France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'OPA des communistes
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 11:42 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

La création du Conseil National de la Résistance (CNR), dont la première réunion se tiendra le 27 mai 1943 au domicile parisien d'un ancien collaborateur de Pierre Cot, marque une étape décisive dans la mainmise des communistes sur les structures de la Résistance. La plupart des chefs de mouvements se sont montrés réticents à l'idée de créer un tel organisme qui avait le tort à leurs yeux, de réhabiliter les partis de la III° République.
Par le jeu de ses courroies de transmission (CGT, Front National) et de ses compagnons de route (Pascal Copeau ou l'ancien fasciste désormais rallié Jacques Debu-Bridel qui représentait la trés modérée Union Républicaine Démocratique de Louis Marin), le parti communiste disposait au sein du CNR d'au moins quatre voix supplémentaires à la sienne, alors que le mouvement Combat, pionnier et fer de lance de la Résistance n'en avait qu'une seule. Plus grave encore: sous prétexte que la sécurité exigeait de limiter les réunions plénières, Jean Moulin décida de créer un Secrétariat Permanent qu'il s'empressa de confier à deux amis surs, communistes camouflés: Pierre Meunier et Robert Chambeiron.
En juin 1943, Frenay, qui est allé plaidé sa cause auprès du général De Gaulle, se voit interdire par celui-ci de regagner la France. Au même moment, Moulin, dont les rapports adressés à Londres ne sont pas étrangers à la décision du chef de la France libre, tombe entre les mains des Allemands à Caluire. Les communistes perdent ainsi en même temps un adversaire et un allié. Mais les positions qu'ils ont déjà acquises dans les structures unifiées de la Résistance sont inexpugnables.
" Au lieu d'un Comité militaire de quatre membres, rapporte Jacques Soustelle ("Envers et contre tout", Robert Laffont. 1950), le CNR avait entériné une Commission d'Action, que l'on appela désormais le COMAC, composée de trois membres: Ginsburger (Villon) représentant du Front National et des FTP, Kriegel (Valrimont) représentant des Mouvements Unis de la Résistance (Zone Sud) et de Vogüé (Madelin) délégué de "Ceux de la Résistance" (Zone Nord). Ginsburger étant communiste avoué et Kriegel communiste clandestin, le parti avait automatiquement la majorité au COMAC, où d'ailleurs De Vogüé ne se défendait guère (étant lui-même compagnon de route du parti)"
Lorsque Dejussieu (Pontcarral), chef d'état-major national de l'Armée Secrète est arrêté en mai 1944, le Comac, sur proposition de Kriegel, le remplace par un communiste, Tanguy (Rol) à la tête des FFI de Paris, l'appellation FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) s'étant substituée à celle d'Armée Secrète.
Le 19 juin, le capitaine Hubert de Lagarde, ancien collaborateur de l'Action Française, est évincé par le Comac de ses fonctions de chef du deuxième bureau de l'état-major national des FFI, avant d'être arrêté par les Allemands. Comme par hasard, deux autres officiers non communistes de l'état-major national, le colonal Zarapoff et le colonel Raymond du Jonchay, ancien chroniqueur militaire de l'Action Française, sont arrêtés à leur tour le 20 juin. Du Jonchay s'évadera le jour même et, à l'en croire ("La Résistance et les communistes", France-Empire, 1968), c'est sur dénonciation communiste qu'Hubert de Lagarde, mort en déportation, aurait été arrêté.


Sources: Jean-Claude Valla, in NRH N° 13 - juillet/août 2004. Pierre Lavery " Une autre histoire de la Résistance." Ed. Michalon, 2004.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Mar - 11:42 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Ven 6 Mar - 14:54 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

En fait le véritable soucis de De Gaulle, c'était d'éliminer les concurrents ! Utiliser les cocos pour "nettoyer" toute la Résistance qui n'était ni gaulliste, ni communiste, lui avait semblé primordial, car il pensait que les Français qui n'étaient pas communistes, n'auraient d'autre alternative que de se rallier à lui.
Comment peut-on encore être gaulliste en 2008 !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 14 Mar - 10:06 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Maréchal a écrit:
Comment peut-on encore être gaulliste en 2008 !



En 2009, Marechal, 2009. Tu as decidement toujours un temps de retard.... Smile
Comment peut-on croire au XXIeme siecle les allegations tortueuses de M. Valla, journaliste (et pas historien) d'extreme-droite ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Valla
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 14 Mar - 13:11 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

A en croire Wiki, il est pas trop mauvais :

Jean-Claude Valla (né le 16 mai 1944 à Roanne) est un journaliste français, auteur de nombreux livres d'histoire.

Biographie [modifier]
Etudiant en histoire à Lyon, il a été pendant l'année universitaire 1963-1964 président de la Corpo de Lettres et vice-président de la Fédération générale des étudiants de Lyon (FGEL), affiliée à la Fédération nationale des étudiants de France (FNEF). Membre de la Fédération des étudiants nationalistes (FEN), il en a été l'un des responsables de la section de Lyon (1964-1965). En 1966, il a collaboré aux Cahiers universitaires et à Europe-Action, puis il a été directeur-gérant de L'Observateur européen et du Courrier international, publications du Centre des hautes études internationales, présidé par Georges Bonnet, ancien ministre et ambassadeur de France.
Cofondateur du Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne (GRECE) en 1968, il en a été d'abord le secrétaire « études et recherche » de 1971 à 1973, puis le secrétaire général de 1973 à 1978. Il n'est plus membre du GRECE depuis 1986, tout en restant proche de ce qu'il sera convenu d'appeler la « nouvelle droite ».
Il a été, tour à tour, journaliste à Valeurs actuelles (1970-1973), rédacteur en chef d'Éléments (1973-1978), rédacteur en chef, puis directeur de la rédaction du Figaro Magazine (de sa création en 1978 à 1980), secrétaire général des rédactions de Biba, Enfants-magazine, Jacinte et Vingt ans (1980-1982), directeur général de Magazine Hebdo (1983-1985), président-directeur général du mensuel Marianne (1985-1986), dont le titre a été repris en 1997 par Jean-François Kahn, puis directeur de la rédaction de La Lettre de Magazine Hebdo (1988-1999) et de Minute (1993-1999).
Il a été également directeur des éditions Copernic (1976-1978) et chroniqueur au Choc du mois (1990-1993).
Ancien collaborateur des revues Historia, Historama, Miroir de l'histoire et Enquête sur l'histoire, il a dirigé les Cahiers Libres d'Histoire (2000-2006) et collabore depuis 2002 à La Nouvelle Revue d'Histoire de Dominique Venner.

Bibliographie :


[*]La Civilisation des Incas, Famot, 1976. [*]Les Seigneurs de la guerre (avec Dominique Venner, André Brissaud, Jean Mabire, etc.), Famot, 1978. [*]Les Grandes découvertes archéologiques du XXe siècle, présentées par Jean Dumont ; Tome 2 : La redécouverte des Celtes - Nouvelles lumières sur les mondes - Les mystères Incas et Mayas : enquêtes et textes de Olivier Launay, Jacques Pons, Jean-Claude Valla, Famot, 1979. [*]Affaire Touvier : la contre-enquête, Éd. du Camelot, Paris, 1996. [*]La Cagoule : 1936-1937, Éd. de la Librairie Nationale, 2000. [*]La France sous les bombes américaines : 1942-1945, Éd. de la Librairie nationale, 2001.
 
[*]L'Extrême droite dans la Résistance, Éd. de la Librairie nationale, 2000. [*]La Gauche pétainiste, Éd. de la Librairie nationale, 2001. [*]Le Pacte germano-sioniste , 7 août 1933, Éd. de la Librairie nationale, 2001. [*]Ces Juifs de France qui ont collaboré, Éd. de la Librairie nationale, 2002. [*]La Milice : Lyon, 1943-1944, Éd. de la Librairie nationale, 2002. [*]Ledesma Ramos et la Phalange espagnole : 1931-1936, Éd. de la Librairie nationale, 2002. [*]Georges Valois : de l'anarcho-syndicalisme au fascisme, Éd. de la Librairie nationale, 2003. [*]La Nostalgie de l'Empire : une relecture de l'histoire napoléonienne, Éd. de la Librairie nationale, 2004. [*]Les Socialistes dans la Collaboration : de Jaurès à Hitler, Éd. de la Librairie nationale, 2006. [*]Doriot, Pardès (coll. « Qui suis-je ? »), 2008 [*]Le pacte germano-sioniste ,7 août 1933, Les Cahiers Libres d'Histoire 04 , Éd. de la Librairie nationale 2001
C'est quand même autre chose qu'un Delpla ou qu'un Daniel Laurent, non ?

Quant à le classer Extrême-Droite ....
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Dernière édition par Briard le Sam 14 Mar - 14:08 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 14 Mar - 13:36 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Briard a écrit:
Quant à le classer Extrême-Droite ....
Membre du GRECE et je te passe le reste genre Corpo, FNEF, etc,,,
Change de lunettes, Briard, tu as la vue qui baisse
Sad
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 14 Mar - 14:09 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Briard a écrit:
Quant à le classer Extrême-Droite ....

Membre du GRECE et je te passe le reste genre Corpo, FNEF, etc,,, Change de lunettes, Briard, tu as la vue qui baisse
Sad




Mais mon pôvre DL être membre du GRECE n'est pas synonyme d'Extrême-Droite, loin s'en faut !!

C'est toi qui doit changer ta vision coco des choses et des gens.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 14 Mar - 16:01 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Briard a écrit:
Daniel Laurent a écrit:
C'est toi qui doit changer ta vision coco des choses et des gens.

Et allez, vision "coco" des que cela ne ressemble pas a ce que tu tentes de penser...
Tout ce  qui semble etre a gauche du borgne est "coco", c'est ca ?
Razz
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 14 Mar - 19:12 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

On dirait plutôt que ce sont tes oeillères qui te font voir comme à travers un kaléidoscope, mon pôvre petit !!
Tout ce qui n'est pas agréé "place colonel fabien" est donc systématiquement pour toi d'Extrême-Droite.
Vision plus que limité du monde qui t'entoure. Esprit étriqué, manichéen, le parfait produit du komsomol.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 14 Mar - 22:00 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Non Jean-Claude Valla n'est pas à proprement parler d'extrême-droite, au sens où l'entend bien entendu tout ce qui est "politiquement correct" dans ce pays, c'est-à-dire: extrême-droite = fascisme = néo-nazi.
Quel mal y a-t-il à être "nationaliste... Français ?" C'est tout de même incroyable quand on pense que vis à vis des "nationalistes Corses", des "nationalistes Basques", ou des "nationalistes palestiniens, algériens, congolais ou guadeloupéens, les mêmes individus, bien sur tous de gôche ou "libéraux" socio-démocrates, ont les yeux de Chimène !

Oui Jean Claude Valla est de "droite" ! Et alors ? Avez vous lu ses articles, avez vous lu ses ouvrages ? Non ? Alors arrêtez vos caquetages !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Dim 22 Mar - 19:50 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Mais non ! Daniel Laurent réagit selon le réflexe de Pavlov. Conditionné le Daniel Laurent ! Tu lui dis que Dupont a été membre du GRECE, a pondu un article dans "Eléments" (dont il n'a jamais lu une seule ligne) et circonstance agravante a écrit dans la Nouvelle Revue d'Histoire, et voilà la machine en route... Extrême-droite ! Et là on a tout dit, vu qu'extrême-droite, c'est SS !


_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 23 Mar - 20:20 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Ce qui est dramatique c'est que si l'on prend la Nouvelle Revue d'Histoire par exemple, on y relève les noms d'éminents historiens ou mémorialistes, comme François Georges Dreyfus, Aymeric Chauprade, Philippe Conrad ou encore Péroncel-Hugoz, qui n'ont rien à voir avec cette "extrême-droite" synonyme de néo-nazisme... Et je serai curieux qu'on me cite, honnêtement, un article de cette revue qui ait une connotation politique d'extrême-droite !
Il ne suffit pas de dire que Dominique Venner "a" été militant de la droite nationale pour en faire automatiquement un affabulateur. Il faut le prouver ! Mais Daniel Laurent comme ses petits camarades d'Histoquiz en sont incapables, dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres d'ailleurs...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Ven 27 Mar - 11:32 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Maréchal a écrit:
Comment peut-on encore être gaulliste en 2008 !




En 2009, Marechal, 2009. Tu as decidement toujours un temps de retard.... Smile Comment peut-on croire au XXIeme siecle les allegations tortueuses de M. Valla, journaliste (et pas historien) d'extreme-droite ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Valla




Oui, bon j'ai dit 2008... Mais la question se pose encore en 2009 !

Je sais qu'on va me répondre que De Gaulle en 40, c'était pas De Gaulle en 58, ni en 60, ni en 62, ni en 69... Ce type était donc un type à géométrie variable, et dans ce cas comment les Français ont-ils pu faire confiance en un tel individu, et qu'ils le portent aux nues en... 2009 ?
Et quand on parle des "allégations tortueuses" de Mr Valla, on en donne la preuve !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Birhakeim


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 184
Localisation: Salon de Provence

MessagePosté le: Sam 28 Mar - 10:16 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Moi je crois que De Gaulle, qui voulait sincèrement se débarasser des communistes en 1945, s'est fait prendre au piège de la "Paix entre Français".
On ne s'est pas assez rendu compte de ce qu'aurait déclenché à ce moment là, une répression brutale des communistes et leur exclusion de la nouvelle "République". En ne réhabilitant pas le parti communiste, qui alors représentait pour les Français le grand parti de la Libération, on aurait eu une véritable guerre civile en France ! Et ça De Gaulle ne le voulait pas. Donc il a essayé de "composer", mais il ne savait pas qu'il mettait le doigt dans un engrenage subversif qui devait lui coûter un départ peu glorieux !
_________________
"A la fin, l'Histoire fait taire les faux témoins."
Jacques Chardonne.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 18:11 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Alors pardonne moi, mais De Gaulle était un "grand naïf" ! Tu oublies simplement qu'il y avait eu des accords entre De Gaulle et Staline qui avait bien voulu être son "protecteur", mais pas à n'importe quel prix ! En 45 De Gaulle avait les moyens militaires pour écraser les communistes ! Et il les avait même depuis son arrivée à Alger fin 42 !

Avec quoi ? me répondra-t-on ? Mais alors, celà signifierait-il que la "résistance gaulliste" en métropole n'était qu'une coquille vide ?

La seule réponse, à mon avis, c'est celle là; si De Gaulle avait rejeté le Parti Communiste, Staline l'aurait rejeté, lui, comme Roosevelt et Churchill qui ne pouvaient plus l'encaisser, et il se serait trouvé bien seul... Peut-être que Juin, qui était un brave type, lui aurait donné le commandement d'une compagnie de Tabors, y compris les mulets !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
ATF40


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 202

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 23:34 (2009)    Sujet du message: L'OPA des communistes Répondre en citant

Comme toujours , vous ne savez pas vous consacrer a un sujet , mais vous attaquez les personnes qui n'ont pas la meme opinion que vous au lieu de vous consacrer au sujet .
Ainsi donc , je n'aurais aucune position en dehors de celle la .


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:47 (2016)    Sujet du message: L'OPA des communistes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com