France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique.
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 20 Déc - 00:13 (2008)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

     Est ce repeter les versets d' un Coran moderne et abonder dans la propagande gaullo communiste que de considerer comme des traitres ceux qui ont combattu avec l'ennemi ?
Qui occupait , pillait la France , fusillait , torturait et deportait des français ... , les bolchos ou les chleuhs ?
 Sous couvert d'antibolchevisme , ces croisés de l' Ordre Nouveau combattait bien pour le Fuhrer et le Reich , sans faire de detail et sans restriction !  
Comme tu nous l'as  demontré , nombreux etaient les anticommunistes visceraux , cagoulards , royalistes , action française qui ont rejoint la Resistance pour combattre l'ennemi prioritaire 
                               Et tout ça , c'etait de la propagande ?
    Je conçois que pour toi et tes comparses , les nazis et leurs suppletifs ne pouvaient pas etre foncierement mauvais ni criticables  puisqu'ils combattaient le bolchevisme !
   Et aprés tout , pourquoi ne pas le dire , en vertu de la liberté d'expression .....et Faurisson , Reynouard et tous les negas de la creation , qu'on les laisse s'exprimer , que diable !
   


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Déc - 00:13 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Sam 20 Déc - 07:05 (2008)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

lebel a écrit:
    Et aprés tout , pourquoi ne pas le dire , en vertu de la liberté d'expression .....et Faurisson , Reynouard et tous les negas de la creation , qu'on les laisse s'exprimer , que diable !

Mais oui absolument! cette mascarade a assez duré! ils racontent des conneries? ce sont des menteurs? alors confrontons les, combattons les! les mettre en taule n'en fait que des victimes et ce n'est pas pour autant que leurs idées changent et qu'ils cessent de faire des adeptes.

Avec la loi Gayssot, vous avez cassé le thermomètre pour éviter d'avoir à prendre la température du malade, on peut dire que vous vous êtes tirés une sacrée balle dans le pieds!

Pensez vous vraiment pouvoir continuer ce petit jeu pendant longtemps? Regardez vous les Lebel and co sur vos fora incestueux dont l'histoire n'est qu'un prétexte marketing: vous jouez les cyber chasseurs mais en réalité vous êtes enfermés, vous êtes assiégés, c'est vous les chassés, vous êtes même obligés de vous rapprocher les uns les autres pour ficher les adresses IP indésirables! quel aveu d'impuissance!

Ce qui est sur, c'est que vous avez perdu la guerre d'internet!

Pendant que Daniel Laurent s'échine à répondre à 3 personnes, une vidéo de Faurisson est vue 10.000 fois! voila où en on est aujourd'hui! bravo!


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 20 Déc - 10:55 (2008)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

lebel a écrit:
     Est ce repeter les versets d' un Coran moderne et abonder dans la propagande gaullo communiste que de considerer comme des traitres ceux qui ont combattu avec l'ennemi ? Qui occupait , pillait la France , fusillait , torturait et deportait des français ... , les bolchos ou les chleuhs ?

Les Français avaient encore en mémoire ceux qui les avaient trahis en les amenant à déclarer la guerre à l'Allemagne alors que la France n'était absoulument pas prête à en affronter les armées, d'une part. Ils avaient aussi en mémoire l'attitude de ceux qui avaient sabotté les usines d'armement et les avaient invité à 'fraterniser avec le soldat allemand": les communistes du PCF. Et il était évident pour de nombreux Français que si l'armée rouge déferlait sur l'Allemagne, elle ne s'arrêterait pas au Rhin !
Alors cesse de nous traiter d'admirateurs du Reich et de ces petits alliés de la LVF, et essaie de faire comme nous: DE COMPRENDRE POURQUOI !

 Sous couvert d'antibolchevisme , ces croisés de l' Ordre Nouveau combattait bien pour le Fuhrer et le Reich , sans faire de detail et sans restriction !

C'est justement là que tu te trompes ! Ces gens là combattaient certainement pour une "nouvelle europe", mais surtout contre le communisme bolchevique ! Encore faudrait-il que tu songes à faire une analyse objective de la situation... Pourtant tu devrais savoir le faire, une "analyse" ! 

Comme tu nous l'as  demontré , nombreux etaient les anticommunistes visceraux , cagoulards , royalistes , action française qui ont rejoint la Resistance pour combattre l'ennemi prioritaire 
                               Et tout ça , c'etait de la propagande ?

Mais non ! Ces gens là ont pensé, trés justement, que l'ennemi prioritaire c'était le "Boche" puisque l'URSS était l'alliée de l'Allemagne ! Mais ils ont pensé à une autre forme de "résistance" puisque nous n'avions plus de possibilité de combattre avec des armées constituées. Ils sont donc rentrés dans la clandestinité et le faire en France occupée, ce n'était pas le faire au micro d'une radio de l'autre côté du Channel !
 
    Je conçois que pour toi et tes comparses , les nazis et leurs suppletifs ne pouvaient pas etre foncierement mauvais ni criticables  puisqu'ils combattaient le bolchevisme !
   Et aprés tout , pourquoi ne pas le dire , en vertu de la liberté d'expression .....et Faurisson , Reynouard et tous les negas de la creation , qu'on les laisse s'exprimer , que diable !

En 1940, Lebel, il n'était pas question pour les Allemands de "combattre le bolchevisme" puisqu'ils en étaient les alliés ! Et puis, entre les ultra-collaborationnistes de Paris, et Vichy, il y avait tout de même une marge ! D'autre part qui te dit qu'en approuvant l'aide qu'apportait la LVF à l'Allemagne sur le front de l'est, Pétain ne songeait pas à l'assouplissement des contraintes de l'occupation et au retour des prisonniers ? Pourquoi n'aurait-il pas joué ce jeu... Aprés tout ! Il était Chef de l'Etat...
   


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 00:37 (2008)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Charles a écrit:
lebel a écrit:
     Pensez vous vraiment pouvoir continuer ce petit jeu pendant longtemps? Regardez vous les Lebel and co sur vos fora incestueux dont l'histoire n'est qu'un prétexte marketing: vous jouez les cyber chasseurs mais en réalité vous êtes enfermés, vous êtes assiégés, c'est vous les chassés, vous êtes même obligés de vous rapprocher les uns les autres pour ficher les adresses IP indésirables! quel aveu d'impuissance!Ce qui est sur, c'est que vous avez perdu la guerre d'internet!Pendant que Daniel Laurent s'échine à répondre à 3 personnes, une vidéo de Faurisson est vue 10.000 fois! voila où en on est aujourd'hui! bravo!


             Vous savez , les scores d'audience ne refletent pas l'adhesion 
    Rappelez vous les tabacs de Marchais et le Pen , lors des interviews télé .....tout au plus une  curiosité amusée .......Quant aux videos du vieillard Faurisson et ses jeremiades , ce n'est même pas drole 
      Pour ce qui est de l'audience des sites que vous decriez , j'aurai la chariré de ne pas faire de comparaisons quant on compte , pour ces sites ,   le nombre d'intervenants , la diversité et la qualité des informations  !
je n'ai jamais vu traiter ici une seule question d'histoire , sinon sur le mode critique , en vous appuyant sur vos convictions , invariablement antigaullistes , antiliberales , provichystes  et bien evidemment trempées  dans le jus de la droite la plus reactionnaire 
         A juger par le nombre de vos contradicteurs , vous n'interessez pas grand monde !


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 03:20 (2008)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

lebel a écrit:
.Quant aux videos du vieillard Faurisson et ses jeremiades , ce n'est même pas drole 

C'est vrai qu'il faut être motivé pour regarder toutes les vidéos, ce qu'il fait est assez ennuyeux, il faut plus que de "la curiosité amusée"pour aller jusqu'au bout! Et comparer Marchais ou Le Pen à tout cela est vraiment ridicule, ça n'a aucun sens.

lebel a écrit:
Pour ce qui est de l'audience des sites que vous decriez , j'aurai la chariré de ne pas faire de comparaisons quant on compte , pour ces sites ,   le nombre d'intervenants , la diversité et la qualité des informations  !

Ah bon? je suis pourtant le premier à dire la même chose à ton propos. Ce que tu dis ici est sans intérêt: ne pas être d'accord fait invariablement de nous des pro Vichy, des pétainistes, voir des négationnistes. Tu n'as jamais répondu à UN SEUL sujet sans partir dans tes délires. Désolé Lebel mais le recul que tu as par rapport à tout ça est zéro.
Oui peut être qu'il y a des choses sur lesquels nous nous nous trompons, mais au moins, nous essayons d'aller plus loin.

lebel a écrit:
je n'ai jamais vu traiter ici une seule question d'histoire , sinon sur le mode critique , en vous appuyant sur vos convictions , invariablement antigaullistes , antiliberales , provichystes  et bien evidemment trempées  dans le jus de la droite la plus reactionnaire 

Mais ça ne t'empêche pas d'être là... je te répondrai que vos fora ne servent à rien car ce qui est raconté là bas nous est rabâché en permanence partout. Pourquoi perdre son temps chez histoquiz (par exemple) pour lire des "trucs" maladroits filtrés extrême gauche alors que tout est déjà dans les livres? Et puis pardon histoquiz, malgré le nombre de membres, le trafic est nul!
Quant aux autres, Deloglu a lui même admit qu'il était surtout intéressé par la fréquentation de son forum. Zabrali lui est allé dire qu'il était écœuré des fora dont la stratégie était le "marketing historique" (SIC!).
        
lebel a écrit:
A juger par le nombre de vos contradicteurs , vous n'interessez pas grand monde !

Ceux qui viennent repartent car ils préfèrent rester en meute: ça les rassure. Mais que les contradicteurs viennent! nous les attendons! Mais eux ne viendront pas, ils sont trop pétochards, ils préfèrent rester dans leurs citadelles!
De plus ce genre de forum est nouveau, cela prend du temps. Maintenant pour être très clair, je préférerais être sur le forum de Deloglu par exemple et de débattre avec lui, ce serait amusant! mais hélas, sur vos fora, les contradicteurs sont tout éliminés. J'apprécie France en guerre mais franchement je suis d'accord avec ce qui est dit ici, quel est donc mon intérêt? faire comme sur vos fora? c'est à dire lancer un sujet et avoir 3 pages d'intervenants qui ajoutent leurs petit, tout petit grain de sel tout en étant archi d'accord?
Chez tes potes, quelqu'un qui n'est pas d'accord est quelqu'un de "stérile", il est immédiatement viré.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 12:29 (2008)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Quelle injustice, et quelle mauvaise foi !

Nous n'avons traité ici aucun sujet d'Histoire ? Outre les pages considérables ouvertes sur les livres concernant les guerres de la France au XX° Siècle, l'importante biographie consacrée aux acteurs, nous avons abordé pratiquement toutes les questions, que ce soit pour 14/18, pour l'entre deux guerres ou 39/45, l'Indochine, l'Algérie et l'Afrique...
Alors là mon vieux Lebel,  il faut changer d'occuliste !
Bien sur, toi tu fais une fixation communautariste sur la Shoah et tu ne vois en tes contradicteurs que des suppôts de Vichy, de Darquier de Pellepoix ou de Faurisson, et tu ramènes tout à ça !
Qu'importe ! Le nombre de visiteurs de ce forum s'accroit... Peut-être qu'entre le nombre de visiteurs et celui des véritables participants, la marge est encore grande, mais n'oublie pas que, compte tenu de la propragande massive qui écrase depuis des années notre malheureux peuple, beaucoup ont encore à apprendre,  et beaucoup à apprendre... Qu'ils viennent, qu'ils lisent, et qu'ils comparent avec certains forums où l'ostracisme est de mise et où ils ne trouvent rien d'autre que ce qu'ils savent déjà !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 17:36 (2008)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Vous osez parler de la qualité, de la diversité et du nombre d'intervenants des succursales multiples d'Histoquiz ? Mais vous plaisantez, là, mon vieux Lebel !
D'accord pour la quantité, mais quant à la diversité... C'est la même symphonie jouée par des instruments différents, mais malheur au vilain canard qui s'amuserait à vouloir changer de partition ! La contradiction n'est pas tolérée; deux, trois, passes d'arme et vous voilà banni définitivement sans aucune explication. Nous sommes nombreux je crois ici à pouvoir en porter témoignage, et si je ne m'abuse la raison principale de la création de ce forum en est l'impitoyable intolérence et l'ostracisme qui y règnent là-bas.
S'il vous plait Lebel, pas à nous ! Surement pas !



Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 20:14 (2008)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Allez, Lebel, fête une bonne "Hannoukah", allume tes bougies, et reviens nous... éclairé !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 10:30 (2009)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Résistant a écrit:
Vous osez parler de la qualité, de la diversité et du nombre d'intervenants des succursales multiples d'Histoquiz ? Mais vous plaisantez, là, mon vieux Lebel ! D'accord pour la quantité, mais quant à la diversité... C'est la même symphonie jouée par des instruments différents, mais malheur au vilain canard qui s'amuserait à vouloir changer de partition !


Je l'avais loupee, celle-la !
Ne pas confondre le Site HistoQuiz et son forum.
Le forum veut vivre en paix, relax et detendu, sans polemiques ni agressions, donc certains membres sont rejetes et ce n'est pas un jugement de valeur a leur egard, simplement une volonte de ne pas se prendre la tete.

Par contre, le Site est ouvert a tous et de nombreux articles sont susceptibles d'en froisser plus d'un et on s'en moque.
Interview d'Annie Lacroix-Riz, un article d'elle, interview de Bruno Roy-Henry et j'en passe sur les sujets avec lesquels ni Pierre Chaput, le Webmestre, ni moi-meme, ne somment d'accord.

Alors, Resistant, je te mets au defi : Propose un article a Histoquiz et, s'il est bien fait, il sera publie. Les seules choses non negotiables sont l'absolue necessite de citer des sources historiques precises et le besoin de negocier avec moi non pas le contenu qui t'appartiens pleinement, mais le style et la forme, il faut que ce soit tres lisible et bien argumente, c'est tout. Au pire, l'introduction signalera que ce texte n'engage que son auteur et pas l'equipe HistoQuiz, sans plus. Saches aussi que RIEN n'est publie sur HistoQuiz sans le feu vert de l'auteur sur la version finale.
Offre valable pour tous les autres membres de ce forum.


Le seul et unique interdit sur HistoQuiz est la negation des crimes nazis. Les sujets polemiques qui agitent le populo, on adore.
Je signale au passage a Charles que, si le trafic est nul sur ler forum HistoQuiz (20 membres actifs par jour en moyenne), le Site recoit environ 20 000 visiteurs par mois pour environ 100 000 pages lues. Pour les membres de l'equipe, c'est le Site qui compte, le forum est un gadget.
Et ces 20 000 visiteurs, il faut les tenir en haleine.

Le gant est jete. Quelqu'un va le relever ?
Si oui, me faire un MP que je donne l'adresse email pour la correspondance.
Wink
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 14:55 (2009)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Tu sais Daniel, on l'a dit à maintes reprises: ce n'est pas la quantité qui compte... Ce n'est d'ailleurs pas ce que nous cherchons ici, où le nombre de "visiteurs" est important !
Pour ma part, et ayant essayé à plusieurs reprises de "revenir" sur ces forums qui m'ont jeté pour moins que "négation de crimes nazis" (que je n'ai d'ailleurs jamais niés...), mon IP étant "fiché", on ne m'a jamais autorisé à y revenir... Alors, ça ne m'interesse pas.
Par contre, s'il y a des gens "convaincus" (et il doit y en avoir sur les 20.000 visiteurs...) je les invite à venir ici, pour essayer de nous apporter des arguments convainquants !


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 18:01 (2009)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Je ne proposerai rien à Histoquiz, Daniel ! "France en guerres" est le seul forum auquel je participe et je m'y sens bien, car sans "se prendre la tête", il permet à des gens comme moi de donner leurs sentiments sur des périodes de notre histoire, autrement que sur ces espaces de vulgarisation soi-disant "historiques", mais qui n'apportent rien de nouveau à ce qu'on entend (et je suis bien placé pour le dire, hélas) tous les jours.
Comme dit Admin, ce serait plus marrant de voir arriver sur ce forum des petits "formatés" de l'EN !



Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Lun 5 Jan - 03:52 (2009)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Malentendu, Resistant. Je ne te proposais pas de venir sur le forum HistoQuiz mais de rediger un article pour le Site, pas la meme chose.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Lun 5 Jan - 18:33 (2009)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Non, non, nous nous sommes parfaitement compris ! Qu'irait faire un tout petit prof' d'histoire sur un site académique comme Histoquiz ? Servir d'appât à une meute d'argouzins excités à l'idée de se payer un "révisionniste-nostalgique-de-Vichy" ?
Non. Si je dois "publier" un article, c'est ici, sur ce forum que je le ferai en priorité. Je pense d'ailleurs depuis quelque temps à l'assassinat de Darlan...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 7 Jan - 13:04 (2009)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Et puisqu'il est question d'article et en remerciant Résistant pour cette confiance qui nous honore, voici un article paru dans la dernière livraison de la NRH, je cite:

" L'histoire en liberté surveillée

" Le rôle du Parlement n'est pas d'adopter des lois qualifiant ou portant une appréciation sur des faits historiques, à fortiori lorsque celles-ci s'accompagnent de sanctions pénales." Telle est la conclusion de la mission d'information sur les questions mémorielles, dont le rapport a été rédigé par Bernard Accoyer, Président de l'Assemblée nationale. Cette conclusion se veut une réponse à l'appel lancé en 2005 par René Rémond et l'association "Liberté pour l'histoire", présidée aujourd'hui par Pierre Nora. Cette association est à l'origine de l'Appel de Blois (octobre 2008):" L'histoire ne doit pas être l'esclave de l'actualité ni s'écrire sous la dictée de mémoires concurrentes. Dans un Etat libre, il n'appartient à aucune autorité de définir la vérité historique et de restreindre la liberté de l'historien sous la menace de sanctions pénales."
Ayant connu un grand retentissement, cet appel a donc été partiellement entendu. Mais, contrairement aux demandes de Pierre Nora et de son association, le Parlement n'entend nullement revenir sur les lois liberticides déjà votées: loi Gayssot de 1990 réprimant le négationnisme des crimes contre l'humanité définis au procés de Nuremberg (loi ayant entraîné en 1992 une réforme du Code Pénal introduisant les délits de "négation de génocide et de crimes contre l'humanité"), loi de 2001 reconnaissant le génocide arménien de 1915, loi Taubira également votée en 2001, qualifiant de "crimes contre l'humanité" la traite et l'esclavage perpétrés à partir du XV° siècle par les seules nations occidentales (mais pas les autres). Toutes ces lois s'accompagnant de lourdes conséquences pénales.
Dans Le Monde du 11 octobre 2008, Pierre Nora s'inquiétait du projet de décision-cadre adopté par le Parlement européen qui instaure pour tous "les génocides, crimes de guerre à caractère raciste et crimes contre l'humanité" un délit de "banalisation grossière" et même de "complicité de banalisation", passibles de peines d'emprisonnement, quelles que soient l'époque des crimes en cause et l'autorité qui les a établis. Et Pierre Nora de commenter: " On est en train de nous fabriquer à l'échelle européenne, et sur le modèle de la loi Gayssot, une camisole qui contraint la recherche et paralyse l'initiative des enseignants. La notion de "crimes contre l'humanité" ne saurait s'appliquer rétroactivement ni sur le plan intellectuel, ni sur le plan moral, ni à fortiori, sur le plan juridique."
La Nouvelle Revue d'Histoire s'associe pleinement à cette protestation."

Fin de citation.

Inutile de préciser que le Forum de la France en guerres, si associe également !


_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 7 Jan - 18:58 (2009)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique. Répondre en citant

Tout est dit en effet dans cet article ! Le législatif et le pénal n'ont pas leur mot à dire en matière d'histoire. Laissons les historiens faire leur travail, à charge ou à décharge. Qu'un débat s'instaure entre "spécialistes" des différentes pèriodes historiques. Laissons les produire les documents, les archives dont ils disposent. Et laissons l'opinion publique trancher en toute connaissance de cause.
C'est d'ailleurs bien pour cette raison que si je dois publier quelque chose, je le ferai ici, et pas ailleurs !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:19 (2016)    Sujet du message: L'autocensure des chercheurs: quand la recherche se soumet au politique.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com