France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

« Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande!
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Ven 21 Nov - 19:52 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

Il a été publié sur un autre forum un texte, qui a été mis en ligne sur "France en guerres" ICI , qui accuse la LVF d’avoir massacrer « avec ardeur » (!) des civils.

Je passerai sur le côté extrêmement partial et sans rigueur historique du texte dont les premières lignes nous font tout de suite comprendre que l’auteur de ce pamphlet s'est laissé emporter par son sentiment personnel, peut être quelqu'un d'émotif. Je ne reviendrai pas non plus sur la source "Raul Hilberg", l’historien officiel bien connu de l’holocauste qui s’est laissé trop souvent abuser par « des témoins » et des « documents » non authentifiés.
Je me contenterai donc de discuter du contenu historique du texte lui même et de ses incohérences.


Borovick a écrit:

ce train salué par les autorités de Vichy, transporte, parmi ces militaires de la Légion des Volontaires Français aux professions de foi douteuses, des criminels.

Peut on avoir une source ? parce qu’en 1942, l’Etat Major Franco-Allemand a vidé tous les éléments indésirables.


Borovick a écrit:
apres l'arrivée d'un autre train de la LVF à Kruszyna, en Pologne le 15 décembre 1942.

En lisant ce passage, on pourrait penser que la LVF est à Kruszyna. Mais ceci est faux, car à cette époque la LVF est à 300 kilomètres au nord de Radom, à 30 kilomètres de Surash (ou Suraz).
En réalité Kruszyna n’est qu’un camp d’entraînement (Truppenübungsplatz) vers lequel sont temporairement placées les jeunes recrues pour y être instruites avant de monter au front . Elles y restent environ 3 mois.


Borovick a écrit:
Affectés en première ligne, ses deux bataillons passeront une semaine, cloués au sol par les obus soviétiques, devant Moscou en décembre 1941, avant de voir la presque totalité de ses effectifs rapatriée en France.

N'importe quoi! comment peut ont dire d'un côté qu'ils sont en première ligne puis d'un autre affirmer qu'ils n'ont pas combattu! Ceci est bien sur faux, il suffit de se rapporter aux récits "des anciens du premier hiver".
De plus, les volontaire sont montés au front dans des conditions catastrophiques : le baptême du feu (c’était leur premier combat !) s’est déroulé alors qu’ils étaient exténués, sans aucun équipement, que ce soit en vêtements d’hivers ou en armement lourd face aux Sibériens qui eux étaient parfaitement à l’aise et entraînés pour cet environnement.
Enfin ceux qui sont repartis en France sont JUSTEMENT ceux que notre écrivain appelle les légionnaires "aux professions de foi douteuses et criminelles".


Borovick a écrit:
En 1942, la Résistance soviétique est mal organisée et mal armée.

Non, les Russes, lors de la retraite, ont laissé des milliers de soldats derrière eux avec leurs équipements. Ils furent constamment ravitaillés en matériels mais aussi en spécialistes par l’aviation.


Borovick a écrit:
Les Français s'emploient à la pacification des campagnes en compagnie d'autres unités de la Wehrmacht formées de volontaires non-allemands etde "Einsatzgruppen" SS.

Ce passage est problématique car il va dans le sens des révisionnistes (négationnistes en novlangue) qui affirment que les Einsatzgruppen n’étaient que des troupes de pacification.


Borovick a écrit:
Pour cela, on "Zabralize", terme propre aux hommes de la LVF qui détruisent les villages, pillent les fermes et sélectionnent les habitants ..... on "Liquide".

"Zabraliser" vient du verbe russe « zabratt » qui veut dire « chaparder », ça n ‘a rien à voir avec « liquider ».

Mis à part les problèmes inhérents à la présence de toute armée, les rapports entres les légionnaires et la population étaient bons, souvent même très, trop bons pour l’Etat Major allemand.
Voici le témoignage de Rusco dans « Stoi ! » : « Ils nous accueillent chaleureusement et nous invitent volontiers à partager leur maigre repas. » ou celui de Rostaing dans la ville de Radom même : « les Français ont la cote d’amour. Ils bénéficient de la complicité de la population »

D’ailleurs encore aujourd’hui les polonais fleurissent les tombes des volontaires français, preuve qu’ils n’ont pas laissé un souvenir si terrible.

Maintenant, oui, et les témoins ne le cachent pas, des villages furent pillés et brûlés et certains de leur habitants tués (dommages collatéraux) quand ceux ci collaboraient avec les partisans. Oui, c’est vrai, le type qui retrouvait son copain torturé à mort, les testicules dans la bouche ne devait pas faire dans le détail...
Oui, il y a eu des exactions, elles sont connues et on été punies par les Allemands qui ne rigolaient pas avec le viol (par exemple). Je me souviens d'avoir lu qu'un Tribunal militaire de Borrisov exécuta plusieurs légionnaires français en 1943.


Borovick a écrit:
l'inventaire de leurs actions policières sera connu un jour, lorsque la Biélorussie ouvrira ses frontières et ses archives

Je fais « totalement confiance » à la Biélorussie, cette grande démocratie, pour nous fournir un jour des informations fiables!


Borovick a écrit:
Kruszyna [...] Ce sera la destination des trains de la LVF

Ce passage est trompeur, il cherche à nous faire croire que la LVF est à Kruszyna, ce qui est bien sur faux.


Borovick a écrit:
Juifs, femmes et hommes, soumis à la politique de l'extermination par le travail -"Vernichtung durch Arbeit"

Avoir une source pour ces propos serait très important: J’ai du mal à croire que les Nazis qui faisaient tout en secret pouvaient utiliser une expression ("extermination par le travail") aussi lourde de sens. Tout s’est toujours déroulé «dans le plus grand secret», tout était «codé», les mots «extermination» ou «gazage» étaient remplacés par «solution finale» ou «traitement spécial». Pour en savoir plus, voir avec Daniel Laurent, le Bernardo de Delpla, "spécialiste" de la "ruse nazie"


Borovick a écrit:
Il est à noter que le polygone de Kruszyna faisait l'objet d'une attention particulière de la part de la Résistance polonaise [...] 1300 combattants équipés et armés, [...] comptait 21 groupements de renseignement, de sabotage et d'attaque répartis tout autour de Kruszyna [...] Les accrochages seront fréquents, meurtriers.

Donc si je comprends bien, les forces de l'axe sont soumises à une pression constante, c'est ça? curieusement aucun récit d'anciens de la LVF ne raconte d'accrochages avec la "résistance". Pourtant les marches d'entraînement de 30, 40 et 50 kilomètres étaient courantes: des accrochages entre troupes à l'entraînement (par exemple) et "résistance" auraient du avoir lieu... Dans les récits, au contraire, les légionnaires disent qu'ils s'ennuient beaucoup à Kruszyna, qu'à par l'entraînement, il ne se passe rien.
La résistance polonaise? encore un bluff?


Borovick a écrit:
Les Français de la LVF, [...] , deviendront des "Trawnikis",

Les « Trawnikis » ne sont pas des soldats ni des gardiens au sens propre du terme. Ils sont entre ce que l’on appelle le «kapo» et le gardien de camp. Les « Trawnikis » sont recrutés parmi les prisonniers de guerre en général soviétiques. Les «Trawnikis» sont des «prisonniers émancipés», rien à voir avec la mission de la LVF.


Borovick a écrit:
Les Français participeront à l'Action Reinhardt

Les Français n’ont jamais participé à « l’Action Reinhardt », c’est hallucinant comme déclaration.


Borovick a écrit:
Ces Juifs, en ayant terminé le 16.12.1942 avec les entreprises privées de construction, travail et devaient impérativement partir en congé dans leurs pays d'origine.

Ah bon, des Juifs en bonne santé (puisque capable de travailler) renvoyés en vacances chez eux???? étonnant! non? en tout cas loin des clichés auxquels nous sommes habitués...


Borovick a écrit:
557 Juifs
2 Gendarmes et de 8 légionnaires français -
4 d'entre eux furent abattus
enterré à 3 kms du camp
4 soldats du génie
25 Ukrainiens
2 camions
cercle de 60 kms
113 Juifs furent tués
18 Juifs sur 60
20 ouvriers polonais
30 hommes sous la garde de 2 Gendarmes

Nous avons là un rapport très précis mais curieusement pas d'infos sur le nombre de Franç(?) ("Mann franz.(?) Legionären") envoyé en renfort...
Je cite le rapport:
j'ai décidé d'utiliser d'autres Français [...] Le Major me les envoya en renfort
Combien de Franç(?) sont arrivés en renfort? 2?,... 1000?
Dommage... c'était une information importante...


Le rapport d'Egger a écrit:
Je tiens à signaler que toutes ces exécutions ont été causées par l'agressivité des Juifs ainsi que par la volonté d'éviter les évasions. Celles-çi auraient donné une possibilité aux Juifs de rejoindre les groupes de partisans et ainsi être la cause d'un accroissement des attaques armées et des pillages.

Bref, nous avons là de jeunes soldats sans expérience qui escortent un convoi et qui tentent par les moyens qui leurs sont donnés par leur chef de se défendre contre des personnes qui les attaquent et qui essayent de s'évader, c'est ça?
Je ne sais pas comment cela se passe chez nos amis polonais (quoi que...) mais pour info, n’importe quel policier/soldat/gardien ferait la même chose, que ce soit en temps de guerre ou en temps de...paix.


Borovick a écrit:
Avec ceux qui ont participé au massacre, ce sont plusieurs centaines de militaires de la LVF qui "savaient", qui "connaissaient" les faits, ces "excés comme l'écrivent certains en France.

Comment ce chiffre de « plusieurs centaines » est il trouvé ???, il s’agit de 8 Franç( ?) plus un renfort dont on ne connaît strictement rien... Peut on avoir une source?


Borovick a écrit:
La LVF est une unité militaire au passé criminel.

On tombe dans le n'importe quoi...: 8+ jeunes recrues (peut on même les appeler "légionnaires"?) se seraient défendus et cela ferait de toute la « LVF une unité au passé criminel ». Un peu de rigueur ne ferait pas de mal!


Borovick a écrit:
D'autant, qu'aux crimes de décembre 1942, s"ajoute, à ce jour, le meurtre d'une tres jeune mére de famille polonaise, [...]Des Français de la LVF en patrouille, l'attaquérent, la violérent et l'assassinérent (coups de bayonnette au visage).

Peut on avoir une source, ce serait le minimum, non?

Borovick a écrit:
Cette paysanne cultivait, seule, son loppin de terre

Elle était seule? Comment sait on donc que des Français sont derrière cette histoire?


Borovick a écrit:
Pour camoufler leur crime, ils l'enterrerent partiellement.

"partiellement"? seulement? ils sont idiots ces Français!
Et puis je pensais que les Polonais étaient "des sous hommes", que leur vie n'avait aucune importance... pourquoi avoir tenter de camoufler leur "crime"? les Français n'auraient de toute façon pas été punis: un slave, d'après ce que l'on m'a enseigné, est sans importance...


Borovick a écrit:
Que sont devenus ces criminels français ?. Quelles sont leurs identités ?.
Ont-ils été inquiétés avant ou apres la Libération en France ? .

Excellentes questions!!!
La réponse est simple: s’ils « pouvaient » être coupable de quelque chose, et même aujourd’hui en 2008, Klarsfled & co seraient à leur trousses! or ce n’est pas le cas et je vais confiance à ce patrimoine de l’humanité qu’est Klarsfeld pour traquer n’importe quel ancien nazi soupçonné de crimes.

Après la guerre, les tribunaux français ont jugé les anciens volontaires et même si ceux ci finirent par être amnistiés, s’il y avait eu quelque chose de nouveau, encore aujourd’hui, ils risqueraient d’être poursuivi. A l'époque, ceux qui étaient coupables aux yeux de tribunaux (notamment la milice) furent condamnés, souvent à mort.


Borovick a écrit:
Qu'est devenu le Lieutenant Egger ?

Parce qu'en plus, on a pas d'info sur lui??? pas sérieux le témoin ! donc en fait on a un papier signé par quelqu'un dont on ignore l’histoire et on prend ça au sérieux ???


Borovick a écrit:
Apres guerre, en Allemagne, des jugements ont été rendu pour des crimes commis dans ce même secteur, avec par exemple :
- Rossbach, Karl : Waffen SS, 11 SS Inf. Reg. condamné à 6 ans et demi de détention pour le meurtre de plusieurs Juifs à Bialobrzegi en 1941 (Tribunal de Ulm)
- Wei.. Josef, Ludwig : SIPO à Radom, condamné à 7 ans de détention pour le meurtre d'un Juif à Szydlowiec en 1942 (Tribunal de Hambourg)
- Nell.., Paul, Gerhard : condamné à perpétuité pour le meurtre de plusieurs Juifs du Ghetto de Radom en 1942 (Tribunal de Hambourg)
- Hol.. Jakob : condamné à 15 ans de détention pour le meurtre de plusieurs Juifs à l'usine Steyr-Daimler-Puch de Radom en 1942 (Tribunal de Rostock)

Tout ces noms prouvent que ces meurtres ont été commis à titre individuel, pas dans le cadre de vastes opérations ou d’une stratégie bien définie. D’ailleurs, c’est ce qui a fini par être conclus à propos de toute la SS.


Borovick a écrit:
a France se doit de reconnaître la participation du Gouvernement de Vichy à l'Holocauste.

T'inquiète, la France se repent tous les jours pour une cause différente... à écouter le gouvernement, les Français sont responsables de tout, même du Big Bang qui créa cette planète!


Borovick a écrit:
La France doit sacraliser le lieu précis du martyr Juif à Kruszyna.

Vraiment n’importe quoi !
Que les Polonais s'excusent pour les atrocités commises sur le peuple allemand à qui on avait dit de venir s’installer.
Que la Pologne dédommage les Allemands qui ont tout perdu !
Que les Polonais se penchent sur les nombreux pogroms anti juifs dont ils sont responsables, y compris après la guerre !!
Que les Polonais n'oublient pas non plus de se pencher sur leur passé communiste !!!!


Borovick a écrit:
Le travail de recherche doit se poursuivre !
Et il se poursuivra !

Et je suis bien d'accord! mais est ce vraiment ton intérêt? je n'en suis pas sur...


Je laisse Pierre Rostaing, ancien légionnaire et ancien SS de répondre à Borovick:
C’est ainsi qu’après la guerre s’est écrite une histoire qu’il faudrait revoir et corriger. Des historiens, parfois de bonne foi, on pu entendre la population de ces régions leur déclarer que nous étions des assassins, que nous volions les femmes, tuions enfants et achevions les blessés. Alors que c’était et que ça a toujours été faux, archi faux, j’en fait le serment sur mon honneur de soldat.

PS: Merci d'éviter les échappatoires habituelles dans le style "sorti de son contexte", "hyper critique" et autres blabla du même genre... Vous n'êtes pas d'accord? vous répondez précisément, pas d'envolées lyriques stupides dans le style Lebel...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Nov - 19:52 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 06:31 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

Et le Rapport Egger, tu n'en parles pas, Charles ?
Rolling Eyes
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 11:48 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

En réponse à Charles :
Zabraliser" vient du verbe russe « zabratt » qui veut dire « chaparder », ça n ‘a rien à voir avec « liquider ».
 
Ma réponse sur le forum 39-45:
Dans son livre " Les Mémoires d'un Fasciste " l'écrivain collabo Rebatet relate sa rencontre avec un LVF , de retour de Kruszyna , dans une gare à Berlin 
-Vous operez contre les partisans, n'est-ce pas ? Comment ça se passe t-il?
-à chaque coup y décrochent , se perdent dans la nature...Alors on brule les villages d'ou y sont sortis...ça brule bien , tout en bois
-Les habitants de ces villages ?
-On les 
zabralise 
- Comment dis-tu ?
- on les rectifie , quoi !
- Tous ?
-Tout le paquet
- Les mômes ?
-Les mômes aussi ! on va pas les laisser seuls sur la neige .On est humain ! 


------------------------------------------------------------------


Après la guerre, les tribunaux français ont jugé les anciens volontaires et même si ceux ci finirent par être amnistiés, s’il y avait eu quelque chose de nouveau, encore aujourd’hui, ils risqueraient d’être poursuivi. A l'époque, ceux qui étaient coupables aux yeux de tribunaux (notamment la milice) furent condamnés, souvent à mort. 



Les tribunaux de la Republique n'ont pas été specialement rigoureux avec les mercenaires , LVF ou SS , qu'ils ont eu à juger et trés peu ont été condamnés à mort et s'ils l'ont été , ce n'est pas pour leur engagement militaire
De mémoire , je pense à de Messine et Bassompierre , miliciens
En sais tu d'autres ?













Revenir en haut
O.C.


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 18:32 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

"Les tribunaux de la Republique n'ont pas été specialement rigoureux avec les mercenaires , LVF ou SS , qu'ils ont eu à juger et trés peu ont été condamnés à mort et s'ils l'ont été , ce n'est pas pour leur engagement militaire"

C'est ce qu'écrit J.C. Notin à propos de Bad Recihenhall dans sa biographie de Leclerc (Perrin 2007).

TOUT FAUX !

Les tribunaux de la République ont eu la main lourde. Beaucoup de condamnations à mort, aux travaux forcés ou à la détention à perpétuité ou à des peines d'emprisonnement très longues.

Quelques exemples (aucun de ces hommes n'avait appartenu à la Milice ou autre) :

Roger C., 29 ans, engagé LVF : condamné à mort par contumace (CJ de Béthune)
Jean C., 25 ans, engagé LVF : 10 ans de travaux forcés (CJ Béthune)
René S., 19 ans, engagé WSS : 15 ans de travaux forcés (CJ Arras)
Henri M., vétéran 14-18 (deux citations plus une en 39-40), engagé WSS : travaux forcés à perpet. (CJ de la Seine)
Jean G., engagé WSS : peine de mort (TM Lyon)
Raymond D., engagé LVF : 10 ans de travaux forcés (CJ de la Seine)
etc...


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 19:02 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

  
                Je parle de mercenaires de la LVF ou de la SS condamnés à mort 
 De Messine et Bassompierre sont les deux seuls cas , à ma connaissance , et ils ont été executés pour leur activité dans la Milice ( idem Knipping , Radici et d'autres )
Quant à ceux condamnés aux TF ou à la prison , les differentes amnisties ou graces leur rendront leur liberté bien avant l'accomplissement de leur peine ..............et ils nous raconterons leurs exploits !


       


Revenir en haut
O.C.


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 19:58 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

Vous avez visiblement du mal à vous souvenir de ce que vous écrivez. Je vous le rappelle donc :
"...trés peu ont été condamnés à mort et s'ils l'ont été , ce n'est pas pour leur engagement militaire"

C'est faux. De nombreuses condamnations à mort ont été prononcées et pour le seul motif de l'engagement militaire des personnes en cause.

"De Messine et Bassompierre sont les deux seuls cas , à ma connaissance..."

Perseverare diabolicum.

Que des lois d'amnistie aient été votées au début des années 50, ne change rien au fait que la justice, à la Libération, a eu la main lourde avec les engagés LVF et WSS. Certains n'ont d'ailleurs pas eu la chance de comparaître devant les tribunaux d'exception et ont été liquidés sans jugement en Allemagne ou en France.







Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 20:12 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

                     Very Happy Je persevere encore plus diaboliquement 


 Pourriez vous me citer des noms , des sources , faisant état de sentences de mort effectivement executées ( et non pas prononcées) contre des volontaires LVF ou SS , en fonction de leur engagement militaire 
                                          C'est assez clair ?
                          


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 20:31 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

Mais tu sais bien que certains ont été fusillés et jetés dans le Rhin sans aucune condamnation ! Quand à ceux qui soint morts dans des camps Russes... On ne peut donc pas avoir de sources "officielles" de ces condamnations. C'est comme les morts de l'épuration ! On a les chiffres "officiels", mais on sait trés bien que plus de 70.000 personnes ont été éxécutées depuis 1944...

Et puis M .... ! Bon allez, admettons que les Légionnaires français se soient rendus coupables de "zabralisations" ! Nous ce qu'on dit, c'est que la vision hémiplégique de l'histoire consiste à dénoncer les crimes des waffen SS, Français ou autres, mais jamais les crimes de l'Armée rouge libératrice ! Et pourtant ! Des villages entiers ont été oradourisés, des gens, hommes, femmes, enfants, pieds et poings liés ont été jétés sous les chenilles des chars, ou brûlés vifs dans leurs isbas ! On n'en parle jamais, pourquoi ?

Ensuite, n'importe quel trouffion en présence d'un Rebattet, antisémite notoire et plus encore anti-bolchévique, pouvait raconter n'importe quoi, histoire de se faire "mousser"... ET ça n'a jamais changé ! Même pendant la guerre d'Algérie tu as eu des trouffions qui ont raconté comment ils "se faisaient du bougnoule" ou qu'ils payaient le verre de flotte "cent balles" à ces fainéants de colons !

Alors tu sais, ces témoignages à l'eau de boudin...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 21:46 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

  
    Bon , je parle de LVF et SS français effectivement éxecutés suite aux jugements de tribunaux 
français ,............... ça se trouve quelque part  , non ? 


 C'est comme pour l' Epuration , moins de 10% des condamnés à mort ont été executés 


Et puis on parle des guerres de la France , non des exactions de l' Armée Rouge 


Revenir en haut
Hassan al Wazzan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 22 Nov - 21:51 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

mais jamais les crimes de l'Armée rouge libératrice !
On n'en parle jamais, pourquoi ?


Mais on en parle Admin, on en parle! Et beaucoup en Allemagne, étonnement. Eh oui, l'histoire française  n'est pas la seule et unique à s'occuper du sujet. Je te le concède: les traductions françaises sont peu nombreuses sur le sujet, mais l'histoire ne s'encombre pas de frontières.
Mais ce sujet ne concerne pas les exactions russes il me semble. Et oui certains anciens WSS ont été exécutés sommairement après la guerre (relativement très peu tout de même) mais je dirais que ça passe dans les pertes et profits. On ne combat pas dans une armée exterminatrice sans courir certains risques quand la défaite arrive. Je dirais même que c'est de bonne guerre. Je m'étonne même en fait qu'il n'y ait pa eu BEAUCOUP PLUS d'exécutions sommaires. C'est ça que je trouve remarquable.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 22:04 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

 Et puis ne mettons pas en paralléle les crimes allemands et les exactions sovietiques 
La Russie avait supporté prés de 4 ans de massacres , deportations , pillages , avec un bilan de plus de 20 millions de victimes civiles .......il etait dans la nature humaine que ces victimes fussent vengées par leurs frères  , le moment venu .......Tout se paie 
Au fait , combien d'allemands tués par les français de 40 à 44 ?
Et combien de français , par les chleuhs !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 00:57 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

Borovick a écrit:
apres l'arrivée d'un autre train de la LVF à Kruszyna, en Pologne le 15 décembre 1942.

"En lisant ce passage, on pourrait penser que la LVF est à Kruszyna. Mais ceci est faux, car à cette époque la LVF est à 300 kilomètres au nord de Radom, à 30 kilomètres de Surash (ou Suraz). 

En réalité Kruszyna n’est qu’un camp d’entraînement (Truppenübungsplatz) vers lequel sont temporairement placées les jeunes recrues pour y être instruites avant de monter au front . Elles y restent environ 3 mois."
C'est la réponse de Charles  

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans l'extrait que j'ai rapporté , Rebatet situe sa rencontre à janvier 43 ,la preuve est donc faite que la LVF etait bien presente ,à cette date,  à Kruszyna .......peu suspect d'antipathie pour la LVF , l'auteur se dit cependant  assez ecoeuré par les propos du legionnaire !
( Rebatet : Les Memoires d'un Fasciste , p 87,88  Pauvert )


Les LVF ne combattront d'abord que vers novembre - decembre 41 ,  durement éprouvés , ils seront retirés du front pour faire la chasse aux partisans .......les allemands ayant jugé leur valeur combattive , douteuse,  mais deux generaux (Von Gablenz et Von Schlenkendorrf ) se fendront de rapports élogieux , tempérés par la lettre du capitaine Bassompierre d'avril 43 et du rapport du commandant Simoni qui ne se font plus d'illusions sur les Allemands et sur leurs hommes ! 
La LVF sera donc affectée à la guerre contre les partisans , les massacres y etaient systematiques sous couvert de traquer les franc tireurs et de maintenir l'ordre , la decimation de la population et l'incendie de villages etaient la règle 
Dans son livre sur Jacques Doriot , JP Brunet note "que le commandant Simoni , en janvier 43 , effectua des operations razzias , multipliant les exactions , brulant les villages , pendant ou fusillant lespartisans capturés et leurs supposés complices , femmes , enfants et vieillards inclus , tandis que la troupe se livrait au viol et à la rapine ........à telle enseigne que le commandement allemand s'en emut et condamna un certain nombre de legionnaires , dont 4 furent fusillés . Simoni fut relevé de son poste et renvoyé en France ou le colonel Puaud le rayera des cadres de la LVF " .........assez etonnant quand on connait l'indulgence de la justice militaire allemande pour les crimes justifiés par le maintien de la discipline et la securité des forces armées ( note OKW , 23 juillet 41 )
Dans tous les cas , la LVF a bel et bien massacré des juifs en Pologne , et des civils russes sur les arrières du front de l' Est , elle s'est totalement impliquée dans la politique genocidaire nazie d'exploitation et de terreur des populations occupées 
La LVF prendra part à des combats retardateurs de juin 44 et sera dissoute en juillet , les survivants seront alors integrés à la Waffen SS 




Sur les motivations des LVF
http://auriol.free.fr/psychiatrie/jouissance-nazie.htm
Sur la LVF
Henri Amouroux , les beaux jours des collabos , p 243 à 331
39/45 Magazine , decembre 88 , de Kruszyna à .....
 LVF , ouvrages , temoignages , archives 




Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 05:53 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

Bonjour,
Au sujet des "zabralisations" et autres, je vous cite une phrase de Cedric Mas :
«AUCUN soldat qui a séjourné ou combattu sur l'Ost front ne pouvait ignorer cette odeur, cette ambiance de mort et d'atrocités permanente qui planait sur les campagnes, autour des gares et des voies ferrées, dans les villages désertés ou brûlés »

C'est l'une de mes citations dans un article au sujet de la nazification de la Wehrmacht qui sera publie "papier" en fevrier 2009.
Apres avoir lu pas mal de choses au sujet du front de l'Est, je ne vois vraiment pas comment et pourquoi les Francais auraient pu echapper a l'intense brutalisation de ce front qui concernait toutes les unites engagees, allemandes ou pas.


Au sujet des crimes commis sur le meme front par l'Armee Rouge, Admin (attention, ceci ne concerne pas les crimes commis par le regime stalinien a l'encontre des populations sovietiques, une tout autre question), ils ont une raison, une explication. Explication ne veut evidemment pas dire excuse, suivez-moi bien, merci d'avance.


Hitler lance a l'Est une guerre d'extermination raciale, d'ou la multitude d'ordres tous plus crimienls les uns que les autres emis par l'OKW et de nombreux generaux allemands dont, entre autres, Erich von Manstein. Il ne s'agit pas seulement de gagner des batailles mais aussi de tuer tous les Juifs et, afin de pouvoir les faire passer en esclavage, d'exterminer tout ce qui pouvait ressembler a une elite slave. Les premiers a en faire les frais seront les elites polonaises (dirigeants politiques et syndicaux, pretres, officiers, hauts fonctionnaires, etc...) puis vint ensuite le tour des Sovietiques. 


Quand Staline realisa le tour que prenait les evenements, il decida de se mettre au diapason a ce niveau et ses troupes furent "endurcies" dans ce sens. C'est criminel, certes oui, mais avait-il le choix ?



_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 11:51 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Bonjour, Au sujet des "zabralisations" et autres, je vous cite une phrase de Cedric Mas :
«AUCUN soldat qui a séjourné ou combattu sur l'Ost front ne pouvait ignorer cette odeur, cette ambiance de mort et d'atrocités permanente qui planait sur les campagnes, autour des gares et des voies ferrées, dans les villages désertés ou brûlés »

[color=] Ce qui ne prouve en rien que la LVF ait pratiqué ce genre d'oradourisation (zabralisation n'est pas le terme qui conviendrait à ces massacres) Mais les partisans ne faisaient pas non plus de cadeaux, et cette "ambiance", c'était celle de toute la guerre à l'époque !
[/color]
C'est l'une de mes citations dans un article au sujet de la nazification de la Wehrmacht qui sera publie "papier" en fevrier 2009.

Apres avoir lu pas mal de choses au sujet du front de l'Est, je ne vois vraiment pas comment et pourquoi les Francais auraient pu echapper a l'intense brutalisation de ce front qui concernait toutes les unites engagees, allemandes ou pas.

Je l'ai dit, une guerre de "partisans", telle que la vécurent ceux qui s'y sont trouvés confrontés, n'épargne pas les "civils" ou supposés tels. les partisans, hommes, femmes, ados, étaient des civils ! Bien souvent ce sont ceux qui accueillaient le plus chaleureusement les Français pour mieux les poignarder dans le dos (ou les égorger et les émasculer...) Nous avons été confrontés aux mêmes problèmes en ... Algérie



Au sujet des crimes commis sur le meme front par l'Armee Rouge, Admin (attention, ceci ne concerne pas les crimes commis par le regime stalinien a l'encontre des populations sovietiques, une tout autre question), ils ont une raison, une explication. Explication ne veut evidemment pas dire excuse, suivez-moi bien, merci d'avance.

Mais c'est ce que j'ai toujours dit... aussi au sujet de la LVF et autres unités françaises engagées sur le front de l'est ! Expliquer, comprendre, ce n'est pas excuser et soutenir !



Hitler lance a l'Est une guerre d'extermination raciale, d'ou la multitude d'ordres tous plus crimienls les uns que les autres emis par l'OKW et de nombreux generaux allemands dont, entre autres, Erich von Manstein. Il ne s'agit pas seulement de gagner des batailles mais aussi de tuer tous les Juifs et, afin de pouvoir les faire passer en esclavage, d'exterminer tout ce qui pouvait ressembler a une elite slave. Les premiers a en faire les frais seront les elites polonaises (dirigeants politiques et syndicaux, pretres, officiers, hauts fonctionnaires, etc...) puis vint ensuite le tour des Sovietiques. 

Les Soviétiques n'ont pas attendu les Allemands pour se livrer à des massacres... Ils avaient d'ailleurs à "leur actif" déjà des millions de morts lorsqu'Hitler décida de les attaquer...


Quand Staline realisa le tour que prenait les evenements, il decida de se mettre au diapason a ce niveau et ses troupes furent "endurcies" dans ce sens. C'est criminel, certes oui, mais avait-il le choix ?

Non ! Les troupes du NKVD étaient déjà "endurcies", ce n'est pas Hitler qui a montré la voie ! Lorsque les Soviétiques, dans la foulée d'Hitler, leur allié, a envahi la Pologne, ils ont commis autant d'exactions, mais personne n'en parle ! C'est celà qui me gène... Et les Allemands, "avaient-ils le choix" ?





_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 13:42 (2008)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande! Répondre en citant

Assez pitoyable. Je ne me fendrais meme pas d'une reponse au sujet, entre autre, du "choix" qu'avait les Allemands.
Ta haine (comprehensible et justifiable) du stalinisme est telle que tu es pret pour la justifier (comme si c'etait necessaire !) a fournir a Hitler des excuses ce qui est d'une part criminel et d'autre part historiquement a tres courte vue....
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:27 (2016)    Sujet du message: « Crimes » supposés de la L.V.F : Un exemple de propagande!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com