France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> La guerre d'Indochine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 23:18 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Admin, je suis navré, mais étant à la base de ce fil, je te ferais remarquer qu'il ne s'agissait que d'une simple observation d'un fait indéniable de la part de Lebel.
Pas du point de départ d'un ènième débat sur israel et la palestine !
Tu seras quand même bien, d'accord sur le fait que les petits tracas des palestiniens occuppent davantage la une des JT que le génocide (un vrai celui-là) du peuple hmongs par les cocos laotiens, non ?
Donc si, et je suis bien d'accord là-dessus, le mot "juif" ne doit pas présenter de caractère sacré et inabordable, celui des "palestinien" pas davantage, non ?
C'est machin qui a embrayé une fois de plus comme si on avait touché à la vertu de sa soeur.
Le concernant, que dois-je donc faire face à ses attaques personnelles continuelles, puisque ta (sage) recommandation de "régler" ça en MP, n'entre pas dans sa vision du comportement d'homme ?
C'est quand même un peu trop facile son truc à la fin, tu ne crois pas ?
J'en arrive à être censuré sur mon propre fil à cause de lui !!!!
_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Sep - 23:18 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 23:36 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

@ Thortevald.....
Si, bien sur qu'il y a des choses à faire pour les hmongs.
Sans doute plus comme nous fimes avec les karens en allant sur place les appuyer et se battre à leur côté. Bien que cela soit séduisant comme combat et comme aventure, les données ne sont pas identiques au Laos et en Birmanie.
Et même en Birmanie, le bilan reste assez mitigé.
Le Laos est un pays que je connais pas mal. Je partle Thai courament et me débrouille en Lao.
C'est un petit pays, assez isolé économiquement, dépendant de ses deux grands voisins thai et viet.
Comme il tente de s'ouvrir au tourisme, il ne veut surtout pas gacher son image de marque sur le plan international.
Déja tu ne peux imaginer le nombre de touristes qui ne savent même pas qu'il s'agit d'une dictature roiuge !
Alors, il faut "parler" des hmongs. Révéler l'existence de ce génocide en plein XXIème siècle, et à quelques kilomètres des voies touristiques.
Les français représentent une bonne part du tourisme au Laos. Il serait bon de leur rappeler le plus pôssible, qu'à côté d'eux crève un petit peuple dont le seul crime fut sa fidélité à notre drapeau.
Un  tel crime transcende en plus tous les clivages gauche-droite. Qui donc (à part Ménanchon qui, c'est vrai, trouvait "légitime" le comportement des chinois au Tibet) pourrait trouver normal l'assassinat de ce petit peuple de montagnards ?
Faites tourner le plus possible les vidéos comme celle que j'ai mise en lien.
Soutenez ceux qui les aident. Parlez d'eux autour de vous. Expliquez qui ils sont et ce qui se passe depuis trente ans là-bas !
Ils furent nos alliés, ils sont nos frères en religion, et ils crèvent seuls, dans leur misère.
A partir du moment où le monde connaitra leur existence et leur sort, les choses ne pourront que s'améliorer pour eux.
_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 23:51 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

http://www.dailymotion.com/relevance/search/les oubliés du laos/video/x3pc0…

Taper sur daily motion "Les oubliés du Laos" et "Hommage hmong".

Quelques bonnes images.
_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 23:58 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

« Ils nous avaient choisi ».
par Pierre Schoendoerffer, cinéaste et écrivain, de l’Institut.

Une piste abrupte, toute droite quels que soient les obstacles, noyés d’une froide brume blafarde et un son étrange, inhumain, qui poigne le cœur. Dans le courant ascendant d’un col se devine une structure fantomatique des grands bambous dressés. Une orgue, une flûte de pan géante dont le vent est l’instrumentiste ; mélopée aléatoire, voix inarticulées, incompréhensibles mais impérieuses des Génies. Un peu plus haut sur la crête, au-dessus des nuages, ils étaient là, debout tout de noir vêtus, avec leurs vieux fusils à poudre noire se chargeant par le canon. Au-dessus de leurs têtes le soleil, à leurs pieds une mer de sombres nuées d’où émergeaient les sommets des « Cent Mille Monts » comme des îles de légende. Ils avaient sauvé l’un des nôtres, rescapé d’une embuscade là en bas dans la vallée, et nous étions venus pour le ramener chez nous. C’est ainsi que j’ai rencontré, il y a plus de cinquante-cinq ans, les Hmongs qu’on appelait alors Méos ou Miaos. Ils nous avaient choisis pour alliés dans cette guerre, de préférence au Viêt-Minh.
Le nôtre, celui qui avait survécu grâce à eux et que nous venions chercher nous mena à une tombe, creusée à flanc, surmontée d’une croix en bois que le vent et la pluie avaient décapée, infléchie à gauche, comme la tête du Christ. Hébergés et nourris dans le village, on avait rempli pour les Génies deux petite coupes de nourriture, on en avait aussi déposé une sur la tombe de notre camarade, puis, l’esprit en paix, on a vidé joyeusement la bouteille de « chum » perpétuellement renouvelée, verre après verre, cul sec, entre hommes. Je ne sais plus ce que nous avons mangé. Sans doute un de leurs cochons noirs, sangliers mal dégrossis que l’on avait vu rôder un carcan au cou pour les empêcher de dévaster les cultures. Outre la bouteille de cet abominable « chum », qui portait encore une étiquette fanée de vin de Bordeaux, il y avait une petite boîte ronde de Vache qui rit contenant encore trois petits triangles de fromage jauni : ultime trace visible de ce fut l’empire colonial français dans cette hutte sur pilotis du haut du bout du monde.
Ces Hmongs étaient aussi les plus joyeux des hommes. Je sais que par la suite, on leur a parachuté un instructeur, un poste-radio et une poignée de fusils Royal Enfield datant de la guerre de 14. Ils ont encore sauvé un certain nombre des nôtres et porté quelques coups pendables au Viêt-Minh, …
Et puis, il y a eu Diên Biên Phu. La fin de notre guerre. On est parti avec honte et rage, les laissant tomber.
Seul notre camarade dans sa tombe est resté avec eux.
Est-il toujours là-haut ?

_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 08:27 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Ligure a écrit:
@ Thortevald.....Si, bien sur qu'il y a des choses à faire pour les hmongs.
Sans doute plus comme nous fimes avec les karens en allant sur place les appuyer et se battre à leur côté. Bien que cela soit déduisant comme combat et comme aventure, les données ne sont pas identiques au Laos et en Birmanie.
Et même en Birmanie, le bilan reste assez mitigé.




Je voudrais revenir dessus, car concernant l'aide aux maquis Hmongs il y a deux thèses qui s'affrontent.
L'une qui dit qu'on aurait pu et  du les aider davantage durant la Guerre d'Indochine, vu les grands services qu'ils auraient rendu en maintenant l'insécurité sur les arrières Viet-Minh.
Il y a l'exemple notable du 8e Choc, unité destinée au départ à appuyer les Groupements de Commandos mixtes aéroportés, devenus Groupements mixtes indochinois en 1953. Le général Gilles, patron des troupes aéroprtées, a préféré récupérer ce bataillon pour des opérations conventionelles. L'équipement de ces maquis étaient faits de bric et de broc et financés par la vente de l'opium faute d'une ligne budgétaire suffisante. Mieux équipés ils auraient pu rendre encore de plus grands services.Les etats-unis eux, y ont mis les moyens.

L'autre thèse dit que l'existence de ces maquis n'a pas eu grande valeur stratégique et que cela a été plus que néfaste pour les populations civiles hmongs qui ont payé le prix cher lors des représailles du Viet-Minh et de leurs successeurs du Pateth Lao. Ces grands maquis auraient été une lubie des services spéciaux français, atteints par ce que l'on a nommé le "syndrome du Vercors". Et qu'à l'instar du Vercors, des Glières, du Mont-Mouchet et de tant d'autres grands maquis français de 1944, l'on a été incapables de soutenir, que les les forces adverses n'ont eu aucun mal à disperser, qu'en fin de compte la répression a été impitoyable.

Qu'en définitive des petites équipes de sabotage, agissant ponctuellement, repartant dès la mission accompli auraient été plus utiles et auraient évité l'anéantissement des populations civiles, plutot que ces grands rassemblement d'hommes motivés mais mal armés et peu entrainés.

Que peut-on en dire avec le recul ?


Revenir en haut
Nasty Gasty


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 28
Localisation: Croatie

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 09:00 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

 Un lien en direction  du post que j'avais a propos des hmong et de leur situation ..

http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t1464-Au-Laos-pendant-la-Paix-la-gue…
_________________
" J'ai vecue des Prinptemps fabuleux en hiver ..." Leo


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 09:46 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Ligure a écrit:
@ Thortevald..... Si, bien sur qu'il y a des choses à faire pour les hmongs.
Sans doute plus comme nous fimes avec les karens en allant sur place les appuyer et se battre à leur côté. Bien que cela soit séduisant comme combat et comme aventure, les données ne sont pas identiques au Laos et en Birmanie.
Et même en Birmanie, le bilan reste assez mitigé.
Le Laos est un pays que je connais pas mal. Je partle Thai courament et me débrouille en Lao.
C'est un petit pays, assez isolé économiquement, dépendant de ses deux grands voisins thai et viet.
Comme il tente de s'ouvrir au tourisme, il ne veut surtout pas gacher son image de marque sur le plan international.
Déja tu ne peux imaginer le nombre de touristes qui ne savent même pas qu'il s'agit d'une dictature roiuge !
Alors, il faut "parler" des hmongs. Révéler l'existence de ce génocide en plein XXIème siècle, et à quelques kilomètres des voies touristiques.
Les français représentent une bonne part du tourisme au Laos. Il serait bon de leur rappeler le plus pôssible, qu'à côté d'eux crève un petit peuple dont le seul crime fut sa fidélité à notre drapeau.
Un  tel crime transcende en plus tous les clivages gauche-droite. Qui donc (à part Ménanchon qui, c'est vrai, trouvait "légitime" le comportement des chinois au Tibet) pourrait trouver normal l'assassinat de ce petit peuple de montagnards ?
Faites tourner le plus possible les vidéos comme celle que j'ai mise en lien.
Soutenez ceux qui les aident. Parlez d'eux autour de vous. Expliquez qui ils sont et ce qui se passe depuis trente ans là-bas !
Ils furent nos alliés, ils sont nos frères en religion, et ils crèvent seuls, dans leur misère.
A partir du moment où le monde connaitra leur existence et leur sort, les choses ne pourront que s'améliorer pour eux.




Est-ce qu'on ne peut pas faire des actions "d'information" à destination des Français qui se rendent au Laos, en distribuant des tracts au départ des avions à Roissy par exemple ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 13:25 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Oui, bien sur que c'est une bonne idée. C'est ç ce type d'action que je fesais allusion.
Plus qu'à le faire.
_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 13:28 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Gaston, respect et royal, comme toujours.
_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 13:36 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Excellente initiative , Admin
Reste à mettre en place les détails pratiques
OK pour mon concours pour les nobles causes , comme toujours


Revenir en haut
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 14:40 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

@ Thortevald.......
Tactiquement, si le but n'est que de causer des dommages à l'ennemi, effectivement quelques petites unités de sabotage suffisaient.
Mais, n'oublies pas qu'à l'époque le France n'envisageait pas de perdre la guerre. Donc pourquoi aurait-il fallu s'inquièter du sort de nos alliés aprés la défaite ?
DE plus le but n'était-il pas aussi politique ? à savoir démontrer que les viet-minh ne représentaient pas la volonté unanime des populations locales de foutre la France dehors ?
Une opposition populaire locale était à ce niveau un formidable gage de légitimité pour l'action de la France.
Et si de petits groupes peuvent faire du sabotage et de la subversion, ils ne peuvent pas occupper des zones entières et les controler comme nos alliés hmongs ou nungs.
Des territoires entiers "libérés" et sous le controle de la France en pleine zone rouge quel revers pour Ho-Chi-Minh !
Comme toujours entre incapacité et peur de sortir d'un cadre classique pour l'état-major français et absence de moyens, l'affaire était mal engagée.
_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 20:24 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Justement, le seul souci concernant des territoires entiers libérés sur l'arrière de l'ennemi c'est qu'il faut avoir les moyens de les interdire à l'ennemi. c'est à dire qu'on revient alors à une guerre classique. Ce que ne savent pas faire des unités de guerilla. Résultat il s'est passé au Laos ce que l'on a vu dans le Vercors. Des types massacrés sans que l'on ait pu faire quoi que ce soit pour les sauver.

Des maquis sont utiles lors d'une  phase offensive, pour semer le désordre sur les arrières immédiats de l'ennemi, là il y a une vraie utilité stratégique d'une guerilla locale. Ce qu'on parfaitement réalisé les maquis bretons, malgré leur pertes.
En Indo l'Etat-major a fait une sorte d'expérimentation sans songer aux conséquences.


Revenir en haut
Ligure


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 124
Localisation: Nissa, Pais nissart

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 21:40 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

pas vraiment d'accord. Dans cette guerre, l'enjeu était aussi le controle des populations.
Les montagnards, naturellement pourtant hostiles aux viets auraient été enrolés de gré ou de force par eux à un moment donné.
La France devait-elle tourner le dos à ceux qui lui donnaient leur fidélité ?
Tout n'est pas aussi simple que dans un jeu de stratégie, non plus. Et les comparaisons avec le Vercors ne sont pas très heureuses.
dans le Vercors il s'agissait d'un maquis organisé en plein milieu d'un pays occupé par une armée régulière invaincue et trés forte.
En haute Indochine, ne pas oublier que les rebelles ce n'étaient pas les hmongs, mais les viets.
Si tu veux faire une comparaison plus juste avec le Vervors, ce serait cimme si, en plein milieu du Vercors s'était monté un  maquis pro-allemand !
Et, au passage, les karens, shans et autres "minorotés ethniques" de Birmanie en sécession ont tenus face à une armée régulière birmane et sans appui (comme celui de la France) à une demi-heure d'avion.
Le principal problème du commandement français n'était-il pas de provoquer un affrontement "classique" et frontal avec les viets ?
Ils auraient pu l'avoir dans les zones tribales et d'une façon bien plus favorable qu'à DBP.
Je dirais, manque de volonté, manque de moyen, manque d'imagination, manque de couilles, manque d'officiers supèrieurs de qualité aussi.
Il aurait fallu oser accorder au moins une autonomie en échange de leur engagement aux hmongs et aux nungs. Donc "oser".
_________________
"Le pays brulait. Pour éteindre l'incendie, les Dieux dépéchèrent les meilleurs, mais aussi, les plus turbulents de leurs enfants."


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 23:00 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Ligure a écrit:
Oui, bien sur que c'est une bonne idée. C'est ç ce type d'action que je fesais allusion. Plus qu'à le faire.




Existe-t-il une association nationale ou internationale d'aide aux Hmongs ou autres ? Existe-t-il une diaspora de ces peuples en France ? Il faut d'abord se renseigner et voir comment on peut agir. Pour le tract d'info, il faut l'imaginer en deux parties: la première faisant l'historique de ces "harkis" indochinois, la seconde montrant leur extrême dénuement vis à vis du gouvernement laotien.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 23:11 (2009)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ? Répondre en citant

Plutôt que de vous disperser, vous devriez rejoindre Aide à l'Eglise en Détresse (AED). Je les connais bien, je suis un donateur régulier et je les ai accompagné par deux fois sur le terrain. Ils font un travail formidable avec une marge de manœuvre extrêmement restreinte.

http://www.aed-france.org

Leurs missions:
Citation:
L’association “Aide à l’Eglise en Détresse” est une Oeuvre internationale catholique de droit pontifical qui apporte une aide pastorale et un soutien aux chrétiens persécutés dans le monde. Le siège du secrétariat international se trouve depuis 1975 à Königstein, à 15 km de Frankfort (Allemagne). Depuis septembre 2008, l’OEuvre est présidée par le Père Joaquin Alliende, également aumônier international de l’OEuvre.
Königstein traite les quelques 8.000 demandes d’aide qui viennent chaque année du monde entier.


http://www.aed-france.org/?s=hmong &Submit.x=7&Submit.y=11&Subm…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:01 (2016)    Sujet du message: Que deviennent nos fidèles méos-hmongs aujourd'hui ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> La guerre d'Indochine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com