France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jules Brunet et le Dernier Samouraï

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les guerres des Français dans le Monde au XX° Siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jack Nico


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 128
Localisation: Corse

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 10:35 (2009)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï Répondre en citant

Bien qu'il vecu au 19 eme Siecle , je pense qu'il merite un article ici :
Jules Brunet  est né le 2 janvier 1838 à Belfort. Il fit partie de la mission militaire française envoyée au Japon par Napoléon III au dernier shogun Tokugawa, Toshinobu, en tant qu’instructeur d’artillerie. Sa tâche était de mener à bien la modernisation des armées nippones, au moment de la restauration Meiji. Après la défaite du Shogun, il se joint à la rébellion contre le gouvernement impérial, à l’instar du personnage fictif incarné par Tom Cruise, Nathan Algreen, dans le film d’Edward Zwick « Le dernier samouraï » dont le réalisateur s’est inspiré pour écrire son scénario.



 


Le Dernier Samouraï a bel et bien existé. C’était un instructeur d’artillerie français du nom de Jules Brunet. Un polytechnicien qui, à sa sortie de l’école, décide de servir dans l’artillerie. Il est envoyé au Mexique où il fait ses preuves. À ce titre, Brunet recevra la prestigieuse Légion d’honneur. En 1867, il est nommé capitaine et part pour le Japon, participant à la première mission militaire française mandatée pour moderniser l’armée du shogun. Cette mission, sollicitée par Yoshinobu Tokugawa, a pour mission de faire des troupes du shogun, qui comprennent alors sept régiments d’infanterie, un bataillon de cavalerie et quatre bataillons d’artillerie, soit 10 000 hommes, une force moderne. Cependant, un conflit oppose les troupes shogunales aux armées du jeune l’empereur Meiji, ce dernier ayant décidé de recouvrer sa place sur la scène politique japonaise. Tandis qu’il reçoit le soutien des Américains et des Anglais, les Français prennent le parti du shogun. Malheureusement, après la défaite qu’il essuie durant la guerre de boshin en 1868 face aux troupes impériales, le shogun Tokugawa est contraint de restituer le pouvoir à l'empereur Meiji.

Un accord de neutralité est signé par les puissances occidentales que la France ratifie. La mission militaire française est forcée de quitter le Japon par un décret impérial. Cependant Jules brunet, accompagné par une poignée de ses officiers, refuse d’abandonner l’armée qu’il a formée et envoie une lettre à l’empereur napoléon III. Brunet entend rester au Japon pour y défendre les intérêts de la France. De ce fait, il choisit la voie de la désertion. Il organise la résistance de l’armée des "bakugun", les derniers samouraïs fidèles au shogun dirigés par Taekeki Enamoto, l’ancien Amiral de la flotte shogunale. Toutefois, la montée en puissance des armées impériales force les dissidents à s’enfuir à Hakodate sur l’île d’Hokkaido, depuis laquelle ils parviennent, grâce au plan français à s’emparer de la forteresse de Goryokaku.


La République éphémère

Enomoto décide alors de fonder la République d’Ezo, fondée sur le modèle américain. Il en devient président. Cette république éphémère durera six mois. L’armée de la République d’Ezo passe sous le commandement d’Otori Keisuke et de Jules Brunet en tant que commandant en second. Elle est divisée en quatre unités chacune menée par un officier Français. L’épopée prend fin le 30 juin 1869. 8 000 soldats de l’infanterie impériale débarquent sur l’île d’Hokkaido face au 800 soldats de l’armée Enamoto, immédiatement submergés. Le capitaine Brunet est contraint de fuir avant même la reddition avec ses officiers sur un bateau français ancré dans la rade d’Hakodate. Son épopée nippone touche à sa fin. De retour en France, il est condamné par la cour martiale. Cependant, le contexte politique national, qui a évolué, et les tensions naissantes entre la France et la Prusse font qu’il est très vite libéré pour prendre part au combat. Il sera fait prisonnier à Metz puis relâché pour ensuite participer à la répression de la révolte des communards à paris en 1871. Il atteindra le grade de général de division, grâce à l’appui du ministre de la guerre de l’époque, Chanoine, lui-même général qui avait la charge de… La mission militaire envoyée au japon. Le général Brunet meurt le 12 août 1911.



Très peu connu en France, Jules Brunet l’est davantage des Japonais. Ils le connaissent, ils savent qu’il y a eu des Français à Hakodate et que la France a soutenu le dernier shogun, comme l’explique Christian Polak, un hommes d’affaires et érudit, installé à Tokyo depuis 30 ans, qui a retrouvé la trace de Brunet au Japon et sa famille en France. Le rôle campé par Tom Cruise sous les traits d’un mercenaire Yankee est un hommage à ce grand capitaine français qui a servi avec honneur ceux et ce à quoi il croyait.

_________________
Za Dom Spremni !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 10:35 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 10:40 (2009)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï Répondre en citant

Respects !
La France est-elle encore capable de produire des hommes de cette trempe ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 13:37 (2009)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï Répondre en citant

Non !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Jack Nico


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 128
Localisation: Corse

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 15:04 (2009)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï Répondre en citant

ca c'est sur, mais il y a peut etre encore un espoir !  ( cela viens d'etre ecrit par mon fils de 13 ans ) Courage camarades !!
_________________
Za Dom Spremni !


Dernière édition par Jack Nico le Lun 31 Aoû - 08:40 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 15:39 (2009)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï Répondre en citant

Comment les gens d'Hollywood ont-ils eu vent de l'histoire de cet officier français ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 15:43 (2009)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï Répondre en citant

Ils ont du avoir accès aux archives japonaises, tout simplement !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Jack Nico


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 128
Localisation: Corse

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 17:01 (2009)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï Répondre en citant

les ricains c'est de enflés de copieur, ils n'ont aucun heros !!!

a part les tarlouzes qui ont bombardés DRESDE !
_________________
Za Dom Spremni !


Dernière édition par Jack Nico le Lun 31 Aoû - 08:41 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Lun 31 Aoû - 00:40 (2009)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï Répondre en citant

Jacques j'ignorais que tu connaissais l'épopée de Brunet. Tu l'as eut sur le bopuquin de Francis Didier ?
Les photos y figurent en tous cas.
Je me souviens avoir vu d'autres photios où l'on remarque la transformation vestimentaire progressive de Brunet.
Jusqu'à porter un hakama et arborer les deux sabres, katana et wakisashi.
_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2016)    Sujet du message: Jules Brunet et le Dernier Samouraï

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les guerres des Français dans le Monde au XX° Siècle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com