France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dunkerque ...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 18:42 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

En relisant un vieux bouquin de ma bibliothèque pour préparer un prochain cours, j'ai trouvé ceci:

Je cite:

" ... Environ 335.000 hommes, dont 115.000 Français avaient été embarqués et sauvés pour des batailles futures. Ce véritable tour de force, accompli sous des feux terrestres et aériens de plus en plus violents, malgré une pression de plus en plus étroite, fut le résultat d'une concordance d'efforts auxquels on ne saurait trop rendre hommage. Effort de l'Amirauté britannique pour réunir un nombre surprenant de navires de toutes natures et de tous tonnages et en régler les mouvements sur des routes de mer semées de périls et de difficultés. Participation de la marine française avec des ressources moindres, mais avec un esprit de dévouement et de sacrifice égal. Action intrépide et sans cesse renouvelée de la RAF pour protéger embarquements et transports contre les attaques acharnées des bombardiers allemands dont elle parvint à abattre soixante-dix-neuf en une seule journée. Défense de la tête de pont poussée jusqu'à l'héroïsme. Enfin, il est juste de camper au premier rang des défenseurs de Dunkerque, les deux marins français qui ont tenu littéralement à bout de bras pendant dix jours ce port en ruines et en flammes, où déferlaient des dizaines de milliers d'hommes, l'amiral Abrial qui porta avec une énergie et une clairvoyance sans égales le poids d'une trés lourde responsabilité dans des conditions à tous égards défavorables, l'amiral Platon dont le courage et la ferveur ranimèrent sans cesse l'ardeur et les espoirs des défenseurs.
Grâce à cette solidarité salvatrice qui doit rejeter dans l'oubli le difficultés et les gênes du moment, le pire, la capture d'un corps de bataille de plus de 400.000 hommes put être évité. L'honneur était sauf."

Fin de citation.

Cet extrait est tiré des Mémoires de Maxime Weygand !
Comme on le voit, c'était un général qui ne songeait, dès sa prise de commandement, qu'à "capituler" et à se coucher devant l'ennemi...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 18:42 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 08:26 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Résistant a écrit:
En relisant un vieux bouquin de ma bibliothèque pour préparer un prochain cours, j'ai trouvé ceci:
Je cite:

" ... Environ 335.000 hommes, dont 115.000 Français avaient été embarqués et sauvés pour des batailles futures. Ce véritable tour de force, accompli sous des feux terrestres et aériens de plus en plus violents, malgré une pression de plus en plus étroite, fut le résultat d'une concordance d'efforts auxquels on ne saurait trop rendre hommage. Effort de l'Amirauté britannique pour réunir un nombre surprenant de navires de toutes natures et de tous tonnages et en régler les mouvements sur des routes de mer semées de périls et de difficultés. Participation de la marine française avec des ressources moindres, mais avec un esprit de dévouement et de sacrifice égal. Action intrépide et sans cesse renouvelée de la RAF pour protéger embarquements et transports contre les attaques acharnées des bombardiers allemands dont elle parvint à abattre soixante-dix-neuf en une seule journée. Défense de la tête de pont poussée jusqu'à l'héroïsme. Enfin, il est juste de camper au premier rang des défenseurs de Dunkerque, les deux marins français qui ont tenu littéralement à bout de bras pendant dix jours ce port en ruines et en flammes, où déferlaient des dizaines de milliers d'hommes, l'amiral Abrial qui porta avec une énergie et une clairvoyance sans égales le poids d'une trés lourde responsabilité dans des conditions à tous égards défavorables, l'amiral Platon dont le courage et la ferveur ranimèrent sans cesse l'ardeur et les espoirs des défenseurs.
Grâce à cette solidarité salvatrice qui doit rejeter dans l'oubli le difficultés et les gênes du moment, le pire, la capture d'un corps de bataille de plus de 400.000 hommes put être évité. L'honneur était sauf."

Fin de citation.

Cet extrait est tiré des Mémoires de Maxime Weygand !
Comme on le voit, c'était un général qui ne songeait, dès sa prise de commandement, qu'à "capituler" et à se coucher devant l'ennemi...



Je retiens surtout les termes "pour des batailles futures" qui éclairent, s'il en était besoin, l'espoir de Weygand de continuer à se battre. L'armistice était donc bien une "pause" permettant à la France de "souffler" et de se refaire une santé pour préparer l'avenir qui ne peut être dans son esprit qu'une revanche contre les Allemands ! Et c'est ce qu'il fera !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 10:32 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Ce que reconnaîtra par deux fois la Haute Cour malgré les déchainements de haine des communistes et des Gaullistes!!
Weygand sera "lavé" de tous soupçons et des accusations infondées de "capitulation et de collaboration"
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
padica


Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 15:04 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

surtout que la capitulation avait eue lieu bien avant 1940.elle date des appels de blum et des cocos lorsqu'ils appelaient les militaires à deserter.en a decoulé la debacle de 1940 .

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 15:32 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Padica, si tu as les sources de ce que tu avances (surtout les appels de Blum...) tu seras gentil de les citer. Merci.

Pour moi, on a trompé le peuple français, pacifiste dans l'âme. On l'a trompé en lui faisant croire que la France avait largement les moyens de faire taire Hitler s'il lui prenait l'envie de nous embêter. En lui faisant croire qu'on pouvait en même temps améliorer son statut social (congés payés et semaine des 40 heures)... Et pour bien l'endormir dans cette quiétude trompeuse, on a fait intervenir les troupes "coloniales" partout où les Allemands manifestaient leur mécontentement.
Je suis désolé, mais... "l'extrême-droite" n'était pas au pouvoir, et même Laval était un bon rad'soc' !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 19:27 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Durant toute la durée de son commandement Weygand ne cessera de faire front, comme il le pourra et avec les unités qu'il s'efforcera de regrouper et d'encourager, à l'offensive de l'armée allemande.
Il faut quand même savoir: que lorsqu'il arrive au commandement en Chef, la bataille des Flandres est déjà en passe d'être perdue, que les Anglais (Gort) n'ont qu'une seule idée en tête: foutre le camp à la première occasion, que les Belges ne vont pas tarder à capituler. Tout celà se termine à Dunkerque, mais nous ne disposons plus de ce qui faisait l'élite de notre armée et l'ennemi se prépare avec toutes ses forces reconstituées à poursuivre son offensive vers l'ouest, alors que nous ne disposons d'aucune réserve et que le Cabinet anglais refuse d'engager toute son aviation dans ce qui va devenir la "Bataille de France". L'excuse invoquée: "il faut penser à défendre le territoire britannique" ne tient pas, car défendre le territoire britannique c'est d'abord battre les armées allemandes en... France.
Mais il faut bien en convenir, si les Anglais pensent celà, c'est qu'ils considèrent, dès Dunkerque, que les Allemands sont les vainqueurs et que la France ne pourra que capituler.
Dès lors, pourquoi avoir fait croire à Paul Reynaud qu'il fallait continuer à se battre ?


Revenir en haut
padica


Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 10:44 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

pour l'admin,
c'était les cocos qui lançaient des appels à la desertion,blum s'est simplement contenté de demanteler l'armée (comme le fait sarkozy aujourd'hui).
pour moi,les deux se complétant pour aboutir à une (ou la)des plus grandes deroutes de l'armée française.

PS:je tire mes sources de mes lectures


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 10:53 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Trés bien mais là tu parles de l'année 39, lorsque Daladier a été obligé d'interdire le parti communiste, d'invalider tous ses députés et de foutre en taule ses dirigeants... Bon, mais le mal était fait depuis de nombreuses années déjà !

PS.- Je le sais bien que tu tires tes sources de tes lectures. Comme moi tu n'as pas la science infuse !
Mais moi, et tout le monde ici, nous les citons, ces lectures !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Zoulou


Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 105
Localisation: Narbonne

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 13:44 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Vouais... Saudf que moi je vais pas cherché mes sources dans les poubelles !
_________________
"La mort, frappant aveuglément à droite et à gauche, fraie un chemin à la vie, au regard lucide"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 19:18 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Ha bon l'Huma c'est quoi ? Ha non, c'est pas une poubelle, c'est vrai, c'est un dépotoir, une décharge publique, ce qu'on appelle chez moi un "gadoue", bien plus grand qu'une simple poubelle, ou tu trouves bien plus d'immondices  !! A une certaine époque on y trouvait même des appels à la collaboration, c'est te dire

Laughing
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 11:30 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Weygand aurait refusé à plusieurs reprises les offres d'alliance proposées par le général De Gaulle. Si celà est vrai, on voit donc bien que cet homme était vraiment collaborationniste !
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 22:52 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Compagnon a écrit:
Weygand aurait refusé à plusieurs reprises les offres d'alliance proposées par le général De Gaulle. Si celà est vrai, on voit donc bien que cet homme était vraiment collaborationniste !
Allez papy, va réviser ton histoire va. Sans Weygand pas d'Armée d'Afrique!!
Et ton "général micro" avec ses trois pelés et ses deux tondus, il aurait eu bonne mine devant les Alliés.
T'es franchement un grand comique toi !!
Toujours est il que lui c'est pas un tueur de Français.
Ce qu'on ne peut pas dire de ton grand clown, menteur, parjure.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 08:08 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Weygand, général 5 étoiles, n'allait pas se mettre "aux ordres" de ce général de brigade à titre temporaire (qu'il avait nommé lui-même pour faire plaisir à Paul Reynaud), condamné pour désertion !
Car c'est bien ce que De Gaulle voulait ! Lorsqu'on voit ce qu'il a fait de Giraud, ce pauvre Giraud qui n'avait qu'un seul défaut: être moins "tordu" et moins "politique" que lui... On peut être sur de ce qu'il aurait fait de Weygand ! D'ailleurs la suite des événements l'a prouvé... Weygand aurait du être Maréchal de France, comme Juin !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 09:53 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Parjure et menteur ce "général micrro" qui déclarait aprés l'armistice de St Jean d'Acre au mois de Juin 1941, le 10 juillet de la même année je cite :
<< Le "général" de Gaulle , qui n'a jamais sévi contre aucun de ses camarades de l'armée qui ont combattu contre lui, en exécution des ordres qu'ils ont reçus, n'a pas l'intention de le faire dans les circonstances présentes. >>  Se parjurant, il fit pourtant condamner et emprisonner par la Haute Cour qu'il créa plus tard, le Général Dentz et le laissa mourir les fers aux pieds.

Parjure encore lui qui avait pris l'engagement de ne jamais porter les armes contre la France, lui qui les prit conntre les soldats Français en Sirye. Agression qu'il essaya de faire porter au Général Spears. Ce qui fut démenti par Churchill aux Communes le 5 juin 1945, disant :

<<Le Général Spears est la dernière personne sur laquelle le général De Gaulle devrait faire des réflexions, parce que c'est lui qui a personnellement assuré le départ du général de Bordeaux pour l'Angleterre, avec sa propre auto et son propre avion ler 17 juin 1940. >>

Agression qu'il reconnaissait avoir fait de lui même, mettant les Anglais devant le fait accompli le 2 juin 1945 :

<< C'est la France Libre qui prit l'iniative d'entrer en Sirye, en 1941, en y entraînant l'Angleterre. L'Histoire établira la chose sur documents. >>

Il fut à cette occasion le "bradeur de l'Empire", lui qui promit par la bouche du Général Ctroux, leur indépendance aux Siryens :

<< Je le fais au nom de la France Libre qui s'identifie à la France traditionnelle et réelle et au nom de son chef, le général De Gaulle. >>

Qu'est ce qui autorisait ce "général de brigade à titre temporaire", n'ayant reçu de la France aucun pouvoir politique, à se trouver qualifié en l'absence du peuple Français pour faire pareille promesse et  parler en son nom.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Dim 19 Oct - 01:26 (2008)    Sujet du message: Dunkerque ... Répondre en citant

Juste pour m'eclairer , est ce que quelqu'un a lu les historiques divisionnaires, ou juste les guf , non personne ...

quand on ne sait pas , on se tait . Allez demander la réponse sur un forum capable . inutile de preciser lequel .


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:07 (2016)    Sujet du message: Dunkerque ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com