France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pas joli joli, Leclerc...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 19:13 (2009)    Sujet du message: Pas joli joli, Leclerc... Répondre en citant

Admin a dit deux mots du sale travail du CFLN gaulliste pour débaucher les officiers de l'Armée d'Afrique reconstituée par Weygand et placée sous les ordres de Juin et de Giraud, et qui se bat depuis le 19 novembre 1942 aux côtés des Anglo-Américains. Mais conscients de la maigreur de leurs effectifs, des cadres FFL entreprennent dans toute l'Afrique du Nord de recruter dans l'armée régulière des hommes qui n'ont pas eu l'envie ou la possibilité de venir vers eux spontanément, en leur promettant des augmentations substentielles de soldes, un bien meilleur équipement et un avancement immédiat aux grades supèrieur.

Lisons ce qu'en dit Francine Dessaigne dans son trés interessant ouvrage "Barré, cet inconnu" aux éditions Confrérie Castille.
Je cite:

"Que s'est-il passé en Tunisie ? Le 16 avril 1943, accompagné du général Junion, Barré arrive à Sousse où stationne le Bataillon du Pacifique. Au cours d'une réunion du Contrôle civil, on lui fait part de l'émoi causé par le recrutement auquel se livrent des hommes du Bataillon. Le 19, on lui signale à Gabès, des faits identiques dans la colonne Leclerc. "Précautions à prendre" note-t-il. Le 3 mai, un officier français rentrant d'Alger lui dit que le général Giraud réclame les déserteurs (1). Le 4 mai alors qu'on se bat pour entrer dans Tunis, Barré apprend que vingt-huit Spahis français ont rejoint les FFL. Il décide d'envoyer un officier rendre compte à Alger de cette situation inquiétante. Le 6 mai, il note que cinq autres Spahis se sont engagés chez Leclerc ainsi que six policiers ayant reçu leur ordre d'appel. Le 10 mai, le général Juin l'envoie au "Bureau de recrutement" su général Leclerc qui s'est ouvert dans l'artêre principale de Tunis, l'avenue Jules Ferry. Il y a un entretien avec le colonel Ingold et le commandant Rommiantzov. Apparamment sans effet puisque une semaine plus tard, Juin le convoque encore à ce sujet. Dans le même temps il lui demande de signer l'ordre de mobilisation des Français des classes trente à quarante trois. Mais pendant que les jeunes français seront livrés aux aléas et gloires de la guerre, leurs condisciples Juifs tunisiens, musulmans et italiens poursuivront leurs études et passeront les examens qui les mettront en bonne position pour leur entrée dans la vie active d'un pays dont les différentes communautés sont depuis toujours en compétition dans la recherche des emplois.
Le 22 mai, le général Juin convoque Barré "à la Résidence, avec Jurion et Bergeron, pour nous entretenir de la question des défections de nos unités au profit des éléments Leclerc. Il convoque ensuite de Larminat, mais il parait douteux que la campagne de débauchage et ses résultats en soient modifiés." (Carnets B) (2). Le général Barré met au point une opération de contrôle d'identités dans les centres d'accueil de Kairouan et de Sidi el Main, et en informe le général Mast qui a pris ses fonctions de Résident Général. L'opération est considérée comme importante, le général Chambe, Chef d'état-major du général Giraud, annoce qu'il viendra y assister.
Le 30 juin, à Kairouan, le commandant Hausser refuse de laisser pénétrer dans la Kasbah, l'officier chargé du contrôle. Le général Barré, en accord avec le général Chambe, renonce à employer la force et prend acte du refus. Barré avait la force et les ordres pour lui, il n'a pas voulu s'en servir.
Sur le terrain, où se trouvait également le docteur Giraud, frère du général, c'était la transposition de l'affrontement Giraud-De Gaulle qui enflammait les esprits à Alger, au moment de la constitution du CFLN.
Le général Gandoët s'en ouvrira en décembre 1978, par une lettre adressée au général Porret, chef du Service Historique de l'Armée de Terre, dans laquelle il dira ceci:
" Je dois à la vérité de dire que nous fûmes déçus en Tunisie par l'arrivée en mai 1943 des deux groupements FFL qui s'étaient couverts de gloire à Bir Hakeim et à Koufra. Pourquoi cette attitude ? Pourquoi cette campagne de désertions entreprise dans nos unités au bénéfice des leurs ? Il y a beaucoup à dire sur cette pèriode. L'ordre a été diffusé de l'EM de Giraud de tirer sur les détachements recruteurs venant de nuit dans nos unités. Il ne fut jamais exécuté par les Chefs de coprs et officiers subordonnés. Heureusement. C'est je crois et le signale, tout à l'honneur de l'Armée d'Afrique."... Toute l'Afrique du Nord, ce beau tremplin vers l'Europe arraché aux Allemands, se déchirait dans les passions politiques et les réglements de compte, sous les yeux surpris, gauguenards et inquiets, de nos alliés. Les trois hommes ayant joué un rôle important en Tunisie, le général Barré, l'amiral Derrien et l'amiral Esteva, allaient en être les victimes."

fin de citation.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 19:13 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 22:38 (2009)    Sujet du message: Pas joli joli, Leclerc... Répondre en citant

  


                      Pas joli , joli , non plus,  l'attitude des chefs français à Tunis ,  qui restent l'arme au pied , sans même tenter d'action retardatrice et permettent aux germano italiens de debarquer tranquillement  , et Esteva enjoindra à Barré de faire retraite  vers la dorsale , non pas pour une  eventuelle reprise du combat , mais bien pour laisser le champ libre aux forces de l' Axe , selon les ordres de Vichy   ( Barré , finalement  obeira à Juin et reprendra le combat , le 19 novembre )
            Pendant ce temps à Oran et au Maroc , l' Armée d' Afrique , fidèle aux ordres de Petain , se battait furieusement contre les forces Alliées ,  qu'elle aurait bien aimé foutre à la flotte .........ça aurait tant fait plaisir à Vichy  
       Leclerc et Koenig n'avaient que mépris pour les chefs de cette armée , qui etaient réstés les fesses au chaud pendant 2 ans , alors qu'eux combattaient dans le desert libyen 
       Pour bien marquer ce mepris , les Français libres refuseront de defiler avec les troupes de Giraud , en mai 43 à Tunis


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 22:58 (2009)    Sujet du message: Pas joli joli, Leclerc... Répondre en citant

Tu bois trop Lebel... Tu devrais arrêter ! Surtout l'anisette sans eau !
8)
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 23:01 (2009)    Sujet du message: Pas joli joli, Leclerc... Répondre en citant

Pas mal Lebel, sur un sujet sur la Tunisie, tu as été capable de placer 2 fois Vichy et une fois Pétain! Et tout ça en 10 lignes!

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 23:06 (2009)    Sujet du message: Pas joli joli, Leclerc... Répondre en citant

Mais c'est qu'en plus il voudrait nous faire croire que le 19 novembre 1942, l'Armée d'Afrique se battait enocre "furieusement contre les Anglo-Américains"... Quand aux événements de Tunisie, ils se passent en ...1943, alors que cette armée est engagée en plein contre les Italo-Allemands !
Mais De Gaulle tient tellement à avoir la main, avec ses amis communistes, sur les FFL qu'il est encore prêt à sacrifier des milliers de Français, ses seuls ennemis ! Pauvre France !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 00:38 (2009)    Sujet du message: Pas joli joli, Leclerc... Répondre en citant

 
 Mets tes lunettes , Admin ,  lis bien ce que j'ecris, ne dis pas n'importe quoi et ne fais pas d'erreur de date 
  Les atermoiements et les abandons d' Esteva et Derrien , se situent entre le 8 et le 11 novembre , dates ou les combats font rage à Oran et au Maroc , 
Barré , lui , obeissant à Juin ,  est deja parti vers Medjez El Bab , ou les combats contre les forces de l' Axe  debuteront  le 19 novembre 42 , cest le debut de la campagne de Tunisie
               C'est assez clair?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 07:53 (2009)    Sujet du message: Pas joli joli, Leclerc... Répondre en citant

D'une part, il ne faut pas croire que les Alliés se heurtent à une ligne de front continue. Les combats vont de dérouler du 8 au 11, certes, mais de façon épisodique. Lorsqu'on fait le bilan des victimes, on se rend compte qu'elles sont beaucoup plus nombreuses du côté des Français.
Ensuite, les troupes n'étant pas renseignées par satellite et les moyens radios étant fort limités côté français, il y a des retards compréhensibles dans la transmission des ordres.
Quels sont ces ordres au départ ? Comme tu l'as dit, il faut résister à toute tentative de débarquement. D'où qu'elle vienne.
Et contrairement au débarquement du 6 juin 1944, où on voit brusquement déboucher de l'horizon une immense armada, ce n'est pas le cas en AFN. Donc, on applique les ordres originels de Weygand: "Si les Américains arrivent avec une division, je les rejette à la mer, si ils arrivent avec une armée, je leur ouvre les bras."
Ensuite, il est évident que le 8 novembre, on ne peut pas savoir quelle va être la réaction des Allemands. Pour les empêcher d'intervenir, il faut leur montrer que nous ne sommes pas responsables de la rupture de l'armistice. Et là une évidence s'impose; si nous avions été si "amis" avec Hitler et les nazis, ils nous auraient fait confiance ! Or, ils ont commencé par obtenir le rappel de Weygand, avant le débarquement. Puis ils envahissent immédiatement la Zone Sud et débarquent dès le 9 en Tunisie. Il faut lire à ce propos les ordres donnés au commandement français par l'OKW, ordres que les officiers français n'exécutent pas, en faisant trainer les choses. C'est ce que tu appelles les "atermoiements"...
A qui servirait un "baroud d'honneur" à Bizerte ou à Tunis ? A sacrifier inutilement les maigres troupes dont nous disposons ? Il faut avoir vu les photos de ces troupes pour comprendre la réaction de généraux comme Barré: équipement "1939", capotes, bandes moletières, casque Adrian et fusil Lebel... Véhicules hippomobiles... Canons de 75 sur roues en bois... Pas de véhicules blindés !
Et puis il y a les ordres, les contre-ordres, les vrais-faux télégrammes, etc... etc... En fait, c'est la pagaïe. La sagesse, c'est de sauver les meubles, et sauver les meubles c''est de regrouper et de replier toute cette armée d'un autre âge sur une ligne de défense où elle va pouvoir s'accrocher au terrain et ce terrain c'est un terrain montagneux difficile d'accès aux blindés.
Tu n'as jamais été militaire Lebel. Et tu raisonnes à postériori !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:20 (2016)    Sujet du message: Pas joli joli, Leclerc...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com