France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

la france est en guerre
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Oct - 11:58 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Je suis tout à fait d'accord avec ton analyse de l'islam. J'ajoute qu'il n'y a pas, qu'il ne peut pas y avoir, d'islam "modéré", même si beaucoup de musulmans sont eux "modérés".

Le judaïsme est fait de la même pâte. Pour faire court, il y a un peuple "élu" appelé à dominer le monde à la suite de la venue du messie, pour que cette venue intervienne, il faut que la "paix universelle" règne, c'est à dire que toutes les nations soient détruites (toutes sauf une bien entendu).

D'où les prises de positions mondialistes. C'est très très résumé et simplifié, Hervé RYSSEN explique tout cela très bien dans ses ouvrages.

Voila pourquoi, on voit tous ces "artistes" et autres "philosophes", rappeler avec des trémolos dans la voix le droit pour Israël à disposer de "frontières sures et garanties", tout en s'insurgeant et en invoquant "lezeurléplusombredenotrehistoire" lorsque le malheureux français de souche ose réclamer lui aussi des frontières qui ne soient pas des passoires.
Admin a écrit:

Carolus Magnus a écrit:
Le judaïsme et l'islam sont des prisons mentales. Le christianisme aussi au départ mais il s'est européanisé cad humanisé, il est donc un peu moins insupportable, un peu moins ...


On peut également dire que toutes les religions sont des "prisons mentales", y compris la religion catholique pour les "traditionnalistes" ! Non, cette amalgame entre l'Islam et la religion israëlite n'est pas recevable. Je l'ai dit et je le répète l'Islam est beaucoup plus qu'une religion, c'est une idéologie totalitaire et impérialiste dont le "Mein Kampf" est le Coran suivi des Haddith. Il poursuit des buts de guerre pour instaurer l'Islam à tous les peuples de la planète. Il n'y a pas à transiger là-dessus !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 10 Oct - 11:58 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Sam 10 Oct - 15:14 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Il ne faudrait quand même pas oublier que l'Islam est une déclinaison du judaïsme! Les comparer est donc tout à fait compréhensible.
s'il n'y avait pas une dimension raciale importante dans le judaïsme, rien ne dit qu'il ne serait pas autant prosélytique que l'Islam.


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Oct - 18:19 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Oui, j'entends aussi souvent dire que l'Islam est un judaïsme pour gardien de chèvre ...

il est évident que le judaïsme est incomparablement plus élitiste que l'islam, d'où son absence totale de prosélytisme alors que le but de l'islam est que le monde entier devienne muz (tout comme le christianisme du reste).

NB : Qu'il soit bien clair que je n'ai rien contre les gardiens de chèvres, bien au contraire, sans eux pas de yaourt au lait de chèvre , or je suis allergique aux yaourts au lait de vache.
Charles a écrit:



Il ne faudrait quand même pas oublier que l'Islam est une déclinaison du judaïsme! Les comparer est donc tout à fait compréhensible.
s'il n'y avait pas une dimension raciale importante dans le judaïsme, rien ne dit qu'il ne serait pas autant prosélytique que l'Islam.




Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Sam 10 Oct - 18:25 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Charles a écrit:
Il ne faudrait quand même pas oublier que l'Islam est une déclinaison du judaïsme! Les comparer est donc tout à fait compréhensible.
s'il n'y avait pas une dimension raciale importante dans le judaïsme, rien ne dit qu'il ne serait pas autant prosélytique que l'Islam.
Justement, le judaïsme fut prosélyte. Sans cela il aurait disparu aux alentours du IIIe siècle de notre ère.
80% des personnes de confession israélite n'ont aucune origine sémite, ils descendent des Berbères ou des Khazars, dans les deux cas des peuplades converties au judaïsme, mais aucunement originaires de la Judée.

Ce qui crée d'ailleurs une grosse polémique au sein de la communauté.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 10 Oct - 19:08 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Oh là, oh là !
Je l'ai dit ailleurs, vous devriez lire "La Longue marche d'Israël" de Jacques Soustelle (qui n'était pas Juif)

Je cite:
" Il y a six mille ans environ, prit naissance, dans la partie méridonale de la Mésopotamie, la première des civilisations connues, celle de Sumer.
C'est de la même région du monde qu partit vers le sud, deux mille ans plus tard, le petit groupe humain que dirigeait Abraham. Il fallut à ces "Hébreux" encxore mille ans de migrations, d'esclavage et de combats pour échapper à la domination de l'Egypte sous la conduite de Moïse, conquériri la terre de Canaan avec Josué, et créer enfin un Etat monarchique dont le premier souverain fut sacré par le sage Samuel.
Leur apogée, sous les règnes de David et Salomon, dura peu. mais pendant cette courte période (...) la société qui s'était constituée en Etat autour de Jérusalem, bien que peu nombreuse et peu étendue face aux énormes empires de Mésopotamie et de l'Egypte, s'épanouit en une civilisation originale, nettement distincte de toutes celles qui l'entouraient.
Qui dit civilisation dit structires: sociales, politiques, mais surtout mentales, une certaine attitude devant la vie, une certaine vision du monde. Quand Salomon inaugure, au milieu du X° siècle avant notre ère, le premier Temple de Jérusalem, l'essentiel de la civilisation hébraïque a déjà été édifié: les monuments passeront, mais les idées fondamentales demeureront."

Voilà, je sais, on est loin des guerres de la France au XX° siècle, mais certaines mises au point s'imposent.

Quand à dire que l'Islam est une déclinaison du judaïsme... Là encore il faut rappeler que c'est "l'Ange Gabriel" qui dicta les versets du Coran à Mahomet, qui a piqué son "inspiration" dans l'Evangile aussi bien que dans le Premier Testament. Qu'il en a pris ce qui justifierait le Djihad...
La différence essentielle c'est qu'en 2009, l'Islam en est resté à l'application stricte d'un texte datant du VII° Siècle. Que vous le vouliez ou nom, nous sommes, avec les Israëliens, les mécréants à convertir "bes'if", par le sabre. Alors je crois qu'une réflexion salvatrice s'impose, non ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Sam 10 Oct - 21:09 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Ben moi je pense qu'il serait bon de lire " Comment le peuple juif fut inventé " de Shlomo Sand ( qui est Israélien lui).

Les communautés juives d'Afrique du nord sont les descendantes des tribus berbères converties dès le II e siècle avant JC par les commerçants juifs de l'Empire punique puis de la province romaine de Carthage. l'Historien arabe Ibn Khaldoun écrivait déjà au XIVe siècle qu"une partie des berbères professait le judaïsme, religion qu'ils avaient reçues de leurs puissants voisins " ( ceux de Carthage)
La reine Kahena, de son vrai nom Dihya Bent Nifak Cohen, sera d'ailleurs le symbole de la résistance des tribus berbères face aux conquérants musulmans.

Quant aux juifs d'Europe de l'est, les Ashkénazes, ils descendent des Kahazars, dont l'empire s'étendait du Dniestr à la Caspienne au sud et jusqu'à Smolensk au nord moment de leur apogée.
Au VIIIe siècle, le kagan, le khan des Khazars se convertit au judaïsme et selon la coutume de l'époque tout le peuple se convertit à sa suite.
Je ne parle même  pas des juifs d'Ethiopie, les falashas et les juifs yéménites  qui sont eux aussi très souvent des descendants de païens  convertis.

Ce qui fait que les descendants des hébreux sont un peu noyés dans la masse.
Donc après, la légitimité historique dont se parent les sionistes pour s'établir en Palestine, elle en prend un coup. C'est pourquoi ils ne tiennent pas à ce que trop de monde sache ce genre d'histoires.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 10 Oct - 22:44 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Shlomo Sand est un historien controversé , en Israel et ailleurs ......la réponse d'un autre historien :

Le négationnisme de Shlomo Sand, démonté par Eric Marty
Texte aimablement transmis par P.I. Lurçat, qui l'introduit en ces termes : "Je reproduis ici l'excellent article d'Eric Marty, publié dans 'Le Monde' hier soir, sous un titre anodin (qui provient sans doute de la rédaction du 'Monde', et qui ne fait pas justice au contenu de l'article). Les médias ont joué un role néfaste dans la diffusion du livre négationniste de ce Faurisson israélien qu'est Shlomo Sand. Je constate qu'Eric Marty fait, tout comme moi, le rapprochement entre la négation du Peuple juif par S. Sand et la négation de la Shoah [*].
Libre opinion de l'auteur, publiée dans Le Monde du 28 mars 2009. Texte repris du Blog Vu de Jérusalem.

Voir P.I. Lurçat, Le négationnisme 'soft' d'un nouvel historien israélien.


Eric Marty

Les mauvaises raisons d'un succès de librairie, par Eric Marty


Tout le monde se souvient de quelques énoncés qui, jadis, firent scandale : selon une rumeur venue d'Europe, les chambres à gaz n'avaient jamais existé, selon une autre, émanant du monde arabe, le Temple juif de Jérusalem était une invention des colons sionistes, malgré son attestation par le Coran décrivant Jésus y priant "debout".

Mais avec le siècle qui vient, et qui s'annonce comme redoutable, on aura compris que ces négations-là ne relevaient que du détail. Le livre de Shlomo Sand, Comment le peuple juif fut inventé : de la Bible au sionisme (Fayard, 2008), règle la question de manière définitive. Le peuple juif n'existe pas : divine surprise !
Inutile de faire l'apprenti chimiste pour déclarer l'innocuité du Zyklon B, inutile de jouer à l'archéologue pour faire du Mur des lamentations une excroissance de la Mosquée Al-Aqsa, car si le peuple juif n'est qu'une invention du XIXe siècle sous le paradigme occidental de l'Etat-nation, alors la question est réglée. Certains pourront en conclure d'ailleurs qu'il est bien naturel qu'un peuple qui n'existe pas invente à l'infini des légendes pour attester sa pseudo-existence.

Ce n'est pas ici le lieu de dénoncer les confusions, et surtout le caractère naïvement massif de la thèse du livre de Shlomo Sand. Des spécialistes l'ont fait. Il s'agit de l'oeuvre d'un historien autodidacte dont les informations sont de seconde main, qui mêle les approximations à des choses connues, mais qui sont présentées sous l'angle biaisé de découvertes sulfureuses.

Sand présente le fait qu'il n'y a pas de race juive comme une découverte qui fait du peuple juif une invention historique. Mais ce faisant, il confond deux catégories étrangères l'une à l'autre, celle de "race" et celle de "peuple". La tradition d'Israël n'est pas une tradition raciale comme la Bible l'atteste (l'épouse non juive de Moïse, Séphora, Ruth, l'étrangère, ancêtre du roi David), tradition perpétuée par l'actuel Israël, comme tout visiteur peut le constater en admirant dans le peuple juif son extraordinaire pluralité : juifs noirs, jaunes, blancs, orientaux, blonds, bruns... La substitution race/peuple est révélée par le titre : Comment le peuple juif fut inventé... Or tout le livre consiste à vouloir prouver que les juifs actuels ne sont pas "génétiquement" les descendants des Hébreux.

On dira que le peuple juif n'a jamais cessé d'être "inventé" : par Abraham, par Jacob, par Moïse... Mais aussi par chaque juif. Car l'invention même du peuple juif, loin d'être une preuve de son inexistence, est une preuve radicale - irréfutable - de la singularité radicale de son existence propre. Existence fondée sur le principe abrahamique de son invention ou de sa vocation, puisque cette existence est réponse à un appel.

CONCLUSION PERVERSE

Peuple unique en ce qu'il est fondamentalement logocentrique - lié au langage, lié au nom - et textocentrique, lié à un texte : la Torah. Que la filiation soit constitutive du peuple juif ne peut apparaître comme un élément ontologique. Le principe de filiation n'est que la régulation civile de l'existence historique de ce peuple, des conditions de possibilité d'une perpétuation qui autorise son inscription dans le temps chronologique, dans le temps de l'histoire humaine. Voilà pourquoi il y a un peuple juif, voilà pourquoi il n'y a pas de "race juive", même s'il est patent que les Cohen et les Lévy du monde entier ont quelques liens incarnés. C'est ce qu'on peut appeler très simplement la facticité juive : le fait d'être juif.

Le livre de Sand manifeste là l'indigence de son "épistémologie". Sand est un "moderne". Il voudrait devenir le Michel Foucault du XXIe siècle. Il espère, en proclamant que le peuple juif est une "invention du XIXe siècle", reproduire, en le mimant, le Foucault de jadis affirmant que l'homme était "une invention récente". Mais, pour Foucault, il était fondamental, à l'intérieur du discours philosophique moderne même, de réfléchir méthodiquement à cette "invention" dans les savoirs - l'homme - et de la déconstruire.

Or c'est sur ce point que le livre de Sand se révèle vide. Car s'il dénie aux juifs une aspiration, qu'ils n'ont jamais eue comme peuple, à se constituer en race, il ne déconstruit pas la notion de race. Au contraire, il lui confère, à dessein ou non, un statut de vérité qui se donne comme vérité ultime. En effet, la conclusion, proprement perverse, de son livre est d'attribuer au peuple palestinien ce qui a été dénié aux juifs, à savoir qu'ils sont - eux, les Palestiniens - les vrais descendants génétiques des Hébreux originaires !

Cet épilogue est le révélateur de la finalité du livre. On y trouve le principe mythologique de l'inversion dont le peuple juif est la victime coutumière : les juifs deviennent des non-juifs et les Palestiniens les juifs génétiques. On peut, dès lors, en déduire qui est l'occupant légitime du pays. En ne déconstruisant pas radicalement la notion d'héritage génétique, en en faisant, au contraire, bénéficier le peuple palestinien, Sand révèle tout l'impensé qui obscurément pourrit ce qu'il tient pour être une entreprise libératrice. Il montre que la méthode substitutive qu'il emploie est tout simplement mystificatrice, et ce d'autant plus qu'elle voudrait être au service de l'entente entre les ennemis.

Nier l'identité juive est une vieille marotte, aujourd'hui parasite obstiné de la pensée contemporaine. D'où vient ce vertige du négatif ? On l'aura compris en lisant le livre de Shlomo Sand : d'un désir obscur de faire des juifs de purs fantômes, de simples spectres, des morts-vivants, figures absolues et archétypales de l'errance, figures des imposteurs usurpant éternellement une identité manquante. Eternelle obsession qui, loin de s'éteindre, ne cesse de renaître avec, désormais, un nouvel alibi mythologique : les Palestiniens.


© Eric Marty *

* Eric Marty est écrivain et critique, professeur de littérature à l'université Paris-Diderot



Je crois utile d'ajouter ici ce qui suit :

NDLR - Il faut savoir que sur le site du Monde où cet article est paru les réactions d'une violence inouie contre lui se multiplient. Il est important que les voies des gens sensés s'y fassent aussi entendre.

Je citerai les paroles de Y.C ZARKA : dans le numéro de Cités 38 qui paraîtra fin mai, je publie une longue étude critique du livre de Shlomo Sand par un auteur universitaire israélien S. Barthal qui déconstruit complètement le propos de S. Sand sous le tire de "L'invention d'une invention"

Ce qui est extraordinaire dans cet affaire c'est que le livre de Sand est un livre, j'ose le dire, raciste. Pour lui en effet s'il n'y a pas continuité biologique ou génétique qui sous-tende l'histoire du peuple juif, cette histoire devient purement fictive. C'est incroyable. Une pareille bêtise est stupéfiante. Ce qui l'est moins c'est qu'elle suscite l'adhésion de ceux qui veulent en finir avec le peuple juif.
Je vous conseille de lire le très beau chapitre oublié (1912) du livre l'Esprit de l'Utopie du philosophe Ernst Bloch qui vient d'être publié aux éditions de l'Eclat. Ce chapitre s'intitule "Symbole : les Juifs", on peut y lire cette phrase "Car les Juifs ne sont toujours pas fatigués. ils ne s'arrêteront pas, ils sont comme des cellules du coeur qui ne relâcheront pas" (p. 141). Ce jugement de Bloch suffira pour réponse à ceux que mon ami Raphaël Draï appelle les juifs en phase terminale, dont évidemment Shlomo Sand fait partie.


Sand est un historien médiéviste médiocre qui ne réussissant pas dans son pays, cherche les honneurs dans le déni d’Israël à l’étranger.


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Sam 10 Oct - 23:38 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Thortevald a écrit:
80% des personnes de confession israélite n'ont aucune origine sémite,

D'après ce que j'ai pu en lire, il reste 0% de Juifs originels. S'imaginer qu'il existerait aujourd'hui des lignées ayant plusieurs milliers d'années relèvent du pure fantasme. C'est en tout cas l'avis du chercheur de l'institut de physique nucléaire d'Orsay qui a étudié le sang trouvé sur le Saint Suaire de Turin. L'entretien est consultable dans le livre "Cloner le Christ" de Didier Van Cauwelaert, un ouvrage que tous les non chrétiens devraient lire.

Quant à l'histoire des Juifs opprimés par les Égyptiens se carapatant dans le désert, là encore d'après un courant d'archéologues grandissant comprenant des sommités tel Ze'ev Herzog, Yigael Yadin, Israel Finklestein,... il ne s'agit que de légendes.
Il existe un livre en français sur le sujet intitulé " La Bible dévoilée" de Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman.

Je ne connais pas Shlomo Sand mais je note que lui aussi est accusé de "négationnisme", je remarque, une fois de plus que ce mot est maintenant utilisé un peu pour tout pour faire taire et/ou décrédibiliser quelqu'un avec lequel on est pas d'accord.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 11 Oct - 09:58 (2009)    Sujet du message: la france est en guerre Répondre en citant

Alors il faudrait savoir:

1 - "Les Juifs n'existent pas"... C'est une fiction ! Alors on se demande pourquoi autant d'acharnement contre eux de la part des nationaux-socialistes...
2 - "Les Juifs existent"... C'est la réalité. Mais pourquoi en 2009, cet acharnement contre un peuple (et non une "race"), qui résiste aux Islamistes palestiniens ?

Bon. On arrête là car on sort totalement du thème de ce forum. Pour les grincheux qui ne manqueront pas de me le reprocher, nous dirons que j'ai laissé du "mou" aux débats, histoire de démontrer l'absurdité de certaines thèses...
Et... Je vérouille !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:45 (2016)    Sujet du message: la france est en guerre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com