France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cher Gastounet...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mar 23 Déc - 13:48 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

... Ou comment le Maire (socialiste) de Marseille souhaitait la bienvenue aux Français d'Algérie qui venaient de tout perdre, en juillet 62:

Extraits d'une interview de Paris-Presse l'intrensigeant "Dernière heure" du jeudi 26 juillet 1962.

je cite:
" Titre de l'article: Le Maire de Marseille a 150.000 habitants de trop. GASTON DEFFERRE: "Que les "pieds-noirs" aillent se réadapter ailleurs"

"Il y a cent cinquante mille habitants de trop actuellement à Marseille. C'est le nombre des rapatriés d'Algérie qui pensent que le Grand Nord commence à Avignon et qui ne veulent pas quitter la ville du soleil, malgré les sollicitations des autorités officielles.

"- Cette présence massive de ces Français d'Afrique du Nord pose de graves problèmes au sénateur-maire, M. Gaston Defferre.
...
" Et les enfants ? Ici pas question de les inscrire à l'école, car il n'y a déjà pas assez de place pour les petits Marseillais.

- Est-il vrai qu'il règne dans la ville de Marseille une certaine tension entre Marseillais et "pieds-noirs" ?
" Oui c'est vrai. Au début les Marseillais étaient émus par l'arrivée de ces pauvres gens, mais bien vite les "pieds-noirs" ont voulu agir comme ils le faisaient en Algérie quand ils donnaient des coups de pieds aux fesses des Arabes. Alors, les Marseillais se sont rebiffés.
Mais vous-même, regardez en ville; toutes les voitures immatriculées en Algérie sont en infraction..."

- Dans certains milieux politiques de Marseille, on laisse entendre qu'aux prochaines élections, grâce aux 150.000 personnes qui sont arrivées récemment, votre siège de Maire risque d'être en danger?

" De toute façon, les élections n'auront lieu que dans trois ans, et d'ici là, de l'eau peur couler sous les ponts !"
"De plus, personnellement je les attend pour la bagarre. Voilà dix ans que mes ennemis politiques essaient de me faire basculer, mais il n'y a jamais eu à Marseille un maire qui ait fait autant que moi pour l'activité économique de la ville. Et ça, mes compatriotes le savent !"

- Dans certains milieux marseillais, on prétend que vous avez à votre disposition une police spéciale genre "barbouzes". Ets-ce exact ?

" Non, je n'ai pas de "barbouzes" à ma disposition, mais simplement des militants. Ils sont groupés en sections et sous-sections. Il y en a à Marseille un peu plus de 15.000.
"C'est la deuxième fédération (du parti socialiste) de France. Et croyez-moi, ces gens là savent se battre. Aux prochaines élections réunions électorales, si les "pieds noirs" veulent nous chatouiller le bout du nez, ils verront comment mes hommes savent se châtaigner, et ce ne sont pas eux qui viendront, mais nous qui irons casser leurs réunions. N'oubliez pas que j'ai avec moi une majorité de dockers et de chauffeurs de taxis !"

- Pensez-vous que les Pieds-noirs donnent l'impression d'être politiquement organisés ?

" Non, pas du tout. Sinon ils auraient agi depuis longtemps. Ils existe des membres des commandos Delta à Marseille, mais pour l'instant ils sont sans chefs et sans tête de file. Ils sont donc inutilisables, du moins pour le moment."

- Avez vous embauché dans vos services municipaux des fonctionnaires "pieds noirs" ?

" Pas question que j'embauche des fonctionnaires car, depuis mon arrivée à la municipalité de Marseille, je me suis séparé déjà de 1.500 employés."

- Voyez-vous une solution aux problèmes des rapatriés à Marseille ?

" Oui, qu'ils quittent Marseille en vitesse; qu'ils essaient de se réadapter ailleurs et tout ira pour le mieux !"

Interview réalisé par Camille GILLES.


Personne n'avait protesté à l'époque... La Ligue des Droits de l'Homme pas plus que le Grand Orient, associations qui existaient déjà ! Qu'on remplace simplement les termes "pieds-noirs" et "rapatriés d'AFN", par "Juifs" ou "Arabes"... Sans commentaire !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Déc - 13:48 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 23 Déc - 16:51 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Et les choses n'ont pas vraiment changé aujourd'hui... il y a encore deux ans un autre gauchiste, socialiste de profession appelait les harkis des "sous hommes", des personnes "sans honneur", "cocus" jusqu'à la fin des temps.

La vie est quand même curieuse... on a très mal accueilli ceux qui ont tout quitté pour la France, mais les immigrés qui nous ont viré hier, cherchent aujourd'hui du boulot chez nous mais eux, ils sont archi-protégés!

On ne parle déjà plus de cette histoire... alors que le point de détail de Le Pen, lui, est toujours sur le feu...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 23 Déc - 19:04 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Résistant a écrit:
... Ou comment le Maire (socialiste) de Marseille souhaitait la bienvenue aux Français d'Algérie qui venaient de tout perdre, en juillet 62:
Extraits d'une interview de Paris-Presse l'intrensigeant "Dernière heure" du jeudi 26 juillet 1962.

je cite:
" Titre de l'article: Le Maire de Marseille a 150.000 habitants de trop. GASTON DEFFERRE: "Que les "pieds-noirs" aillent se réadapter ailleurs"

"Il y a cent cinquante mille habitants de trop actuellement à Marseille. C'est le nombre des rapatriés d'Algérie qui pensent que le Grand Nord commence à Avignon et qui ne veulent pas quitter la ville du soleil, malgré les sollicitations des autorités officielles.

Effectivement les autorités officielles (le gouvernement gaulliste de l'époque) avaient pris des mesures draconiennes pour empêcher les Français d'Algérie de s'installer dans les département du Midi. Ceux qui persistaient étaient privés de prêts de reconversion et leur dossier d'indemnisation reporté aux callendes grecques.
On avait proposé à ma mère, sage-femme DE d'aller s'installer dans... le Doubs ! Je rappelle que l'hiver 62/63 fut particulièrement rigoureux et que le thermomètre descendit jusqu'à - 36° à Besançon. Je le sais, j'y bossais... Et oui !

"- Cette présence massive de ces Français d'Afrique du Nord pose de graves problèmes au sénateur-maire, M. Gaston Defferre.
...
" Et les enfants ? Ici pas question de les inscrire à l'école, car il n'y a déjà pas assez de place pour les petits Marseillais.

- Est-il vrai qu'il règne dans la ville de Marseille une certaine tension entre Marseillais et "pieds-noirs" ?
" Oui c'est vrai. Au début les Marseillais étaient émus par l'arrivée de ces pauvres gens, mais bien vite les "pieds-noirs" ont voulu agir comme ils le faisaient en Algérie quand ils donnaient des coups de pieds aux fesses des Arabes. Alors, les Marseillais se sont rebiffés.

C'est entièrement faux ! Comment les Pieds Noirs auraient-il donné "des coups de pieds aux fesses" aux Marseillais dont ils dépendaient entièrement ! C'est plutôt Gaston Defferre qui envoya les CRS à la Joliette et qui les envoya disperser à coups de matraques et de grenades lacrymo, les "pieds noirs" qui essayaient de se retrouver Place de la Bourse...

Mais vous-même, regardez en ville; toutes les voitures immatriculées en Algérie sont en infraction..."

- Dans certains milieux politiques de Marseille, on laisse entendre qu'aux prochaines élections, grâce aux 150.000 personnes qui sont arrivées récemment, votre siège de Maire risque d'être en danger?

" De toute façon, les élections n'auront lieu que dans trois ans, et d'ici là, de l'eau peut couler sous les ponts !"
"De plus, personnellement je les attend pour la bagarre. Voilà dix ans que mes ennemis politiques essaient de me faire basculer, mais il n'y a jamais eu à Marseille un maire qui ait fait autant que moi pour l'activité économique de la ville. Et ça, mes compatriotes le savent !"

C'est pour celà que les petits Marseillais n'avaient pas tous de la place dans les écoles, sans doute...

- Dans certains milieux marseillais, on prétend que vous avez à votre disposition une police spéciale genre "barbouzes". Ets-ce exact ?

" Non, je n'ai pas de "barbouzes" à ma disposition, mais simplement des militants. Ils sont groupés en sections et sous-sections. Il y en a à Marseille un peu plus de 15.000.
"C'est la deuxième fédération (du parti socialiste) de France. Et croyez-moi, ces gens là savent se battre. Aux prochaines élections réunions électorales, si les "pieds noirs" veulent nous chatouiller le bout du nez, ils verront comment mes hommes savent se châtaigner, et ce ne sont pas eux qui viendront, mais nous qui irons casser leurs réunions. N'oubliez pas que j'ai avec moi une majorité de dockers et de chauffeurs de taxis !"

Ou comment on faisait passer les "barbouzes" du gang Defferre, pour des "militants"...

- Pensez-vous que les Pieds-noirs donnent l'impression d'être politiquement organisés ?

" Non, pas du tout. Sinon ils auraient agi depuis longtemps. Ils existe des membres des commandos Delta à Marseille, mais pour l'instant ils sont sans chefs et sans tête de file. Ils sont donc inutilisables, du moins pour le moment."

- Avez vous embauché dans vos services municipaux des fonctionnaires "pieds noirs" ?

" Pas question que j'embauche des fonctionnaires car, depuis mon arrivée à la municipalité de Marseille, je me suis séparé déjà de 1.500 employés."

Reconvertis dans les gangs de "militants" ?

- Voyez-vous une solution aux problèmes des rapatriés à Marseille ?

" Oui, qu'ils quittent Marseille en vitesse; qu'ils essaient de se réadapter ailleurs et tout ira pour le mieux !"

Interview réalisé par Camille GILLES.


Personne n'avait protesté à l'époque... La Ligue des Droits de l'Homme pas plus que le Grand Orient, associations qui existaient déjà ! Qu'on remplace simplement les termes "pieds-noirs" et "rapatriés d'AFN", par "Juifs" ou "Arabes"... Sans commentaire !



Et on ne peut même pas dire que Defferre était "raciste" puisqu'il avait affaire à des... Français de souche ! Pourquoi des types comme lui n'avaient pas rejoint les rangs de la Wehrmacht en 44 pour empêcher le débarquement de Provence et la libération de Marseille ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 24 Déc - 13:18 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Ah la générosité des socialistes !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 24 Déc - 17:53 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

J'avais surligné en gras les "sollicitations des autorités officielles", pour bien montrer que Defferre dans le fond, ne faisait que suivre les instructions venues d'en haut !
Instructions qui avaient été données à tous les Préfets, venant du Ministre de l'Intérieur, pour "disperser" les rapatriés d'Algérie, hors des départements du midi que par "instinct" ils choisissaient.
Il est donc important de savoir que tous les Pieds-Noirs qui s'y sont installés ont du se débrouiller par leurs propres moyens !


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Jeu 25 Déc - 11:04 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Bonjour,
Desole de m'inscrire en faux, mais les debordements absurdes de Deferre ne representent pas l'attitude de tout le monde.
J'ai deux temoignages personnels a vous apporter a ce sujet :

1 - Les Travaux Souterrains (LTS) :
C'etait l'entreprise de travaux publics ou travaillait mon pere, il etait chef-comptable.
Ils avaient en Algerie un agence specialisee dans les forages petroliers. En 62, ils ont integres TOUT leur personnel rapatrie dans l'entreprise en France, y compris les musulmans qui avaient choisi de rentrer. Mais ce fut trop pour eux et l'entreprise a fait faillite en 1966.
Les employes metro et les ex-PN on donc, ensemble, perdu leurs emplois.

2 - Ma famille :
Une branche "par alliance" de ma famille etait dans l'Oranais (Mostaganem). Il sont rentres comme tout le monde a poil ou presque (un petit containeur de meubles, ils appelaient ca un cadre a l'epoque) et se sont retrouve coinces a Besancon ou ils se sont peles le jonc, evidemment, mais cela n'a dure que quelques mois et, aujourd'hui, ils vivent et prosperent pres de Nice. L'un d'entre eux, aujourd'hui decede, etait rentre avec "mes gars", comme il disait, des Harkis qui m'ont appris dans les annees 70 a faire correctement un mechoui et qui etaient tous employes dans son entreprise de TP (virus familial, la construction).
De plus, il vous faut savoir que cette entreprise a ete creee grace a un pret gouvernemental qu'il qualifiait de "pret a 100 ans a -2% d'interet". Il galegeait sans doute un peu, mais reconnaissait le coup de main.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 25 Déc - 12:35 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Mais dans ce que tu dis, Daniel, rien ne contredit les précisions de Résistant ! J'ai moi-même été embauché dans une entreprise "second oeuvre du Bat" dont le siège était à.... Besançon, mais qui compte tenu du fort développement qu'elle avait eu en Algérie, avait fait en sorte que tout son personnel rapatrié soit embauché prioritairement, et même au-delà puisque je n'avais jamais fait partie de ce personnel !

Mais tout ceci doit être classé parmi les initiatives "privées" et "ponctuelles" ! Les instructions données aux Préfets ont bel et bien existé ! Je l'ai entendu moi-même de la bouche du "Délégué aux rapatriés" de Montpellier, lorsque ma mère avait sollicité un prêt pour ouvrir un cabinet médical dans la région... Prêt qu'elle a pu obtenir du... Crédit Lyonnais. Banque qui croyait encore à une possible "indemnisation"...

Ces prêts de réinstallation, pour les entreprises agricoles, artisanales ou autres ainsi que pour les professions libérales, furent délivrés au compte-goutte* dans les départements du midi avec un tel délai, que ceux qui ne pouvaient pas attendre furent bien obligés de se dém... autrement !
Gardons nous bien de généraliser, c'est vrai les gougnaffiers du style Defferre, il y en eu, mais dans la majorité, l'accueil des grandes villes fut acceptable. Il y avait encore de nombreuses municipalités "de droite" non gaullistes à l'époque.
Autre point qu'on pourrait soulever: celui de la hausse brutale du prix de l'immobilier, tant à la location qu'à l'achat, intervenu à partir de mai/juin 62... Les Pieds-Noirs étaient parait-il bourrés de fric... Fallait en profiter, hein !


* Par le Crédit Hôtelier pour le principal.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Sam 27 Déc - 10:48 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

La République, mille fois violée, savait se montrer généreuse... Gaston Defferre, cette truie du socialisme, en était bien l'image révélée !
Quand je pense que François Billoux, son "ami" coco, allait le traiter de "fasciste" !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 28 Déc - 18:22 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Il fallait à tout prix démontrer aux Français de métropole, que l'indépendance de l'Algérie était un succès réel et qu'ils avaient eu raison d'approuver la politique gaulliste.
Cette année là ils partirent donc en vacances, et le fait de voir un peu plus de monde sur les routes ou dans les villes du midi qu'ils avaient l'habitude de fréquenter en une telle période, ne devait pas les surprendre... trop.
Il fallait aussi maintenir la pression sur les risques que leur faisait courrir l'OAS, et je me rappelle la lecture des quotidiens du moment... Le Midi Libre et le Provençal en l'occurence ! Le moindre fait divers "sentait" la main des anciens commandos de l'OAS qu'on voyait proliférer partout... Heureusement que le "Méridional- La France" nous donnait un peu chaud au coeur !

Les Pieds-Noirs durent donc se démerder seuls, face à un pouvoir politique qui non seulement les ignorait mais continuait à les considérer comme indésirables. Pouvoir politique complice comme jamais du parti communiste qui extrêmement subtil entrepris alors et comme il en avait l'habitude, le double jeu de la division. S'adressant aux plus malheureux d'entre nous; il tenait le discours de la compassion et des aides qu'il était seul, lui, le parti des prolétaires, à pouvoir fournir aux victimes, non de la politique gaulliste, mais des "Gros Colons" capitalistes premiers responsables de leurs malheurs... Et l'on vit des tas de braves gens, aller s'encarter, sinon directement au parti, tout au moins dans ses "succursales multiples" syndicales et autres...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Mer 31 Déc - 11:36 (2008)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Même chose pour les Français qui rentraient d'Afrique Noire... Quel mépris ! On les avait tellement "exploités" ces pauvres nègres ! Aprés deux ans moi j'en ai eu ma claque, et j'y suis reparti, en Afrique, après avoir démoli la gueule d'un coco... Ouf, ça fait du bien !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 2 Jan - 10:20 (2009)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Et si depuis, un quelconque pouvoir politique avait su reconnaître ses erreurs ! Mais non ! Tous se sont engagés plus ou moins ouvertement sur la voie d'une "repentance" de bon aloi vis à vis de l'Agérie et de ses dirigeants, dont le sommet a été atteint je crois avec l'accueil de Bouteflika à la tribune de notre Assemblée Nationale, où il s'est permis d'insulter nos Harkis... Mais je passe sur les "disparus", les cimetières profanés, civils et même militaires comme celui de Mers-el-Kébir où la France s'est vautrée en supprimant les croix des tombes !
On a menti sur l'histoire de l'Algérie et de la "guerre" d'Algérie, et on continue de mentir sur cette histoire, comme on a menti et on continue de mentir sur l'histoire du siècle passé !
Même processus, mêmes acteurs !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 18:35 (2009)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

A Nice, ça n'a pas été le cas. Les Pieds Noirs qui y sont arrivés ont été bien accueilli dans l'ensemble... Le père Médecin qui était encore le maire ici était plutôt de leur côté.
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires." Charles Péguy


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 7 Jan - 18:52 (2009)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Même chose pour Avignon, où je compte de nombreux amis Pieds-Noirs !

Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Ven 16 Jan - 18:09 (2009)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Vous savez les gars, ce serait à refaire... Mais j'attends pas quarante huit heures pour foutre le camp ! Si au moins on était capable de se faire respecter comme pays d'accueil ! Mais même pas ! Il faut lire la presse algérienne ou la presse africaine ! Mais c'est qu'ils nous donneraient des leçons les journalistes ! Et ce qui fait le plus mal c'est qu'ils ont raison !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 20 Jan - 13:29 (2009)    Sujet du message: Cher Gastounet... Répondre en citant

Aller où ?... A part les Maldives...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:41 (2016)    Sujet du message: Cher Gastounet...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com