France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Appel du 18 juin
Aller à la page: 1, 2, 320, 21, 22  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Florence


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 43
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 09:20 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Sujet: Appel au témoignages sur l'Appel du 18 juin   
Hier à 16:26

Bonjour. Pour un travail de recherche collectif d'une classe, je cherche des témoignages sur l'appel du 18 juin. Auriez-vous des lettres, journaux intimes, mémoires, donnant la réaction de gens à cet appel, qu'ils l'aient entendu eux-mêmes ou qu'ils en aient entendu parler ? Pour chaque témoignage, j'aurais besoin du nom et de la date de naissance du témoin (ou au moins sa date de naissance).  Toutes les réactions, favorables ou non, m'intéressent.
Je regrette de ne pas venir plus souvent sur le forum; j'y vais de temps en temps, en "invisible" mais le temps me manque.
Cordialement,
Florence




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Nov - 09:20 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 6 Nov - 10:55 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Pas de "repentance" Florence pour ces absences ! Nous savons tous que contrairement à la plupart d'entre nous tu ne disposes pas de beaucoup de temps pour flaner sur les fora... Tu es donc toute excusée.
Comme tu le sais, il y a eu le "vrai" appel du 18 juin, et ce qu'on a fait passer pour le "vrai" mais qui n'était qu'une interprétation de cet appel, interprétation qui est toujours officiellement reconnue (Voir à ce sujet la célèbre affiche qu'on nous met sous le nez à chaque commémoration)
Je fouille dans ma bibliothèque et je te renseigne...)
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 08:47 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Admin a écrit:
interprétation qui est toujours officiellement reconnue

Non....Les Appels du 18 juin et suivant :
http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/LaFrance19391945/3/Dossiers.htm


http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/1940-1944-la-seconde-guerre-mondiale/l-appel-du-18-juin/analyses/du-18-juin-aux-18-juin.php
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 08:57 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Comment non ! Entre l'affiche qui est officiellement publiée par les médias à chaque anniversaire du 18 juin, et la réalité il y a une différence. Et particulièrement dans la première phrase:

'Des gouvernements de rencontre... capituler..."
Et malgré l'introduction de tes références signées... Daniel Laurent... qui brosse de la réalité une scandaleuse interprétation des faits, je retiens que tu me donnes raison. Entre la réception et la publication de la Radio Suisse (Sottens si mes souvenirs sont exacts) et l'affiche référence; il y a des différences. merci !


PS. Tu subis l'influence de ton ami François Delpa qui ne cite que les sources... François Delpla. C'est dommage !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 7 Nov - 22:17 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Quel combattant, authentique celui-là, a écrit que le 18 juin il n'avait pas eu le loisir d'écouter la radio puisqu'il se battait toujours (contrairement au déserteur de gaulle) ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 7 Nov - 23:09 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Ils étaient encore des milliers à se battre courageusement et à mourir dignement sur la terre de France. Quelsues soient les raisons invoquées, De Gaulle était un déserteur et un menteur, parceque la France n'avait pas encore "capitulé" qu'elle ne capitulerait jamais et que la seule façon d'arrêter l'avance des panzerdivisionen était de demander l'armistice
En demandant l'armistice, qui contrairement à une capitulation n'atait qu'une suspension d'armes Pétain conservait sa liberté autrement dit la liberté du gouvernement français, l'empire et la flotte intacte.
Si De Gaulle l'avait compris, il aurait pu éviter la guerre civile et attendre l'entrée des Américains dans le conflit.
Ce qui prouve que d'abord De Gaulle voulait régler ses vieux comptes avec Pétain. Il ne songeait qu'à ça depuis que Reynaud l'avait appelé, contre son avis.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 06:11 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Admin a écrit:
Et malgré l'introduction de tes références signées... Daniel Laurent...


Je ne suis pas celui qui a ecrit l'article de la Fondation de Gaulle cite en second lien de mon poste. Dans ta precipitation de vouloir maintenir une contre-verite (l'appel "officiel"), tu ne l'as pas lu... Et oui, pris en defaut par les historiens, dont Delpla, les tenants du "Gaullisme historique" ont ete obliges d'admettre que, entre le 18 juin et le 24 juillet 1940, ce ne fut pas aussi simple pour de Gaulle qu'il ne l'etait dit auparavant.
Quand a mon article, il explique pourquoi le texte d'origine, bati les 17 et 18 juin, n'a pu etre prononce au complet que plus tard. Il est signe de moi, cet article, mais est surtout une compilation de documents d'archives, je n'ai rien invente.

Oui, dans ses Memoires, de Gaulle n'en parle pas. Le faire aurait mis en difficulte le Parti Conservateur britannique car c'etait mettre en lumiere l'influence des "appeasers", des pacifistes anglais en 1940 et, de par la, casser la legende churchillienne d'un Royaume-Uni serre derriere Churchill et uni dans le desir de continuer le combat. En fait, on n'est pas passe loin d'une armistice anglaise en 40 !

Quant a l'affiche publiee a Londres en juillet et, hormis sur les murs de la capitale anglaise, imprimee pour la 1ere fois debut aout 1940 dans la revue des FFL, elle reste la plus celebre et la plus montree de nos jours car c'est le premier texte ou de Gaulle dit ce qu'il veut dire depuis le 17 juin sans etre censure par les appeasers de la perfide Albion genre Halifax.

Maintenant, si ca vous amuse de dire que de Gaulle a "menti", grand bien vous fasse. Ce ne sera ni la premiere fois ni la derniere que ce forum contiendra des erreurs ou raccourcis vertigineux.

Je vois, Admin, que tu cites la sources Suisse "de memoire". Vas donc lire en entier mon article, la quote d'archive y est. Cet article est d'ailleurs en refonte, j'ai maintenant le texte de l'un des brouillons des 17 et 18 juin, texte qui ressemble furieusement au texte de l'affiche tardive. Une preuve de plus que le texte prononce le 18 juin a ete censure entre temps et l'extrait du compte-rendu d'une reunion du gouvernement britannique du 18 juin montre clairement QUI a oblige de Gaulle a cette censure...
Navre, mais les archives montrent que mon interpretation "scandaleuse" est la bonne.

Les autres commentaires dans ce fil sont des points de vue sentimentaux, bases sur des interpretations politiques, pas sur des faits documentes.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 08:13 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Celà n'enlève en rien à ce que je dis. "On" a remplacé " demande d'armistice en capitulation ce qui est totalement contraire à la vérite, Daniel, et qui est bien pour frapper les esprits en faisant croire que Pétain avait honteusement capitulé et livré la France aux nazis.
Dans les discours suivants, De Gaulle déborde de haine, non pas vis à vis des Allemands, mais vis à vis de Vichy qu'il accuse d"avoir "livré" aviation, marine, l'Empire, bref, tout ce qui restait encore entre les mains de la France.
Ceci me rappelle la passage de "Vers l'armée de métier" sur les blindés où l'édition de 1934 a été "modifiée" en 1944... Et puis au moment du "retour" en 1958, où il est maintenant avéré que De Gaulle a menti en faisant croire aux Français d'Algérie qu'il était revenu pour défendre l'Algérie française. Il n'avait guère changé dans sa façon de tromper les Français.
Voir le dernier "Historia" et les propos d'Alain Duhamel...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 08:44 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

On peut polemiquer ad nauseam en 2009, et continuer en 2010, pour savoir si l'armistice etait ou non une capitulation.

Mais, en 1940, l'arret des combats, quelque soit la forme qu'il a pris, signifiait retirer la France de l'alliance et laisser a Hitler le champ libre. C'est exactement l'inverse que de Gaulle voulait faire, il lui etait donc necessaire de presenter l'armistice sous un jour le plus negatif possible.

Il est piquant de te voir parler du terme de capitulation, Admin, car il s'agit justement de la phrase qui fut le plus censuree par les pacifistes anglais et que CDG a eu un mal de chien a pouvoir enfin sortir fin juin-debut juillet 1040, ce qui montre qu'entre temps les Anglais avaient enfin la meme analyse que lui et Churchill : Soit on se bat, soit on capitule et le reste n'est que "blabla". C'etait leur attitude a l'epoque et dans le contexte. Attitude dogmatique ? Peut-etre, mais, pour eux, l'essentiel etait la : Se battre, tout de suite, ou pas. Point.
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 12:04 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
On peut polemiquer ad nauseam en 2009, et continuer en 2010, pour savoir si l'armistice etait ou non une capitulation.

Mais, en 1940, l'arret des combats, quelque soit la forme qu'il a pris, signifiait retirer la France de l'alliance et laisser a Hitler le champ libre. C'est exactement l'inverse que de Gaulle voulait faire, il lui etait donc necessaire de presenter l'armistice sous un jour le plus negatif possible.

Pas du tout et c'est ça qu'il faut comprendre en se reportant au 20 juin 1940 et à la situation que connait la France à ce moment là. Nos armées se battent mais se battent en reculant, écrasées par des forces nettement supèrieures. Nous n'avons plus d'aviation et les Anglais sont rentrés chez eux. Ni les Américains, ni les "Russes" ne sont entrés en guerre. Nous sommes seuls et bien seuls.
Que faire ? Continuer la guerre ? C'est 1870. La défaite en rase campagne de tout ce qui nous reste comme régiments. Et là, c'est la capitulation nette et sans bavure. L'Allemagne descend jusqu'aux Pyrénées et obtien le passage à travers l'Espagne pour déboucher sur Gibraltar et peut-être pousser plus loin avec l'appui de Franco qui alors se serait mis, comme Mussolini à la botte d'Hitler, trop heureux de pouvoir récupérer des territoires au Maroc et dans l'ouest de l'Algérie.
Capitulation! Celà veut dire l'ensemble de notre flotte et l'empire sous contrôle allemand ! Celà veut dire encore des milliers et des milliers de morts !
Voilà ce que Weygand et Pétain, responsables de la guerre, pensent à ce moment là Ils sont sur le terrain eux et ne rêvent pas !
Et la meilleures des solutions pour arrêter l'invasion, c'est l'armistice ! Qui n'est, je le rappelle encore, qu'une suspension des hostilités


Il est piquant de te voir parler du terme de capitulation, Admin, car il s'agit justement de la phrase qui fut le plus censuree par les pacifistes anglais et que CDG a eu un mal de chien a pouvoir enfin sortir fin juin-debut juillet 1040, ce qui montre qu'entre temps les Anglais avaient enfin la meme analyse que lui et Churchill : Soit on se bat, soit on capitule et le reste n'est que "blabla".


Et bien non ! Ce n'est pas du "bla-bla" ! Car en juin 1940, nous avons encore un Etat, et Pétain se retrouvera pébiscité par la grande majorité de l'Assemblée Nationale en juillet. Grande majorité qui a compris les avantages qu'on pouvait tirer de l'armistice.

C'etait leur attitude a l'epoque et dans le contexte. Attitude dogmatique ? Peut-etre, mais, pour eux, l'essentiel etait la : Se battre, tout de suite, ou pas. Point.


Avec quoi ? Encore une fois, je pose la question, avec quoi ? Il faut lire les Mémoires de Weygand mon vieux. Lui, n'a jamais triché, et n'a jamais menti aux Français.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 12:10 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Admin a écrit:
Ils étaient encore des milliers à se battre courageusement et à mourir dignement sur la terre de France. Quelsues soient les raisons invoquées, De Gaulle était un déserteur et un menteur, parceque la France n'avait pas encore "capitulé" qu'elle ne capitulerait jamais et que la seule façon d'arrêter l'avance des panzerdivisionen était de demander l'armistice
En demandant l'armistice, qui contrairement à une capitulation n'atait qu'une suspension d'armes Pétain conservait sa liberté autrement dit la liberté du gouvernement français, l'empire et la flotte intacte.
Si De Gaulle l'avait compris, il aurait pu éviter la guerre civile et attendre l'entrée des Américains dans le conflit.
Ce qui prouve que d'abord De Gaulle voulait régler ses vieux comptes avec Pétain. Il ne songeait qu'à ça depuis que Reynaud l'avait appelé, contre son avis.


Dire que De Gaulle etait un deserteur est aussi stupide que clamer que Petain etait un traitre ( encore que .....)
Le militaire deserteur est celui qui abandonne son poste de combat pour rejoindre l'ennemi ou se fondre dans la nature
De Gaulle , qui n'avait plus de commandement militaire , n'a pas abandonné ses troupes ,il a quitté la France pour rejoindre l'allié britannique et continuer le combat ......le 17 juin , tout etait joué , l'armée française etait vaincue et prête à deposer les armes
Va t'on faire grief à De Gaulle d'avoir desobei à des "capitulards" , à des ennemis de la Republique et d'avoir une autre conception de l'honneur

PS Si on reproche à De Gaulle d'avoir desobei au pouvoir légal , qu'ont donc fait les generaux putschistes d' Algerie ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 20:25 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Et vas-y ! Le terme "capitulard" est inapproprié, combien de fois faudra-t-il le répéter ? Il n'y a jamais eu "capitulation" !

De Gaulle porte bien le qualificatif de "déserteur"; Ou bien il était un Haut fonctionnaire civil -sous-secrétaire d'Etat à la guerre- et il n'avait pas à se présenter comme "général" De Gaulle, ce qu'il n'était d'ailleurs qu'à titre temporaire. Ou bien il était bien "général", et alors qu'on se battait encore rageusement contre l'armée allemande et qu'aucun ordre de cessez-le-feu n'avait été donné, il se devait de rester à son poste sur le territoire national quitte à demander son affectation au front.
Je rappelle qu'en outre il n'avait été chargé d'aucune mission par le gouvernement dont il dépendait auprès des autorités britanniques.

Quand aux putschistes d'avril 61, il est fort mal venu de ta part de faire la comparaison:

1 - L'armée française avait gagné la guerre contre le FLN/ALN.
2 - C'était De Gaulle qui trahissait la France en livrant une partie du territoire national à l'ennemi vaincu.
3 - Et c'est De Gaulle qui les emprisonnés...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Carolus Magnus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Nov - 21:43 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

 
Citation:
le 17 juin , tout etait joué , l'armée française etait vaincue et prête à deposer les armes

Il faudrait que tu optes pour une version ...

Ou, le 17 juin c'était plié et Pétain ne pouvait que demander l'armistice, ou c'est un "capitulard" parce que rien n'était perdu. Une contradiction aussi énorme en une seule phrase, chapeau l'artiste !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 23:29 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Admin a écrit:
Et vas-y ! Le terme "capitulard" est inapproprié, combien de fois faudra-t-il le répéter ? Il n'y a jamais eu "capitulation" !

De Gaulle porte bien le qualificatif de "déserteur"; Ou bien il était un Haut fonctionnaire civil -sous-secrétaire d'Etat à la guerre- et il n'avait pas à se présenter comme "général" De Gaulle, ce qu'il n'était d'ailleurs qu'à titre temporaire. Ou bien il était bien "général", et alors qu'on se battait encore rageusement contre l'armée allemande et qu'aucun ordre de cessez-le-feu n'avait été donné, il se devait de rester à son poste sur le territoire national quitte à demander son affectation au front.
Je rappelle qu'en outre il n'avait été chargé d'aucune mission par le gouvernement dont il dépendait auprès des autorités britanniques.

Quand aux putschistes d'avril 61, il est fort mal venu de ta part de faire la comparaison:

1 - L'armée française avait gagné la guerre contre le FLN/ALN.
2 - C'était De Gaulle qui trahissait la France en livrant une partie du territoire national à l'ennemi vaincu.
3 - Et c'est De Gaulle qui les emprisonnés...


Admin , arrète donc de jouer sur les mots
Dés fin mai 40 , l'armistice etait dans l'air ........l'armée française n'avait plus les moyens
de se battre efficacement, la situation empirera jusqu'a la mi juin et Petain dans son discours du 17 juin 40 declare " c'est le coeur serré que je vous dit qu'il faut cesser le combat " formule malheureuse , car l'armistice ne sera effectivement signé et appliqué que le 22 juin ..............dans cet intervalle , plus d'illusions , c'est la pagaille la plus complète et une debandade quasi generale , meme si quelques unités , elles sont l'exception , resistent encore
C'est ce jour la , le 17 juin , que De Gaulle , en complet desaccord avec le nouveau gouvernement , s'estime delié de toute attache , et entre en rebellion ( selon Vichy ) pour tenter de reprendre le combat avec les alliés britanniques et rallier les opposants , civils et militaires , à la politique marechalienne


PS : selon toi , admin , qu'aurait du faire De Gaulle , rentrer en France , repentant , et se mettre à la disposition de ses adversaires ........pour finir comme Mandel ?

Si on s'en tient à la stricte obeissance au pouvoir légal , quelles que soient les circonstances et les opinions........comme de Gaulle en juin 40 , les officiers putschistes ont bien desobei , stricto sensu !


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 9 Nov - 03:28 (2009)    Sujet du message: l'appel du 18 juin Répondre en citant

Sur l'appel du 18 juin que conclure, sinon que de Gaulle et Pétain se sont partagé la tâche.
Pétain a assumé la tâche de protéger le corps de la France et de Gaulle celle de sauver son âme.
Et ils ont magnifiquement réussi, chacun dans son domaine.
Car, la défaite avait créé une situation très singulière.
Comment faire qu'un vaincu soit néanmoins finalement victorieux ?
Seule l'attitude d'un de Gaulle permit de résoudre ce paradoxe.
D'une part, il fallait obvier autant que faire se peut aux conséquences souvent tragiques de cette défaite, protéger les prisonniers et les juifs persécutés et alimenter des populations désarmées entièrement à la merci d'un vainqueur sans foi ni loi, mais, de l'autre, il fallait maintenir la France dans le camp de ceux qui faisaient la guerre à l'Allemagne.
Si de Gaulle avait été le chef une simple légion façon Garibaldi la suite des évènements n'aurait pas été la même.
Ce que de Gaulle a eu de politiquement génial ce fut de comprendre que la guerre ne pouvait se faire autrement que sur le mode du manichéisme.
Pour que la France soit victorieuse à la fin il fallait que Vichy fut coupable au moins en apparence.
Les peuples ne sont pas  faciles à gérer. Il leur faut des idées simples.
Mais quand les combats sont terminés, l'Histoire avec un grand H reprend ses droits.
Qu'est l'Histoire, dites-moi, sinon la vie morale des hommes qui apparaissent sur le devant de la scène ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:06 (2016)    Sujet du message: Appel du 18 juin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 320, 21, 22  >
Page 1 sur 22

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com