France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Comment on enseigne l'Histoire !
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 08:53 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

L'exemple vient de haut, n'est-ce pas ? On connaissait la scandaleuse interview du Ministre Bockel à la presse algérienne, interview qui n'est pas étrangère, je pense, à son éviction de ce poste "sensible". Mais on connait moins, son interprétation de l'Histoire dans son discours à l'occasion du 18 juin... Je vous le livre in extenso. Là aussi, de quoi se marrer !

Lisez:
" Le 17 mai 1940, à la tête d'une division cuirassée formée en pleine bataille, le Colonel de Gaulle démontrait la justesse des vues qu'il avait défendues depuis plusieurs années en obtenant un succès remarquable à Montcornet dans l'Aisne.
Le 21 mai, à Savigny-sur-Ardres, à la demande de l'Etat-Major, Charles de Gaulle lançait depuis le champ de bataille son premier appel radiodiffusé: "L'ennemi a remporté sur nous un avantage initial... Ses succès lui viennent de ses divisions blindées et de son aviation de bombardement... Nos succès de demain et notre victoire nous viendront un jour de nos divisions cuirassées et de notre aviation d'attaque... Grâce à celà nous avons déjà vaincu sur un point de la ligne. Grâce à celà nous vaincrons un jour sur toute la ligne."
Dans son appel du 18 juin lancé depûis Londres sur les ondes de la BBC, au lendemain de l'appel du Maréchal Pétain à cesser le combat, le Général de Gaulle invite les Français à poursuivre la lutte sous toutes ses formes: "la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas."
L'appel du 18 juin est peu écouté sur le moment mais il est compris: des centaines et bientôt des milliers de volontaires, en France et dans les territoires de l'Empire, rallient Londres et la cause de la France Libre.
Le Général de Gaulle devient le symbole d'une France qui lutte pour sa liberté et son indépendance. Envers et contre tous, il incarne obstinément cette idée durant quatre ans, jusqu'à la libération du territoire national.
Après avoir créé une force militaire, le Forces Françaises Libres, qui arborent la croix de Lorraine sur tous les continents, sur terre, sur mer, et dans les airs, le Général de Gaulle rallie des territoires, en Afrique, en Asie et dans le Pacifique. A Londres, il jette les fondations d'une souveraineté alternative à celle de l'Etat français du Maréchal Pétain qui a choisi la voie de collaboration avec l'Allemagne nazie.
Soixante-neuf ans après l'acte fondateur du Général de Gaulle, nous rendons aujourd'hui hommage à tous ceux qui le rallièrent afin de poursuivre la lutte. Nous rendons également hommage à tous ceux qu'il choisit de distinguer particulièrement, compagnons de la Libération et médaillés de la Résistance, qui se retrouvent une nouvelle fois cette année au mémorial de la France Combattante du Mont Valérien.
Que l'engagement de tous ces combattants et les sacrifices qu'ils consentirent pour que la France vive libre demeurent un exemple pour les générations présentes et futures.

Jean-Marie Bockel, Secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens Combattants."

On ne rit pas ! J'ai dit !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Juil - 08:53 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 10:19 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

Je ne sais pas si l'orthographe du message de ce Bockel est strictement respectée, mais je relève déjà le "de" de "de Gaulle" qui est une grossière erreur. Venant d'un Secrétaire d'Etat, donc d'un sous-Ministre, elle fait déjà tâche... Quand au reste...


_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 12:59 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

Qui parlait de "révision" de l'histoire ???
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 10 Juil - 13:14 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

Rien d'étonnant c'est la version officielle depuis 1945.

J'adore le concept, intéressant en droit constitutionnel, de "souveraineté alternative" ... Du grand n'importe quoi, le gouvernement du Maréchal était parfaitement légal et légitime, au moins jusqu'au 11 novembre 1942 ... La "souveraineté" de De Gaulle reposait uniquement sur la bonne volonté de Churchill ...


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 17:55 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

     le gouvernement du Maréchal était parfaitement légal et légitime, au moins jusqu'au 11 novembre 1942 ...
 même quand le Maréchal avalisait les pires mesures de repression et d'exclusion ?  
            Et toutes ces  mesures l'auraient  été sous la pression allemande ?
         Et aprés novembre 42 , presidant un gouvernement entierement  aux ordres de l'occupant , en quoi s'est il opposé à celui ci pour defendre les Français ?
            je sais ce que va me repondre Admin , c'est facile  Very Happy  : 
  "Mais s'il n'avait pas été la , on aurait eu un Gauleiter ou un gouvernement d' ultra collabos"
                              A t'il protesté solennellement  ?   Non 
            Si ça n'a été qu'une potiche veule et amorphe , ou est sa grandeur ?
  


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 18:13 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

lebel a écrit:
  je sais ce que va me repondre Admin , c'est facile  Very Happy  :
  "Mais s'il n'avait pas été la , on aurait eu un Gauleiter ou un gouvernement d' ultra collabos"

Yes! je vois que ça rentre! bravo Lebel!

lebel a écrit:
A t'il protesté solennellement ? Non

Il a fait mieux! il a protégé les Juifs de la déportation, au moins 95.000 d'après Amouroux. En tout cas, c'est un quart de million de Juifs qui ont échappé à la solution finale grâce à Pétain...
                              
 


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 18:44 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

Le 21 mai à Savigny les Oies:

"Ici Charles De Gaulle, qui vous parle en direct du théatre d'opération de Savigny les Oies pour Europe 1... Nous voyons en ce moment défiler devant nous l'équipe allemande Panzerdivision avec leur leader le maillot jaune Rommel qui mène la course, appuyé par ses avions d'assistance... Et loin derrière... je vois ... non... oui... ce pauvre Weygand... Et oui... Irrémédiablement lâché dans la côte d'Albertville, classé en 2ème catégorie..."

Et Lebel, t'es bien sur qu'il a parlé à la TSF le Grand Charles, le 21 mai ? Faudrait alors parler de l'appel du 21 mai, pas de celui du 18 juin ! Tu es sur que c'était pas le 1er Avril ?

Laughing
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 10 Juil - 19:40 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

Quelles sont précisément les mesures que tu déplores ?
lebel a écrit:

     le gouvernement du Maréchal était parfaitement légal et légitime, au moins jusqu'au 11 novembre 1942 ...
 même quand le Maréchal avalisait les pires mesures de repression et d'exclusion ?  
            Et toutes ces  mesures l'auraient  été sous la pression allemande ?
         Et aprés novembre 42 , presidant un gouvernement entierement  aux ordres de l'occupant , en quoi s'est il opposé à celui ci pour defendre les Français ?
            je sais ce que va me repondre Admin , c'est facile  Very Happy  : 
  "Mais s'il n'avait pas été la , on aurait eu un Gauleiter ou un gouvernement d' ultra collabos"
                              A t'il protesté solennellement  ?   Non 
            Si ça n'a été qu'une potiche veule et amorphe , ou est sa grandeur ?
  


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 20:05 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

  
   En vrac les mesures contre les juifs , les francs maçons , les syndicalistes ,les resistants , les communistes , les opposants en general .........mesures prises souvent spontanement et avec enthousiasme   ( lire la presse de l'époque , c'est édifiant )  


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 10 Juil - 21:02 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

test test test test test ...

Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 10 Juil - 21:56 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

Nous connaissions la nullité crasse de Mr Bockel en matière d'histoire par ses douteuses déclarations au journal Algérien Al Kharba... Nous en avons encore la preuve avec ce communiqué affligeant rédigé à l'occasion du 18 juin dernier.
Je passerai sur la faute que dénonce Maréchal, pour m'arrêter à d'autres qui me semblent beaucoup plus importantes.
Nous savons tous aujourd'hui que cette célèbre "Bataille de Montcornet" ne fut en réalité qu'un accrochage secondaire et sans dommage sur le flanc d'une PZD qui allait trop vite remplir ses missions.
Par contre nous ne savions pas que le colonel De Gaulle allait prononcer "à la demande de l'Etat Major Général" une allocution radiophonique le 21 mai depuis Savigny-sur-Ardres... J'ai beau chercher dans mon abondante documentation sur les événements de cette époque là et à cette date là, je n'en trouve aucune trace. Par contre, se jour là, se tint une importante réunion de toutes les parties concernées et au plus haut échelon à Ypres.
De même, je ne vois pas comment l'appel du 18 juin étant peu écouté, a pu être compris ! A écouter notre Maître d'Histoire, c'est Charles "de" Gaulle qui aurait créé les armées de la Libération, baptisées FFL et les auraient entrainées à la conquête de l'Europe !
Bien évidemment Carolus Magnus a raison de souligner l'intérêt du concept de "souveraineté alternative". Je me suis demandé enfin où Monsieur le Secrétaire d'Etat avait trouvé que le Maréchal Pétain avait eu "le choix" entre une France libre et prospère et une Allemagne nazifiée !

Pour conclure qu'aujourd'hui dans ce triste pays qui est le mien, ce ne sont pas les compétences intellectuelles qui font les Ministres, mais les bas intérêts électoralistes. Nous en avons ici un exemple extraordinairement frappant.



Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 12 Juil - 00:33 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

J'ai préparé une réponse destinée à Lebel mais j'ai finalement décidé de ne pas la poster. Ce forum rassemble des passionnés d'histoire si je ne m'abuse, or on ne peut être passionné d'histoire et rabâcher sans cesse la version officielle sans le moindre recul. Je ne débat qu'avec de vrais passionnés d'histoire et puis, cette invocation hystérique, à tous propos et hors de propos, des "juifs" ... bye bye Lebel, je ne répondrai plus à tes posts (un bon fusil au demeurant).

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 10:08 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

Ne te fatigue donc pas mon cher CM. Pour Lebel, la seconde guerre mondiale, c'est Hitler contre "les Juifs", et ça n'est que ça. Comme pour beaucoup, elle n'aura commencée qu'en juin 1940 avec l'armistice et l'appel du 18 juin.
Tout ce qui précède est de la faute du "complot" Pétain-La Cagoule et la France n'est sortie du "tunnel" de l'obscurantisme vichyste qu'en mai 1945.
Alors lorsqu'on en est réduit à celà en comprend les inepties proférées par cette nullité crasse qui était notre ministre des anciens combattants !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 11:02 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

[quote="Admin"]Ne te fatigue donc pas mon cher CM. Pour Lebel, la seconde guerre mondiale, c'est Hitler contre "les Juifs", et ça n'est que ça.

Je l'ai deja signalé plusieurs fois , c'est vous qui remettez , à toute occasion , le problème juif sur le tapis !
Je reponds , comme c'est mon droit


Revenir en haut
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 10:21 (2009)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire ! Répondre en citant

Monsieur Lebel, sans vouloir vous blesser en quoi que ce soit, et me proposant comme arbitre dans ce débat, je dois dire que souvent, vous déviez de vous-même vers la question juive de la guerre. Je comprends trés bien que celà vous ait touché. Mais ce n'est pas le sujet principal du conflit ! Il y avait la Résistance avec De Gaulle, les prisonniers en Allemagne (1.500.000) la 2ème DB dont on ne parle pas assez... etc... etc...
Vous devriez en prendre conscience.
Car vous risquez d'entraîner nos amis largement hors sujet.
Et je vous le dis en toute amitié.
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2016)    Sujet du message: Comment on enseigne l'Histoire !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com