France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les erreurs des Alliés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 21 Mai - 23:51 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

 Malgré la tenacité de l' Angleterre , seule pendant un an face à l' Allemagne et l'entrée en guerre , decisive des USA , en decembre 41 , la période 42-44 aura été grosse en erreurs tactiques et strategiques , dues à une sous estimation de la force militaire allemande , malgré son implication à l' Est .........des exemples 
     -Dieppe , aout 1942 , fiasco total et aneantissement des  anglo canadiens avec des pertes sensibles en hommes et materiels 


    - Operation Torch , novembre 42 et campagne de Tunisie nov 42- mai 43 
  Si i le debarquement en AFN  est un succés , malgré 3 jours de combats inutiles et sanglants  du fait de chefs français fidèles à Vichy ( Les Nogués , Michelier et Cie , soi disant comme Weygand , assoiffés de revanche , tireront , de bon coeur et sans états d'ame , sur ceux qui justement leur apportaient les élements de cette revanche !)
 un manque total d'audace pour pousser , dans la foulée , jusqu' à Tunis ou les germano italiens les devanceront dés le 9 novembre ( à noter la passivité coupable des chefs français Esteva et Derrien , qui resteront l'arme au pied , sourds aux appels de Juin et prefereront obeir à Vichy ,seul Barré rameutera quelques milliers d'hommes sur la dorsale dans l'attente de renforts d'Algerie  
Les americains , inexperimentés et malgré leur materiel , pietineront de longues semaines et essuieront des echecs couteux à Pont du Fahs et Kasserine , prolongeant de 6 mois une campagne couteuse qui aurait pu être evitée 
 Les britanniques de Montgomery et les FFL , venus de Libye  contre attaqueront victorieusement ,en mars  enfonceront la ligne Mareth et permettront la victoire finale avec les americains qui se resaisiront  grace à  Patton et l'armée d'Afrique reconstituée et rearmée


 Campagne de Sicile et d' Italie 
Si les anglo americains sont victorieux sur le terrain , ils seront incapables de s'opposer au reembarquement sans encombre ,  des allemands , à partir de Messine ou ils renforceront leurs troupes en Italie 
De Septembre 43 à Mai 44 , malgré Anzio qui n'est pas un franc succés  , les anglo americains peinent devant Cassino et c'est le CEF qui leur ouvrira la route de Rome ( sans être conviés à y entrer ! )
Contrairement à Juin qui voulait poursuivre l'offensive au dela des Apennins , Clark et Alexander se retrancheront sur leurs positions , laissant l'ennemi se renforcer dans le Nord 


Debarquement de Normandie , Arnhem , les Ardennes 
   Malgré leur superiorité materielle , les americains sont durement etrillés le premier jour et Eisenhower envisage même un reembarquement 
Aprés 2 mois de combats acharnés contre un adversaire diminué mais coriace , Patton reussit a percer à Avranches et encercle l'ennemi à Falaise , mais La poche  n'est pas suffisament hermétique  , ce qui permet à de nombreuses unités ennemis de traverser la Seine et de retraiter vers la Belgique et les Pays Bas  et se renforcer 


Sur un fond d'opposition ouverte entre Montgomery et Eisenhower est decidée une operation aeroportée et terrestre , Market Garden ,  qui doit permettre d'atteindre rapidement la Ruhr ..............au resultat tous les objectifs ne seront pas atteints et ce ratage coutera plus de 16000 hommes , tués , blessés ou prisonniers 


La dernière offensive allemande de von Runstedt dans les Ardennes mettra les alliés en grand danger pendant plus de 3 semaines 


En conclusion , l'attaque de la foteresse Europe en 43 -44 n'a pas été une promenade militaire et les Allemands , malgré leur affaiblissement , ont tenu tête , avec acharnement et presque jusqu'au bout 
Faut il ajouter que la victoire finale n'a pu être acquise que par l'apport offensif de l'allié russe qui , dés 43 , avait saigné à blanc et cassé les reins aux Chleuhs 


 Si Hitler n'avait pas eu la bonne idée Very Happy  d' attaquer l'URSS en juin 41 qui entrainera ,  sur ce terrain , son enlisement puis sa defaite , le sort de la guerre aurait pu  été fatal aux alliés 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Mai - 23:51 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
O.C.2


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Ven 22 Mai - 10:15 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

"Si Hitler n'avait pas eu la bonne idée Very Happy  d' attaquer l'URSS en juin 41 qui entrainera ,  sur ce terrain , son enlisement puis sa defaite , le sort de la guerre aurait pu  été fatal aux alliés"

Sauf que si Hitler n'avait pas attaqué, Staline, lui, l'aurait fait. Tôt ou tard.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 22 Mai - 13:58 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

  
    Oui, mais entre temps , Hitler ,  fort de ses conquêtes à l' Ouest et au fait de sa puissance , aurait fort bien pu venir à bout d'une Angleterre isolée ........et un conflit ulterieur  Allemagne - URSS se serait soldé soit par une germanisation , soit une bolchevisation de l' Europe toute entière !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 10:02 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

On se demande ce qui l'a conforté à passer à l'attaque à l'Est celui là
Surtout aprés Montoire !! Drçole non ??
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 10:51 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

lebel a écrit:
  
    Oui, mais entre temps , Hitler ,  fort de ses conquêtes à l' Ouest et au fait de sa puissance , aurait fort bien pu venir à bout d'une Angleterre isolée ........et un conflit ulterieur  Allemagne - URSS se serait soldé soit par une germanisation , soit une bolchevisation de l' Europe toute entière !


Tout celà c'est du conditionnel post-historique !
On peut toujours tout envisager en connaissant la suite des événements... Et si...
Mais lorsqu'on est le 17 juin 1940, et qu'on assiste à l'effondrement de la nation dont on est devenu responsable, que fait-on ? 95% des Français ne souhaitaient qu'une chose: sortir de ce cauchemar de mort ! 95% des Français qui ont découvert avec stuppeur, la puissance infernale de l'armée allemande, alors que les Paul Reynaud, Gamelin et Cie leur ont raconté des bobards sur "La route du fer qui était coupée"...
C'est comme ça qu'on aborde l'Histoire et qu'on comprend ! Je ne cesse de le répéter ici et ailleurs.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 16:50 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

      Admin , tu en reviens toujours à Juin 40 pour justifier l'abandon et la résignation petainiste !
     On peut admettre que l'armistice etait une necessité pour la France , que tout etait perdu militairement sur le sol national , et toute poursuite du combat outremer , une vue de l'esprit .
    Et si 95% des français souhaitaient la fin du cauchemar ,  on peut aussi admettre que dans les 5 % restant , 'il y a eu des Français , et pas des deserteurs ,  qui ont choisi une autre voie , en rejoignant le seul pays qui continuait le combat , au sein d'une formation française  alors que tout semblait perdu ......et qui eux , desobeissant à Petain ,  pensaient vraiment à la revanche !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 17:07 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

J'en reviens à juin 40, parceque pour juger des décisions prises à ce moment là, il faut être en juin 1940 et pas cinq ans plus tard !
Et alors on se rend compte que ce que tu appelles une "vue de l'esprit" était tout simplement la réalité des faits !
Weygand, qui était alors le "patron" sur le terrain (il était arrivé bien trop tard!) avait prévenu. Les Anglais nous avaient lâché et la seule solution, je dis bien la seule solution, c'était d'arrêter les Allemands en limitant la casse. Cette solution, c'était la demande d'armistice ! Qui permettait de sauver les meubles en attendant l'entrée en guerre des Américains, car c'était bien celà qu'attendait Pétain et non je ne sais quelle alliance avec les Allemands !

Demander l'armistice c'était demander une suspension d'armes !

Pétain n'abandonnait rien et ne se résignait en rien. Il tenait compte de la réalité des faits et dans les choix qui se présentaient à lui, l'armistice, c'était justement la décision à prendre.
Puisque tu es le roi des extrapolations futuristes, pourrais-tu me dire ce qui se serait passé le 8 novembre 42, si les forces de l'axe s'étaient installées en AFN (Et je compte l'Espagne dans ces forces...) De Gaulle lui-même l'a reconnu ! Comme Churchill ! L'Armistice avait rendu un sacré service aux Alliés...

PS.- J'ai dit 95%, pour te faire plaisir... En réalité, en juin 40, les Français qui ont "désobéi" à Pétain (n'importe quoi) ne devaient pas être plus de 0,05% !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 24 Mai - 21:41 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

Admin a écrit:
J'en reviens à juin 40, parceque pour juger des décisions prises à ce moment là, il faut être en juin 1940 et pas cinq ans plus tard !
Et alors on se rend compte que ce que tu appelles une "vue de l'esprit" était tout simplement la réalité des faits !
Weygand, qui était alors le "patron" sur le terrain (il était arrivé bien trop tard!) avait prévenu. Les Anglais nous avaient lâché et la seule solution, je dis bien la seule solution, c'était d'arrêter les Allemands en limitant la casse. Cette solution, c'était la demande d'armistice ! Qui permettait de sauver les meubles en attendant l'entrée en guerre des Américains, car c'était bien celà qu'attendait Pétain et non je ne sais quelle alliance avec les Allemands !

Demander l'armistice c'était demander une suspension d'armes !

Pétain n'abandonnait rien et ne se résignait en rien. Il tenait compte de la réalité des faits et dans les choix qui se présentaient à lui, l'armistice, c'était justement la décision à prendre.
Puisque tu es le roi des extrapolations futuristes, pourrais-tu me dire ce qui se serait passé le 8 novembre 42, si les forces de l'axe s'étaient installées en AFN (Et je compte l'Espagne dans ces forces...) De Gaulle lui-même l'a reconnu ! Comme Churchill ! L'Armistice avait rendu un sacré service aux Alliés...

PS.- J'ai dit 95%, pour te faire plaisir... En réalité, en juin 40, les Français qui ont "désobéi" à Pétain (n'importe quoi) ne devaient pas être plus de 0,05% !




  Mon cher Admin , je suis bien d'accord avec toi pour dire que l'armistice etait un moindre mal , vu l'etat du pays et je dis aussi que les autres solutions , reduit breton ou continuation de la lutte en AFN etaient une vue de l'esprit 
Je pense que Petain desirait sincerement limiter la casse et proteger Sa France et Ses Français ! ..............La derive fascisante de son régime , ses abandons , ses reniements ulterieurs , sa complaisance et sa veulerie vis à vis d'un entourage néfaste et l'abus de confiance d'un peuple sous pretexte de sa gloire passée , ça c'est une autre histoire
 Tu pretends que Petain , l'armistice signé , esperait secretement la revanche ,en attendant l'entrée en guerre des americains 
Rien n'est moins sur : dés le debut et jusqu'en 42  Petain tablait sur une victoire de l'Allemagne et multipliera ses gages de bonne volonté au Fuhrer , ( la liste est longue !) escomptant pour la France , une place dans l' Europe Nouvelle 
Roosevelt , soucieux de maintenir Vichy en dehors d'une collaboration trop marquée , essaiera d'entretenir avec Petain , jusqu'en novembre 42 , de bonnes relations , il deleguera à Vichy , de janvier 41 à mai 42 , son ami , l'amiral Leahy qui le tiendra au courant de ses entretiens avec le maréchal ( qu'il tenait en haute estime )...........or , pas une seule fois ,et notamment dans ses memoires  ( I was there )  il n'est fait etat d'un desir de Petain d'une quelconque revanche avec l'aide des americains 
 Ce desir de revanche et cette aide supposée  n'est pas signalée ou  évoquée  par W Langer ,  ( Our Vichy gamble ) ni par le fils de Roosevelt , Eliott , qui rapportera les confidences de son père ( As He Saw It ) 
Dés juillet 40 , Petain savait que pour des raisons electorales , Roosevelt avait promis à ses electeurs de se tenir à l'ecart du conflit europeen et il partageait avec son entourage vichyssois  une idée trés negative de la puissance militaire des USA , doutant de sa participation au conflit avant longtemps  


Ah , j'oubliais dans les compromissions de Pétain , ton classique et confortable argument de double jeu , que tu nous sers à toute occasion 


 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 25 Mai - 08:49 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

Et pourtant ! Ce "double jeu" il a bel et bien été le fond de la politique de Pétain, et jusqu'au bout ! A commencer par la mise en place des premières organisations de la résistance, la mission confiée au professeur Louis Rougier, les contacts avec Roosevelt (Le maréchal n'allait pas clamer haut et fort qu'il demeurait l'allié des anglo-américains et qu'il souhaitait leur victoire !) Les instructions secrètes confiées à Weygand, Giraud et Darlan (et oui, personne n'en parle, mais on le sait, elles ont existées !)

Pétain "ne tablait pas sur une victoire de l'Allemagne" !:c 'est une falsification des faits, bien commode pour les laudateurs de la "légende de l'Homme du 18 juin".
Je l'ai dit: en juin 1940, l'Allemagne dominait le monde ! Alliée avec la Russie soviétique, même pas menacée par l'Angleterre repliée sur son île comme un escargot dans sa coquille, ignorée par les USA. La "victoire" ? Mais que te faut-il de plus ? Si vraiment Pétain avait misé sur la victoire des nazis, ce n'est pas l'armistice qu'il aurait demandée, mais il aurait fait capituler l'armée, aurait nommé Doriot Chef du Gouvernement, serait rentré à Paris et aurait proclamé l'alliance de la France et de l'Allemagne pour attaquer l'Angleterre. Mers el Kébir lui en aurait donné l'excuse !
Mon pauvre Lebel, essaie au moins de comprendre ça !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 27 Mai - 00:27 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

 
 Ce que je comprends, mon cher Admin , c'est que Petain , avant que le vent ne tourne , etait tellement persuadé de la victoire de l' Axe et de la defaite anglaise , qu'il demandait à Leahy , au cours d' entretiens à Vichy , en 1941 :
 
le 3 mars 1941 , d' intervenir auprés de Roosevelt , afin qu'il fasse pression sur Churchill , en vue d'une paix séparée avec Hitler ...........Petain y affirmait sa certitude d'une non intervention de l' URSS dans le conflit  , pour de longs mois encore ,  et faisait grand cas des tendances isolationnistes de certains milieux americains
Le 25 avril 41 , il demande une aide alimentaire accrue et proteste des agissements gaullistes aux USA qui sont une gêne pour son gouvernement ( Vichy ) et nuisent aux bonnes relations qu’il desire avec l’occupant
Le 6 juin 41 , il est encore persuade de la victoire de l’Axe qui est intervenue avec succes dans les Balkans , et deplore l’influence néfaste des milieux bellicistes juifs americains
Le 19 septembre 1941 , il prevoit un ecrasement à court terme de l’URSS  et l’impossibilité pour l’Angleterre de tenir longtemps maigré l’aide americaine
Le 9 novembre 1941 , Petain se dit trés inquiet de la situation interieure française et des agissements communistes et revient encore sur l’influence belliciste juive en citant deux proches de Roosevelt , B. Baruch et H. Morgenthau
 Il se declare impuissant face aux exigences allemandes et Leahy note ironiquement : Il parait necessaire de renoncer à insuffler une certaine energie à un aboulique !
Le 28 decembre 41 , après Pearl Harbour  Petain s’inquiète d’un conflit mondial dont l’issue risque d’être fatal à la France , en particulier ……..et s’il assure les Etats Unis de sa sympathie et de son  amitié  , il ne formule aucun souhait pour une victoire des USA  !
 
Leahy quittera son ambassade en mai 42 , sans trop d’illusions sur Petain et son régime  et son successeur jusqu’en novembre 42 , le chargé d’affaires P. Tuck , aura pour mission de menager Vichy , qui dispose encore de sa flotte et de son empire ,  et le dissuader de toute collaboration armée avec l’ Allemagne ;  reçu à Vichy le 7 septembre 42 ,  le marechal lui rappelle d'abord  l’echec du commando sur Dieppe ! (à cette occasion  Petain felicitera Hitler ,  par telegramme ) ……………
 
En conclusion , de toutes ces conversations ( qui restent privées et secretes  ) pas l’ombre d’un desir de revanche et encore moins avec le  concours militaire  des USA  ………….et aucun emissaire de Petain n’a été envoyé chez Roosevelt , dans ce sens !


  Sources  : voir supra +
  National Archives and Record Administration : WWII , B4 , F52
  Allen Dulles : From Hitler's Doorstep
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
,


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 27 Mai - 08:19 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

lebel a écrit:
 
 Ce que je comprends, mon cher Admin , c'est que Petain , avant que le vent ne tourne , etait tellement persuadé de la victoire de l' Axe et de la defaite anglaise , qu'il demandait à Leahy , au cours d' entretiens à Vichy , en 1941 :
 
le 3 mars 1941 , d' intervenir auprés de Roosevelt , afin qu'il fasse pression sur Churchill , en vue d'une paix séparée avec Hitler ...........Petain y affirmait sa certitude d'une non intervention de l' URSS dans le conflit  , pour de longs mois encore ,  et faisait grand cas des tendances isolationnistes de certains milieux americains

Nous sommes toujours en mars 1941. Pétain est d'abord soucieux de l'avenir des Français et de la France. Les USA ne sont toujours pas entrés en guerre et Pétain, en laissant entendre qu'il est prêt à une "Paix", voir une alliance avec Hitler, pense qu'ils vont enfin se décider. Je ne vois pas là une "preuve" de duplicité !
Le 25 avril 41 , il demande une aide alimentaire accrue et proteste des agissements gaullistes aux USA qui sont une gêne pour son gouvernement ( Vichy ) et nuisent aux bonnes relations qu’il desire avec l’occupant

Oui, parceque l'armistice est fragile et que l'agitation gaulliste aux USA ne vise qu'à une seule chose: la reconnaissance de la "France gaulliste libre" et l'augmentation des mesures de blocus envers la France pour susciter une révolte des Français contre... Pétain !Le 6 juin 41 ,

il est encore persuade de la victoire de l’Axe qui est intervenue avec succes dans les Balkans , et deplore l’influence néfaste des milieux bellicistes juifs americains


Qui ne l'est pas, à ce moment là ? L'influence des milieux bellicistes juifs amércains ? Tu veux parler de la Palestine ? Ou du Betar ?Le 19 septembre 1941 , il prevoit un ecrasement à court terme de l’URSS  et l’impossibilité pour l’Angleterre de tenir longtemps maigré l’aide americaine

Vu l'avancée foudroyante de l'armée allemande à l'est, c'est prévisible ! Et l'Angleterre n'a encore rien prouvé de sa capacité à vaincre l'Allemagne. Donc la politique prudente de Pétain, à ce moiment là peut se comprendre. En attendant les réseaux clandestins de la résistance soutenue par Vichy renseignent qui ? L'Angleterre ! Et les communistes ont déclenché leur stratégie "provocation-répression"

Le 9 novembre 1941
 , Petain se dit trés inquiet de la situation interieure française et des agissements communistes et revient encore sur l’influence belliciste juive en citant deux proches de Roosevelt , B. Baruch et H. Morgenthau
 Il se declare impuissant face aux exigences allemandes et Leahy note ironiquement : Il parait necessaire de renoncer à insuffler une certaine energie à un aboulique !
Le 28 decembre 41 , après Pearl Harbour  Petain s’inquiète d’un conflit mondial dont l’issue risque d’être fatal à la France , en particulier ……..et s’il assure les Etats Unis de sa sympathie et de son  amitié  , il ne formule aucun souhait pour une victoire des USA  !
 
Leahy quittera son ambassade en mai 42 , sans trop d’illusions sur Petain et son régime  et son successeur jusqu’en novembre 42 , le chargé d’affaires P. Tuck , aura pour mission de menager Vichy , qui dispose encore de sa flotte et de son empire ,  et le dissuader de toute collaboration armée avec l’ Allemagne ;  reçu à Vichy le 7 septembre 42 ,  le marechal lui rappelle d'abord  l’echec du commando sur Dieppe ! (à cette occasion  Petain felicitera Hitler ,  par telegramme ) ……………
 
En conclusion , de toutes ces conversations ( qui restent privées et secretes  ) pas l’ombre d’un desir de revanche et encore moins avec le  concours militaire  des USA  ………….et aucun emissaire de Petain n’a été envoyé chez Roosevelt , dans ce sens !



Ces "conversations privées et secrètes", n'ont à l'époque rien de secret ! On sait tout celà à postériori et les "mémoires" des vainqueurs peuvent être sujettes à caution. D'autant plus que les Américains et les Anglais sont sous la pression des sionistes pour l'installation du "Foyer Juif" en Palestine... Voir "La longue marche d'Israël" de Jacques Soustelle. Donc il est tout à fait normal que des gens comme Leahy, se démarquent de leurs "relations" avec Vichy...
Je ne remarque moi qu'une seule chose, c'est que Darlan, qui représente Pétain à Alger (Ben oui !) entretient les meilleures relations avec Eisenhower et Roosevelt à Alger avant d'être assassiné par... ordre de De Gaulle, qui élimine ainsi un de ses plus dangereux rivaux. Il continuera par Giraud. On connait la suite !
  Sources  : voir supra +
  National Archives and Record Administration : WWII , B4 , F52
  Allen Dulles : From Hitler's Doorstep
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
,

_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Petit baigneur


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2009
Messages: 82

MessagePosté le: Mer 27 Mai - 09:17 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

Pourquoi Pétain est pas parti en AFN rejoindre les alliés ? il avait tout à y gagner, non ?
_________________
"Les amis de la vérité sont ceux qui la cherchent et non ceux qui se vantent de l'avoir trouvée" - Condorcet


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 27 Mai - 13:21 (2009)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés Répondre en citant

  
          Bon , Admin , devant l'evidence , tu te raccroches aux branches 


   Tu soutenais , mordicus , que Petain souhaitait la revanche , avec l'aide des americains, or rien dans tous ses entretiens et ses confidences ne le laisse supposer 


Des memoires peuvent etre  ecrites aprés coup , mais il y a les rapports directs au Departement d'Etat emanant de Leahy et les informations de première main ,  fournies par Dulles , chef de l' OSS à Berne , qui n'ignore rien de Vichy et de ses acteurs  
Ce qui est clair , c'est que jusqu'en 1942, Petain croit à la victoire allemande et adapte sa politique dans ce sens ............c'est du pragmatisme ou de la résignation , mais pas le moindre sursaut personnel dans le sens de la revanche et aucune sympathie pour ceux qui y pensent !


Les "milieux bellicistes juifs" ne sont pas specialement sionistes ou membres du Betar , ils sont americains et sont bien placés pour juger du danger nazi vis à vis du monde libre ( les isolationnistes ,Lindbergh ou Ford ont des sympathies pro nazis mais  sont avant tout antisemites ! ) et à cette periode , l'installation d'un  Foyer Juif est secondaire , ce qui prime c'est la lutte contre Hitler !


Certains  reseaux de Resistance ont pu avoir des relations avec certains membres de l'administration de Vichy , ils sont bien loin d'etre soutenus ou encouragés par Vichy 


Tu sais trés bien que Darlan a été choisi par les americains  , pour assurer leur securité ,  parce qu'il est la plus haute autorité de Vichy et pour son influence sur les milieux militaires et administratifs en AFN et AOF , ils  lui accordent une confiance limitée et le considèrent comme " un expedient provisoire " à tel point qu' Harry Hopkins , conseiller de Roosevelt ,  notera aprés son éxecution : So , no need to fire him  ( Ainsi , on n'a pas eu besoin de le larguer ! )


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2016)    Sujet du message: Les erreurs des Alliés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com