France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Histomag 44:Histoire ou propagande ?
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dalton


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: Le Luc-en-Provence (var)

MessagePosté le: Lun 13 Juil - 15:53 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Voici un "extrait" du journal Histomag 44


Le numero 60 de ce magazine internet gratuit est disponible
:


http://www.39-45.org/histomag/mag-juin2009.pdf


Interview d’Henri Kichka, survivant de la Shoah
Par Laurent Liégeois

Extrait:

HM : La haine, de certains, liée à l'indifférence de la majorité
vous ont conduit à votre calvaire. Comment percevez-vous
l'indifférence actuelle ? Y voyez-vous les prémices d'un retour
de la barbarie ?



HK : Oui, j’ai peur de l’indifférence. Lorsqu’il était en prison,
Hitler jouissait d’une certaine liberté. Il y rédigeait Mein Kampf.
Et tout y était écrit à partir de 1923. Et maintenant encore, ce
livre est édité et vendu… En 1933 déjà, tout le monde devait être au courant.
La Société des Nations, les USA, l’Europe,…Tout le monde savait.



QUESTIONS POSEES:

Qu'est-ce qui était écrit dans ce livre depuis 1923 ? quelles pages ?
Que veut nous faire croire Histomag ? avec ses questions-tiroirs ?
En 1933 "tout le monde devait être courant", de quoi ?
_________________
Le bon combat,
est celui que l'on mène jusqu'au bout....

http://www.histoire-traditions.com/


Dernière édition par Dalton le Lun 13 Juil - 17:01 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 13 Juil - 15:53 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Lun 13 Juil - 16:47 (2009)    Sujet du message: Re: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Dalton a écrit:
En 1933 déjà, tout le monde devait être au courant.
La Société des Nations, les USA, l’Europe,…Tout le monde savait.

Mais bien sur!
Et après Lebel se demande pourquoi de tels témoignages me laissent dubitatifs!
Une fois encore, je le répète: Lebel, toi et tes petits copains faites le lit des révisionnistes!


Revenir en haut
Dalton


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: Le Luc-en-Provence (var)

MessagePosté le: Lun 13 Juil - 21:31 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Les mensonges ne durent qu'un temps! gare aux retours de bâtons.

Même Daniel Laurent "l'a lu" dans M K ?
Son maître à penser Delpla en bon "historien" ne le récuse pas,
donc ment aussi effrontément:

http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=9
_________________
Le bon combat,
est celui que l'on mène jusqu'au bout....

http://www.histoire-traditions.com/


Dernière édition par Dalton le Mar 14 Juil - 08:57 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Dalton


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: Le Luc-en-Provence (var)

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 07:42 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Faut le lire ce Magazine pour le croire.

A la page 22,c'est un autre "historien",écoutez-le ! (si j'ose dire...)

La Nazification de la Wehrmacht par Daniel Laurent
(page 22)

Dés la prise du pouvoir en janvier 1933, Adolf Hitler
entreprend de diriger son peuple vers sa «Mission», c’est à
dire vers sa nazification destinée à le transformer en peuple
brutal et amoral comme il sied à la «race des Seigneurs» qui
doit oublier 2000 ans d’humanisme judéo-chrétien pour
pouvoir dominer l’Europe.
Le remodelage biologique que le Führer entend mettre en
oeuvre ne concerne en effet pas seulement l’extermination des
Juifs et la mise en esclavage des Slaves. Il s’agit aussi de
transformer le peuple allemand , de lui faire prendre
conscience de sa «supériorité» et de lui donner les «moyens»
de l’affirmer sur le terrain par le fer, le feu et le sang, le tout
sans hésitations morales.
Les premiers concernés sont, bien entendu, les militaires qu’il
lui faut subjuguer en prévision des guerres d’extermination à
venir. Il y réussira avec son habituelle maestria quand il s’agit
de manipuler les âmes et les coeurs.
URSS, 1941, deux hommes exécutés par des sous-officiers de
la Wehrmacht. (Coll. Szammai Golan ; Yad Vashem - 4788/71)
Un terreau fertile :
La caste des officiers de la Reichswehr descend en droite
ligne des junkers prussiens du Kaiser Guillaume II et, avant lui,
de Bismarck. Ces hommes estiment être la «perle» du pays,
ce sont eux qui, par la guerre, ont permis l'unification
allemande. Ils ne sont pas là pour le pays mais le pays est là
pour eux. Sûrs d'eux, arrogants, antidémocrates,
antirépublicains, ils regrettent la dynastie des Hohenzolern qui
avait fait d'eux l’élite du pays.
Ils ne se sentent pas responsables de la défaite de 1918. Ils
ont rapidement oublié le fait que ce soit l’armée qui ait
demandé au Kaiser de déposer les armes et ils suivent
allègrement la légende du "coup de couteau dans le dos"
(Coup soi-disant porté par les civils démocrates de la
République de Weimar) et de la "trahison" menant au "Diktat
de Versailles".
Les junkers prussiens sont affectés par le racisme anti-slave
depuis toujours. Les Chevaliers Teutoniques esclavageaientles Slaves des terres conquises plus de 500 - 600 ans avant

eux,ils ont des racines. C'est donc sans peine qu'ils y
rajouteront l’antisémitisme, latent dans toute l'Europe à
l’époque, surtout de l'Allemagne à la Russie en passant par la
Pologne.
Réduite à 100.000 hommes avec peu ou pas de matériel lourd,
la Reichswehr est une sorte d’armée croupion. Ils rêvent tous
de lui redonner le brillant et la puissance d'avant 1914. C'est
même une obsession et ils réussiront à convaincre la pourtant
timide République de Weimar de commencer une légère mais
bien réelle campagne de réarmement clandestin.
La discipline, le respect des ordres et des serments
d’allégeance jusqu’à la mort si nécessaire sont depuis des
siècles une tradition fortement implantée, aussi bien chez les
militaires que chez les civils en Allemagne.
Pour être complet, il est nécessaire de rappeler que l’armée
allemande a des traditions au niveau violences et crimes de
guerre. De nombreux exemples, qui débordent du cadre de cet
article, peuvent être cités en 1870-71 et 1914-18. Le nazisme
va les démultiplier et y rajouter les crimes contre l’humanité.
L’habileté Nazie :
Hitler a besoin de l’Armée pour prendre le pouvoir ainsi que
d’autres institutions comme par exemple la grande industrie.
L’échec du putsch à Munich en 1923 le lui a montré.
Il soutient donc la théorie du "coup de poignard dans le dos". Il
clame qu'il veut annuler le Traité de Versailles et réarmer.
Voilà un langage que les militaires aiment.
Lorsqu'il prend le pouvoir en 1933, les premiers gestes d'Hitler
sont contre ceux-là même qui risquent d’empêcher les
militaires de regagner leurs privilèges : Les communistes, les
socialistes et les syndicalistes.
Le 21 mars 1933, à l'occasion de la séance d'inauguration du
nouveau Reichstag élu le 5 mars, Hitler et Goebbels montent
une grandiose cérémonie qui est en fait une géniale
manipulation : l'inauguration se tient en effet dans l’église de la
garnison de Postdam, le grand autel du prussianisme, là ou se
trouvent les restes de Frédéric le Grand. De plus, le 21 mars
est l'anniversaire du jour où Bismarck a créé le IIIème Reich,
unifiant l'Allemagne pour la première fois. Cette manie du
choix soigneux des dates anniversaires se retrouvera tout au
long de l’aventure nazie.
Retransmise en direct à la radio, la cérémonie accueille certes
les députés mais aussi toutes les vieilles gloires de l’armée du
Kaiser, tous en grand uniforme, ainsi que l’Etat-major au grand
complet. L’ancien Kronprinz était présent, ainsi que le
Feldmarschall von Mackensen, revêtu de l’imposante tenue et
du casque des Hussards à tête de mort. Les ombres de
Frédéric le Grand, du Chancelier de fer et du Kaiser planaient
au-dessus de l’assemblée. Hindenburg, en entrant, s'incline
devant le siège, vide, du Kaiser. (..)

A part une bile acide,aucun argument sérieux,les lecteurs doivent avaler
la potion historique...à la sauce "libératrice".

_________________
Le bon combat,
est celui que l'on mène jusqu'au bout....

http://www.histoire-traditions.com/


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 12:12 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Non, je regrette. Mais, à part une "bile acide" comme tu dis, tout est exact dans cette description du la montée du national-socialisme. Ernst Nolte ne dit rien d'autre ! 
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Dalton


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: Le Luc-en-Provence (var)

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 13:30 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Admin a écrit:
Non, je regrette. Mais, à part une "bile acide" comme tu dis, tout est exact dans cette description du la montée du national-socialisme. Ernst Nolte ne dit rien d'autre ! 


Avec des sources sur E.Nolte,merci !
_________________
Le bon combat,
est celui que l'on mène jusqu'au bout....

http://www.histoire-traditions.com/


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 14:42 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Admin a écrit:
Non, je regrette. Mais, à part une "bile acide" comme tu dis, tout est exact dans cette description du la montée du national-socialisme. Ernst Nolte ne dit rien d'autre ! 

Et pourtant beaucoup de blabla dans le conte de Daniel Laurent...

- Prétendre que Hitler souhaitait faire oublier le christianisme, c'est choisir d'oublier les nombreuses références que Hitler faisait à Dieu, et ce, de Mein Kampf aux boucles de ceinturon... Même le serment SS faisait référence à Dieu.

- le remodelage biologique comme il appelle ça est un thème très à la mode dans les années 30. L'eugénisme et même la stérilisation sont présentées comme des progrès scientifiques. Les USA, l'Angleterre et l'URSS sont les pays les plus avancés dans ce domaine.
Voila ce que Hitler dit à ce propos dans son discours du 30 Janvier 1937 au Reichtag:
"La communauté nationale[...]ne doit pas supprimer la diversité des tribus allemandes". "Nous ne contestons pas que le peuple allemand se compose de substances raciales très différentes".

- Concernant les officiers, héritiers des "junkers prussiens", Hitler ne pouvait pas les voir, ils représentaient à ses yeux une Allemagne révolue, il s'en méfiait et ces officiers le lui rendaient bien! être commandés par un caporal??? pensez vous! D'ailleurs les mesures prises après l'attentat de Juillet 44 montrent parfaitement la confiance tout à fait relative que Hitler témoignait à la Wehrmacht.

- Le coup des Chevaliers teutoniques montre bien l'ignorance désespérante du sieur Laurent. Ces chevaliers sont en réalité un ordre monastique, donc chrétien.

- Et puis il y a toujours cette théorie curieuse mais rassurante de la "manipulation", de la "ruse nazie" qui est pour Daniel Laurent une espèce de grand sac poubelle fourre tout dans lequel il place tout ce qu'il ne comprend pas.


Dernière édition par Charles le Mar 14 Juil - 16:11 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 15:00 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Dalton a écrit:
Les mensonges ne durent qu'un temps! gare aux retours de bâtons.

Même Daniel Laurent "l'a lu" dans M K ?
Son maître à penser Delpla en bon "historien" ne le récuse pas,
donc ment aussi effrontément:

http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=9

Alors dans ce cas là, comment expliquer l'émigration de Juifs vers la Palestine ou vers la Chine? comment expliquer que les Allemands déportèrent 100.000 personnes vers la France? pourquoi expulsèrent ils 20.000 Juifs d'Alsace?
C'était la ruse nazie, c'est ça? mouarf!


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 19:47 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Charles a écrit:
Admin a écrit:
Non, je regrette. Mais, à part une "bile acide" comme tu dis, tout est exact dans cette description du la montée du national-socialisme. Ernst Nolte ne dit rien d'autre ! 
Et pourtant beaucoup de blabla dans le conte de Daniel Laurent...

- Prétendre que Hitler souhaitait faire oublier le christianisme, c'est choisir d'oublier les nombreuses références que Hitler faisait à Dieu, et ce, de Mein Kampf aux boucles de ceinturon... Même le serment SS faisait référence à Dieu.

Entre les références à Dieu et le Christianisme on peut être "large"... les Paîens aussi avaient un Dieu régnant sur plusieurs autres "Demi-Dieux"... N'oublions pas que l'oeuvre lyrique favorite d'Hilter était "Le Crépuscule des Dieux" de R. Wagner...

- le remodelage biologique comme il appelle ça est un thème très à la mode dans les années 30. L'eugénisme et même la stérilisation sont présentées comme des progrès scientifiques. Les USA, l'Angleterre et l'URSS sont les pays les plus avancés dans ce domaine.

Oui, mais on peut discuter des objectifs d'Hiler au sujet de ce "remodelage biologique" qu'il entend, lui, mettre en oeuvre ! Il s'agit ni plus ni moins que confier le destin du monde à une seule "race", la race aryenne... Devant les nécessité de la guerre il sera obligé de renoncer à ce projet grandiose !

Voila ce que Hitler dit à ce propos dans son discours du 30 Janvier 1937 au Reichtag:
"La communauté nationale[...]ne doit pas supprimer la diversité des tribus allemandes". "Nous ne contestons pas que le peuple allemand se compose de substances raciales très différentes".

C'est évident ! Mais le projet de Hitler tend à unifier ces "substances raciales différentes". Voilà où le bat blesse...


- Concernant les officiers, héritiers des "junkers prussiens", Hitler ne pouvait pas les voir, ils représentaient à ses yeux une Allemagne révolue, il s'en méfiait et ces officiers le lui rendaient bien! être commandés par un caporal??? pensez vous! D'ailleurs les mesures prises après l'attentat de Juillet 44 montrent parfaitement la confiance tout à fait relative que Hitler témoignait à la Wehrmacht.

Attention nous ne sommes pas encore en 1944 ! Hitler avait besoin de cette élite de la vieille armée allemande. Il est donc disposé, au moment de la prise du pouvoir, à carresser cette aristocratie dans le sens du poil (Voir le récit des obsèques du Maréchal Hidenburg par Benoist-Méchin !).

- Le coup des Chevaliers teutoniques montre bien l'ignorance désespérante du sieur Laurent. Ces chevaliers sont en réalité un ordre monastique, donc chrétien.

Oui, mais ils étaient un "exemple" pour l'aristocratie prussienne. Et c'est dans ce sens que je comprend la phrase de Daniel Laurent.

- Et puis il y a toujours cette théorie curieuse mais rassurante de la "manipulation", de la "ruse nazie" qui est pour Daniel Laurent une espèce de grand sac poubelle fourre tout dans lequel il place tout ce qu'il ne comprend pas.



Bon, celà, on le sait. Mais c'est Daniel Laurent !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 14 Juil - 21:39 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

[quote="Admin"]
Entre les références à Dieu et le Christianisme on peut être "large"... les Paîens aussi avaient un Dieu régnant sur plusieurs autres "Demi-Dieux"... N'oublions pas que l'oeuvre lyrique favorite d'Hilter était "Le Crépuscule des Dieux" de R. Wagner...
Il ne fait aucun doute que Hitler n'avait rien contre le christianisme, il y fait régulièrement référence dans ses discours. De plus, en Allemagne, les Eglises sont financées par l'Etat et les sommes allouées aux Eglises chrétiennes n'ont cessé d'augmenter entre 33 et 39.

Admin a écrit:

- le remodelage biologique comme il appelle ça est un thème très à la mode dans les années 30. L'eugénisme et même la stérilisation sont présentées comme des progrès scientifiques. Les USA, l'Angleterre et l'URSS sont les pays les plus avancés dans ce domaine.

Oui, mais on peut discuter des objectifs d'Hiler au sujet de ce "remodelage biologique" qu'il entend, lui, mettre en oeuvre ! Il s'agit ni plus ni moins que confier le destin du monde à une seule "race", la race aryenne... Devant les nécessité de la guerre il sera obligé de renoncer à ce projet grandiose !

Voila ce que Hitler dit à ce propos dans son discours du 30 Janvier 1937 au Reichtag:
"La communauté nationale[...]ne doit pas supprimer la diversité des tribus allemandes". "Nous ne contestons pas que le peuple allemand se compose de substances raciales très différentes".

C'est évident ! Mais le projet de Hitler tend à unifier ces "substances raciales différentes". Voilà où le bat blesse...

Tout au long de ses discours, Hitler parle d'unité nationale, pas d'unité raciale.


Admin a écrit:
- Le coup des Chevaliers teutoniques montre bien l'ignorance désespérante du sieur Laurent. Ces chevaliers sont en réalité un ordre monastique, donc chrétien.

Oui, mais ils étaient un "exemple" pour l'aristocratie prussienne. Et c'est dans ce sens que je comprend la phrase de Daniel Laurent.

Ce que je voulais dire c'est que les chevaliers teutoniques n'ont jamais réduit en esclavage quiconque.

PS: qu'est ce que c'est pénible à gérer vos couleurs!


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 15 Juil - 11:37 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

<< PS: qu'est ce que c'est pénible à gérer vos couleurs!  >>

ça permet de différencier les réponses !!
Pénible peut être, mais utile c'est certain  !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 22 Juil - 19:00 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Personnellement, les passages de "Mein Kampf" où il est question d'exterminer les juifs m'ont échappés, c'est à quelle page ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 22 Juil - 19:21 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

C'est dans la traduction talmouke, pas dans la traduction française des Nouvelles Editions Latines !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 22 Juil - 20:53 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

"C'est dans la traduction talmouke" ... Traduite du bantou par Elie Wiesel et corrigée par BHL, la version préfacée par Simon Wiesenthal ? 

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 22 Juil - 21:41 (2009)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ? Répondre en citant

Celle là même, trouvée chez un brocanteur pour 2 Euros !

Laughing
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:56 (2016)    Sujet du message: Histomag 44:Histoire ou propagande ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com