France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le "Cessez-le-feu"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 14/18. La Grande Guerre.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 08:46 (2009)    Sujet du message: Le "Cessez-le-feu" Répondre en citant

"Toute la nuit, l'artillerie allemande a pilonné la position. Au matin du 11 novembre 1918, le secteur français de Vrigne-Meuse est l'un des seuls où l'on se bat encore. les hommes ne parlent pas. Ils songent à la journée d'hier; plus de cent morts et disparus. Soudain à 8 h 45, dans le vacarme des fusants allemands, un homme traverse la passerelle en courant. Il trébuche, agite un morceau de papier et hurle:

- Ca y est ! C'est signé ! C'est fini !

Puis il s'écroule dans la boue.
La note qu'il vient d'apporter au PC du Bataillon précise: "A 11 heures, tous les clairons, là où ils sont, exécuteront la sonnerie du Cessez-le-feu. Ensuite, tous sonneront Au drapeau."
Un problème: trouver un clairon. Au 3ème Bataillon du 145ème, il n'en reste qu'un, le dénommé Delaluque.
- Eh bien ! allez le chercher, ordonne le capitaine Lebreton.
On extrait Delaluque de son trou individuel. A plat ventre sous les rafales de mitrailleuses, il rampe vers le PC.
- A vos ordres mon capitaine ! Mais j'ai oublié l'air du Cessez le feu.
Alors du fond de la tranchée, le capitaine Lebreton hurle à l'oreille de son clairon l'air que des générations de fantassins ont appris en s'aidant de paroles gaillardes: "T'as tiré comme un cochon... T'auras pas d'permission !..."
Il est 10 h 59.
Delaluque se dresse lentement au-dessus du parapet, salué par des balles. Il embouche son vieux clairon bosselé, ferme les yeux. Et d'un coup il envoie les premières notes.
En face, brusquement, tout s'est tu. Plus une rafale, plus une explosion. Plus rien que les notes aigres de la sonnerie. Delaluque s'enhardit. Il se dresse complètement pour sonner Le Garde à vous!
puis Au drapeau. Et voilà qu'au loin, les clairons allemands répondent. Sur toutes les tranchées du secteur, les hommes se lèvent et gravissent les parapets à la rencontre les uns des autres. la guerre est finie !"
Dominique Venner.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Mar - 08:46 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alexandre


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 354
Localisation: Nice

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 10:22 (2009)    Sujet du message: Le "Cessez-le-feu" Répondre en citant

Ca au moins c'était un Cessez le Feu ! C'est pas comme celui du 19 mars en Algérie ! Vous les anciens, vous avez entendu le clairon ? Mr. Green
_________________
Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires." Charles Péguy


Revenir en haut
VIAN


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2009
Messages: 6

MessagePosté le: Jeu 12 Mar - 17:39 (2009)    Sujet du message: Le "Cessez-le-feu" Répondre en citant

Alexandre a écrit:
Ca au moins c'était un Cessez le Feu ! C'est pas comme celui du 19 mars en Algérie ! Vous les anciens, vous avez entendu le clairon ? Mr. Green


Pendant la guerre l'Admin avec tes 8 marionnettes,
tu aurais trouvé une place à :
Je suis partout.


Laughing Mr. Green
_________________
"Je suis allez libérer la France à Londres."
Charles De Gaulle ( 14/07/1945)


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 12 Mar - 20:03 (2009)    Sujet du message: Le "Cessez-le-feu" Répondre en citant

Vian, tu ne vas pas croire ce que les imbéciles écrivent non ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Ven 13 Mar - 11:14 (2009)    Sujet du message: Le "Cessez-le-feu" Répondre en citant

Soit Vian change d'avatar, soit je lui declare la guerre.
Et Vian-Roro-machin-truc ferait mieux d'obtemperer car chaque fois qu'il a essaye de m'arnaquer, il a du retourner dans sa cave lecher ses plaies.
Mort de Rire
Sur ce forum, Admin, Briard, Charles et quelques autres allumes ont les epaules necessaires pour me resister, mais Viandox ne les a pas. Qu'il retourne sur son forum a 3 membres demembres et evite de se mesurer a plus fort et plus intelligent que lui, cela lui eviteras de se ridiculiser une fois de plus.
Bannir
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 13 Mar - 12:15 (2009)    Sujet du message: Le "Cessez-le-feu" Répondre en citant

Viandavariée ne fait plus partie de cette assemblée. Oser prendre pour pseudo un trompinettiste qui fit mon admiration d'ado !
Dont je retiendrai à ce sujet la "Note préliminaire" de ce chef d'oeuvre toujours d'actualité: "En avant la zizique... et par ici les gros sous. je cite:

"On trouve dans le numéro 179 du 10 janvier 1958 du Guide du Concert et du Disque l'utile et remarquable définition suivante (page 568):
Khon: Instrument en usage au Laos. Il figure une espèce d'orgue ayant des tuyaux en bambous.
On sait d'autre part qu'en argot (ancien) un orgue est un homme.
D'où Khon: espèce d'homme et non ce que l'on croyait.
Lorsque dans les pages qui suivent, il nous arrivera d'appliquer à quelqu'un l'épithète "Instrument en usage au Laos", que l'on sache bien par conséquent qu'il n'y a là rien de péjoratif: dans un livre consacré à la musique, il est normal qu'un orgue, de temps à autre, soit traité comme un instrument à tuyaux de bambou."
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:34 (2009)    Sujet du message: Le "Cessez-le-feu" Répondre en citant

Ah Boris Vian ! Un être complètement à part... Déjà un "résistant" à l'ordre établi !

Des "instrument à tuyaux de bambous", il en est passé quelques uns sur ce forum... Tiens au fait, c'est Daniel Laurent qui doit en jouer. La Thaïlande ce n'est pas trés loin du Laos...
Laughing


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:50 (2016)    Sujet du message: Le "Cessez-le-feu"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 14/18. La Grande Guerre. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com