France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Départ d'un Ami
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 12:45 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

La page de l'Algérie française est endeuillée... Jean-Baptiste Biaggi vient de nous quitter !
Ce grand Français qui s'était engagé en 1940 avait combattu les Allemands et avait été gravement blessé aux poumons. Aprés des mois d'hospitalisation, il avait rejoint le réseau Orion de la résistance, créé par son frère de combat Alain Griotteray et Henri d'Astier de la Vigerie. Arrêté par la Gestapo, il fut aussitôt condamné à la déportation. Quelque part en Lorraine, il réussit à déverouiller la porte du wagon de marchandise où il était enfermé avec plusieurs autres déportés qu'il réussit à persuader de sauter avec lui, trouvant ensuite dans le village le plus proche l'hospitalité agisante du curé qui les mit aussitôt en rapport avec un... préfet protecteur efficace qui se trouvait être Corse, lui aussi.
Bat, son surnom des Commandos de France, qu'il rejoint alors avec les hommes du réseau Orion. Il sera à nouveau blessé, au ventre. Blessures dont il garda toute sa vie le handicap et les douleurs.
Jean-Baptiste Biaggi fut un des agents essentiels du 13 mai pour ramener De Gaulle au pouvoir, ce dont il ne se consola jamais ! De Gaulle qui l'envoya d'ailleurs quelque temps en prison pour ses activités dans le combat pour l'Algérie française. Avec Jean-Louis Tixier-Vignancour et Georges-Paul Wagner, comme avocat, il fut un ardent défenseur des militants de l'Algérie française.
Petite anecdote sur la connerie de nos contemporains:
Un jour, invité au château du Barroux pour l'université d'été du Centre Charlier de son ami Bernard Antony, il fut salué par la Maire du village qui osa proférer à son encontre qu'il lui rappelait les heures nories du régime de Vichy !
Qu'il avait donc raison d'exprimer son dégoût pour un certain résistancialisme partisan, prospérant dans la rancune et l'esprit de division.
Par ailleurs, farouche adversaire de la voyoucratie indépendantiste corse, Jean-Baptiste Biaggi fut par elle condamné à mort et échappa par miracle à un attentat où onze balles atteignirent sa voiture dont il sortit intact aprés une chute dans un ravin !

Voilà le grand patriote qui vient de nous quitter ! N'attendez pas que TF1 ou les chaînes "publiques" ne nous en dise un seul mot...
A nous d'annoncer la nouvelle !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 31 Juil - 12:45 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 13:43 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Je salue la mémoire de ce Resistant
Qu'il repose en Paix


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 16:21 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Un trés grand Résistant, vraiment ! Que j'ai connu avec les Comités TV...
Comme quoi, tous les Résistants n'étaient pas, ou Gaullistes, ou Communistes...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 17:01 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Qui a jamais pretendu que les Resistants etaient tous gaullistes ou communistes !
Il y a eu pas mal de gens de droite , même des Cagoulards .............c'etait pas la majorité , mais bon !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 18:18 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Ils étaient les premiers !
Ce que tu appelles la "majorité", tu les trouves surtout après juin 1944, parmi les "résistants" de la 28ème heure. mais comme le disait François de Grossouvre: "C'est la gauche qui a exploité la Résistance, mais ce sont les gens de droite qui l'ont créée."
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 18:24 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Admin a écrit:
Ils étaient les premiers !
Ce que tu appelles la "majorité", tu les trouves surtout après juin 1944, parmi les "résistants" de la 28ème heure. mais comme le disait François de Grossouvre: "C'est la gauche qui a exploité la Résistance, mais ce sont les gens de droite qui l'ont créée."


Alors la , Admin , je comprends plus , tous ces militants de droite ou d'extrème droite qui auraient rejoint Londres ou agi , en France , suivant les directives de De Gaulle , et la je pense à Frenay ou Remy..............ils obeissaient à un traitre , un deserteur , un menteur ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 18:52 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Ceux là "n'obéissaient" pas à De Gaulle ! Leur seul objectif, c'était la libération de la France ! Ils se sont mis "avec De Gaulle" puisque celui-ci avait fait éliminer tous ses concurrents à Alger avec l'aide des communistes. Il faut lire le petit livre de Rémy "De Gaulle, cet inconnu" écrit en novembre 47, pour savoir ce que pensait réellement ce grand résistant...
Quand à Frenay, non s'il te plait, ne nous dit pas qu'il s'est mis sous les ordres de De Gaulle... Tu as lu "Henri Frenay -La mémoire volée" de Charles Benfredj ? Non ? Alors...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 20:04 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Tu joues maladroitement sur les mots et les dates :
Ceux qui en 40 , 41 , 42 rejoignent Londres , c'est bien pour rallier De Gaulle qui est seul à representer la Resistance ......et je ne vois pas qui d'autre ils pouvaient rallier !
Explique moi comment avant 43 , ils se seraient mis avec De Gaulle puisque celui-ci avait fait éliminer tous ses concurrents à Alger avec l'aide des communistes.

Frenay aprés avoir quitté l'armée se consacrera à ses reseaux de resistance , il aura de nombreux contacts avec les chefs de reseaux et rencontrera Jean Moulin
Il ne rejoindra Londres qu' au debut 42 , et en aout 43 à Alger , De Gaulle le fera compagnon de la Liberation ........preuve d'amitié et de consideration

Que Frenay , Remy ....et d'autres "aient voulu remettre les pendules à l'heure " aprés 45 , il n'empêche qu'ils auront été fidèles à De Gaulle durant toute la pèriode qui nous interesse !


Revenir en haut
1er rcp


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 198

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 01:05 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

dort bien vieil Homme.

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 10:49 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

lebel a écrit:
Tu joues maladroitement sur les mots et les dates : Ceux qui en 40 , 41 , 42 rejoignent Londres , c'est bien pour rallier De Gaulle qui est seul à representer la Resistance ......et je ne vois pas qui d'autre ils pouvaient rallier !Ils furent une poignée ! Pendant ce temps la Résistance, la vraie se mettait en place en France occupée ou en France... libre, sous l'égide de gens comme Frenay (qui ne fut jamais "gaulliste") ou Dungler en Alsace, Groussard, Loustaunau-Lacau, Jeantet, Brouillard (Pierre Nord en littérature),... Gilbert Renault (colonel Rémy)... Marie-Madeleine Fourcade... Jacques Renouvin... etc... etc...
Des gens qui venaient de l'AF et des Camelots du Roi, de la Cagoule militaire ou civile...
Des gens quis eront tous faits "Compagnons de la Libération" par un De Gaulle qui va procéder par "élimination" à partir de 1943, d'Alger, avec l'aide des communistes et devenir bien sur, le "fédérateur" de la Résistance.



Explique moi comment avant 43 , ils se seraient mis avec De Gaulle puisque celui-ci avait fait éliminer tous ses concurrents à Alger avec l'aide des communistes.

Encore une fois, "ils" ne se sont pas mis au service De Gaulle ! Celà c'est ce qu'on nous a appris après 1945. Avant 42, ces résistants se battaient contre l'Allemand nazi qui occupait le territoire de leur Patrie. Certains le faisaient avec l'approbation tacite de Vichy, ou en pensant qu'ils le faisaient comme tel. Après 1942/1943, bien sur, la propagande gaulliste (et communiste) étant omniprésente et faisant de Londres la plaque tournante de toutes les livraisons d'armes... Il fallait être FFI (donc "gaulliste") pour pouvoir en bénéficier, et encore !

Frenay aprés avoir quitté l'armée se consacrera à ses reseaux de resistance , il aura de nombreux contacts avec les chefs de reseaux et rencontrera Jean Moulin
Il ne rejoindra Londres qu' au debut 42 , et en aout 43 à Alger , De Gaulle le fera compagnon de la Liberation ........preuve d'amitié et de consideration.

Oh que non ! De Gaulle savait utiliser les compétences et bien entenu, il n'aurait pu rejeter celui qui fut le fondateur du premier mouvement de résistance ! Je donne lecture du décret qui nommait Henry Frenay Chevalier de la Légion d'Honneur, le 20 septembre 1946:
"Une des plus puissantes figures de la Résistance. Auteur d'un premier appel à la lutte le 15 Août 1940. Créateur du premier mouvement de Résistance, a donné immédiatement à son action une forme militaire. Créateur et organisateur de l'Armée Secrète. Chef de l'action militaire de la zone sud pour le compte des Mouvements Unis pour la Résistance. A, par son dynamisme et sa volonté, fait naître tous les organismes de base de l'action future qui a permis la Libération. Combattant qui peut être considéré comme le promoteur de la lutte armée en territoire métropolitain."

Que Frenay , Remy ....et d'autres "aient voulu remettre les pendules à l'heure " aprés 45 , il n'empêche qu'ils auront été fidèles à De Gaulle durant toute la pèriode qui nous interesse !





Tout celà est bien entendu rigoureusement faux ! Certes Frenay avait rallié le gaullisme, comme beaucoup d'autres, mais un gaullisme de raison et parcequ'un symbole fédérateur leur semblait nécessaire; jamais la prétendue doctrine politique inventée par la suite qui impliquait une soumission inconditionnelle.D'ailleurs, nn'écrivait-il pas dans Combat du 16 avril 1944 paru à Alger, un article où il disait, entre autres, je cite:
" Je hais le sectarisme car il est signe de bêtise ou de méchanceté, mais je hais par-dessus tout le sectarisme gaulliste. Par-dessus tout ?... Oui parfaitement, car pour moi le gaullisme c'est la France et la France, si elle était sectaire, ne serait plus la France..."
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 11:19 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Que De Gaulle ait eu un caractère et un comportement qui ne convenait pas à tous , même à ses amis , j'en conviens
Son idée qu'il se faisait de la France le mettait au dessus des magouilles politiciennes , il s'est servi des uns et des autres en restant toujours maitre du jeu !
Quelqu'un a t'il reussi à le supplanter et à federer les diverses factions de la Resistance ? Non !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 11:29 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Si. Un Jean Moulin, par exemple, ou un... Henri Frenay, justement !
De Gaulle, au dessus des magouilles politiciennes ? Mais il en était le coeur de ces magouilles ! A jouer les uns contre les autres, diviser pour régner ! Car son seul objectif, c'était celui-là: détenir le pouvoir suprême, quoi qu'il en coûte aux Français et à la France. Si on n'a pas compris ça, on n'a rien compris au "gaullisme" ! Car "l'idée qu'il se faisait de la France", c'est une France tout à fait gaulliste, rien d'autre.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 12:09 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Jean Moulin ou Frenay ? quelles que soient leurs qualités , ils n'avaient ni l'envergure ni le charisme necessaires
S'il tenait tant au pouvoir , il se serait raccroché ! Or , en deux occasions , janvier 46 et avril 69 , quand il s'est senti desavoué , il s'est retiré


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 15:12 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

Atchoum ! Y'a une solide différence Lebel ! Ils étaient tous les deux SUR LE TERRAIN ! Pas derrière un micro à Londres ou à Alger. Il a fait que ça le Charlot. Toute la durée de la guerre !
Tu parles qu'il s'est retiré ! Foutu dehors, oui !
1) Il avait contribué à remettre le système des partis (issus de la libération...sic) en place, alors qu'il aurait voulu se taper tout le pouvoir pour lui himself !
2) Les révolutionnaires de 68 se sont plantés tout seuls, vu que le PCF, suivant les ordres de Moscou s'était retiré du "jeu". Et là il s'est pris une claque ! Mais une claque ! Il serait resté le bougre si Massu et l'armée s'était mise à ses bottes... Mais tiens ! Fume !

Mr. Green


Revenir en haut
lambertini


Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2009
Messages: 115

MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 18:43 (2009)    Sujet du message: Départ d'un Ami Répondre en citant

respect pour ta vie
_________________
les chiens aboient et la caravane passe


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:37 (2016)    Sujet du message: Départ d'un Ami

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com