France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patton14


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 336
Localisation: Caen

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 09:43 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Delpla est un personnage à part, christique. Il est la Voie, la Vérité la Vie. Ne lui demandez-pas de justifier son dire : il ne se trompe jamais. Si, néanmoins, vous le faisiez, il vous bannirait de son forum au prétexte que vous violez sa charte et, si vous lui demandez en quoi, il vous répond que vous aggravez votre cas déjà si gravement compromis ? Comment osez-vous ? Voyons : comment le Fils de l'Homme pourrait-il se tromper ?

ça vaut aussi pour vous mon vieux !
Laughing
_________________

"L'avenir de notre passé est entre nos mains"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Nov - 09:43 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 12:48 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Briard a écrit:
Delpla, quand il est un peu emmerdé pour répondre se plaint d'être "insulté" et dans ce cas, même un bonjour est prit comme une insulte.
Donc fidéle à lui même et plutot plus qu'emmerdé, il t'accuse de l'insulter, ce qui dans sa petite tête, le dispense de te répondre!! CQFD


il semble que tu te sois dispensé de lire la réponse en question.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 12:52 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Quant à Boisbouvier, on se convaincra aisément, si on ne le savait déjà, qu'il est capable de violer une charte, puisqu'il manque à la déontologie la plus élémentaire en faisant un usage public immédiat de courriers confidentiels. Sous forme de bribes, bien entendu.

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 13:36 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

J'ai pas vu !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 14:48 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Moi non plus.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 15:04 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
si vous lui demandez en quoi, il vous répond que vous aggravez votre cas


cela sort d'où, à votre avis ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 16:30 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Du petit livre rouge de Mao Tze Tung, page 78.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 13:39 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Comme on a sollicité votre avis sur ce qui se passait dans un autre forum sans indiquer de lien, le voici :
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=41&t=285&p=14933#p14933


Dernière édition par François Delpla le Jeu 15 Nov - 16:33 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 15:47 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Ce qui se passe dans un autre forum ne m'interesse pas, sur ce forum. Que Boisbouvier ait commis le sacrilège d'égratigner la charte d'un forum destiné avant tout à permettre à l'un de nos adhérents de parler de ses oeuvres, celà c'est un autre débat ! Pas le notre.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 16:36 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Admin a écrit:
Ce qui se passe dans un autre forum ne m'interesse pas, sur ce forum. Que Boisbouvier ait commis le sacrilège d'égratigner la charte d'un forum destiné avant tout à permettre à l'un de nos adhérents de parler de ses oeuvres, celà c'est un autre débat ! Pas le notre.


deux nuances s'il m'est permis :

1) les chartes, acceptées par définition lors de l'inscription, sont faites pour être respectées et non égratignées;

2) mon forum n'est pas destiné à ce que je parle de mes travaux (il y a mon site pour cela) mais à ce qu'ils soient discutés, si possible de manière intelligente; prétendre que je l'aurais ouvert pour fuir une telle discussion est une absurdité.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 19:44 (2012)    Sujet du message: Mettre un point final à la querelle intentionnalistes/fonctionnalistes ? Répondre en citant

Pour en revenir à nos moutons il est bien vrai que la Shoah ne résulte pas comme on le croit souvent d'un plan centralisé  et prédéterminé d'extermination d'une race honnie par un pouvoir fou. Elle résulte d'une cascade d'évènements de plus en plus radicaux qui résultent eux-mêmes d'une faute originelle (le radicalisme idéologique et politique) et de circonstances progressivement défavorables aux juifs du fait de la guerre et des défaites de l'Allemagne à partir de décembre 41. Jusqu'en juin 41 les nazis ne voulaient pas tuer les Juifs mais les séparer de l'espace vital allemand pour que leur sang corrupteur ne contamine pas et n'adultère pas le précieux sang germanique. Les envoyer en France pour qu'ils corrompent et adultèrent le sang français devient dès lors une politique très logique puisque l'espace vital allemand se trouve plutôt à l'est.  Si l'on veut se garder à l'ouest en fabriquant un voisin faible et couard les Juifs favorisent ce dessein. Par contre si on veut se répandre à l'est il faut bien ghettoïser  les Juifs de Pologne et du vieux Reich en attendant de leur trouver un asile plus à l'est où ils corrompront les slaves, futurs voisins. L'ennui apparait avec les Mischlinge qui possèdent une moitié de bon sang allemand. S'ils allaient, comme un greffon, fabriquer des élites anti-allemandes ! Il ne faut pas les joindre aux Juifs purs. Ce n'est qu'à partir du moment où l'évacuation-réinstallation des Juifs à l'est devient impossible du fait des défaites allemandes que leur élimination physique dut être envisagée par Hitler. Mais la Shoah par balles et la construction des camps de la mort avaient commencé avant du fait des seconds du RSHA, Heydrich et Himmler. Ces deux énergumènes furent les vrais concepteurs et les vrais exécuteurs des Juifs d'Europe. A la place qui était la leur, le radicalisme politique était non seulement institutionnel mais l'idéal suprême. Travailler en direction du Führer, une conception du monde, une Weltanschauung.
Et voilà pourquoi votre fille est muette.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 20:05 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Pour en revenir à nos moutons


et tes manquements déontologiques, c'est quoi, des kangourous ?

Pour le reste, je converge sur ce que tu dis de la pollution du sang et ton idée que Hitler, par ses expulsions de 1940, aurait cherché à polluer celui de France, me paraît même intéressante à creuser.

Mais il faisait le plus souvent d'une pierre plusieurs coups. Vivant dans la hantise de la défaite, il avait de tout temps cherché à la faire payer cher aux Juifs d'une part, à l'éviter en prenant les Juifs en otages d'autre part. Ainsi le fait de les recenser en zone nord, et de pousser Vichy à les discriminer partout, avait une fin génocidaire au moins potentielle, au cas où (se garder la possibilité de les tuer ou, sous la menace de le faire, la possibilité de dompter telle ou telle puissance étrangère).

Et tu fais plus que jamais le grand écart en ne mêlant Hitler que par intermittence au processus, que ses valets SS auraient conçu plus nettement et voulu plus ardemment que lui. Totalement invraisemblable et infondé !


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 08:25 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

 
Citation:

  Vivant dans la hantise de la défaite, il avait de tout temps cherché à la faire payer cher aux Juifs d'une part, à l'éviter en prenant les Juifs en otages d'autre part

Hitler n'a jamais douté de sa victoire au contraire car il se croyait investi par la destinée d'une mission providentielle. Cette mission comportait deux volets : un volet intérieur, la préservation de la race allemande, et un volet de politique extérieure, la conquête d'un espace vital. Ces deux volets étaient liés entre eux puisque la conquête d'un espace vital à l'est fournissait en même temps le moyen de reloger les Juifs qu'on avait préalablement séparés physiquement de la race allemande par les lois de Nuremberg et par des Ghettos ou des camps. Là dessus intervient le Kommissarbefehl qui donne en juin 41 à Heydrich et à Himmler un droit de tuer tous les civils qu'ils jugeront dangereux pour la sécurité des troupes d'invasion. Nos deux lascars n'allaient pas rater une si belle occasion d'exercer leurs talents pervers ce qui explique la Shoah par balles dite "aussi opérations mobiles de tuerie" effectuées par des troupes spécialisées dans le meurtre, les Einsatzgruppen. Elles firent, parait-il, autant de victimes qu'Auschwitz, si ce n'est plus. Ces Einsatzgruppen qui avaient déjà servi deux fois auparavant, dans le meurtre des élites polonaises en 39 40 et dans celui des handicapés mentaux en 40-41, étaient entièrement dans les mains du RSHA d'Heydrich à la Prinzalbrechtstrasse où Hitler lui-même ne mettait jamais les pieds.
Quand Heydrich convoque 15 hauts fonctionnaires à Wannsee le 20 janvier 42 ce n'est pas comme on le dit généralement pour programmer le meurtre des Juifs avec leur aide mais pour les prévenir qu'il va "évacuer-réinstaller" les Juifs de toute l'Europe dans les vastes territoires de l'est en voie de conquête. Il en a reçu la mission du Reichsmarshall Göring. Il ajoute il est vrai que cette "réinstallation" en fera mourir beaucoup mais il ne parle pas de meurtre systématique. Ces 15 hauts fonctionnaires sont rentrés chez eux la conscience tranquille. Les déplacements de population à ce stade de la guerre étaient monnaie courante. Après tout les juifs des ghettos et des camps seront plus heureux dans leurs nouvelles colonies qu'à croupir dans les espaces restreints des Ghettos.
Il n'est pas invraisemblable que Hitler n'ait appris le meurtre de masse des Juifs qu'en même temps que Göbbels lors des discours d'Himmler à Posen en octobre 43.
En fait le cloisonnement entre la SS et la haute fonction publique allemande fut extrême mais celui de cette SS avec le reste du pouvoir nazi (chancellerie et Berghof) le fut aussi.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Dernière édition par boisbouvier le Ven 16 Nov - 08:39 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 08:37 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

Ce que je viens de dire dans mes deux derniers posts montre à quel point la "Science politique" est mensongère quand elle crée l'amalgame entre le fascisme et le nazisme. Certes ces deux avatars politiques du XX° siècle furent provoqués par la crainte que le bolchevisme a inspirée mais leur essence fut différente. Le racisme fut la véritable explication du nazisme. Pas du fascisme.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 09:11 (2012)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France. Répondre en citant

tout sur les moutons, rien sur les kangourous : nouvel exemple d'auto-absolution boisbouvière.

A part cela, les moutons sont tondus avec fantaisie, le protocole de Wannsee corrigé par la comtesse de Ségur et le mur de Berlin entre SS et nazis un magnifique trompe-l'oeil.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:12 (2016)    Sujet du message: Quand les Allemands déportaient «leurs indésirables» vers la France.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com