France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Juil - 20:57 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Charles a écrit:

Admin a écrit:





"Les Juifs" pouvaient déclarer autant de guerres qu'ils le voulaient, ils ne constituaient pas une Nation reconnue.







Et alors? une diaspora n'a t elle aucune influence?





 
Et quelle diaspora !!!! Ce n'est pas vraiment l'amicale des auvergnats de Paris ...

Il faut toujours prendre de la hauteur pour analyser les grands événements historiques, si l'on tient aux déroulements des faits dans les moindres détails, comme le font trop d'historiens, on perd de vue l'essentiel.

Peu importe ce qu'a dit Ribbentrop à Attolico le 1er septembre 1939 ou le contenu exact du mémorandum envoyé par machin à bidule le 2 septembre, il faut adopter une lecture transversale. A défaut, on ne peut aboutir à aucune conclusion utile, un même document, un même mot, peut-être interprété de manière radicalement différente (solution finale par exemple), alors, lorsqu'il y a foisonnement de notes, de rapports, de correspondances, qui se contredisent les uns les autres ...

A ce propos, une autre des questions fondamentales à se poser au sujet de la WWII est "à qui profite le crime ?"


Dernière édition par Carolus Magnus le Jeu 30 Juil - 19:59 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Juil - 20:57 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 22:12 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Carolus Magnus a écrit:

Et quelle diaspora !!!!

Le livre d'Edwin Black "The Transfer Agreement" affirme que dés Avril 33 les exportations allemandes étaient en chute de 10%. Il dit aussi que les économistes de l'époque ne donnaient pas cher de la peau d'Hitler si le boycott juif persistait.
L'appel au boycott était donc efficace et était bien plus qu'une gesticulation...



Bien que l'épilogue de cet ouvrage soit écrit par les infâmes de l'anti defamation league, ce livre, s'il était traduit en Français, donnerait des sueurs froides à plus d'un... il traite de comment les nazis ont aidé les Juifs a émigré vers la Palestine avec 100 millions (si si cent millions) de dollars US de l'époque.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 23:48 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Charles a écrit:
lebel a écrit:

Hitler et ses partisans avant janvier 33, n'avaient pas fait mystère des mesures d'exclusion qu'ils comptaient prendre contre les juifs
Dés fevrier 33 , dans plusieurs villes d' Allemagne , les SA s'en prennent aux magasins juifs
et organisent leur boycott , brutalités et vandalisme sont monnaie courante
-Le 28 mars 33 , une ordonnance du NSDAP officialise le boycott
-Le 2 avril 33 le " Volkischer Beobachter " publie les premiers interdits pour les emplois officiels et administratifs , en fait l'exclusion de tous les juifs de la fonction publique
( avec certaines exceptions pour les anciens combattants )
Les lois de 1935 paracheveront le tout ..........elles ne sont en aucun cas une riposte à une campagne de presse de la " Juiverie "

Comme d'habitude il doit y avoir du vrai dans ce que tu dis mais aussi pas mal d'oublis qui te permettent de distordre la vérité...

Si vraiment ce que tu dis est vrai, alors pourquoi l'Association Centrale des Juifs d'Allemagne (Verein) déclare que "les autorités (allemandes) n'ont pas connaissance de la situation et que le Verein en informant le gouvernement a fait son devoir."
http://www.ajhs.org/publications/chapters/chapter.cfm?documentID=230

A noter que ces débordements (ce n'est rien d'autre!) sont dirigés contre tous les opposants des nazis, pas seulement les Juifs.
Même le secrétaire d'Etat américain de l'époque Cordell Hull qualifie ces événements "d'incidents regrettables" (unfortunate incidents).

De plus, dés le 27 Mars, des manifestations monstres anti-allemandes sont organisées dans plus de 70 grandes villes américaines. Rien qu'à New York, 55.000 personnes se rassemblent et la manifestation est retransmise dans le monde entier.

Goebbels réagit à ces manifestations: il accuse les Juifs de monter le monde contre eux et de vouloir détruire ce qu'il reste de l'économie allemande, il décrète un boycott des intérêts juifs dés le 1er Avril. Ce qui est surprenant, c'est qu'il affirme que ce boycott prendra fin dés que les attaques anti-allemandes auront cessé.

J'imagine que Lebel nous répondra "c'est juste une bonne excuse pour persécuter les Juifs" et qu'un autre combattant virtuel nous parlerait de "ruse nazie" mais je trouve aujourd'hui ces justifications bidons...


-Le Judisches Verein etait l'homologue en Allemagne du Consistoire Central en France ,
c'est à dire composé de notables et de membres éminents de la Communauté juive
Il se veut , comme en France , respectueux des lois et du pouvoir établi
Il veut bien croire que le gouvernement n'est pas responsable de ces incidents ( ne realise pas la gravité de la situation ) et que ses compatriotes allemands ne se laisseront pas entrainer dans ces excés
Conformiste et conciliant , Il evite de mettre de l'huile sur le feu , .d'autant que le pouvoir nazi n'a que quelques semaines d'existence et n'a pas , dans ce domaine , donné sa pleine mesure !
--Les nazis s'en prendront individuellement à leurs opposants ( communistes , socialistes , liberaux etc ) et collectivement aux juifs
-- En bon diplomate , Cordell Hull utilise un langage ad hoc et de plus il est américain ............il faut penser aux affaires !
-- Le NSDAP annonce une mesure le 28 mars , qui est officialisée le 1èr avril et mise en pratique le 2 .....................Ou est l'enormité du mensonge ? annoncer pour officialiser ?
à defaut d'arguments , tu cherches la eatite bête .....procédé classique !


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 04:17 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

lebel a écrit:
-Le Judisches Verein etait l'homologue en Allemagne du Consistoire Central en France ,
c'est à dire composé de notables et de membres éminents de la Communauté juive
Il se veut , comme en France , respectueux des lois et du pouvoir établi
Il veut bien croire que le gouvernement n'est pas responsable de ces incidents ( ne realise pas la gravité de la situation ) et que ses compatriotes allemands ne se laisseront pas entrainer dans ces excés
Conformiste et conciliant , Il evite de mettre de l'huile sur le feu ,

Que c'est touchant... les méchants allemands contre les pauvres victimes juives, honnêtes jusqu'au bout (air connu).
Pourtant, les discours de haine en provenance des différentes organisations juives de l'étranger ne font pas dans la dentelle. Certains leaders comme Samuel Untermyer appellent "à la guerre sainte" et "à la destruction totale de l'Allemagne" déclarant que les Juifs "sont les aristocrates" du monde.

Quand le Verein s'est plaint, Goering leur répondra qu'il déploierait tous les moyens nécessaires pour protéger les citoyens allemands partout où ils sont maltraités mais qu'il refusait de transformer la police en gardien de magasins juifs.
Mais bien sur, comme ce genre de propos est en contradiction totale avec l'histoire dictée, j'imagine que c'est la ruse nazie...

lebel a écrit:
.d'autant que le pouvoir nazi n'a que quelques semaines d'existence et n'a pas , dans ce domaine , donné sa pleine mesure !
--Les nazis s'en prendront individuellement à leurs opposants ( communistes , socialistes , liberaux etc ) et collectivement aux juifs

Et après je cherche la petite bête! tu peux développer cette élucubration? je ne vois pas en quoi un groupe de communistes (par exemple) était attaqué individuellement mais qu'un groupe de Juifs étaient attaqués collectivement...

lebel a écrit:
En bon diplomate , Cordell Hull utilise un langage ad hoc et de plus il est américain ............il faut penser aux affaires !

La belle excuse!!
C'est curieux parce que quand il s'agit de Pétain, tu es incapable de comprendre que le Maréchal qui était dans une situation pire que Hull ait eu besoin de caresser l'occupant dans le sens du poil.
Quand Hull se couche, c'est de la diplomatie. Quand c'est Pétain, c'est un collaborateur zélé...
Tu n'es pas à une énormité près mon pauvre Lebel!

Le mieux Lebel est de te contenter de rapporter les faits. Te lancer dans la surenchère d'adjectifs et d'expressions idiotes ne t'apporte rien... quand le NSDAP demande à ses antennes en province de se rassembler en comité d'action pour organiser le boycott en réponse aux pressions de la communauté juive internationale, il est ridicule d'annoncer que "le NSDAP officialise par une ordonnance le boycott", surtout pour ensuite parler du 2 Avril comme étant un nouvel événement alors que cette date est la conséquence, le résultat, des actions du 28 Mars.


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Juil - 09:13 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Une manifestation de la "guerre totale" déclarée à l'Allemagne dès 1933 un exemple parmi tant d'autres : "Nos intérêts juifs exigent l'anéantissement définitif de l'Allemagne, le peuple Allemand dans sa totalité représente pour nous un danger." Wladimir Jabotinsky, dirigeant sioniste, au journal juif Natscha Retsch, janvier 1934. A votre avis, des déclarations de ce type, bien entendu habilement exploitées par le Dr GOEBBLES, n'ont-elles pas contribuées à créer un climat propice à l'adoption des Lois de Nuremberg en 1935 ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 09:25 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Le monde a continué à se persuader que Hitler ne tiendrait pas longtemps, et qu'une "révolution" mettrait vite fin à sa sinistre aventure. D'ailleurs, ce qui s'était passé avec les purges des SA, pouvait le laisser entrevoir.
Malheureusement, "le monde", ne connaissait rien du nationalisme allemand qui avait été humilié par le Traité de Versailles et ses conséquences, et qui était donc conduit à faire le contraire de ce qui était souhaité. Les milieux Juifs amércains pensaient davantage à une mondialisation capitaliste qui ramènerait l'Allemagne dans le giron des Etats-Unis, qu'à la sauvegarde de la communauté israëlite. Il faut bien le dire.
Il faut dire aussi que le mouvement sioniste, et notamment l'Agence Juive avait entrepris de faire émigrer vers la Palestine le plus possible de Juifs de Pologne et d'Allemagne. Mais ils se heurtèrent à l'intransigence... britannique !
"...En 1938, deux émissaires du Mossad, Pino Ginsberg à Berlin et Moshé Bar-Gilad à Vienne, prirent contact avec la Gestapo et le S.D., notamment avec Eichmann. C'était le début d'une étrange et paradoxale "collaboration" entre les Juifs et leurs plus farouches ennemis. Elle dura d'ailleurs fort peu de temps car dès le mois de mai 1939, Eichmann fit expulser Bar-Gilad d'Autriche et de tout le terriroire du Reich. C'est que les SS s'étaient aperçus  que l'organisation des transports vers la Palestine pouvait être pour eux une source importante de profits. Ils décidèrent donc de prendre eux-mêmes l'affaire en mains en créant un bureau central chargé de l'émigration et destiné surtout à extorquer de l'argent aux Juifs fuyant les brimades et les camps de concentration. Bar-Gilad et Ginsberg purent encore obtenir un répit en jouant sur les rivalités de bureaux et de personnes entre la Gestapo et les SS, mais là-dessus la guerre survint et tout fut arrêté. Le Mossad avait pu cependant envoyer en Palestine plusieurs bateaux dont le Colorado et le Dora, chacun avec 400 à 500 passagers. Au total, il avait pu faire émigrer en 1938 et début 1939 environ 7.000 personnes. Chiffre évidemment modeste si on le compare aux millions de malheureux condamnés à mort. Et pourtant, quels trésors de courage, d'ingéniosité et de patience n'avait-il pas fallu déployer pour sauver ces vies !... Il fallait acheter ou louer des bateaux, organiser des convois et souvent après tant d'efforts, les navires se heurtaient au mur mobile qui se dressait sur la mer devant la côte palestinienne: la Royal Navy qui arraisonnait les bateaux, faisait prisonnier les commandants et les équipages, et internait les passagers..."

Jacques Soustelle in "La longue marche d'Israël" Ed. Fayard. 1968

Comme on peut le voir, et tout le livre en apporte la démonstration, la responsabilité des Anglais fut extrêmement lourde dans ce qui allait suivre ! En fait ce sont eux, qui mirent le plus d'obstacles à l'émigration des Juifs d'Europe, et qui, par la déclaration de guerre à l'Allemagne, allaient compromettre toutes leurs chances de survie.
Alors on peut se poser la question: Et si les Anglais étaient les premiers responsables de cette "solution finale" qui leur éviterait de devoir céder un jour la Palestine aux "sionistes" ?

Jacques Soustelle nous parle ensuite de l'offre qui avait été faite par Eichmann au gouvernement britannique en 1944 de libérer 1 million de Juifs Hongrois contre mille tonnes de blé, mille tonnes de café et 10.000 camions. L'offre fut transmise par Yaël Brand qui fut arrêté et interné au Caire par la police britannique.
Si révoltante que pouvait paraître cette offre, pouvait-on laisser passer cette chance de sauver 1 million de condamnés à mort ? Bien entendu les Britanniques refusèrent, Lord Moyne, ministre de l'économie et des finances s'écriant: " Un million de Juifs ? Qu'est-ce que nous pourrions en faire ?"

Alors moi, je veux bien qu'on nous dise que Pétain "fit plus que les nazis" contre les Juifs de France. Mais quand nous dira-t-on que nos "chers Alliés" firent "plus que Pétain" contre les Juifs d'Europe ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Juil - 12:14 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

"Il faut dire aussi que le mouvement sioniste, et notamment l'Agence Juive avait entrepris de faire émigrer vers la Palestine le plus possible de Juifs de Pologne et d'Allemagne. Mais ils se heurtèrent à l'intransigence... britannique !"

Tout à fait exact ! Les sources sont multiples et incontestées.


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 14:51 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

La réaction anglaise en 44 est d'autant plus grave, lorsqu'on nous assure que les Alliés "savaient" ! Il s'agit donc là de non assistance à personnes en danger flagrante !
Et puis, on pouvait trafiquer les camions pour qu'ils tombent en panne au bout de cinq cent ou de mille kilomètres. Ils l'auraient eu dans le baba, les nazis !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 15:12 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Charles a écrit:
lebel a écrit:
-Le Judisches Verein etait l'homologue en Allemagne du Consistoire Central en France ,
c'est à dire composé de notables et de membres éminents de la Communauté juive
Il se veut , comme en France , respectueux des lois et du pouvoir établi
Il veut bien croire que le gouvernement n'est pas responsable de ces incidents ( ne realise pas la gravité de la situation ) et que ses compatriotes allemands ne se laisseront pas entrainer dans ces excés
Conformiste et conciliant , Il evite de mettre de l'huile sur le feu ,

Que c'est touchant... les méchants allemands contre les pauvres victimes juives, honnêtes jusqu'au bout (air connu).
Pourtant, les discours de haine en provenance des différentes organisations juives de l'étranger ne font pas dans la dentelle. Certains leaders comme Samuel Untermyer appellent "à la guerre sainte" et "à la destruction totale de l'Allemagne" déclarant que les Juifs "sont les aristocrates" du monde.

Quand le Verein s'est plaint, Goering leur répondra qu'il déploierait tous les moyens nécessaires pour protéger les citoyens allemands partout où ils sont maltraités mais qu'il refusait de transformer la police en gardien de magasins juifs.
Mais bien sur, comme ce genre de propos est en contradiction totale avec l'histoire dictée, j'imagine que c'est la ruse nazie...

Là encore , tu joues les idiots : les " discours de haine " sont une réplique bien faible
à tous les discours d' Hitler , de ses amis et de sa presse ( as tu lu le " Sturmer " ? )
qui attiseront contre les juifs une haine qui ira crescendo jusqu'au resultat que l'on sait....
et tu pourras me retorquer , comme je l'ai deja lu : Aprés tout , les juifs l'avaient bien cherché
!

lebel a écrit:
.d'autant que le pouvoir nazi n'a que quelques semaines d'existence et n'a pas , dans ce domaine , donné sa pleine mesure !
--Les nazis s'en prendront individuellement à leurs opposants ( communistes , socialistes , liberaux etc ) et collectivement aux juifs

Et après je cherche la petite bête! tu peux développer cette élucubration? je ne vois pas en quoi un groupe de communistes (par exemple) était attaqué individuellement mais qu'un groupe de Juifs étaient attaqués collectivement...

Pour mettre les points sur les i , car tu fais semblant de ne pas comprendre : Quand Hitler
pourchassait , emprisonnait ou abattait ses opposants , c'etait pour des raisons essentiellement politiques ...........Il s'en prenait aux juifs , dans leur globalité , quelles que soient leurs qualités ou leurs positions , du simple fait d'appartenance à une race !

lebel a écrit:
En bon diplomate , Cordell Hull utilise un langage ad hoc et de plus il est américain ............il faut penser aux affaires !

La belle excuse!!
C'est curieux parce que quand il s'agit de Pétain, tu es incapable de comprendre que le Maréchal qui était dans une situation pire que Hull ait eu besoin de caresser l'occupant dans le sens du poil.
Quand Hull se couche, c'est de la diplomatie. Quand c'est Pétain, c'est un collaborateur zélé...
Tu n'es pas à une énormité près mon pauvre Lebel!

La comparaison est absurde : Petain etait un responsable politique , qui signait des decrets et qui avait pouvoir de decision ( au moins dans les affaires françaises )
Cordell Hull n'etait qu'un diplomate dont le devoir etait d'observer et de rendre compte à son gouvernement

Le mieux Lebel est de te contenter de rapporter les faits. Te lancer dans la surenchère d'adjectifs et d'expressions idiotes ne t'apporte rien... quand le NSDAP demande à ses antennes en province de se rassembler en comité d'action pour organiser le boycott en réponse aux pressions de la communauté juive internationale, il est ridicule d'annoncer que "le NSDAP officialise par une ordonnance le boycott", surtout pour ensuite parler du 2 Avril comme étant un nouvel événement alors que cette date est la conséquence, le résultat, des actions du 28 Mars.

Bon, alors le 28 mars le NSDAP annonce une manifestation pour un boycott qui sera officialisé le 2 avril , peux tu me dire ( puisqu'il faut que tu discutes ) ou est ce gros mensonge ..........quand on sait que toutes les annonces du NSDAP etaient faites avec l'aval de Goebbels !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 10:17 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Ah Lebel... Attention, qu'il soit bien dit ici que personne, je répète, personne, n'est là pour approuver les mesures nazies vis à vis des Juifs!
Mais il s'agit pour un certain nombre d'entre nous de poser un certain nombre de questions et de fournir un certain nombre d'éléments qui permettent de comprendre comment un certain nombre de faits se sont produits !
A cet effet, je fais référence à cet excellent bouquin de Jacques Soustelle, qui bien que non Juif, mais Parpaillot, a bien étudié le problème, et qu'on ne peut pas soupçonner d'avoir été pro-nazi, ou même vychiste ! Et qui fut même... gaulliste !
Or que dit Soustelle sur ce qui se passa dans le Reich à partir de 1933 ?
Je cite:
"...D'une part en 1933, on commença par chasser les Juifs des administrations, des universités et des professions libérales, à boycotter leurs commerces, à les exclure des théatres, cinémas, concerts, stations balnéaires, conformément à l'antisémitisme démentiel du gauleiter Streicher; d'autre part, on facilitait l'émigration de ceux qui, se voyant retranchés de la communauté allemande voulaient fuir vers la Palestine. Bref, l'essentiel était de vider le Reich, de le "purifier" de sa population juive.
Après une accalmie en 1934 (plusieurs milliers de Juifs qui avaient fui l'Allemagne revinrent même dans le pays), les lois de Nuremberg (1935) font des Juifs -définis comme un critère purement racial- une caste de parias, d'intouchables. On les bat, on les brutalise dans la rue; une campagne permanente d'intoxication, où se distingue l'obscène journal de Streicher, Der Stürmer, dresse contre eux l'opinion...
... Cépendant, tous les dirigeants nazis ne partageaient pas cette attitude. Goering, en tant que responsable de l'économie, désirait laisser les Juifs poursuivre au moins pour quelque temps leurs activités dans certains secteurs. Le S.D. (Sicherheitsdienst), au sein duquel avait été créée une "section juive" (Judenreferat) désapprouvait dans son organe officiel le Schwarze Korps les excès de Streicher, et se préoccupait surtout de hâter l'émigration des Juifs vers la Palestine.
Le chef de la section juive était un SS nommé von Mildenstein; selon lui la seule solution du problème juif en Allemagne consistait à organiser l'émigration; il suivait avec attention le travail des sionistes et allait jusqu'à faire établir par ses collaborateurs des graphiques montrant les progrés du sionisme dans les milieux juifs allemands*. Lorsque, comme on le verra, les émissaires du Yishouv s'efforcèrent de sauver leurs coreligionnaires, von Mildenstein encouragea leur action, non certes par un sentiment d'humanité, mais pour hâter l'expulsion des Juifs d'Allemagne.
Un de ses collaborateurs était un jeune officier SS nommé Adolf Eichmann, qui fut chargé du bureau "sioniste" avec Herbert Hagen qui remplaça von Mildenstein. Hagen et Eichmann se rendirent compte qu'en poussant à l'émigration, ils renforçaient du même coup la colonisation juive en Palestine: n'était-ce pas contribuer à la création d'un Etat Hébreu qui à son tour pourrait prendre sous la protection les minorités juives dispersées ?...
... Eichmann continua à se spécialiser d'abord à Berlin, puis à Vienne, dans l'émigration plus ou moins forcée. Il affectait d'employer des termes hébreux ou yiddisch, et manifestait une connaissance étonnante du mouvement sioniste, de la Palestine et de ses habitants. Le bruit courrait qu'il était né lui-même en Palestine dans une des colonies allemandes telles que Sarona ou Wilhelma, fondées au siècle dernier. En septembre 1937, camouflé en correspondant du Berliner Tageblatt, il fit un cours séjour en Palestine et en Egypte, où il prit contact avec des émissaires du grand mufti et avec un officier de la Haganah...
... Le 28 octobre 1938, Heydrich, chef de la Sipo faisait arrêter 17.000 Juifs polonais résidant en Allemagne. Jetés dans des wagons à bestiaux, ils furent dirigés de force vers la frontière polonaise où la police ne mit aucun empressement à les laisser entrer. Ces malheureux restèrent dans le no man's land, déportés par le Reich et repoussés par la Pologne. Parmi eux se trouvait un tailleur de Hanovre nommé Grynszpan. Son fils Herschel, demeurant à Paris, apprit par la radio le sort de son père. Exaspéré, il acheta un revolver et tua de cinq balles un secrétaire de l'ambassade allemande à Paris, von Rath.
Le geste de Grynszpan fut accompli le 7 novembre. Le 9, Goebbels prononçait à Munich devant une assemblée de dignitaires nazis présidée par Hitler, un des discours les plus violents de sa carrière: aussitôt se déclenchait le pogrom...
... Cette fois il devenait évident pour les plus aveugles que la seule chance de salut résidait dans l'exode. En 1939, 78.000 Juifs quittèrent le Reich, 30.000 la Bohême-Moravie. Heydrich et Heichmann n'hésitèrent pas à collaborer avec les émissaires du Mossad, l'organisation sioniste chargée de l'émigration, et les autorisèrent même, pendant l'été 1939, à préparer des départs par bateaux en utilisant les ports de Hambourg et d'Emden.
Mais c'est en 1939 également que le gouvernement britannique décida de céder aux menaces des Arabes et de fermer les portes de la Palestine. Le Livre Blanc et l'antisémitisme nazi se trouvaient donc converger pour écraser les Juifs entre le Reich qui les chassait et la Grande Bretagne qui leur interdisait l'entrée de la Terre Promise. La flotte anglaise en Méditerranée orientale se mit à faire la chasse aux bateaux d'immigrants, et le Ministre des Colonies du gouvernement Chamberlain pouvait annoncer triomphalement à la Chambre des Communes, le 21 juillet, qu'en deux mois la Royal Navy avait pu refouler 3.507 immigrants illégaux..."

Fin de citation

* Heinz Hölne in "Die Geschichte der SS", article paru dans le Spiegel du 19 décembre 1966...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 15:52 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

lebel a écrit:

Là encore , tu joues les idiots : les " discours de haine " sont une réplique bien faible

Une réplique bien faible? Pas tant que ça puisque le boycott était effectif...
Le livre "The Transfer Agreement" va même jusqu'à affirmer que c'est pour faire cesser ce boycott que les Nazis acceptent d'aider les Juifs à partir en Palestine. Je rappelle que les économistes ne donnaient pas cher de la peau du régime hitlérien, justement à cause de ce boycott! je rappelle aussi qu'en 1933 toute l'Allemagne est dans un état épouvantable.
von Neurath, le Ministre des Affaires étrangères avait même du intervenir pour dénoncer cette campagne de calomnies. Il disait que les mensonges proférés par les associations juives à l'étranger ne rendaient pas service aux Juifs d'Allemagne, que cela donnait une bonne excuse aux Allemands pour passer à l'action.
D'ailleurs, les gouvernements du monde occidental pensaient que les accusations des Juifs étaient bien trop exagérées.

lebel a écrit:
et tu pourras me retorquer , comme je l'ai deja lu : Aprés tout , les juifs l'avaient bien cherché!

Force est de constater que la communauté juive est toujours à l'avant garde dés qu'il s'agit de se plaindre de persécutions!
Il y a encore quelques années, à écouter Ariel Sharon, 1er ministre d'Israel, les Juifs vivaient en France comme en 1942:
"En France, il se répand un des antisémitismes les plus sauvages (wildest) qui soient"
http://www.rfi.fr/actufr/articles/055/article_29360.asp
Alors, merci mais cesse de pleurnicher, cela devient indécent!

lebel a écrit:


Quand Hitler
pourchassait , emprisonnait ou abattait ses opposants , c'etait pour des raisons essentiellement politiques ...........Il s'en prenait aux juifs , dans leur globalité , quelles que soient leurs qualités ou leurs positions , du simple fait d'appartenance à une race !

Ce serait un débat intéressant! parce que si l'on se réfère à Mein Kampf, jamais il n'est question de génétique ou de biologie. Hitler pense que les Juifs sont cosmopolites, que leurs idées et leurs intérêts diverges avec ce qui est bon pour l'Allemagne.

Quant au reste, c'est du pipo! faire le distingo entre quelqu'un qui est pourchassé pour ses idée et quelqu'un qui est pourchassé pour ce qu'il est, c'est assez curieux.


lebel a écrit:
La comparaison est absurde : Petain etait un responsable politique , qui signait des decrets et qui avait pouvoir de decision ( au moins dans les affaires françaises )
Cordell Hull n'etait qu'un diplomate dont le devoir etait d'observer et de rendre compte à son gouvernement

Pétain avait la tête sur le billot tandis que Hull était tranquillement à Washington de l'autre côté de l'Atlantique. C'est ça la vraie différence entre les deux!!!


lebel a écrit:
[color=#0033ff]Bon, alors le 28 mars le NSDAP annonce une manifestation pour un boycott qui sera officialisé le 2 avril , peux tu me dire ( puisqu'il faut que tu discutes ) ou est ce gros mensonge ..........

Toujours la même chose Lebel: tu déformes encore et toujours!
tu me parles de "gros mensonge" ou de "l'enormité du mensonge" alors que je dis que tu te lances dans la surenchère, que "tu montes en détail en événement extraordinaire" que "comme d'habitude il doit y avoir du vrai dans ce que tu dis mais aussi pas mal d'oublis qui te permettent de distordre la vérité" mais toi, tu retiens ta belle image de Pinocchio...
Alors? vexé?
Mon conseil reste le même: contente toi de rapporter fidèlement un fait. Ne transforme pas l'histoire en magazine Paris Match...


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 31 Juil - 19:37 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

"Attention, qu'il soit bien dit ici que personne, je répète, personne, n'est là pour approuver les mesures nazies vis à vis des Juifs!"

Pas moi en tous cas ! Les mesures répressives, quelles que soient leurs formes, prises contre une population civile innocente, sont toujours des abjections !

Mais il faut quelquefois "recadrer" les choses et faire litière du "mensonge d'Ulysse" pour s'approcher de la vérité historique ...


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 18:53 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Allons , l'arme du boycott n'a jamais mis un pays à genoux !
Depuis 60 ans , les pays arabes boycottent Israel...

"Les pays arabes", Lebel, les pays arabes ! Mais quand on a un allié aussi puissant que les USA, et qu'on peut encore compter sur l'Europe, à quoi sert le "boycott" des pays arabes ?

 et la communauté internationale avait mis l' Afrique du Sud au ban des nations ( si les Afrikaners ont cédé le pouvoir , c'etait pour des raisons demographiques intenables )

Les manifestations aux USA etaient avant tout un mode de protestation ......auquel ne souscrivaient pas de nombreux notables ou hauts fonctionnaires juifs americains : ils tenaient ces actions pour contre productives et , comme les gouvernements occidentaux,
sous estimaient la menace hitlerienne
Et puis nous ne sommes qu'au debut 33 , les nazis commencent à se faire la main , ils n'ont pas encore donné la mesure de leur savoir faire , d'ailleurs des avril , ils edicteront des decrets ecartant les juifs de tout emploi officiel

Non mais... Tu as lu les extraits du livre de Soustelle que j'ai pris la peine de reporter ici ? Non. Bien sur ça ne t'interesse pas...

Faut il rappeler que la communauté juive allemande ( 1% de la population ) etait deja fortement assimilé , profondement attaché à leur nation ( 100000 combattants en 14- 18 , 12000 morts au combat ) , presents dans le domaine de l'industrie, des arts , de la litterature et des sciences , et que sur 38 prix Nobel allemands , 14 etaient juifs !

Tu conviendras que les juifs allemands avaient toutes les raisons de se sentir persecutés et craindre pour leur avenir en Allemagne , ils etaient mis au ban de la société , Hitler desirait un pays judenrein , et jusqu'en 1940 il leur permettra d'emigrer , non sans les avoir spoliés auparavant

Oui et c'est bien ce que nous disons. Hitler voulait surtout expulser les Juifs des territoires du Reich. Et j'ai démontré que jusqu'en 1944, les nazis ont essayé de faire partir un certain nombre d'entre eux, moyennant, c'est vrai un odieux chantage qui aurait tout de même sauvé la vie de 1.000.000 de Juifs Hongrois.

Faire la chasse aux opposants est une chose ( monnaie courante dans les dictatures ) mettre une communauté d'individus hors la loi du seul fait de leur naissance en est une autre ! C'est pourtant clair.

Alors encore une fois, et tu évites de prendre position là-dessus, pourquoi les Alliés ne sont-ils pas intervenus sur ce point particulier ? Tu l'as bien vu... Ils "n'aimaient pas les Juifs" et ne voulaient pas déclarer une guerre "pour les Juifs". Alors ne sont-ils pas coupables, au même titre que les nazis ?

Quant aux propos ( déplacés ) d' Ariel Sharon , en bon propagandiste sioniste , il essaie d'attirer le maximum de juifs en Israel , quitte à noircir le tableau !

Tiens tiens, c'est interessant ce que tu dis là Lebel ! Mais Ariel Sharon n'était pas le seul "propagandiste sioniste" à vouloir "attrirer le maximum de Juifs en Israël". On est en droit alors de se poser la question: "Et si tout le reste n'était qu'affaire de propagande pour que les Alliés mettent en place cet état d'Iraël qui n'existait pas ?" C'est d'ailleurs la thèse de ... Roger Garaudy !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 18:01 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

lebel a écrit:
Allons , l'arme du boycott n'a jamais mis un pays à genoux ! Depuis 60 ans , les pays arabes boycottent Israel...

"Les pays arabes", Lebel, les pays arabes ! Mais quand on a un allié aussi puissant que les USA, et qu'on peut encore compter sur l'Europe, à quoi sert le "boycott" des pays arabes ?

 et la communauté internationale avait mis l' Afrique du Sud au ban des nations ( si les Afrikaners ont cédé le pouvoir , c'etait pour des raisons demographiques intenables )

Les manifestations aux USA etaient avant tout un mode de protestation ......auquel ne souscrivaient pas de nombreux notables ou hauts fonctionnaires juifs americains : ils tenaient ces actions pour contre productives et , comme les gouvernements occidentaux,
sous estimaient la menace hitlerienne
Et puis nous ne sommes qu'au debut 33 , les nazis commencent à se faire la main , ils n'ont pas encore donné la mesure de leur savoir faire , d'ailleurs des avril , ils edicteront des decrets ecartant les juifs de tout emploi officiel

Non mais... Tu as lu les extraits du livre de Soustelle que j'ai pris la peine de reporter ici ? Non. Bien sur ça ne t'interesse pas...

Faut il rappeler que la communauté juive allemande ( 1% de la population ) etait deja fortement assimilé , profondement attaché à leur nation ( 100000 combattants en 14- 18 , 12000 morts au combat ) , presents dans le domaine de l'industrie, des arts , de la litterature et des sciences , et que sur 38 prix Nobel allemands , 14 etaient juifs !

Tu conviendras que les juifs allemands avaient toutes les raisons de se sentir persecutés et craindre pour leur avenir en Allemagne , ils etaient mis au ban de la société , Hitler desirait un pays judenrein , et jusqu'en 1940 il leur permettra d'emigrer , non sans les avoir spoliés auparavant

Oui et c'est bien ce que nous disons. Hitler voulait surtout expulser les Juifs des territoires du Reich. Et j'ai démontré que jusqu'en 1944, les nazis ont essayé de faire partir un certain nombre d'entre eux, moyennant, c'est vrai un odieux chantage qui aurait tout de même sauvé la vie de 1.000.000 de Juifs Hongrois.

Faire la chasse aux opposants est une chose ( monnaie courante dans les dictatures ) mettre une communauté d'individus hors la loi du seul fait de leur naissance en est une autre ! C'est pourtant clair.

Alors encore une fois, et tu évites de prendre position là-dessus, pourquoi les Alliés ne sont-ils pas intervenus sur ce point particulier ? Tu l'as bien vu... Ils "n'aimaient pas les Juifs" et ne voulaient pas déclarer une guerre "pour les Juifs". Alors ne sont-ils pas coupables, au même titre que les nazis ?

Quant aux propos ( déplacés ) d' Ariel Sharon , en bon propagandiste sioniste , il essaie d'attirer le maximum de juifs en Israel , quitte à noircir le tableau !

Tiens tiens, c'est interessant ce que tu dis là Lebel ! Mais Ariel Sharon n'était pas le seul "propagandiste sioniste" à vouloir "attrirer le maximum de Juifs en Israël". On est en droit alors de se poser la question: "Et si tout le reste n'était qu'affaire de propagande pour que les Alliés mettent en place cet état d'Iraël qui n'existait pas ?" C'est d'ailleurs la thèse de ... Roger Garaudy !




Tout ce qui est bleu est de moi. pardon pour la fausse manoeuvre...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 21:05 (2009)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion Répondre en citant

Sur ce point comme sur beaucoup d'autres, Garaudy n'apporte aucune révélation pour les "initiés", en revanche son ouvrage est une bonne synthèse ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Mythes_fondateurs_de_la_politique_israélie…




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:06 (2016)    Sujet du message: En France la race définie un Juif, en Allemagne c'est seulement sa religion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com