France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bakou, cible de l'Armée de l'air
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 13:27 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

Suite au pacte germano-soviétique, l'URSS met le pétrole du Caucase à la disposition du Reich. Une situation qui a amené le gouvernement français à imaginer un projet audacieux et risqué.

Le 19 janvier 1940, Edouard Daladier, Président du Conseil, suggère au général Gamelin d'étudier une attaque contre les champs pétrolifères soviétiques selon trois possibilités : aide aux indépendantistes musulmans du Caucase, intervention maritime en mer Noire, afin d'interrompre les livraisons de pétrole à l'Allemagne, ou raids aériens sur les complexes soviétiques. Cette action est d'autant plus justifiée aux yeux des Français que Staline vient de lancer une inexcusable attaque contre la Finlande, nation neutre. Si les deux premières options sont rapidement jugées irréalisables, la troisième retient l'attention de l'Armée de l'Air. Dès le 25 janvier, le 3e bureau prend l'affaire en main, celui-ci proposant, le 9 février, une « attaque de Batoum, éventuellement de Bakou et du trafic pétrolier en mer Noire ». L'objectif est de détruire 122 des 167 raffineries soviétiques du Caucase.
Avalisé par le général Vuillemin, chef de l'Armée de l'Air, le plan français prévoit l'engagement de deux groupes de bombardement de Martin 167F et deux autres de LeO 451 depuis la base aérienne de Hassetché, au nord-est de la Syrie, mais également depuis des terrains d'aviation turcs, tel celui d'Erzurum. Or, sur le plan diplomatique, aucun contact n'est pris avec Ankara pour solliciter l'utilisation de ces aérodromes, ni même pour demander le survol de l'espace aérien turc.

Outre sa préparation précipitée, il apparaît bientôt que cette opération ambitieuse dépasse les possibilités de l'aviation française ; aussi, une participation de la Royal Air Force depuis ses bases irakiennes est-elle demandée. Le 20 mars, s'achève une conférence franco-britannique à Alep portant sur ce projet. Dans la foulée, le général Vuillemin promet l'envoi de Farman 222 de la 15e escadre. Au début du mois d'avril, l'opération est baptisée « RIP » pour « Russie Industrie Pétrolière », son volet britannique recevant la dénomination « MA.6 ». Ce dernier, davantage travaillé, propose de recourir à des Bristol Blenheim Mk. IV qui largueront des bombes incendiaires sur Bakou afin de propager le feu parmi les derricks, espacés les uns des autres de seulement 70 mètres. Finalement, les statistiques établies prévoient la destruction des raffineries de Bakou, Batoum et Groznyï par cinq groupes de Martin 167 et quatre de Bristol Blenheim en 266 sorties réparties sur 45 jours. Ce plan grandiose ne prend aucunement en compte la chasse soviétique et les défenses antiaériennes, ce qui en dit long sur la rigueur de la préparation de « RIP ». Le 11 avril, le général Vuillemin fixe le déclenchement de l'opération au 15 mai, mais le refus des Turcs de faciliter l'action des Franco-britanniques ne permet finalement d'envisager son lancement qu'en juin ou juillet.

Cependant, la défaite française de juin 1940 met un terme définitif à ce projet qui paraissait pour le moins irréalisable, compte tenu des moyens de l'Armée de l'Air et de la RAF au début de la guerre.


Source: Ligne de Front


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Sep - 13:27 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 14:19 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

Merci pour ce sujet intéressant dont je n'avais jamais entendu parlé. Etonnant qu'ils aient pensé à bombarder Bakou tout en épargnant l'industrie pétrolière roumaine.
C'est vrai qu'en Janvier 40 la Roumanie est encore un pays neutre même si son penchant pour le régime NS est claire pour la communauté internationale. D'ailleurs, la Roumanie rejoint l'Axe au mois de Novembre de la même année, poussée par l'invasion soviétique (Juin 40) de la Bessarabie alors roumaine.


Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 18:40 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

L'intelligence service avait songé a saboter les puits roumains de Ploiesti, mais l'Abwehr s'était déployée sur zone dès fin 1939 et a contrecarré avec succès toutes les tentatives britanniques de sabotage.

Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 21:48 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

Thortevald a écrit:
L'intelligence service avait songé a saboter les puits roumains de Ploiesti, mais l'Abwehr s'était déployée sur zone dès fin 1939 et a contrecarré avec succès toutes les tentatives britanniques de sabotage.

Ok, ça a plus de sens comme ça.

l'Allemagne achetait au plus fort de la guerre 13 millions de barils par an à la Roumanie (la moitié de la production roumaine), ce qui ne couvrait pas ses besoins.


Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 22:06 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

Une fois la Roumanie passée dans le camp de l'Axe la Wehrmacht a fait de Ploiesti l'endroit le défendu d'Europe avec pas moins de 80 batteries antiaériennes et trois escadres de chasse dediées à sa protection jour et nuit. L'USAAF l'apprendra à ses dépens en 1943.

Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 22:13 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

Thortevald a écrit:
Une fois la Roumanie passée dans le camp de l'Axe la Wehrmacht a fait de Ploiesti l'endroit le défendu d'Europe avec pas moins de 80 batteries antiaériennes et trois escadres de chasse dediées à sa protection jour et nuit. L'USAAF l'apprendra à ses dépens en 1943.

En s'emparant de la Bessarabie, l'URSS menaçait directement la route Roumanie->Allemagne. Il était absolument impossible de laisser ces puits, qui auraient laissé le Reich sans essence, tombés aux mains des Russes, d'où la mise en place de la directive 21. De leur côté, les Russes ne donnaient pas beaucoup de gages de leur bonne foi... dés l'été 40, 100 divisions soviétiques sont massées sur la frontière avec la Roumanie, dés l'hiver suivant on compte 40 divisions de plus.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 22:36 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

="Thortevald"]Suite au pacte germano-soviétique, l'URSS met le pétrole du Caucase à la disposition du Reich. Une situation qui a amené le gouvernement français à imaginer un projet audacieux et risqué
Là , Daladier est en plein délire , le plus surprenant est qu'il parvient à embrigader les E.M aeriens français et surtout anglais dans ce projet rocambolesque

Cette action est d'autant plus justifiée aux yeux des Français que Staline vient de lancer une inexcusable attaque contre la Finlande, nation neutre.
Non , cette action est d'autant moins justifiée
- que la France serait de facto adversaire de l' URSS , qui n'est pas notre ennemie , avec les suites prévisibles
- Qu'aucun traité d'alliance ou d'assistance ne nous lie à la Finlande , quelle que soit la sympathie qu'on lui porte et l'agression dont ce pays est l'objet
_ Si l'on attaque l'URSS sous le pretexte de son aide materielle à l' Allemagne , pourquoi , et pour les mêmes raisons , ne pas attaquer la Suède .....et dans la foulée tous les neutres fournisseurs de l' Allemagne !
Dans la logique d'une agression franco anglaise , la Russie aurait été parfaitement en droit de riposter en represailles , et d'attaquer par voie aerienne ses agresseurs ......à partir d'aeroports allemands , obligeamment mis à la disposition de Staline par son compère Hitler

Quel programme , pour des franco anglais qui , luttant sur un seul front , s'ecrouleront en 6 semaines !


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 01:19 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

lebel a écrit:
Là , Daladier est en plein délire

Non, pas vraiment... la France et l'Angleterre de 1939 sont encore de grandes nations ayant derrière elles deux Empires.
Quand la Finlande se présente à la SDN pour demander de l'aide à la Société, la France et l'Angleterre y répondent favorablement et demandent à leurs états majors de mettre en place des plans, rien de plus normal...

Une attaque aérienne était la meilleure option et valait bien mieux qu'un choc frontal. Puisque l'on ne cesse de tout ramener à Israël, on peut faire un parallèle avec le bombardement de nos "amis" israéliens sur la centrale nucléaire française Osirak en Irak: Ils ont préféré une opération ciblée à une attaque physique du territoire irakien.

Le 14 Décembre, l'URSS est exclue de la SDN en raison de son attaque sur la Finlande avec laquelle elle avait pourtant un accord de non agression valide jusqu'en 1945.
On parle souvent de l'Allemagne mais l'URSS n'a pas fait dans la dentelle: attaque de la Roumanie (Juin 40), attaque de la Pologne (Septembre 1939)et attaque de la Finlande (Décembre 1939). Et après on nous fait croire que l'URSS n'était ni belliqueuse ni prête au combat, Staline était "naïf", il était "confiant" à ce qu'il paraît, quelle bonne blague!

On reproche suffisamment aux Franco-anglais de s'être dégonflés, on ne va pas maintenant leurs reprocher d'avoir voulu riposter!

lebel a écrit:
la Russie aurait été parfaitement en droit de riposter en represailles , et d'attaquer par voie aerienne ses agresseurs ......à partir d'aeroports allemands , obligeamment mis à la disposition de Staline par son compère Hitler

cette affirmation à la validité d'un oracle... en réalité le pacte germano-soviétique contient une clause de neutralité en cas d'agression d'un des deux pays par une autre puissance. Staline n'aurait donc pu se servir des aérodromes d'Allemagne.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 09:17 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

"Les Horaces et les Curiaces" vous connaissez ?
La révolution de 1917 a éclaté, qui a failli nous coûter la victoire de 1918. Staline est arrivé au pouvoir bien avant Hitler et n'avait pas caché, tout comme Lénine son "grand frère" en idéologie,qu' il était bien disposé à exporter le bolchevisme partout dans le monde à commencer par l'Europe.
Non seulement les grandes puissances "libérales", laissent faire, comme elles laissent se dégrader la situation en Allemagne, ce qui va accélérer l'arrivée au pouvoir du national-socialisme, mais en plus apportent une aide considérable à l'URSS dans la guerre d'Espagne !
La SDN, c'est un ornagisme bidon entre les mains des USA. On le sait bien aujourd'hui, destiné à "démocratiser" l'Allemagne (par la parole) et qui va pousser les occidentaux à lui déclarer la guerre au pire moment !
Alors, oui, on ne pouvait pas déclarer la guerre à une Allemagne au fait de sa puissance et alliée de l'URSS au moment où on l'a fait ! C'était trop tard !
Pour justifier ça, on balance tout sur le dos de Pétain et de Weygand, de Laval et de l'Etat français !
Et il est interdit de remettre en cause les immenses responsabilités de la III° République. Alors que toute la question est là !
Depuis 45, nous nous trompons de "présumé coupable". Et de coupable tout court. Ô que la formule de Laurent Fabius "responsables mais pas coupables" sonne juste ! 
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 13:29 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

La question est de savoir si les franco britanniques avaient évalué les risques d'une riposte sovietique
Les FB , sous le pretexte d'aider la Finlande allaient intervenir contre les soviets, qui n'etaient pas leur ennemi , militairement parlant , et ne leur avait manifesté aucune hostilité
--------------------------------------------------

Les soviets avaient proposé , en vain , leur appui aux occidentaux contre l' Allemagne , au moment de Munich , et des pourparlers diplomatiques , mollement soutenus par ces mêmes occidentaux , pour une alliance contre Hitler , durant l'été 39 , echouèrent .......on connait la suite
L' ideologie communiste étant de convertir la planète au communisme , ils laissait ce soin à leurs courroies de transmission , les PC communistes locaux , sous la houlette du Komintern
Contrairement à Hitler qui n'avait pas fait mystère de ses plans agressifs de conquète et son hostilité marquée aux occidentaux , surtout la France ......rien de tel chez Staline ( même en connaissant la perversité et le diabolisme du personnage ) ...........la suite on la connait aussi


PS : Finlande , Roumanie , Pologne , Etats baltes ....c'est posterieur au Pacte d'aout 39 , avec les deux dictateurs , copains comme cochons , mais l'annexion de l'Autriche et le dépeçage de la Tchecoslovaqie c'etait avant , non ?
Je rappelle également que l'intervention soviétique en Espagne s'etait limité à l'envoi de materiel militaire , de " cooperants " sans qu'on puisse parler d'intervention ......au même titre que l' Allemagne et l' Italie pour le camp adverse


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 14:24 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

lebel a écrit:
L' ideologie communiste étant de convertir la planète au communisme , ils laissait ce soin à leurs courroies de transmission , les PC communistes locaux , sous la houlette du Komintern

Ce qui est totalement inexact: tous les pays d'Europe qui tombèrent sous la férule soviétique furent d'abord militairement conquis et/ou occupés. Veux tu que nous parlions du Printemps de Prague?


lebel a écrit:
Contrairement à Hitler qui n'avait pas fait mystère de ses plans agressifs de conquète et son hostilité marquée aux occidentaux , surtout la France ......rien de tel chez Staline ( même en connaissant la perversité et le diabolisme du personnage ) ...........la suite on la connait aussi

Incorrect, Roosevelt, en reprenant le plan Hoover lance en 1933 l'idée d'une grande conférence sur le désarmement. Hitler l'accepte, les Français eux ne cessent de la saboter. Ils n'arrivent même pas à définir ce qu'est une arme offensive.
En 33, Hilter est fraichement élu, aucun Allemand n'a envie d'aller se battre, la première guerre mondiale a laissé en Allemagne les mêmes séquelles qu'en France.

lebel a écrit:
avec les deux dictateurs , copains comme cochons ,

Histoire made in Lebel...

lebel a écrit:
mais l'annexion de l'Autriche et le dépeçage de la Tchecoslovaqie c'etait avant , non ?

Dis moi Lebel les combats acharnés en Tchécoslovaquie et en Autriche on fait combien de morts?
Quant à l'Espagne, il s'agissait d'apporter un soutien militaire, pas de s'approprier le pays.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 15:16 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

lebel a écrit:
La question est de savoir si les franco britanniques avaient évalué les risques d'une riposte sovietique Les FB , sous le pretexte d'aider la Finlande allaient intervenir contre les soviets, qui n'etaient pas leur ennemi , militairement parlant , et ne leur avait manifesté aucune hostilité
--------------------------------------------------

Les soviets avaient proposé , en vain , leur appui aux occidentaux contre l' Allemagne , au moment de Munich , et des pourparlers diplomatiques , mollement soutenus par ces mêmes occidentaux , pour une alliance contre Hitler , durant l'été 39 , echouèrent .......on connait la suite

Les occidentaux avaient une crainte; voir les soviets "remplacer" les nazis en Allemagne. Ensuite aprés la guerre d'Espagne et le... Front Populaire de 1936, un anticommunisme profond régnait dans les états majors qu'aggravait le "pacifisme" vis à vis de l'Allemagne, du PCF et de ses syndicats. Pacifisme qui vaudrait d'ailleurs au PCF l'emprisonnement et le bannissement de ses élus et cadres par le gouvernement Daladier...

L' ideologie communiste étant de convertir la planète au communisme , ils laissait ce soin à leurs courroies de transmission , les PC communistes locaux , sous la houlette du Komintern.

Exact ! Voir "Le grand retournement" de Thierry Wolton... 

Contrairement à Hitler qui n'avait pas fait mystère de ses plans agressifs de conquète et son hostilité marquée aux occidentaux , surtout la France ......rien de tel chez Staline ( même en connaissant la perversité et le diabolisme du personnage ) ...........la suite on la connait aussi.

Je ne crois pas qu'Hitler avait des plans d'hostilité marqués et de conquête agressive contre la France. Il était bien renseigné sur les capacités militaires de notre pays et en voulait beaucoup plus aux Anglais (avant 39 en tous cas). 


PS : Finlande , Roumanie , Pologne , Etats baltes ....c'est posterieur au Pacte d'aout 39 , avec les deux dictateurs , copains comme cochons , mais l'annexion de l'Autriche et le dépeçage de la Tchecoslovaqie c'etait avant , non ?
Je rappelle également que l'intervention soviétique en Espagne s'etait limité à l'envoi de materiel militaire , de " cooperants " sans qu'on puisse parler d'intervention ......au même titre que l' Allemagne et l' Italie pour le camp adverse

Là je ne suis pas d'accord ! Dès le début de la prise de pouvoir par le Frente Popular, les agents du Komintern étaient solidement implantés dans tous les ministères clefs, et dans l'armée républicaine. Le matériel militaire soviétque parvenait par les navires de la compagnie "France Navigation" création du PCF, et par d'autres voies maritimes. C'est encore le Komintern qui dirigea l'opération anti anarchiste qui fit des milliers de morts. Une "coopération" bien marquée quand même !





Pour Charles: le projet de Staline et du Komintern était de placer un pouvoir communiste entièrement dévoué à ses oeuvres en Espagne. ce qu'il aurait souhaité faire en France en 36, pour prendre l'Allemagne en tenaille...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 19:57 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

Admin a écrit:
lebel a écrit:


Je ne crois pas qu'Hitler avait des plans d'hostilité marqués et de conquête agressive contre la France. Il était bien renseigné sur les capacités militaires de notre pays et en voulait beaucoup plus aux Anglais (avant 39 en tous cas). 





Ce n'est pas ce qu'il écrit dans " Mein Kampf ". Il y est dit au contraire que les alliés naturels de l'Allemagne sont la Grande-Bretagne et L'Italie et qu'il faut donc rechercher l'alliance avec ces deux pays. Même après 39 Hitler a voulu ménager les Britanniques. Il leur a fait une proposition de paix après la défaite de la France, offre qu'il a renouvelé avec l'équipée de Rudolf Hess en 1941.

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 23:53 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

Charles a écrit:
lebel a écrit:
L' ideologie communiste étant de convertir la planète au communisme , ils laissait ce soin à leurs courroies de transmission , les PC communistes locaux , sous la houlette du Komintern

Ce qui est totalement inexact: tous les pays d'Europe qui tombèrent sous la férule soviétique furent d'abord militairement conquis et/ou occupés. Veux tu que nous parlions du Printemps de Prague?
Je parlais bien sur de la periode precedant Barbarossa .....et le Komintern sera dissous en mai 43
Les pays de l' Europe de l' Est , democraties populaires , sont passés sous la férule sovietique grace à l'action des communistes locaux , staliniens pour la plupart , avec le soutien de l'armée rouge en cas de besoin ! ......Berlin en 53 , Hongrie en 56 , Tchecoslovaquie en 68
A Yalta , aucun partage , sinon l'évocation de zones d'influence et la tenue d'elections libres !



lebel a écrit:
Contrairement à Hitler qui n'avait pas fait mystère de ses plans agressifs de conquète et son hostilité marquée aux occidentaux , surtout la France ......rien de tel chez Staline ( même en connaissant la perversité et le diabolisme du personnage ) ...........la suite on la connait aussi

Incorrect, Roosevelt, en reprenant le plan Hoover lance en 1933 l'idée d'une grande conférence sur le désarmement. Hitler l'accepte, les Français eux ne cessent de la saboter. Ils n'arrivent même pas à définir ce qu'est une arme offensive.
En 33, Hilter est fraichement élu, aucun Allemand n'a envie d'aller se battre, la première guerre mondiale a laissé en Allemagne les mêmes séquelles qu'en France.

lebel a écrit:
avec les deux dictateurs , copains comme cochons ,

Histoire made in Lebel...
Ce pacte germano sovietique c'est l'histoire de deux gangsters concurrents... qui se rabibochent , s'associent .........chacun des deux voyous persuadé qu'il possedera l'autre , le moment venu !

lebel a écrit:
mais l'annexion de l'Autriche et le dépeçage de la Tchecoslovaqie c'etait avant , non ?

Dis moi Lebel les combats acharnés en Tchécoslovaquie et en Autriche on fait combien de morts?
Quant à l'Espagne, il s'agissait d'apporter un soutien militaire, pas de s'approprier le pays.

Pas de combats , pas de morts et pas d'opposition , c'est vrai
Autriche Aprés le putsch raté de juillet 34 , les nazis autrichiens , par la menace et l'intimidation , reussiront leur coup en mars 38 et l' Autriche rentrera dans le giron de la Grande Allemagne , aprés un " referendum " triomphal
Tchecoslovaquie Munich avait déja scellé le sort du pays !
Espagne pas de souci pour les germano italiens , ils avaient contribué à mettre en selle leur devoué Franco , materiel et volontaires aidant
à noter que dans les trois cas , les franco anglais s'abstiendront d'intervenir .........ils en paieront le prix



Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 00:14 (2009)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air Répondre en citant

Je ne crois pas qu'Hitler avait des plans d'hostilité marqués et de conquête agressive contre la France. Il était bien renseigné sur les capacités militaires de notre pays et en voulait beaucoup plus aux Anglais (avant 39 en tous cas).

Avant d'écrire ça , Admin , il faudrait que tu commences à lire Mein Kampf ( réferences , à ta disposition ) et Thor t'a déja répondu
-Pour la Guerre d' Espagne , consulte les bouquins objectifs et les documents sur l'origine du conflit

Tes amnésies recurrentes , ça me fait penser à ton ami , tu sais , GZ , qui disait " La vieillesse est un naufrage "


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:05 (2016)    Sujet du message: Bakou, cible de l'Armée de l'air

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com