France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 12 Oct - 13:36 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Un article intereessant de la Revue Historique des Armées de septembre 2009

http://rha.revues.org/index6809.html

Voila qui remettra les pendules à l'heure Very Happy


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Oct - 13:36 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 12 Oct - 17:34 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

L'auteur est ingénieur général de l'armement, on ne peut donc s'attendre qu'à du politiquement correct de chez politiquement correct.

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 12 Oct - 19:21 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Carolus Magnus a écrit:
L'auteur est ingénieur général de l'armement, on ne peut donc s'attendre qu'à du politiquement correct de chez politiquement correct.


Un ingenieur général de l'armement n'est ni un amateur , ni un quelconque journaleux , non ?
De plus , ce dossier est serieusement sourcé


Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Lun 12 Oct - 19:41 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Ca n'en fait pas non plus un historien qualifié.

Cependant, bien que d'opinions politiquement correctes qui font plus que transparaître cet article est bien fait.
L'avantage de la Revue historique des armées, même si les auteurs doivent être en bons termes avec le chef des armées , c'est un endroit où l'on peut parler de sujets un peu plus pointus que le tout venant .

C'est intéressant de voir comment les Allemands voyaient les Français libres avec moins d'animosité que le gouvernement de Vichy.


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 681
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 15:11 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Il est curieux de constater que Lebel voit les compte-rendus de l'armée allemande d'un œil fort différent lorsqu'ils disent du "bien" de la France Libre !
Soyons réalistes, pour les Allemands, les victoires des FFL en Afrique du Nord représentaient un motif d'inquiétude et à partir du 22 juin 1941, alors qu'ils voulaient mettre toutes les forces vives de la Wehrmacht sur le front russe, l'existence d'un abcès de fixation sur leurs arrières en France et en Afrique du Nord constituait une entrave à leurs plans. Il est certain qu'ils ne faisaient aucune confiance en Vichy, soupçonnant Pétain de faire "double jeu" !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 14 Oct - 18:28 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

C'est bien pour cette raison qu'ils vont l'enlever de force le 20 août 1944 et l'emmener en Allemagne. Ils pensaient que De Gaulle et Pétain se retrouveraient pour la dernière phase de la guerre et avaient cru que la "guerre des ondes" entre Londres et Vichy n'était qu'une comédie.
Ils connaissaient mal De Gaulle !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 14 Oct - 18:54 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Résistant a écrit:
Il est curieux de constater que Lebel voit les compte-rendus de l'armée allemande d'un œil fort différent lorsqu'ils disent du "bien" de la France Libre !
Soyons réalistes, pour les Allemands, les victoires des FFL en Afrique du Nord représentaient un motif d'inquiétude et à partir du 22 juin 1941, alors qu'ils voulaient mettre toutes les forces vives de la Wehrmacht sur le front russe, l'existence d'un abcès de fixation sur leurs arrières en France et en Afrique du Nord constituait une entrave à leurs plans. Il est certain qu'ils ne faisaient aucune confiance en Vichy, soupçonnant Pétain de faire "double jeu" !


Tu parles d'un double jeu , à Vichy il contresignera tous les ordres dictés par l'occupant
et les ultras de la Collaboration
C'est vrai que peu avant la liberation de Paris , il desavouera sa Milice ......avec la cinglante réponse de Darnand !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 15 Oct - 11:52 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Ben voyons !
Il y a ce que tu dis, toi, et bien sur ce qu'a dit la propagande gaulliste d'après guerre, et la réalité des faits.

Aux premières heures du 8 novembre 42, S. Pinckney Tuck, chargé d'affaires de la Maison Blanche à Vichy, fait tenir au maréchal Pétain un message personnel du président Roosevelt lui faisant part du déclenchement de l'opération Torch. Le chef de l'Etat ne peut que confirmer au messager que la convention d'armistice, qu'il entend respecter, oblige la France à défendre son territoire quelqu'il soit. l'entrevue terminée, l'Américain en câble immédiatement les résultats à Washington. Il précise: "comme je me levais pour prendre congé, le Maréchal me prit les deux mains dans les siennes, me regarda droit dans les yeux et sourit. Il m'accompagna jusque dans l'antichambre et retourna d'un pas guilleret vers son bureau en fredonnant un petit air."

Source: Foreign relations of the United States. Diplomatic papers.1942

Et ensuite il y a cet échange de messages, les uns par voie "normale" destinés à être entendus par les Allemands, et les autres, par le chiffre et le code de l'Amirauté qui est inconnu des Allemands à l'attention de l'amiral Darlan à qui le Maréchal donne tous pouvoirs.
Alors, je sais, tu vas me dire que le "baroud d'honneur" a fait des centaines de morts. Certes, mais l'Amiral, dès le 8 a engagé des négociations d'armistice avec le commandement américain à Alger, ce qui va limiter considérablement l'affrontement armé, grâce aussi à la lucidité du général Juin et aux mesures prises par le général Mast dont le plan d'ensemble, préparé par... Robert Murphy, consul général des Etats-Unis à Alger, visait à faciliter le débarquement allié et à placer le général Giraud à la tête de l'Afrique du Nord.
Ces négociations ont rapidement abouti le 8 novembre à un cessez le feu en Algérie et le 9 à un cessez le feu général pour toute l'Afrique du Nord. Et comme à l'époque on dispose encore de moyens radios plus que sommaires, les ordres ne sont pas transmis et réceptionnés instantanément, d'où un certain "flottement" dans leur exécution.
J'ajoute que le Maréchal avait déjà été prévenu de l'opération américaine huit jours auparavant par le général Bergeret, (Procés du Maréchal. Déposition du général Bergeret, 15ème audience, JO du 8.8.45) lui-même informé pr le commandant Faye de l'armée de l'air, membre du réseau Alliance...

Et puis il y a cet épisode courtelinesque conté par le général Billotte (Le temps des armes, page 239). A six heures du matin, le colonel Billotte, ce 8 novembre 1942 quitte Carlton Gardens pour se rendre chez le général De Gaulle et pour l'informer de l'opération Torch:
"je le fais réveiller. Il me rejoint au bout de quelques instants à peine. Il entre dans la pièce où je me tiens, tout en passant encore sa robe de chambre sur un pyjama blanc. Je lui annonce la nouvelle à laquelle il s'attendait. Et tout de suite: "Eh bien, j'espère que ces gens de Vichy vont les jeter à la mer. On ne pénètre pas en France par effraction !"
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 17 Oct - 21:03 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Mais ils avaient bien jugé Pétain ... C'est un Degrelle qui a manqué à la France de cette époque.
Admin a écrit:

C'est bien pour cette raison qu'ils vont l'enlever de force le 20 août 1944 et l'emmener en Allemagne. Ils pensaient que De Gaulle et Pétain se retrouveraient pour la dernière phase de la guerre et avaient cru que la "guerre des ondes" entre Londres et Vichy n'était qu'une comédie.
Ils connaissaient mal De Gaulle !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 18 Oct - 10:11 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Mais bien sur ! Un Doriot ou un Déat à ses côtés !
Et nous aurions eu à déplorer la déportation de 300.000 Juifs... Alors là, vous auriez entendu Lebel !
(ou peut-être pas...)
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 18 Oct - 11:33 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Laissons CM à ses délires et ses rêveries ......il en devient amusant Very Happy

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 506
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 19 Oct - 10:42 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Laughing
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Birhakeim


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 184
Localisation: Salon de Provence

MessagePosté le: Lun 19 Oct - 10:55 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

Degrelle à la tête du gouvernement français ? Mais c'était la nazification de la France et surement une déclaration de guerre à l'Angleterre avec notre flotte au service des Allemands. On peut imaginer ce qui se serait passé !
_________________
"A la fin, l'Histoire fait taire les faux témoins."
Jacques Chardonne.


Revenir en haut
Thortevald


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 123
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Lun 19 Oct - 12:04 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

La guerre aurait continué plus longtemps et ce serait finie par une occupation US après une vitrification nucléaire.

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 00:22 (2009)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht Répondre en citant

@ Admin

Mais bien sur , au gré des circonstances , les partisans de Pétain lui feront dire ou sous entendre tout ce qui est en faveur de ce fameux double jeu
C'est tour à tour , le Maréchal solide malgré son age , autoritaire , résolu , et au regard clair ou alors le vieillard à la lucidité chancelante , instrumenté par son entourage .....faudrait savoir !
Ainsi , au moment du 8 novembre , Pétain prendra amicalement congé de P. Tuck , l'envoyé de Roosevelt , en sifflotant , guilleret , un air de chasse
Une autre fois , dans un discours , il parle d'etoiles dans le ciel , et on pretendra qu'il aurait évoqué les étoiles du drapeau américain !
Il y a plus serieux que des anecdotes plus ou moins verifiables , ce sont ses discours et ses declarations ou ne transparait pas le moindre double langage
Il exhorte les français à la résignation et l'obeissance et n'a pas de mots assez durs pour fustiger ce " vent mauvais " soufflé par les resistants , les gaullistes , les communistes ....en un mot tous les opposants à sa " Révolution Nationale " , il s'engagera dans la voie d'une collaboration " dans l'honneur " , il formulera des voeux pour la victoire de l' Allemagne , pour la place de la France dans le nouvel ordre europeen ...on objectera , bien sur , que tous ses discours etaient filtrés par la censure de l'occupant ...mais les paroles d'encouragement qu'il adresse aux volontaires de la LVF , à la Milice , à Darnand , a la lutte qu' ils mènent , n'abuseront elles pas des milliers de français , sensibles à son prestige et peu à même de saisir les subtilités de son double langage ?
Oubliera t-on , qu'au cours des quatre années de son règne , il a avalisé toutes les mesures dictées par l'occupant et les rares protestations ou revendications qu'il formulera resteront toujours sans effet

Il est faux de pretendre à une connivence et un accord entre lui et Darlan lors des pourparlers consecutifs à l'operation Torch
Darlan , fait aux pattes avec Juin , comme des bleus , dans la nuit du 7 au 8 , par une escouade de gamins à peine armés , reprendra , dans la matinée du 8 , le controle de la situation et demandera , par l'entremise de Vichy , le concours de l'Axe contre les Anglo américains , il assure Petain de sa fidelité et celui ci lui renouvelle sa confiance ..........quitte à le desavouer une fois l'armistice signé
A aucun moment , par la suite , que ce soit par voie indirecte ou par le canal du code de l'amirauté , censé etre inconnu des Allemands , il n'approuvera Darlan , ni le contactera ( Au même moment , il enjoint à Esteva et Derrien , en Tunisie de ne pas s'opposer aux debarquements germano- italiens .......là , pas question de code secret pour une eventuelle resistance ! )
Darlan et Juin , sur la pression et les menaces de Clark et Murphy , se resigneront , conscients de ne pas " faire le poids " , à un armistice , uniquement limité à Alger
Ils lanterneront les Alliés pendant 3 jours avant d'ordonner, toujours sous la menace , un cessez le feu pour Oran et le Maroc
De la , à dire " que les négociations ont rapidement abouti , les 8 et 9 novembre , faut être sérieux ! Et ne me ressors pas , STP Admin , la facile excuse de " donner le change " :

Avec Giraud , Darlan essaiera de maintenir les structures de Vichy , en accord avec Juin , il destituera les chefs militaires acquis aux alliés , Mast , de Monsabert , Bethouard , Jousse , Baril et Magnan , et poursuivra de sa hargne les autres conjurés du 8 novembre

En conclusion , des trois chefs militaires français responsables en Algérie
-Juin , avec son passé encombrant , retournera habilement sa veste , il combattra glorieusement en Italie et finira Maréchal
- Darlan , l'expedient provisoire des alliés , méprisé par Alger , renié et honni par Vichy , il se fera opportunement assassiner
- Giraud , vichyste incorrigible , fera un moment impression , balayé par de Gaulle , il terminera sa vie , ignoré .


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:38 (2016)    Sujet du message: De Gaulle , la Resistance et les FFL vus par la Wehrmacht

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com