France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Du paralléle Nazisme=Communisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 09:38 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Roro a écrit:
Ah! c'est sûrement l'âge...que veux-tu tirer dans le cerveau d'un Français
de fraîche date?


Je n'aime pas notre President, du moins sa ligne politique, mais le traiter de "Francais de fraiche date" est assez ignoble.
Et typique de roro....
Je rappellerais que ses parents se sont refugies en France pour echapper au stalinisme.

Quant a M. Obama, je ne ferais pas de commentaires, trop hors-sujet ici, mais y voit, une fois de plus, un signe du racisme virulent de roro.
 
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Nov - 09:38 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 11:59 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Salut, vieux camarade judeo-maconno-stalino-circonso-gaullo-bolchevique,

Citation:
Bof , si on devait relever toutes les insanités que deverse le bonhomme , ça trahit vraiment un esprit malade ! Mais j'ai l'impression qu'ici , on trouve ses " analyses " interessantes et ses derives , venielles , alors .. Attendons les conclusions d' Admin ! 

Je ne pense pas que ce forum va tolerer encore longtemps les debordements crimino-illegalo-negationnistes de ce sinistre inividu, les vives reactions d'Admin le montrent.
Admin et son equipe sont a la fois des Petainistes indecrottables et des anti-nazis, situation tres inconfortable, pour ne pas dire pire, mais c'est bien cela qui justifie ma presence ici. Ils ne sont pas des falsificateurs negationnistes, sinon je ne serais pas en train de poster ici mais en train de deposer a la gendarmerie. 
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 20:23 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Pétainistes indécrottables ? Non. Je préfère être traité d'anti-gaulliste viscéral ou d'anti-communiste "primaire, secondaire, tertiaire et quaternaire". J'essaie simplement de sortir de cette conception manichéenne de l'histoire qui est enseignée depuis 1945: Pétain, salaud - De Gaulle/Communistes, héros !
Au-delà de ça, pour moi les nationaux-socialistes et les communistes sont à mettre dans le même sac et je rejoins tout à fait la pensée d'Ernst Nolte dont il faut avoir lu "Les Fondements historiques du national-socialisme" - Editions du Rocher.
Tu es et tu le sais, le bienvenu sur ce forum, et même si nos opinions divergent autant, c'est la seule manière "humaine" de faire avancer les choses, n'est-il pas ?
8)
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 11:09 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Admin a écrit:
Au-delà de ça, pour moi les nationaux-socialistes et les communistes sont à mettre dans le même sac et je rejoins tout à fait la pensée d'Ernst Nolte dont il faut avoir lu "Les Fondements historiques du national-socialisme" - Editions du Rocher.

Ah ! Nolte ! Il va falloir que je vous en parle, mais vu que son sujet est uniquement Hitler-Staline, je ne sais pas trop ou mettre ca ici.
Mais ma conclusion sera simple : A force de vouloir tout mettre sur le dos de Staline (qui vu le paquet de casseroles, que dis-je, lessiveuses sanglantes qu'il se trimballe n'a pas besoin qu'on en rajoute) il a l'air de chercher a defendre Hitler, ce qui est regrettable.
Communisme et nazisme sont differents. On ne soigne pas un pestifere avec les meme medicaments qu'un lepreux, d'ou l'interet de faire la difference.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 11:35 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

  Dans ce forum , la decision est tranchée , une fois pour toute : Communisme = Nazisme , voire pire !
 Quant à  Nolte , il  minimise les crimes nazis , fait un parallèle entre le Goulag et Auschwitz , il compare le génocide de race hitlerien et le génocide de classe stalinien
 Meme Furet  , avec lequel il aura de nombreux échanges , refutera sa thèse centrale d'identification des deux totalitarismes 










 



Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 08:33 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Admin a écrit:
Au-delà de ça, pour moi les nationaux-socialistes et les communistes sont à mettre dans le même sac et je rejoins tout à fait la pensée d'Ernst Nolte dont il faut avoir lu "Les Fondements historiques du national-socialisme" - Editions du Rocher.


Ah ! Nolte ! Il va falloir que je vous en parle, mais vu que son sujet est uniquement Hitler-Staline, je ne sais pas trop ou mettre ca ici. Mais ma conclusion sera simple : A force de vouloir tout mettre sur le dos de Staline (qui vu le paquet de casseroles, que dis-je, lessiveuses sanglantes qu'il se trimballe n'a pas besoin qu'on en rajoute) il a l'air de chercher a defendre Hitler, ce qui est regrettable.
Communisme et nazisme sont differents. On ne soigne pas un pestifere avec les meme medicaments qu'un lepreux, d'ou l'interet de faire la difference.




Mais bien sur ! Le communisme n'est pas le national-socialisme, et le national-socialisme n'est pas le communisme et Ernst Nolte ne le dit jamais. Il fait simplement la comparaison entre deux systèmes totalitaires et impérialistes.

C'est la propagande des suppots du communisme qui en ont fait ce que tu dis. Non Ernst Nolte ne "minimise" pas les crimes nazis ! Non, il ne défend pas Hitler !
Comme nous, il part de cette interrogation: le national-socialisme était un système criminel, tout le monde en a parlé et en parle encore. Mais il a été condamné, Hitler est mort et son système avec. Pourquoi doit-on continuer à le condamner alors qu'on "oublie" les horreurs du communisme, qui lui n'a jamais été condamné ?
C'est cette interrogation que nous formulons ici et qui parait intolérable à Lebel ou Daniel Laurent, qui oublient simplement que les communistes, et pour cause, ont toujours dissimulé les responsabilités du Komintern dans l'origine du national-socialisme.
Ce n'est pas le lieu ici, mais lorsqu'on étudie "objectivement" un conflit comme la guerre d'Espagne, on en a l'illustration parfaite: On nous parle de l'Espagne "républicaine" terrassée par le fascisme franquiste, mais on occulte le terrorisme du parti communiste qui a généré la réaction des nationalistes !

PS.- Avez vous lu "La guerre civile européenne - 1917-1945" ou "Les fondements historiques du national-socialisme" ? Vous devriez !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 09:21 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Admin a écrit:
Daniel Laurent a écrit:
Comme nous, il part de cette interrogation: le national-socialisme était un système criminel, tout le monde en a parlé et en parle encore. Mais il a été condamné, Hitler est mort et son système avec. Pourquoi doit-on continuer à le condamner alors qu'on "oublie" les horreurs du communisme, qui lui n'a jamais été condamné ?
C'est cette interrogation que nous formulons ici et qui parait intolérable à Lebel ou Daniel Laurent, qui oublient simplement que les communistes, et pour cause, ont toujours dissimulé les responsabilités du Komintern dans l'origine du national-socialisme.



1 - Les idees nazies ne sont pas mortes avec Hitler, et il en reste des traces qui justifient pleinement de continuer a etudier le pourquoi du comment pour tenter de mieux s'en defendre.
2 - Le communisme a ete vivement condamne, partout, et les ruines de ce qu'il en reste en temoignent. Il reste encore beaucoup a faire dans son etude mais, helas, tant que les Russes continueront a ne pas ouvrir certaines archives, il sera difficile d'avancer davantage. 
3 - Le Komintern n'est pas a l'origine du national-socialisme. C'est la ou nous divergeons mais ceci n'ote strictement rien a la criminalite de l'un ou de l'autre de ces regimes.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 16:04 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:

1 - Les idees nazies ne sont pas mortes avec Hitler, et il en reste des traces

Oui mais seulement dans ta tête...

Daniel Laurent a écrit:
2 - Le communisme a ete vivement condamne, partout,

Il y a encore des partis communiste en Europe. Le Parlement Européen a tenté (symboliquement) de faire condamner les crimes du communisme par une motion mais celle-ci a été refusée par...les communistes européens. Le travail à accomplir est immense!
Aujourd'hui nous avons encore des communistes qui se justifient en affirmant que les leaders du passé ont perverti l'idée de communisme. Que dirait on si aujourd'hui un national socialiste venait te dire "non le vrai NS, c'est autre chose, Hitler a complètement perverti cette idée".

Daniel Laurent a écrit:
Admin a écrit:
Au-delà de ça, pour moi les nationaux-socialistes et les communistes sont à mettre dans le même sac et je rejoins tout à fait la pensée d'Ernst Nolte dont il faut avoir lu "Les Fondements historiques du national-socialisme" - Editions du Rocher.

Ah ! Nolte ! Il va falloir que je vous en parle, mais vu que son sujet est uniquement Hitler-Staline, je ne sais pas trop ou mettre ca ici.
Mais ma conclusion sera simple : A force de vouloir tout mettre sur le dos de Staline (qui vu le paquet de casseroles, que dis-je, lessiveuses sanglantes qu'il se trimballe n'a pas besoin qu'on en rajoute) il a l'air de chercher a defendre Hitler, ce qui est regrettable.
Communisme et nazisme sont differents. On ne soigne pas un pestifere avec les meme medicaments qu'un lepreux, d'ou l'interet de faire la difference.

change de refrain... c'est ce que tu écris sur tous les fora...
Il ne s'agit pas de "tout" mettre sur le dos de Staline, il s'agit de soigner une grave amnésie de la société occidentale.
communisme = 80 à 150 millions de morts mais ça n'émeut personne. pourquoi?
Quelques millions de membres du "peuple élu" seraient ils plus importants que des dizaines de millions de slaves? c'est ça ton raisonnement?

Daniel Laurent a écrit:
mais c'est bien cela qui justifie ma presence ici. Ils ne sont pas des falsificateurs negationnistes, sinon je serais en train de deposer a la gendarmerie.

Et tu y vas avec la francisque familiale que l'on se passe de père en fils?
_________________


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 17:21 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

    J'ai un seul regret retroactif , c'est que face à tous ces neo nazillons qui se donnent du col , 
l'esprit de l' Epuration n'ait pas été plus rigoureux !


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 17:24 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant





Daniel Laurent a écrit:
Admin a écrit:
Daniel Laurent a écrit:
Comme nous, il part de cette interrogation: le national-socialisme était un système criminel, tout le monde en a parlé et en parle encore. Mais il a été condamné, Hitler est mort et son système avec. Pourquoi doit-on continuer à le condamner alors qu'on "oublie" les horreurs du communisme, qui lui n'a jamais été condamné ? C'est cette interrogation que nous formulons ici et qui parait intolérable à Lebel ou Daniel Laurent, qui oublient simplement que les communistes, et pour cause, ont toujours dissimulé les responsabilités du Komintern dans l'origine du national-socialisme.







1 - Les idees nazies ne sont pas mortes avec Hitler, et il en reste des traces qui justifient pleinement de continuer a etudier le pourquoi du comment pour tenter de mieux s'en defendre.
Il existe c'est vrai des "groupuscules" néo-nazis qui tiennent plus du folklore que de l'action révolutionnaire proprement dite. Par contre les idées perverses du communisme imprègnent encore notte éducation nationale et toute notre intelligentzia. Ensuite le danger islamiste me semble aujourd'hui beaucoup plus proche et important. Alors commençons par nous en défendre ! 


2 - Le communisme a ete vivement condamne, partout, et les ruines de ce qu'il en reste en temoignent. Il reste encore beaucoup a faire dans son etude mais, helas, tant que les Russes continueront a ne pas ouvrir certaines archives, il sera difficile d'avancer davantage. 

Nous en savons pourtant déjà assez pour l'envoyer aux enfers ! Avancer d'avantage ? Mais dès qu'on touche aux crimes du communisme il y a l'omerta et "le danger nazi" qui est brandi !


3 - Le Komintern n'est pas a l'origine du national-socialisme. C'est la ou nous divergeons mais ceci n'ote strictement rien a la criminalite de l'un ou de l'autre de ces regimes.

Bon disons que si le "Komintern" proprement dit ne l'est pas, c'est la révolution allemande de 1918/1920, spartakiste, donc communiste qui l'est en grande partie, car c'est pour se débarasser de la soviétisation du pays que la République de Weimar a fait appel aux milieux les plus nationalistes d'Allemagne qui allaient enfanter le national-socialisme. C'est bien pour cette raison qu'Admin a évoqué la guerre d'Espagne, où là, le komintern y est pour quelque chose !






_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 13:22 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Je dis que tout à commencé avec la "révolution d'Octobre" à Saint-Pétersbourg.
1917 et la "paix de Brest-Litovsk ont failli coûter trés cher à l'entente occidentale et l'arrivée des Américains a permis, heureusement, de faire face aux divisions allemandes "libérées" à l'est...
Le défaite de l'Allemagne est apparue aux officiers et sous-officiers allemands comme une trahison, une sorte de coup de poignard dans le dos, de la part des "politiciens pacifistes", car la guerre avait pris fin sans que l'armée allemande ne soit repoussée au-delà des frontières !
L'Allemagne n'avait pas connu la guerre autrement que par "les nouvelles du front" et là encore, étonnement des gens qui n'avaient pas été touchés directement. Il n'en fallait pas plus pour qu'ils considèrent les conditions du Traité de Versailles comme "malhonnêtes"...
Il faut comprendre ça pour comprendre l'évolution de l'Allemagne dans les années 20 et l'arrivée" du national-socialisme au pouvoir !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 14:26 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Admin a écrit:
Le défaite de l'Allemagne est apparue aux officiers et sous-officiers allemands comme une trahison, une sorte de coup de poignard dans le dos, de la part des "politiciens pacifistes", car la guerre avait pris fin sans que l'armée allemande ne soit repoussée au-delà des frontières !


Ceci est une legende car c'est bien l'Armee allemande qui a demande aux civils de deposer les armes en 1918 car ils etaient a bout de souffle.Le coup du "poignard dans le dos" fait partie, avec le Traite de Versailles, des pretextes habilement utilises par Hitler.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 15:39 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Ceci est une legende car c'est bien l'Armee allemande qui a demande aux civils de deposer les armes en 1918 car ils etaient a bout de souffle.Le coup du "poignard dans le dos" fait partie, avec le Traite de Versailles, des pretextes habilement utilises par Hitler.

Enfin bon, l'Allemagne était quand même une monarchie avec Guillaume II à sa tête et un Reichstag sous lui... Oui les militaires avaient un pouvoir important, mais quoi de plus normal en temps de... guerre!
Cela dit, les partis politiques de l'époque ne se sont pas vraiment brillamment illustrés... que ce soit le Parti Progressiste et du Centre qui s'est précipité sur les négociations à peine élu, le Parti Spartakiste qui a tenté de bloquer le pays ou en Bavière où un certain Eisner essaya même de déclarer l'indépendance de cette région!
deux jour avant l'armistice, c'est quand même un certain Fritz Ebert (Président du Parti Social Démocrate) qui est au pouvoir et civil de son état qui va négocier la paix.


Revenir en haut
Roro


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 216
Localisation: Ste Victoire

MessagePosté le: Jeu 13 Nov - 18:33 (2008)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme Répondre en citant

lebel a écrit:
    J'ai un seul regret retroactif , c'est que face à tous ces neo nazillons qui se donnent du col , 
l'esprit de l' Epuration n'ait pas été plus rigoureux !


La vérité engendre la haine...
_________________

"La France est un pays de liberté où chacun a
le droit d'écrire tout ce qu'il pense...
à condition,toutefois,de ne penser que ce qu'il
a le droit d'écrire!"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:24 (2016)    Sujet du message: Du paralléle Nazisme=Communisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com