France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Appel du 18 juin
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 1520, 21, 22  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 11:38 (2009)    Sujet du message: L'aveuglement volontaire Répondre en citant

Un chapitre qui n'est jamais écrit est bien celui de l'aveuglement volontaire.
Je regardais hier l'affaire Kravchenko sur la chaine "histoire".
Il y avait là d'anciens communistes comme Edgar Morin, Dominique Desanti, Pierre Daix... qui avaient 20 ans en 1949 et tous ont reconnu avoir fini par croire aux dépositions des témoins de Kravchenko et en particulier à celui de Margarethe Bueber-Neumann. Or, dirent-ils, la pression morale que nous subissions en faveur du parti et de l'idéologie communistes était si forte à l'époque qu'ils ont préféré, eux les rationalistes, ne pas renoncer à leur foi communiste plutôt que de donner raison à la Raison elle-même.
J'ai l'impression qu'en ce qui concerne Vichy, c'est la même chose.
La foi en un corpus politique ne diffère pas beaucoup de la foi en un corpus religieux.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Déc - 11:38 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 12:08 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Admin a écrit:
Moi je considère une chose. Et d'importance. Et Lebel, lui qui réagit comme un juteux-chef de quartier (j'veux pas l'savoir !) l'ignore délibérément.
Il nous dit qu'aprés 1942, Vichy abandonna totalement aux Allemands, la "gestion" du problème Juif.
Soit. mais alors comment expliquer le... résultat final: 72.000 déportés sur 320.000 Juifs présents sur le territoire national ?
Comment expliquer ce que tous les historiens de la Shoah reconnaissent eux-mêmes; que les Juifs de France ont été relativement privilégiés par rapport à leurs coreligionnaires de l'Europe occupée ?




J'ai dit:
sachant qu'a partir de novembre 42 , quand Vichy ne representait plus rien , les allemands se passeront de la permission de Vichy , pour deporter qui ils voudront ,quand ils voudront , juifs apatrides ou français !

Les Allemands , aprés novembre 42 , tiendront beaucoup moins compte des remarques de Vichy ....
mais les services de la police de Petain se montreront , dans ce domaine , tout aussi efficaces, jusqu'au bout , et se feront les' auxiliaires zélés des allemands  ............Cela n'est plus à demontrer
 72000 sur 320000 et les historiens de la Shoah ................j'y ai déja répondu , et Boisbouvier sur LDG a tenté de reposer les mêmes questions , il se fait regulierement contrer , documents à l'appui , notamment par un historien   ( ce que je ne suis pas ) qui ne le ménage pas et l'envoie régulierement dans les cordes  Very Happy


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 13:52 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Tu en dis trop ou pas assez ! Comment Boisbouvier, ou moi d'ailleurs qui ne suis pas non plus historien pouvons nous être "envoyés régulièrement dans les cordes" et avec quels documents à l'appui ?
Je te l'ai dit, il y a des chiffres, et des chiffres incontournables !
Ton historien, c'est François Delpla ?

Laughing
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 14:54 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Qu'est-ce que c'est LDG ?
Lebel, est-ce vous qui avez fait allusion aux bombardements de Coventry ?
Ils firent 387 morts au total.
Marseille, en une nuit, 1257 morts. Oui on peut comparer...


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 16:31 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Résistant a écrit:
Qu'est-ce que c'est LDG ? Lebel, est-ce vous qui avez fait allusion aux bombardements de Coventry ?
Ils firent 387 morts au total.
Marseille, en une nuit, 1257 morts. Oui on peut comparer...

Tandis qu'en 40 lorsque les bombardiers allemands ont bombardés Marseille, seuls le port fut touché. Aucune victime civile à déplorée. Cherchez l'erreur.
Lesz dizaines de milliers de victimes des bombardements alliés furent bel et bien "libérés", là il n'y a aucun doute. Le doute est vis à vis de l'utilité de ces bombardements aveugles alliés en dehors de toute cible militaire.
lebel va lui nous répondre qu'on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs, bien sur.
Et qu'en plus c'était des salops de vichystes, donc pas de regret!! Et des goys, de surcroit,donc quantité négligeable !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 16:59 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Briard a écrit:
Résistant a écrit:
Qu'est-ce que c'est LDG ? Lebel, est-ce vous qui avez fait allusion aux bombardements de Coventry ?
Ils firent 387 morts au total.
Marseille, en une nuit, 1257 morts. Oui on peut comparer...



Tandis qu'en 40 lorsque les bombardiers allemands ont bombardés Marseille, seuls le port fut touché. Aucune victime civile à déplorée. Cherchez l'erreur.
Lesz dizaines de milliers de victimes des bombardements alliés furent bel et bien "libérés", là il n'y a aucun doute. Le doute est vis à vis de l'utilité de ces bombardements aveugles alliés en dehors de toute cible militaire.
lebel va lui nous répondre qu'on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs, bien sur.
Et qu'en plus c'était des salops de vichystes, donc pas de regret!! Et des goys, de surcroit,donc quantité négligeable !!




  - Le sujet n'est pas les bombardements alliés sur la France,
  - Et des goys, de surcroit,donc quantité négligeable !! ça c'est le genre de reflexion completement con  ,
 Qui te permets de me preter de telles pensées ?
 


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 19:09 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Non c'est vrai tu penses pas ça !

La police de Vichy, c'est le sujet, était d'abord une police de la troisième république. Faut donc pas lui jeter la pière. Elle obeissait au gouvernement légal de la France.
Si on met de côté les quelques policiers qui faisaient du zèle en ZO, il y avait ceux qui ne pouvaient pas faire grand chose sous l'autorité allemande, et ceux qui avaient du préférer rester dans la police pour pouvoir aider leurs compatriotes. Et il y eu aussi ceux qui tournèrent leur veste en 44 devenant des policiers "résistants".

Ensuite, tu nous dis ce que c'est le LDG ?
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 20:18 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

  
Il s'agit du forum 
www.livresdeguerre.net 
les debats auxquels je participe,  avec Boisbouvier ,  sont trés animés !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 21:05 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

lebel a écrit:
Briard a écrit:
Résistant a écrit:
Qu'est-ce que c'est LDG ? Lebel, est-ce vous qui avez fait allusion aux bombardements de Coventry ? Ils firent 387 morts au total.
Marseille, en une nuit, 1257 morts. Oui on peut comparer...





Tandis qu'en 40 lorsque les bombardiers allemands ont bombardés Marseille, seuls le port fut touché. Aucune victime civile à déplorée. Cherchez l'erreur. Lesz dizaines de milliers de victimes des bombardements alliés furent bel et bien "libérés", là il n'y a aucun doute. Le doute est vis à vis de l'utilité de ces bombardements aveugles alliés en dehors de toute cible militaire.
lebel va lui nous répondre qu'on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs, bien sur.
Et qu'en plus c'était des salops de vichystes, donc pas de regret!! Et des goys, de surcroit,donc quantité négligeable !!





  - Le sujet n'est pas les bombardements alliés sur la France,
  - Et des goys, de surcroit,donc quantité négligeable !! ça c'est le genre de reflexion completement con  ,
 Qui te permets de me preter de telles pensées ?


Mais il suffit de te lire lebel !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 22:50 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Tiens lebel, du nouveau :

Il est heureux que « la chambre à gaz » à l’état de ruines, appartenant au Krema¬torium II de Birkenau (Auschwitz-II), puisse surtout servir à démontrer « in vivo » et « de visu » qu’il n’y a jamais eu d’ « Holocauste », ni dans ce camp ni ailleurs. En effet, d’après les interrogatoires d’un accusé allemand et d’après des photographies aériennes « retouchées » par les Alliés, le toit de cette chambre à gaz aurait possédé quatre ouvertures spéciales (de 25 cm ´ 25 cm, précisait-on) pour le déversement du Zyklon. Or, tout le monde peut constater sur place qu’aucune de ces ouvertures n’existe ni n’a jamais existé. Auschwitz étant la capitale de l’ « Holocauste » et ce crématoire en ruines étant au cœur de l’extermination des juifs à Auschwitz, j’ai pu dire en 1994 – et la formule semble avoir fait son chemin dans les esprits : « No holes, no “Holocaust” » (Pas d’orifices, pas d’ « Holocauste »).
Il est également heureux qu’on ait ainsi finalement invalidé une pléthore de « témoignages » selon lesquels ces gazages-là avaient existé et il est, du même coup, extrêmement déplorable que tant d’Allemands, jugés par leurs vainqueurs, aient été condamnés et parfois même exécutés pour des crimes qu’ils n’avaient pas pu commettre.
Il est bon qu’à la lumière de procès qui ressemblent à des mascarades judiciaires les exterminationnistes eux-mêmes émettent des doutes sur la validité de maints témoignages ; ces témoignages apparaîtraient encore plus clairement erronés si l’on se donnait enfin la peine d’ordonner des expertises judiciaires de l’arme supposée du crime supposé puisque, à l’occasion de mille procès concernant Auschwitz ou d’autres camps, aucun tribunal n’a ordonné une telle expertise (la seule exception, très peu connue, étant celle du Struthof-Natzweiler, dont les résultats ont été tenus cachés jusqu’à ce que je les révèle). On savait pourtant bien que des témoignages ou des aveux doivent être circonstanciés et vérifiés et que, faute de ces deux conditions, ils sont dépourvus de valeur probatoire.
Il est heureux que l’histoire officielle ait révisé à la baisse – souvent dans de considérables proportions – le nombre supposé des victimes. Il a fallu plus de quarante années de pressions révisionnistes pour que les autorités juives et celles du Musée d’Auschwitz retirent les dix-neuf plaques qui, en dix-neuf langues différentes, annonçaient que le nombre des victimes du camp s’élevait à quatre millions. Il a ensuite fallu cinq années de disputes internes pour qu’on s’accorde sur le nouveau chiffre de un million et demi, chiffre qui, ensuite, à son tour, a été très vite contesté par des auteurs exterminationnistes ; J.-C. Pressac, le protégé de S. Klarsfeld, ne propose plus, pour sa part, que le chiffre de 600 000 à 800 000 victimes juives et non juives pour toute la durée de l’existence du complexe d’Auschwitz. Il est dommage que cette quête du vrai chiffre ne se poursuive pas pour atteindre le chiffre probable de 150 000 personnes, victimes, principalement, d’épidémies en près de quarante camps du complexe d’Auschwitz. Il est déplorable que, dans les écoles de France, on continue de projeter Nuit et Brouillard où le chiffre des morts d’Auschwitz est fixé à neuf millions ; en outre, dans ce film on perpétue le mythe du « savon fabriqué avec les corps », celui des abat-jour en peau humaine et celui des traces d’ongles des victimes dans le béton des chambres à gaz ; on y entend dire que « rien ne distinguait la cham¬bre à gaz d’un block ordinaire » !
Il est bon qu’en 1988 Arno Mayer, professeur d’origine juive, enseignant à l’université de Princeton, ait soudainement écrit : « Les sources pour l’étude des chambres à gaz sont à la fois rares et douteuses » ; mais pourquoi avoir si longtemps affirmé que les sources étaient innombrables et dignes de confiance, et pourquoi avoir vilipendé les révisionnistes qui écrivaient dès 1950 ce qu’Arno Mayer découvrait en 1988 ?
Il est surtout bon qu’en 1996 un historien, Jacques Baynac, qui s’était fait une spécialité, y compris dans le journal Le Monde, de traiter les révisionnistes de faus¬saires, ait enfin reconnu qu’il n’y a, en définitive, aucune preuve de l’existence des chambres à gaz. C’est, précise-t-il, « pénible à dire comme à entendre » (11). Peut-être, dans certaines circonstances, la vérité est-elle, pour certains, « pénible à dire comme à entendre » mais, pour les révisionnistes, la vérité est agréable à dire comme à entendre.
Il est enfin heureux que les exterminationnistes se soient permis de porter atteinte au troisième et dernier élément de la trinité de la Shoah : le chiffre de six millions de morts juives. Il semble que ce chiffre ait été lancé pour la première fois (12), près d’un an avant la fin de la guerre en Europe, par le rabbin Michael Dov Weissmandel (1903-1956) ; établi en Slovaquie, ce rabbin a été l’artisan principal du mensonge d’Auschwitz à partir des prétendus témoignages de Slovaques comme Rudolf Vrba et Alfred Wetzler ; il organisait d’intenses « campagnes d’information » en direction des Alliés, de la Suisse et du Vatican. Dans une lettre du 31 mai 1944 (la guerre avec l’Allemagne a pris fin le 8 mai 1945), il n’hésitait pas à écrire : « Jusqu’à ce jour, six fois un million de juifs d’Europe et de Russie ont été détruits (13) ».
Egalement bien avant la fin de la guerre, on trouve ce chiffre de six millions chez le juif soviétique Ilia Ehrenbourg (1891-1967) qui fut peut-être le plus haineux propa¬gandiste de la seconde guerre mondiale (14). En 1979, ce chiffre a été soudainement qualifié de « symbolique » (c’est-à-dire de faux) par l’exterminationniste Martin Broszat lors du procès d’un révisionniste allemand. En 1961, Raul Hilberg, le plus prestigieux des historiens conventionnels, estimait le nombre des morts juives à 5,1 millions. En 1953, un autre de ces historiens, Gerald Reitlinger, avait proposé un chiffre compris entre 4,2 et 4,6 millions. Mais, en fait, aucun historien de cette école n’a présenté de chiffres fondés sur une enquête ; il ne s’agit que de supputations propres à chacun. Le révisionniste Paul Rassinier, pour sa part, a avancé le chiffre d’environ un million de morts juives mais en partant, précisait-il, de chiffres fournis par la partie adverse ; donc, là aussi, il s’agissait d’une supputation. La vérité est que beaucoup de juifs européens ont péri et que beaucoup ont survécu. Avec les moyens modernes de calcul, il devrait être possible de déterminer ce que « beaucoup » signifie dans chacun des deux cas. Mais les trois sources auxquelles on pourrait puiser les renseignements nécessaires sont, dans la pratique, interdites aux chercheurs indé¬pendants ou d’un accès limité :
– Il s’agit d’abord de l’énorme documentation assemblée par le Service inter¬national de recherches (SIR) d’Arolsen-Waldeck (Allemagne), dépendant du Comité international de la Croix-Rouge (Suisse) et dont l’accès est jalousement contrôlé par dix Etats dont celui d’Israël ;
– Il s’agit ensuite des documents possédés par la Pologne et la Russie et dont seule¬ment une partie a été rendue accessible : registres mortuaires de certains camps, regis¬tres des incinérations, etc. ;
– Il s’agit enfin des noms des millions de survivants juifs qui ont perçu ou perçoivent des indemnités ou réparations financières, soit en Israël, soit dans plusieurs dizaines de pays représentés au sein du Congrès juif mondial. La simple énumération de ces noms montrerait à quel point une communauté souvent dite « exterminée » n’a pas du tout été exterminée.
Encore cinquante-deux ans après la guerre, l’Etat d’Israël évalue officiellement à environ 900 000 le nombre, dans le monde, des « survivants » de l’ « Holocauste » (exac¬tement : entre 834 000 et 960 000) (15). D’après une estimation du statisticien suédois Carl O. Nordling, à qui j’ai soumis cette évaluation du gouvernement israélien, il est possible, à partir de l’existence de 900 000 « survivants » en 1997, de conclure à l’exis¬tence, en 1945, d’un peu plus de trois millions de « survivants » au sortir de la guerre. Aujourd’hui encore, les organisations de « survivants » pullulent sous les dénomina¬tions les plus diverses ; elles rassemblent aussi bien d’anciens « résistants » juifs que d’anciens enfants d’Auschwitz (c’est-à-dire des enfants juifs nés dans ce camp ou internés dès leur jeune âge avec leurs parents), des travailleurs forcés juifs ou, plus simplement, des fugitifs ou des clandestins juifs. Des « miraculés » par millions ne sont plus un « miracle » mais les produits d’un phénomène naturel. La presse américaine rapporte assez souvent des retrouvailles entre survivants d’une même famille dont chaque membre était, nous assure-t-on, convaincu jusque-là que « toute sa famille » avait disparu.
En résumé, malgré le dogme et malgré les lois, la recherche de la vérité historique sur la seconde guerre mondiale en général et sur la Shoah en particulier a progressé dans ces dernières années ; le grand public est tenu dans l’ignorance de ces progrès ; il serait suffoqué d’apprendre que beaucoup de ses croyances les plus solides ont été, depuis le début des années quatre-vingt, reléguées par les historiens les plus ortho¬doxes au rayon des légendes populaires. On pourrait dire qu’il existe, à ce point de vue, deux conceptions de l’ « Holocauste » : d’une part, celle du grand public et, d’autre part, celle des historiens conformistes ; l’une paraît inébranlable tandis que l’autre menace ruine, tant on y procède à de hâtives réparations.

_________________
http://www.forumfrance.fr/

trouver sur :

http://jeunes-politique.forumpro.fr/debats-histoire-f1/le-revisionisme-t256…
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 5 Déc - 23:31 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

  La , tu fais le copié collé d'un néga pur jus ( qui se fait passer pour une nana ) mais tu ne cites pas les réfutations de ses contre verités par les  autres participants de ce forum !
            Si ça t'amuses de prendre la suite de Roro , CM et Charles .....
              Devant tes arguments à la Faurisson , je préfère prendre l'air! 


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 01:01 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

lebel a écrit:
  La , tu fais le copié collé d'un néga pur jus ( qui se fait passer pour une nana ) mais tu ne cites pas les réfutations de ses contre verités par les  autres participants de ce forum !             Si ça t'amuses de prendre la suite de Roro , CM et Charles .....
              Devant tes arguments à la Faurisson , je préfère prendre l'air! 




Je ne peux copier coller tout le débat, c'est bien pour ça que je mets le lien du forum ou il a eu lieu.

Ne fait donc pas l'ane lebel !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 09:42 (2009)    Sujet du message: Dans les cordes ? Répondre en citant

"Boisbouvier sur LDG a tenté de reposer les mêmes questions , il se fait regulierement contrer , documents à l'appui , notamment par un historien ( ce que je ne suis pas ) qui ne le ménage pas et l'envoie régulierement dans les cordes Very Happy"

dit Lebel.

Or, pour ce qui d'avoir été envoyé dans les cordes par un"historien" (réel ou autoproclamé, peu importe) il ne peut s'agir de Nicolas Bernard, car c'est lui qui a été mis dans les cordes.
Sommé par moi de répondre par oui ou par non à la question "Sont-ce les Allemands qui ont donné l'ordre des déporter des Juifs en 1941 ?", il n'a rien répondu.
Seulement voilà, comme l'exécution de cet ordre fut le fait de la police française de ZO et que Vichy faisait le maximum pour en garder, mais sans y parvenir, le contrôle, tous les falsificateurs de l'histoire ont beau jeu de répéter à satiété que la police de Vichy a déporté les Juifs, que ces déportations ont eu lieu avec la complicité du régime de Vichy, et, même, que sans cette complicité les Allemands n'auraient pas eu les effectifs suffisants pour réaliser ces déportations. Vous avez beau dire et répéter que la police d'un pays occupé obéit "au-to-ma-ti-que-ment" à la puissance occupante ils ne voudront pas le savoir et pratiqueront cet aveuglement volontaire si caractéristique de la gauche française, la plus bête du monde.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 10:59 (2009)    Sujet du message: Désolé pour Briard Répondre en citant

Non à Briard : l'holocauste a bien existé.
Le commandant du camp d'Auschwitz, l'inventeur des "grandes chambres" couplées à de grands fours, celui de l'utilisation du Zyklon B, de la "salle de douches", Rudolph Höss, a témoigné longuement entre le moment de son arrestation et celui de son exécution, en 1947, sur le lieu même de son forfait. Il a parlé de 2,5 millions de morts par gazage.
Son récit autobiographique a été publié en 1958 et il a inspiré à plusieurs auteurs (Robert Merle, Primo Lévi, Jonathan Little...) des récits. Un psychologue américain l'a interrogé longuement pendant sa détention.
Aucun doute n'est plus possible.
Tous les Juifs tués par les nazis ne le furent pas à Auschwitz ni par gazage.
Les opérations mobiles de tuerie à l'est firent plus de morts qu'Auschwitz et il y eut presque autant de morts à Treblinka qu'à Auschwitz II Birkenau.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 14:40 (2009)    Sujet du message: Appel du 18 juin Répondre en citant

Mais boisbouvier, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas !!

J'ai mis ce copié/collé, comme le dit la phrase consacrée, "afin que nul n'en ignore"..
Ne me faites pas vous aussi les mêmes procés d'intention qui sont l'apanage de lebel et ses amis !! Merci.
Le lien mis est pour que chacun puisse aller suivre le débat qui c'est instauré entre (une ?) un participant et le double de lebel, sévissant sur le dit forum. Point final.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:08 (2016)    Sujet du message: Appel du 18 juin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 1520, 21, 22  >
Page 14 sur 22

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com