France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'entente cordiale...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 09:49 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Quelques points ou il est nécessaire de remettre les pendules à l'heure :

1) Pétain quoi qu'en dise De Gaulle n'a pas "trahi" la République !!

A ce titre voir la déposition au procés Pétain de Mr Jeanneney.
Qui reconnait que les actes constitutionnels édictés par l'AN étaient "parfaitemment constitutionnels" et que de ce fait, les pouvoirs même judiciaires se trouvaient valablement entre les mains du Maréchal Pétain.

Je rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas que Mr Jeanneney etait l'un des "gardiens" de la Constitution.

2)  Sur la poursuite de la Guerre à partir de l'Empire :
Il est de notoriété publique à présent que celle ci était irréalisable, pour les raisons suivantes :

a) Aucune armée solidement équipée

b) Aucune possibilité de transporter les troupes sur le solm français en Afrique

c) l'Afrique et en particulier l'Algérie n'avait pas la capacité de pourvoir à l'armement de ces troupes, à leur nourriture, ne disposait d'aucune usine de guerre, et n'avait pas la capacité d'hhébergement de ces troupes qu'on aurait voulu faire passer en Afrique (comment ça c'est une autre histoire, mais au vue des possibiltés de l'époque, certainement d'un coup de baguette magique), puisque même les Anglais refusent d'apporter leur aide en batiment pour transporter ces troupes en Afrique.
Voir à ce sujet les dépositions des généraux au Procés Pétain

d) l'Amérique dont De Gaulle nous dit qu'elle est capable de nous armer et justement dans l'impossibilté de le faire et par son Président le fait savoir à la France, dans une lettre.

e) il est aussi à présent de notoriété publique que c'est l'Armistice qui permit a l'Amérique d'avoir le temps necessaire de lancer sa production de guerre et d'être en mesure d'armer les Alliés, l'Angleterre, l'Armée d'Afrique et ses propres troupes.

Et enfin on se rend compte dans "l'Appel" qui est placardé à présent un peu partout qu'il est truffé de mensonges. Ne serait ce que dans sa première partie.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Déc - 09:49 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 10:07 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Au sujet de l'Appel, le terme truffe de mensonges est absolument inexact.
Prends la peine de lire ca, Briard :
http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/LaFrance19391945/3/Dossiers.htm
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 11:54 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Ce qu'on enseigne aux petits écoliers de France et de Navarre comme étant "l'authentique appel du 18 juin" et qui la reproduction de cette affiche placardée sur les murs de... Londres" n'est qu'un "condensé" des mensonges débités sur les ondes anglaises à partir du 18 juin 1940. Je dis comme Briard, et ce ne sont pas tes "reproductions" d'Histoquiz qui me contrediront, il s'agit d'une macédoine de bobards qui ne correspondent à rien, puisque le 18 juin 1940, l'armée française se bat encore, qu'aucun armistice na été signé, et que De Gaulle ignore tout des conditions d'armistice demandées !
Ensuite De Gaulle continue de mentir lorsqu'il dit que toutes nos armes ont été "livrées à l'ennemi", y compris la flotte, qu'il y associe même l'Empire ! C e mensonge va coûter cher à la France, puisque c'est à partir de là que la flotte anglaise va bombarder Mers-El-Kébir et provoquer la mort de 1.300 marins français.

Celà dit Daniel Laurent donnant pour référence... Daniel Laurent... C'est un peu court, jeune homme ! Surtout pour confirmer ce que tout le monde sait déjà en oubliant quand même que Churchill va faire couper le siffler du Connétable en lui interdiant l'accès de la BBC...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 12:00 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Mais Daniel, j'ai "pris le temps de lire ça" et c'est bel est bien "truffé de mensonge" qui convient à cet "appel" que l'on nous placarde un peu partout en France.

Car lorsque je lis sur cet appel :

Des gouvernants de rencontre ont pu capituler, cédant à la panique, oubliant l'honneur, livrant le pays à la servitude.

Je dis et je maintient que c'est mensonger.

Primo, il n'est nul question de "gouvernants de rencontre, Pétain et son gouvernement est bel et bien quoi qu'en dise De Gaulle constitutionnel.

Secundo, un armistice n'est pas et en aucune façon une capitulation.

Tertio, aucune "panique, mais une réalité, toute douloureuse qu'elle soit, incontournable.

Quatro, aucun manque à l'honneur, le gouvernement Pétain, respecte les engagements pris, ne livre pas la flotte française, ni l'aviation française à l'Allemagne.( Et il faut remercier Reynaud si cette flotte n'est pas capable de se mettre à l'abri ailleurs qu'à Toulon, suite à la non communication dans leurs intégralités des messages de l'Angleterre adressé au gouvernement français.) Sauvegarde l'Empire, et protége les populations et les villes. cf les clauses de l'Armistice signé.

Donc c'est bel et bien mensonger.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 12:03 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Dernier mensonge et non des moindres: faire croire que cet "appel" a bien été émis le 18 juin 1940 !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 12:57 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Je constate, sans en etre surpris le moins du monde, que vous vous ruez a detracter sans l'avoir lu l'article dont je parle plus haut.
Bien le bonsoir....
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 137
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 15:20 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Je l'ai lu ton article. Il dit quoi ? Ce qu'on connait depuis des années. Et il se conclut par "l'affiche". La fameuse affiche qui est reconnue comme "l'authentique appel du 18 juin'.
Ce qui est important c'est l'étude des trois discours diffusés par la BBC entre le 18 et le 22 juin. Ces "discours" sont truffés de mensonges. Le reste...
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 17:52 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Ne fait pas ton offusqué car on ne se met pas à genoux en reconnaissant ton grand talent, ce n'est rien qu'un ramassis de conneries, un salmigondis de contre vérités rabachées depuis la libération par De Gaulle et ses stipendiés!! Tu n'as pas  à faire à des petits jeunes qui ne connaissent que ce qu'on leurs a appris à l'école, et qui boivent tes mensonges comme vérités révélées !! Quant à ton, comment dis tu dans ton bavoir,  << comme disait l’un de mes bons maîtres que je ne nommerais pas >>, hahaha, voyons ne soit donc pas si discret, tu nous parles de Delpla là, 'historien autoproclamé"
Toutes tes assertions sont contredites par les dépositions tant françaises qu'Alliées des généraux et hommes politiques de l'époque!! Et je ne parle pas bien sur du "témoignage" du premier responsable du désastre, Paul Reynaud !! Qui n'a cherché qu'a enfoncer l'homme qu'il a lui même appellé pour le remplacer et porter la charge des erreurs commises par les politiques de la IIIème République, ses mensonges au gouvernement de l'époque et ses incompétences personnelles !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 683
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 23:13 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Le 18 juin 1940, peu avant dix-huit heures, le général de Gaulle se rend au studio de la BBC, accompagné du lieutenant de Courcel, de Jean Oberlé et de Jean Marin.
Il lance l'appel suivant:

" Les chefs qui depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement.

( Faux ! Weygand ou Pétain ne sont pas à la tête des armées françaises "depuis de nombreuses années" et ils n'ont pas formé de gouvernement. C'est Algert Lebrun, Président de la République qui sur les conseils de Paul Reynaud a chargé Philippe Pétain de former un gouvernement, gouvernement d'union nationale.)

" Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat."

(Ce 18 juin 1940, plus rien ne s'oppose à l'avancée des armées allemandes sur tous les fronts. Des unités éparses continuent à se battre, mais pour l'honneur et sans illusion. Donc la défaite est évidente et le gouvernement ne la brandit pas comme une excuse.)

" Certes, nouis avons été, nous sommes submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne de l'ennemi."

(C'est donc bien une défaite réelle !)

" Mais le dernier mot est-il dit ? L' espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non."

( C'est exactement ce qu'on pense à Vichy, puisqu'on envisage un armistice qui n'est qu'une suspension d'armes, et un général devrait le savoir. Un général qui reconnait, deux lignes plus loin, qu'il y a bien "défaite" ! Il "allègue" donc ?")

"Car la France n'est pas seule. Elle n'est pas seule... Elle n'est pas seule..."

(Faux ! le 18 juin 1940, la France est seule et elle est bien seule. L'Angleterre l'a abandonnée et les Etats-Unis ne sont pas encore entrés en guerre. L'URSS est alliée du Reich nazi et ne sera en guerre qu'à partir du 22 juin 1941... Un an plus tard !)

"Elle a un vaste empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre utiliser l'immense industrie des Etats-Unis."

(Le 18 juin 1940, cet empire n'est pas en mesure de lever une seule armée moderne face aux armées allemandes. L'empire britannique qui "continue la lutte" n'a pour l'instant qu'une seule vision: la prochaine et probable attaque des îles britanniques, et "l'immense industrie des Etats-Unis" ne sera en mesure d'armer correctement une véritable armée, l'armée d'Afrique, qu'en 1942. En attendant, on fait quoi ? Des discours sur la comète ?)

"Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n'empêchent pas qu'il y ait dans l'univers tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supèrieure. Le destin du monde est là."

( Que c'est facile de prédire l'avenir à un peuple effondré et qui souffre du chaos ! Imaginons un malade du cancer en phase finale qui entend à la radio un type qu'il n'a jamais vu lui disant: "t'inquiètes pas mon vieux, dans quelques années ton cancer ne sera plus qu'un simple rhume de cerveau. Le destin des cancereux est là !" Et pour mieux grandir son utopie, De Gaulle cite l'univers ! Les petits hommes verts à la rescousse !)

"Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et soldats français qui se trouvent en territoire britannique, ou qui viendraient à s'y trouver, avec ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique, ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.
Quoiqu'il arrive la flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.
Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la radio de Londres."

( C'est de la pure hallucination ! De Gaulle imagine-t-il que les Français n'ont que ça à faire: écouter la BBC ? Il sont sur les routes les Français, avec les Belges ! Leur première préoccupation c'est de se nourir et de trouver un toit, et d'être enfin à l'abri ! Quasiment personne n'entendra l'appel ! Et De Gaulle va commencer là, toute une série de discours mensongers qui n'ont pour objectif que Pétain et Vichy à qui il vient de déclarer la guerre, sa guerre !)


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 00:40 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

  


    Alors la , vraiment , à l'image de votre vieille idole , vous êtes des capitulards inveterés!
Oui , Il fallait être visionnaire et un peu  mythomane , en juin 40 , pour prevoir que la roue tournerait , reprendre le combat et garder l'espoir .............quand d'autres , à l'abri , lechaient les bottes du vainqueur !
Vous dissequez le discours de De Gaulle , comme si aucun chef militaire , aucun homme politique , n'avait , pour encourager ses troupes , enjolivé ou masqué la realité ......au fait , voulez vous qu'on vous cite les mensonges  des gens de Vichy pour conforter les français à la resignation et au renoncement 
Et tous ceux qui ont repondu à l'appel de De Gaulle ,qui se sont mis sous ses ordres,  comment les qualifiez vous ? parjures , traitres , dissidents ........


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 09:14 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Et comme d'habitude, tu n'essaies pas de discuter de l'analyse précise que fait Résistant de ce discours de mythomane (c'est le terme qui convient, en effet), non, tu nous assènes tes anathèmes habituels... "lécheurs de bottes du vainqueur". Parceque pour toi il est est évident que le 18 juin 1940 on était "à l'abri" en France ! Et nous ? "Capitulards invétérés", rien que ça ! Et De Gaulle, il ne "capitulera" pas devant le FLN en 1962 ? Non, bien sur, c'est un "autre" De Gaulle...

Les Français avaient besoin des "gens de Vichy" pour croire qu'ils étaient vaincus ! Mais les "gens de Vichy" songeaint à la meilleure façon d'arrêter les armées allemandes le plus vite possible alors qu'on n'avait plus rien à leur opposer ! Ils songeaient à mettre à l'abri et à nourrir les 6 millions de réfugiés qui déferlaient vers le sud de la France !
Pétain ne mentait pas, justement. Lorsqu'il s'est adressé aux Français dans ces heures dramatiques, il leur disait la vérité. Compare les deux types de discours; d'un côté une diatribe de mégalomane promettant des lendemains que rien ne conforte à brève échéance, d'un autre un honnête homme, qui sacrifie sa carrière pour les soulager. Et qui sans l'annoncer avec des airs de Matamore, prépare la résistance en secret.
Sans être des "adorateurs" de Pétain comme tu le prétends, nous nous contentons d'étudier les attitudes des deux personnages à ce moment précis ! Et force est de constater des évidences !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 11:57 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Admin a écrit:
 d'un autre un honnête homme, qui sacrifie sa carrière pour les soulager.
Il commencera a les soulager avec le statut des Juifs, c'est ca ou j'ai loupe une marche ?
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 17:21 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Mon petit Daniel, on en est au 18 juin 1940 ! Tu sais bien que ce fameux "Statut des Juifs" viendra bien aprés et que les "gens de Vichy" vont être contraints d'avaler des couleuvres. Quand la maison brule, on ne peut pas sauver tous les meubles, la bibliothèque, les draps, les couvertures, et la grand-mère avec les canaris.
On en parlera aprés de ce statut. En attendant, on est le 18 juin de l'année 1940 et chaque jour a son importance !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 683
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 19:48 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Me traiter de "capitulard invétéré... à l'image de "notre vieille idole"... Voilà qui est un peu fort en café !
Non seulement je n'ai jamais confondu "armistice" et "capitulation", non seulement j'ai toujours pensé que si la France avait eu une politique de défense appropriée on n'en serait pas arrivé à mai/juin 40, non seulement j'ai toujours pensé qu'il aurait fallu mettre un terme aux ambitions de "Monsieur" Hitler bien avant la honteuse poignée de mains de... Munich, mais je n'ai jamais fait du maréchal Pétain une "idôle" quelconque, contrairement à ce que font certains d'un certain général deux étoiles...

Je fais simplement ce que tout passionné d'Histoire contemporaine devrait faire: une analyse des discours et des actes placés dans leur contexte immédiat. Et c'est probablement ce qui vous gêne ! Rassurez vous, je vais procéder de même pour les discours londoniens qui ont suivi...



Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 10:11 (2008)    Sujet du message: L'entente cordiale... Répondre en citant

Qu'importe les ricanements des... "idôlatres de De gaulle", Résistant ! Ils ont un grave handicap: les oeillères de l'historiquement correct !
Pour Lebel, le conflit 39/45 se résume à une seule tragédie: l'holocauste de la communauté juive ! Il n'y a pas eu d'avant, et il n'y a qu'un seul coupable bien sur: le national-socialisme et son führer.
Pour Daniel Laurent, élevé coco relooké gaulliste, on ne doit pas se poser de question: tout est dans histoquiz et la référence des références c'est... Daniel Laurent formé Delpla-Deloglu. Les reste... Tous des fachos vichystes.
Quand à Compagnon... Laissons lui le bénéfice de l'âge et le principe sacro-saint du "chercher à comprendre c'est désobéir" des militaires scron-gneu-gneu.
Continue Résistant !

Mr. Green
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:14 (2016)    Sujet du message: L'entente cordiale...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com