen, c'est Besancenot !

Ah, la belle affaire ! Arrêtez de bloquer sur le péril rouge.... Oui, c'est vrai, c'est une partie de votre fond de commerce.
_________________
"La seule sauvegarde des démocraties à l'égard des tyrans c'est la défiance"
Démosthène, IIIe Philippique


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 20:09 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Le péril rouge ? Mais lorsqu'il est associé au péril "vert" il est extrêmement dangereux, et le devoir des responsables d'une nation c'est de le dénoncer. Et si ils ne le font pas c'est un devoir "citoyen" de la faire à leur place !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 20:17 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Mais le bat', on est pas sur le fil de l'entre deux guerres là ? Alors comment tu peux parler de la période 1918-1939 sans parler du communisme ?
Faut pas dire que l'Allemagne a failli tomber sous l'ordre rouge dans les années 20 ?
Ça t'arrange ? Allez retourne dans ta marre !

PS.- Pour attraper les grenouilles faut leur foutre un chiffon rouge sous le nez, tu savais pas ? 
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires.&quot; Charles Péguy


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 20:35 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

On ne peut pas, évidemment pas, évoquer l'entre-deux guerres sans passer sous silence l'action des bolcheviques ! Ils ont tout de même tenté d'exporter la révolution en Allemagne dès la fin de la guerre de 1914-1918, et en réaction suscité l'émergeance des mouvements nationalistes et nationaux socialistes ! On ne peut pas non plus passer sous silence le pacte germano-soviétique qui permit à l'Allemagne de faire une guerre "tranquille" à l'ouest, donc à la France et à l'Angleterre !
Comme on ne peut pas non plus "oublier" la guerre d'Espagne et le Komintern...

Il est vrai que pour les admirateurs des "libérateurs" de l'armée rouge, il est trés "correct" de faire le silence sur cet autre côté des responsabilités de la deuxième guerre mondiale. Nous le dénonçons chaque jour ici: non à l'histoire hémiplégique !


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 10:28 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Je reviens sur les propos de Lebel qui me disait qu'on ne pouvait faire l'exégèse du communisme sous prétexte que nous en aurions pour des semaines, et qu'il nous fallait nous en tenir aux priorités du conflit 39/45: combattre le national-socialisme.

Cette façon -primaire- d'envisager l'histoire de ce conflit est source de graves malentendus. Pardonnez-moi, mais on ne peut pas comprendre 39/45, si on ne tient pas compte d'octobre 1917 et de la "révolution allemande" des années 20.
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
laurentlemiltonien


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2008
Messages: 108
Localisation: Mare-aux-canards

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 11:35 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Je ne dis pas que le communisme ne doit pas être débattu pour évoquer ces années troubles mais les propos de Frédéric sont excessifs : "Le communisme ? Oh non qu'il n'est pas mort ! C'est notre sida mental comme disait le regretté Louis Pauwells !"
_________________
"La seule sauvegarde des démocraties à l'égard des tyrans c'est la défiance"
Démosthène, IIIe Philippique


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 11:40 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Il arrive péniblement à totaliser 3% et des poussières à chaque élection ! Vous parlez d'un "sida mental" !
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 11:53 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Louis Pauwells ne s'interessait pas, lorsqu'il a dit celà, aux résultats électoraux du PCF, mais à l'idéologie qui polluait tous les esprits, et comme le dit Résistant, c'est l'explication logique de cette façon "hémiplégique" de raconter l'histoire, née des "réformes" de l'Education nationale entreprises sous la pression des syndicats communistes depuis la libération !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 19:19 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

On peut avancer sans grand risque de se tromper, que 90% au moins des auteurs de livres d'Histoire de la seconde guerre mondiale sont communistes, sympathisants communistes, ou "idiots utiles" du parti communiste. Dans ces conditions, comment voulez vous que leur idéologie n'imprègne pas leurs ouvrages ? D'autant plus que la majorité de mes collègues est composée par leurs admirateurs et diffuseurs !

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 22:20 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

 Evidemment si 90% des historiens de la 2èGM n'abondent pas dans votre sens , c'est qu'ils sont communistes , crypto ou sympathisants , allez , on etiquette en bloc et le tour est joué !


 Avec l'audience ultra minime que vous avez , on t'attend , Resistant , prof d'histoire , refais nous donc  l'Histoire de la 2è GM  Very Happy  ...........avec De Gaulle , le traitre  , les cocos , tous des assassins aux ordres de Staline , et Vichy , une page honorable de notre histoire !
                                         Allez , au travail ! ..........famille , patrie 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 09:18 (2008)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande... Répondre en citant

Résistant ne parlait pas des "historiens de la 2ème guerre mondiale", mais des auteurs de livres scolaires !
Lorsque j'étais responsable d'une association de Parents d'Elèves (de l'école publique)  nous avions organisé sur un plan national une étude approfondie sur ces fameux manuels scolaires portant sur plus de 1.000 ouvrages de littérature, d'histoire et de géographie, et nous avions constaté une dérive générale dans le sens dénoncé par Résistant. Nous étions dans les années 80...
Il ne s'agit pas pour nous -ça devient fatiguant à force de le répéter- de "refaire l'histoire", mais tout simplement de rétablir les faits historiques, et je ne suis pas sur que parceque notre audience est comme tu le dis "minime", que nous n'avons pas raison sur de nombreux plans !

Pour ce qui est de la guerre d'Algérie par exemple, combien de Français ont été "endoctrinés" par les contre-vérités déversées par la propagande... gaullo-communiste ? Combien pensent que l'OAS fut le seul mouvement terroriste à avoir ensanglanté l'Algérie et que le 19 mars 1962 marqua la "fin" de la guerre d'Algérie ? Combien savent ce qui s'est passé le 26 mars, rue d'Isly à Alger ou le 5 juillet 1962 à Oran ? Alors, toujours persuadé que parceque 90% de moutons suivent une direction imposée, c'est qu'ils ont raison ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20 (2016)    Sujet du message: Et si nous parlions de la "Révolution" allemande...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com