France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

à mediter
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 16:30 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

Admin a écrit:
Je crois t'avoir donné les raisons pour lesquelles... Bon. je n'y reviens pas, ça fatigue avec cette chaleur !


Un dernier mot Admin , les fellaghas de l'époque , comment les appelles tu , même aujourd'hui , des combattants algeriens ? Non ......tu dis bien les fellouzes !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 16:30 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 16:54 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

La différence, cher ami, c'est, d'une part, que lorsque je dis "fellouze", je ne suis pas poursuivi au titre de la Loi Gayssot, et d'autre part c'est que pour moi la "guerre d'Algérie" n'est pas encore terminée... les moines de Tibéhirine, Mgr Claverie, les cimetières profanés, les insultes déversées par Bouteflika... Imagine, les Allemands seraient rentrés gentilment chez eux avec tonton Adolf et ses héritiers au pouvoir, tu leur donnerais encore du "Schleuh" et du "Boche"... Bon... Mais ce n'est plus le cas. Alors ta comparaison... Plouf ! A l'eau !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 16:57 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

lebel a écrit:
Ce que dit Compagnon est exact ......Churchill le supportait ( histoire de la croix de Lorraine )La Croix la plus lourde que j'ai du porter c'est la Croix de Lorraine !! 

Roosevelt le detestait ..........mais au fil des mois , ils ont du convenir , malgré leurs preventions , que c'etait le seul , digne de representer la France.............alors , vos imprecations et vos haines mal recuites !



Ce n'est pas du tout ce qu'en dit Compagnon :c'est sa force de caractère qui imposa le respect à un homme comme Churchill

Ce qui n'est pas le cas, tu en conviens dans ta réponse.
Alors "haines mal recuites", pas vraiment non !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 20:05 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

J'en prends bonne note.
Oui, nous sommes d'accord, présenter ce peuple dans son ensemble entre 1933 et 1945 comme un ramassis de fous furieux génocidaires n'a aucun sens.
lebel a écrit:

Carolus Magnus a écrit:
@compagnon, tu évoques des termes utilisés pendant la guerre.

Une fois de plus, le guerre est finie donc ces désignations injurieuses n'ont plus cours.

Je ne suis pas de nationalité allemande mais je suis à 100% de sang germain et je me sens offensé par l'emploi de tels termes, je ne vois pas pourquoi les juifs détiendraient le monopole de l'indignation légitime.


CM
ça va peut être te surprendre , mais je n'ai aucune haine contre les allemands , sauf pour les élements mortifères qu'ils ont secrétés ( et tous ceux qui en ont souffert , juifs ou non , seront d'accord avec moi )
Ceci dit , quand je vois des photos de l'occupation , de la vie de tous les jours ( notamment celles de Zucca ) , je découvre des photos de feldgrau avec des mines pas du tout patibulaires,des bouilles de braves trouffions , comme celles de nos poilus , tommies ou GI's ,.......ça doit être pareil pour les Russkofs , alors , tu vois !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 21:08 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

Sur les relations Churchill-De Gaulle :

--Malgré les relations de confiance scellées par traités entre Churchill et de Gaulle, les deux géants ont des relations parfois tendues, gênées par l'anglophobie que manifestait le Général dans les années 1920 et 1930, mais jamais malsaines. Et quand Churchill, à court d'arguments, lance à de Gaulle : « Mais vous n'êtes pas la France ! Vous êtes la France combattante, nous avons consigné tout cela par écrit », de Gaulle réplique immédiatement : « J'agis au nom de la France. Je combats aux côtés de l'Angleterre mais non pour le compte de l'Angleterre. Je parle au nom de la France et je suis responsable devant elle ». Churchill abdique alors en poussant un « J'avais espéré que nous pourrions combattre côte à côte. Mais mes espoirs ont été déçus parce que si vous êtes si combatif que non content de lutter contre l'Allemagne, l'Italie et le Japon, vous voulez aussi combattre l'Angleterre et l'Amérique… ». De Gaulle recadre alors le débat en précisant : « Je prends cela comme une plaisanterie, mais elle n'est pas du meilleur goût. S'il y a un homme dont les Anglais n'ont pas à se plaindre, c'est bien moi. » Pour la petite histoire, Churchill avait surnommé de Gaulle « Jeanne d'Arc ».


: C'est Churchill qui disait :[ De Gaulle , un grand homme ! il est arrogant , il est egoiste , il se considère comme le centre de l' Univers , il est .....vous avez raison , c'est un grand homme!
d'aprés F. Kersaudy


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 22:50 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

"De Gaulle recadre alors le débat en précisant : « Je prends cela comme une plaisanterie, mais elle n'est pas du meilleur goût. S'il y a un homme dont les Anglais n'ont pas à se plaindre, c'est bien moi. » Pour la petite histoire, Churchill avait surnommé de Gaulle « Jeanne d'Arc »"

Oui, c'est bien cela De Gaulle, un type dont les anglo-saxons n'avaient pas "à se plaindre", c'est ce que l'on dit d'un laquais qui ne démérite pas trop ...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 00:04 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

"Jeanne d'Arc" ? Moi j'en étais resté au Connnétable... Il m'aurait appelé Jeanna d'Arc, je me serais méfié... Question de bûcher sans doute...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 00:37 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

Carolus Magnus a écrit:
"De Gaulle recadre alors le débat en précisant : « Je prends cela comme une plaisanterie, mais elle n'est pas du meilleur goût. S'il y a un homme dont les Anglais n'ont pas à se plaindre, c'est bien moi. » Pour la petite histoire, Churchill avait surnommé de Gaulle « Jeanne d'Arc »"

Oui, c'est bien cela De Gaulle, un type dont les anglo-saxons n'avaient pas "à se plaindre", c'est ce que l'on dit d'un laquais qui ne démérite pas trop ...


C'etait loin d'être un laquais ......et c'etait loin d'être l'opinion de Churchill et Roosevelt pour lesquels il n'etait pas docile du tout ! ! Roosevelt en 44 voulait , comme pour l' Italie , imposer l' AMGOT à la France et considerait De Gaulle comme un futur dictateur ! Il a cédé , bon gré , mal gré ......et devant l'évidence des faits et le soutien des français , De Gaulle ia été reconnu comme l'unique representant de la France ......et aux admirateurs de Vichy, ça leur reste en travers de la gorge !
Et pour ce qui est des laquais , j'en connais d'autres .....qui ont léché les bottes de l'ennemi pendant 4 ans et se sont mis sous sa protection quand ça a tourné mal !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 09:16 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

Ouh la ouh la... Je ne dirai pas que De Gaulle a été le "laquais" des Anglo-Américains. Non. le terme est peut-être trop fort. Disons qu'il a été utilisé pour créer une sorte d'abcès de fixation à l'intérieur de l'hexagone pour y occuper l'armée allemande.
Churchill craignait avant tout un débarquement allemand sur son île et les bobards de De Gaulle concernant la flotte "livrée" à l'ennemi, l'ont incité dans un premier temps à l'agression de Mers-el-Kébir suivie de celle de Dakar. Mais la mission de Louis Rougier le rassura sur ces points. Et à partir de là Churchill laissa De Gaulle sur le banc ces remplaçants.
Roosevelt ? Il n'aimait pas De Gaulle qui est resté pour lui toujours illégitime et qui, après son alliance avec Staline représentait un danger réel. Encore une fois, ne jugeons pas "à postériori"...
Roosevelt avait donc bien compris que De Gaulle avait entrepris une guerre... civile et personnelle, contre le réprésentant légal de la France: Pétain, et s'en méfiait. A tel point que De Gaulle fut tenu à l'écart de toutes les grandes décisions de la guerre (Débarquements en AFN, puis en Normandie entre autres)
L'AMGOT entre dans cette même vision de l'avenir des territoires libérés. Les Américains, à juste raison craignaient une main-mise du PCF sur la France libérée, comme Churchill d'ailleurs qui se demandait "s'ils n'avaient pas tué le mauvais cochon". L'AMGOT n'était autre qu'un "protectorat" américain d'une France ruinée par six ans de guerre, comme celui qui devait éviter à l'Allemagne de tomber dans l'escarcelle des soviétiques (rappelons nous le blocus de Berlin...)
Il n'y a aucune évidence des faits ! C'est Staline qui a imposé De Gaulle à Yalta et c'est le découpage de l'Europe organisé entre les "trois grands" qui a évité à la France la prise du pouvoir par les communistes, moyennant la reconnaissance de De Gaulle !

Tu voudras bien préciser de qui tu parles en disant "... qui se sont mis sous la protection (de l'ennemi) quand ça a tourné mal !" Merci.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 09:31 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

Je n'ai pas dit que je considérais que De Gaulle avait été un laquais mais seulement que la citation donnée par Lebel donnait cette impression.

Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 10:34 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

lebel a écrit:
Sur les relations Churchill-De Gaulle :
--Malgré les relations de confiance scellées par traités entre Churchill et de Gaulle, les deux géants ont des relations parfois tendues, gênées par l'anglophobie que manifestait le Général dans les années 1920 et 1930, mais jamais malsaines. Et quand Churchill, à court d'arguments, lance à de Gaulle : « Mais vous n'êtes pas la France ! Vous êtes la France combattante, nous avons consigné tout cela par écrit », de Gaulle réplique immédiatement : « J'agis au nom de la France. Je combats aux côtés de l'Angleterre mais non pour le compte de l'Angleterre. Je parle au nom de la France et je suis responsable devant elle ». Churchill abdique alors en poussant un « J'avais espéré que nous pourrions combattre côte à côte. Mais mes espoirs ont été déçus parce que si vous êtes si combatif que non content de lutter contre l'Allemagne, l'Italie et le Japon, vous voulez aussi combattre l'Angleterre et l'Amérique… ». De Gaulle recadre alors le débat en précisant : « Je prends cela comme une plaisanterie, mais elle n'est pas du meilleur goût. S'il y a un homme dont les Anglais n'ont pas à se plaindre, c'est bien moi. » Pour la petite histoire, Churchill avait surnommé de Gaulle « Jeanne d'Arc ».


: C'est Churchill qui disait :[ De Gaulle , un grand homme ! il est arrogant , il est egoiste , il se considère comme le centre de l' Univers , il est .....vous avez raison , c'est un grand homme!
d'aprés F. Kersaudy




Qu'elle est la source de ta première citation ?
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 10:38 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

<< qui se sont mis sous la protection (de l'ennemi) quand ça a tourné mal ! >>

Oui lebel, précise de qui tu parles là !!
Ce serait des plus interessant de le savoir.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 16:47 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

Pas la peine d'être Madame Soleil ! Il veut nous parler de Pétain, le Lebel !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 17:30 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

Laisses le donc répondre, il n'a pas besoin d'interprête !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 19:36 (2009)    Sujet du message: à mediter Répondre en citant

Briard a écrit:
<< qui se sont mis sous la protection (de l'ennemi) quand ça a tourné mal ! >>

Oui lebel, précise de qui tu parles là !!
Ce serait des plus interessant de le savoir.


Je parle des cohortes de miliciens , collabos , gens de Vichy , fortement compromis....et qui avaient tout lieu de craindre qu'on leur demande des comptes !
Le maréchal Pétain, chef du régime, expatrié contre son gré, a décidé dès son départ de Vichy de cesser ses fonctions, et donc de ne plus prendre de décision pour protester, se considérant avec ses ministres comme prisonniers. Une commission gouvernementale, dirigée par Fernand de Brinon, est alors proclamée, après négociations avec Hitler à Steinort, pour le remplacer et tenir une illusion de gouvernement (avec drapeaux, fanfares, radios, journaux et timbres) jusqu'en avril 1945.
C'est tiré de Wikipedia ( ce site merdique , dixit Admin ) qui rapporte les faits avec objectivité et ou il est bien précisé que Pétain avait été emmené contre son gré
l'attitude des autres membres du gouvernement de Viichy est differente : si Pétain ,en avril 45 , décide de se livrer à la justice française et prépare sa défense , d'autres , selon leur degré de compromission , se rendent ,s'enfuient , se cachent , ou cherchent refuge en Espagne , comme Laval


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20 (2016)    Sujet du message: à mediter

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 5 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com