France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 5 Juil - 00:10 (2009)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

   
Charles a écrit:
Et voila! nous étions sur un sujet qui traitait de la déportation surprenante de Juifs d'Allemagne vers la France et Lebel arrive encore a changer de sujet!!! et c'est toujours le même refrain: "Les Français y sont très méchants, y zont déporté des Juifs avec passion, zèle, jouissance et délectation".


  -Je ne change pas de sujet 
   -Ou ai je dit que" les français y sont ......"  je sais faire la difference entre les executants et les français qui , s'ils etaient petainistes au debut  , n'etaient pas tous des antisemites forcenés 

QUE FONT LES ADMINISTRATEURS/ MODERATEURS DE CE SITE?????

De toute façon Lebel, ces exceptions citées plus haut ne concernent que des carrières professionnelles, notamment dans l'Administration. Tu compares deux choses différentes. Vichy n'avait aucun pouvoir de décider qui était ou pas déporté.


 Mais si Vichy est responsable des interdictions professionnelles , tu conviendras 
vu les conditions drastiques , qu'il prive , du fait de sa race , toute une communauté , de moyens d'existence !

En plus, vu ton extrême mauvaise foi, si ça se trouve Vichy est effectivement intervenu auprès des Allemands mais sans résultats. Mais ça, c'est le genre d'information qui fait la différence que tu "oublies" toujours de citer.


Mais si Vichy est intervenu , sans resultat , jusqu'ou va sa " protection ?



Une fois qu'une personne était entre les mains des Allemands, le régime de Vichy avait il le pouvoir de la faire libérer?
                      voir plus haut 

Alors comme ça, Pétain avait Jacques Heilbronner , un juif, et pas n'importe qui en plus!, comme ami!?? Ben alors Pétain n'est plus antisémite?
Par contre le grand rabbin de France de l'époque, lui a eu plus de chance! arrêté par la Milice, il est pourtant...libéré. Mais ça Lebel, les histoires qui finissent bien, ce n'est pas son fond de commerce, ça ne l'intéresse pas!


  Mais tu sais bien , tout antisémite , même le pire ,  a toujours" son bon juif " 
                               Air connu  

Tu réclames des sources mais je dois constater que tu en es toi même avare!



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Juil - 00:10 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 5 Juil - 08:39 (2009)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

lebel a écrit:
   
Charles a écrit:
Et voila! nous étions sur un sujet qui traitait de la déportation surprenante de Juifs d'Allemagne vers la France et Lebel arrive encore a changer de sujet!!! et c'est toujours le même refrain: "Les Français y sont très méchants, y zont déporté des Juifs avec passion, zèle, jouissance et délectation".

  -Je ne change pas de sujet 
   -Ou ai je dit que" les français y sont ......"  je sais faire la difference entre les executants et les français qui , s'ils etaient petainistes au debut  , n'etaient pas tous des antisemites forcenés 

QUE FONT LES ADMINISTRATEURS/ MODERATEURS DE CE SITE?????

De toute façon Lebel, ces exceptions citées plus haut ne concernent que des carrières professionnelles, notamment dans l'Administration. Tu compares deux choses différentes. Vichy n'avait aucun pouvoir de décider qui était ou pas déporté.


 Mais si Vichy est responsable des interdictions professionnelles , tu conviendras 
vu les conditions drastiques , qu'il prive , du fait de sa race , toute une communauté , de moyens d'existence !

Ainsi donc, et malgré les hauts cris que lebel pousse lorsqu'il est question des "races", celui ci nous parle de la "race juive", étonnant, non ?? Mais peut être est ce une "erreur" !!

En plus, vu ton extrême mauvaise foi, si ça se trouve Vichy est effectivement intervenu auprès des Allemands mais sans résultats. Mais ça, c'est le genre d'information qui fait la différence que tu "oublies" toujours de citer.


Mais si Vichy est intervenu , sans resultat , jusqu'ou va sa " protection ?



Une fois qu'une personne était entre les mains des Allemands, le régime de Vichy avait il le pouvoir de la faire libérer?
                      voir plus haut 

Alors comme ça, Pétain avait Jacques Heilbronner , un juif, et pas n'importe qui en plus!, comme ami!?? Ben alors Pétain n'est plus antisémite?
Par contre le grand rabbin de France de l'époque, lui a eu plus de chance! arrêté par la Milice, il est pourtant...libéré. Mais ça Lebel, les histoires qui finissent bien, ce n'est pas son fond de commerce, ça ne l'intéresse pas!


  Mais tu sais bien , tout antisémite , même le pire ,  a toujours" son bon juif " 
                               Air connu  

Réponse connué également, pour "ridiculer l'autre", car tu sais trés biern que quiconque est accusé de racisme ou d'antisémitisme ne peut s'en défendre, il y a toujours un petit malin qui va lui ressortir ce "contre-argument" bidon !!

Tu réclames des sources mais je dois constater que tu en es toi même avare!





_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 5 Juil - 09:53 (2009)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

     -  Mais c'est Vichy , dans l'article I du statut des juifs qui qui stipule " grands parents de race juive " alors que les allemands dans les lois de  Nuremberg parlaient de religion juive 
       - Comme je l'avais signalé , Petain n'etait pas connu avant guerre  pour etre antisémite ( Blum le tenait pour républicain ) il avait neammoins ses préjugés et selon ses paroles il voulait " remettre les juifs à leur place " dixit P. Baudouin
-C'est un autre de ses "amis" juifs E. Berl qui composa ses 2 premiers discours en juin 40 et les formules : Je hais les mensonges ........et " la terre , elle , ne ment pas "


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Dim 5 Juil - 15:31 (2009)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

lebel a écrit:
     -  Mais c'est Vichy , dans l'article I du statut des juifs qui qui stipule " grands parents de race juive " alors que les allemands dans les lois de  Nuremberg parlaient de religion juive 

Je ne connais pas bien Vichy même si tes éternelles lamentations me poussent à faire des recherches pour en avoir une vision un peu plus objective... Il doit y avoir une bonne raison! mais j'exclue d'office une course à l'antisémitisme avec les Allemands.


  
lebel a écrit:
    - Comme je l'avais signalé , Petain n'etait pas connu avant guerre  pour etre antisémite ( Blum le tenait pour républicain ) il avait neammoins ses préjugés et selon ses paroles il voulait " remettre les juifs à leur place " dixit P. Baudouin
-C'est un autre de ses "amis" juifs E. Berl qui composa ses 2 premiers discours en juin 40 et les formules : Je hais les mensonges ........et " la terre , elle , ne ment pas "

Les préjugés ont bon dos! à cette époque l'état d'esprit était différent!

Quant dans les années 80 Pierre Desproges déclarait:
"pourquoi y a t il autant de Juif à Auschwitz? tout simplement parce que c'était gratuit"
Cela faisait rigoler tout le monde! aujourd'hui il se retrouverait en prison pour ce blasphème!

Quand Léon Blum déclarait:
“Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l’industrie… Nous avons trop d’amour pour notre pays pour désavouer l’expansion de la pensée, de la civilisation française”.
Cela n'a jamais fait de lui un nazi!!!!!


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 13:25 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

 
Citation:

 Quand Léon Blum déclarait:
“Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l’industrie… Nous avons trop d’amour pour notre pays pour désavouer l’expansion de la pensée, de la civilisation française”.
Cela n'a jamais fait de lui un nazi!!!!!


Oui, le mot race est très polysémique.
Pour Hitler il signifie "sang", race biologique, gènes, fondement de la nation.
Pour beaucoup comme Léon Blum mais aussi Tocqueville il signifie plutôt l'inverse. C'est la nation qui fonde la race.
On ne dira jamais assez à quel point Yves Bouthillier a eu raison, de dire " Aujourd'hui les hommes vivent dans l'imaginaire, dans un monde de des concepts créés  de toutes pièces par la propagande, où les mots ne représentent pluis des idées ou des choses, mais existent en eux-mêmes et deviennent des faits". Et d'ajouter : "Si on refuse de voir les choses comme elles sont en effet, si l'on persiste à les voir simplifiées, désincarnées, hors de l'espace et du temps, comment les esprits déréglés par la passion s'arrêteraient-ils sur la voie déclive où les entraine le poison mortel de la logique abstraite
 
Citation:

le poison mortel de la logique abstraite
 


et qui n'aboutit jamais qu'à la persécution  de quelques uns et au melheur de tous;


Ce poison mortel de la logique abstraite qui fait le malheur de tous n'est pas suffisamment dénoncé.
Qui connait Taine aujourd'hui ?
Il a magistralement analysé les origines et les causes de la Révolution française et a bien vu que son défaut fondamental se trouva là. Une mentalité issue de la coexistence de deux "esprits" excellents en eux-mêmes mais dont la combinaison fit un poison violent : l'esprit classique et l'esprit scientifique
Pareillement le XX° siècle politique européen se trouva encombré de notions abstraites dépourvues de réalité (capitalisme, bourgeoisie, socialisme, prolétariat, classe ouvrière...) dont il a failli sombrer.
Les Américains n'ont pas connu ces travers et les Anglais moins que nous.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 15:31 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
 
Citation:
 Quand Léon Blum déclarait:“Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l’industrie… Nous avons trop d’amour pour notre pays pour désavouer l’expansion de la pensée, de la civilisation française”.
Cela n'a jamais fait de lui un nazi!!!!!






Oui, le mot race est très polysémique. Pour Hitler il signifie "sang", race biologique, gènes, fondement de la nation.Pour beaucoup comme Léon Blum mais aussi Tocqueville il signifie plutôt l'inverse. C'est la nation qui fonde la race.
On ne dira jamais assez à quel point Yves Bouthillier a eu raison, de dire " Aujourd'hui les hommes vivent dans l'imaginaire, dans un monde de des concepts créés  de toutes pièces par la propagande, où les mots ne représentent pluis des idées ou des choses, mais existent en eux-mêmes et deviennent des faits". Et d'ajouter : "Si on refuse de voir les choses comme elles sont en effet, si l'on persiste à les voir simplifiées, désincarnées, hors de l'espace et du temps, comment les esprits déréglés par la passion s'arrêteraient-ils sur la voie déclive où les entraine le poison mortel de la logique abstraite



Citation:
le poison mortel de la logique abstraite






et qui n'aboutit jamais qu'à la persécution  de quelques uns et au melheur de tous;
Ce poison mortel de la logique abstraite qui fait le malheur de tous n'est pas suffisamment dénoncé.
Qui connait Taine aujourd'hui ?
Il a magistralement analysé les origines et les causes de la Révolution française et a bien vu que son défaut fondamental se trouva là. Une mentalité issue de la coexistence de deux "esprits" excellents en eux-mêmes mais dont la combinaison fit un poison violent : l'esprit classique et l'esprit scientifique
Pareillement le XX° siècle politique européen se trouva encombré de notions abstraites dépourvues de réalité (capitalisme, bourgeoisie, socialisme, prolétariat, classe ouvrière...) dont il a failli sombrer.
Les Américains n'ont pas connu ces travers et les Anglais moins que nous.





On auait pu penser que Boisbouvier se poserait une question

pertinente ? RIEN !

Pourtant cette phrase aurait dû l'éveiller (je cite):

"Ce que nous savons moins, c’est que les Allemands
 dés 1940 déportèrent eux même des Juifs d'Europe
et d'Allemagne vers la France".


Question:Warum ?


- pour qu'ils puissent se retrouver en famille à Drancy pour le voyage?


- que la SNCF (les communistes étant leurs copains à l'époque),
avait fait des réductions ?


- que le chemin le plus court pour Auschwitz passait par Paris ?
etc,etc...


_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 22:26 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Roro II a écrit:
boisbouvier a écrit:
 
Citation:
 Quand Léon Blum déclarait:“Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l’industrie… Nous avons trop d’amour pour notre pays pour désavouer l’expansion de la pensée, de la civilisation française”.
Cela n'a jamais fait de lui un nazi!!!!!






Oui, le mot race est très polysémique. Pour Hitler il signifie "sang", race biologique, gènes, fondement de la nation.Pour beaucoup comme Léon Blum mais aussi Tocqueville il signifie plutôt l'inverse. C'est la nation qui fonde la race.
On ne dira jamais assez à quel point Yves Bouthillier a eu raison, de dire " Aujourd'hui les hommes vivent dans l'imaginaire, dans un monde de des concepts créés  de toutes pièces par la propagande, où les mots ne représentent pluis des idées ou des choses, mais existent en eux-mêmes et deviennent des faits". Et d'ajouter : "Si on refuse de voir les choses comme elles sont en effet, si l'on persiste à les voir simplifiées, désincarnées, hors de l'espace et du temps, comment les esprits déréglés par la passion s'arrêteraient-ils sur la voie déclive où les entraine le poison mortel de la logique abstraite



Citation:
le poison mortel de la logique abstraite






et qui n'aboutit jamais qu'à la persécution  de quelques uns et au melheur de tous;
Ce poison mortel de la logique abstraite qui fait le malheur de tous n'est pas suffisamment dénoncé.
Qui connait Taine aujourd'hui ?
Il a magistralement analysé les origines et les causes de la Révolution française et a bien vu que son défaut fondamental se trouva là. Une mentalité issue de la coexistence de deux "esprits" excellents en eux-mêmes mais dont la combinaison fit un poison violent : l'esprit classique et l'esprit scientifique
Pareillement le XX° siècle politique européen se trouva encombré de notions abstraites dépourvues de réalité (capitalisme, bourgeoisie, socialisme, prolétariat, classe ouvrière...) dont il a failli sombrer.
Les Américains n'ont pas connu ces travers et les Anglais moins que nous.





On auait pu penser que Boisbouvier se poserait une question

pertinente ? RIEN !

Pourtant cette phrase aurait dû l'éveiller (je cite):

"Ce que nous savons moins, c’est que les Allemands
 dés 1940 déportèrent eux même des Juifs d'Europe
et d'Allemagne vers la France".


Question:Warum ?


- pour qu'ils puissent se retrouver en famille à Drancy pour le voyage?


- que la SNCF (les communistes étant leurs copains à l'époque),
avait fait des réductions ?


- que le chemin le plus court pour Auschwitz passait par Paris ?


tu ne crois pas si bien dire !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 09:17 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

François Delpla a écrit:

Roro II a écrit:




- que le chemin le plus court pour Auschwitz passait par Paris ?




tu ne crois pas si bien dire !


Allons voyons, il est de notoriete publique que tous les Juifs d'Europe transitaient par Drancy avant d'être acheminé vers les camps.
Pourquoi mettre en doute cette affirmation Roro, si Delpla te le dis c'est du sérieux, du solide, du sur !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 10:03 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

La question (et je m'étonne que des esprits subtils aient besoin de moi pour l'entrevoir) porte sur une condition sine qua non d'un acte aussi hors normes que le judéocide : il ne doit pas sembler découler en droite ligne et logiquement de la politique publique du Troisième Reich -sans quoi tout le monde serait en garde.

Hitler a l'art de saucissonner tout adversaire possible -y compris le peuple juif ou ce qu'il appelle ainsi-, en laissant entrevoir à chacun toutes sortes de destinées -et de destinations- possibles.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 10:35 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

François Delpla a écrit:
La question (et je m'étonne que des esprits subtils aient besoin de moi
 pour l'entrevoir) porte sur une condition sine qua non
 d'un acte aussi hors normes que le judéocide :

Prétentieux avec ça !

 il ne doit pas sembler découler en droite ligne et logiquement
de la politique publique du Troisième Reich -sans quoi
tout le monde serait en garde.


Quelle pirouette ! l'historien de la verson officielle se doit de retomber
sur ses pattes,même avec des "arguments tirés par les cheveux",
faut bien reconnaitre que ce n'est pas aisé d'expliquer que les Allemands
qui auraient eu de mauvaises intentions avec certaines personnes,
"brouillent" les pistes....seuls les crétins peuvent le croire,ils avaient
autre chose à faire que de jouer à cache-cache,surtout que ce genre
de managère ce serait produit uniquement en France....
Delpla nous prendrait-il pour des demeurés ?

Hitler a l'art de saucissonner tout adversaire possible -y
compris le peuple juif
ou ce qu'il appelle ainsi-, en laissant entrevoir à chacun toutes sortes
de destinées -et de destinations- possibles.

Quel esprit tordu ce Delpla.


_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 10:56 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

rien que des insultes en guise de raisonnements !

Pardon, un seul petit essai d'argumentation : ces choses ne se seraient produites qu'en France et ce ne serait pas logique.

Or d'une part le traitement de la France, seule grande puissance occupée, fut effectivement souvent spécifique, d'autre part la tromperie envers les Juifs, faisant croire que certaines catégories au moins survivraient, fut largement cosmopolite.
Cf. le jeu d'Eichmann en Hongrie au printemps 44.


Revenir en haut
Frère Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 309
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 11:12 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

François Delpla a écrit:
rien que des insultes en guise de raisonnements !
Pardon, un seul petit essai d'argumentation : ces choses ne se seraient produites qu'en France et ce ne serait pas logique.

Or d'une part le traitement de la France, seule grande puissance occupée, fut effectivement souvent spécifique, d'autre part la tromperie envers les Juifs, faisant croire que certaines catégories au moins survivraient, fut largement cosmopolite.
Cf. le jeu d'Eichmann en Hongrie au printemps 44.




 Quelles insultes ? juste un constat !
_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


http://phdnm.org/


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 19:01 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Delpla, quand il est un peu emmerdé pour répondre se plaint d'être "insulté" et dans ce cas, même un bonjour est prit comme une insulte.
Donc fidéle à lui même et plutot plus qu'emmerdé, il t'accuse de l'insulter, ce qui dans sa petite tête, le dispense de te répondre!! CQFD
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 19:41 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Rien d'étonnant à ce que dès 1940 (et même avant la guerre) des Juifs Allemands indésirables sur le territoire du IIIème Reich ou fuyant le régime nazi, se soient rendus ou aient été déportés en France. Drancy n'avait encore rien à voir !
Donc, il n'y a pas à faire d'amalgame douteux sur "la volonté d'exterminer les Juifs" du régime de Vichy ! On ne va pas me ressortir la fable de "tout le monde savait" !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 22:04 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Delpla est un personnage à part, christique. Il est la Voie, la Vérité la Vie. Ne lui demandez-pas de justifier son dire : il ne se trompe jamais. Si, néanmoins, vous le faisiez, il vous bannirait de son forum au prétexte que vous violez sa charte et, si vous lui demandez en quoi, il vous répond que vous aggravez votre cas déjà si gravement compromis ? Comment osez-vous ? Voyons : comment le Fils de l'Homme pourrait-il se tromper ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:10 (2016)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com