France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 17:34 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

Quand la mère Aubrac était venue vendre sa salade au bahut, on s'était cassé avec un copain et pourtant on n'était pas vieux ! C'était y'a trois ou quatre ans je me rappelle.
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires.&quot; Charles Péguy


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Déc - 17:34 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 17 Déc - 16:22 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

A "France Loisirs" il font la promo d'un bouquin qui raconte les aventures d'une "nouvelle Anne Franck" disent-ils... Il en sort plein de ce genre de bouquins qui nous font "revivre les années les plus noires de notre histoire" comme on dit, comme si les années qui ont suivi 1789 n'avaient pas été déjà les plus noires...
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 13:04 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

C'est l'entretien de la "mémoire"... Des fois que nos chères têtes blondes oublient la "bête immonde", ou fréquentent des forums comme "France en guerres"...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Ven 19 Déc - 17:31 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

Une "nouvelle Anne Franck" ? Planquée dans un grenier à Marseille... Ca doit être du joli ! Elle faisait les passes à combien ? Mr. Green

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 19 Déc - 20:07 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

  


     A part ton humour à quatre sous , Croquignol ?


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 13:38 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

Il s'agit du "Journal" d'Hélène Berr, jeune étudiante parisienne de 21 ans qui périra à Bergen-Belsen en avril 1945, avec une préface de Patrick Modiano. Je n'ai pas lu l'ouvrage en question qui est parait-il aussi précieux que le "Journal d'Anne Franck", c'est peu dire !
Dans le même ordre d'idées, il y a "La petite fille du Vel' d'Hiv" de Annette Muller.

Aucun risque pour les éditeurs, ça se vend bien !

J'avoue que "Le Pacte des Assassins" de Max Gallo (que je viens de lire) a eu ma préférence. Mais il s'agit d'un roman dans la grande veine de "Clarisse" de Cecil Saint-Laurent...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 18:43 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

Aussi précieux que le "Journal d'Anne Franck" ? A quel niveau ? Authenticité ?
Mr. Green
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 20:13 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

Admin a écrit:
Aussi précieux que le "Journal d'Anne Franck" ?

Hélène Berr était une juive de France. Elle fut déportée en Mars 1945 à Auschwitz. Malade, trop faible pour travailler elle fut transférée à Bergen Belsen, un camp divisé en "Aufenthaltslager" et en"Erholungslager". C'est à dire une partie "camp de détention" dans lequel était placé les personnes en attente d'être échangées contre des Allemands prisonniers et un "camp hôpital" qui était chargé d'accueillir les prisonniers malades en provenance d'autres camps. Il n'y avait ni travail forcé ni chambres à gaz.
Atteinte du typhus, Hélène Berr, fut une des 35000 victimes de l'épidémie qui ravagea ce camps en 1945.

C'est la nièce d'Hélène Berr, une certaine Mariette Job, qui s'est chargée de faire éditer ce carnet.

Source: Jewish virtual library et Washington Post.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 20:16 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

Merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 22 Déc - 00:56 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

 Helène Berr , dernière survivante d'une longue lignée de juifs français eminents  ( père et arrière grand père polytechniciens , grand père magistrat ) fut deportée avec ses parents à Auschwitz en mars 44 . Aprés la marche de la mort , suite à l'evacuation d'Auschwitz en Janvier 45 , elle s'eteindra en mars dans le mouroir de Bergen Belsen , que vous qualifiez de "camp hopital "
http://www.photo.fr/portfolios/rodger/index5.html
Apparemment , la famille d' Helene Berr , n'a pas beneficié , malgré sa qualité , de la sollicitude de Vichy 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 22 Déc - 09:35 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

Mais mon vieux comme les 76.000 déportés qui n'eurent malheureusement pas la chance des 254.000 Juifs restés en France occupée, et des 400.000 Juifs d'AFN, libérés dès 1942 ! Et elle fait partie de ces victimes que nous pleurons, comme nous pleurons les 69.000 victimes des bombardements anglo-saxons, etc... etc...
La seule question que nous nous permettons de nous poser; c'est comment se fait-il qu'en 2008, tant de livres, films, DVD, etc... soient encore consacrés à ce genre de témoignages ? La réponse, comme à Résistant, me parait simple: question "marketting" !
En ce qui me concerne, après "l'affaire" de ce grand film qui a ému "la France entière" et qui racontait les aventures vécues d'une petite fille avec des loups, permet moi d'être pour le moins sceptique quand à la véritable authenticité des ouvrages proposés...


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Lun 22 Déc - 11:27 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

Oui, certes, tous ces ouvrages et toute la publicité qu'on met autour, me semblent grotesques et vont à l'encontre du but recherché. Qu'on laisse s'exprimer les historiens comme monsieur Delpla, ou d'autres !
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Lun 22 Déc - 16:50 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

lebel a écrit:
Aprés la marche de la mort , suite à l'evacuation d'Auschwitz en Janvier 45 , elle s'eteindra en mars dans le mouroir de Bergen Belsen , que vous qualifiez de "camp hopital "
http://www.photo.fr/portfolios/rodger/index5.html
 

Effectivement à la fin de la guerre, il n'y avait plus rien pour s'occuper des malades. D'ailleurs les alliés n'ont pas été meilleurs puisque parmi les 35.000 morts, 14.000 sont à imputer aux alliés qui n'ont pas non plus su endiguer l'épidémie.
De plus, le camps était construit pour 10.000 prisonniers, alors qu'à la fin de la guerre, ils étaient 60.000.


Un camp mouroir? voici une salle d'hôpital avec 60 tables d'opération:


Source Wikipedia.


Quant aux marches dites "forcées"... j'ai lu plusieurs fois (et pas sur VHO ni l'aaargh) que ceux qui étaient partis l'avaient fait sur une base volontaire. Mais je n'ai pas de source précise à ce sujet à part une émission de télé sur le "History Chanel", je ne développerai donc pas mon propos.

A noter que les photos épouvantables du camp de Bergen Belsen ont servi à illustrer toutes les horreurs nazis: des gazages aux massacres de populations civiles, ces photos sont montrées un peu pour tout et n'importe quoi.


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 28 Déc - 10:56 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

On pourrait te dire Charles que cette salle "d'opérations industrielles" prouve justement le sadisme des nazis que l'on voit en train de procéder à des expérimentations criminelles ! Oui, pourquoi pas ?

Mais je ferai remarquer à notre ami Lebel, qu'en 1945, au sortir d'un hiver terrible, l'Allemagne, à l'agonie, avait une peine immense à pouvoir nourrir sa population augmentée de celle de nombreux réfugiés de l'Est, son armée pressée par toutes les armées alliées, et donc, bien entendu les populations des camps de concentration.
L'évacuation des camps situés à l'Est, en Pologne, en Ukraine ou en Biélorussie venait surcharger les camps en Allemagne et rendait encore la survie des malheureux qui s'y trouvaient encore plus précaire !

Il n'est pas question pour moi de "justifier" l'hécatombe sanitaire, qui survint à ce moment là, parcequ'il me parait tellement évident qu'elle ne se serait pas produite s'il n'y avait pas eu les camps !

Et qu'on ne vienne pas chercher, à travers mes propos, l'idée de trouver une "excuse" à l'Allemagne nazie. Je constate, simplement. Comme je constate que le père d'Elie Wiesel fit partie de ces "volontaires" qui accompagnèrent leurs bourreaux vers "l'Enfer" plutôt que d'attendre la "Libération" des Anges de Staline et le Paradis des Soviets...


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Dim 28 Déc - 13:24 (2008)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac Répondre en citant

En fait la photo que nous montre Charles, c'est pas un bloc opératoire, mais le labo d'un fabricant industriel de saucisses de Francfort. On voit les crochets où étaient enroulés les boyaux du cochon qui était sur la table !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:02 (2016)    Sujet du message: "Aubrac, Lyon 1943" de G. Chauvy: une fissure sur le blockhaus Aubrac

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com