France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le 16 juin...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 29 Déc - 11:31 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

... Non à l'armistice !
Un illustre "historien auto-proclamé" se prévalant de son grade de Lieutenant-colonel (ER) vient de nous pondre une analyse en deux volume sous le titre général de "16 juin 1940, Non à l'armistice" dont le premier volume s'intitule (ne riez pas) "16 mai 1940, il fallait rester en Belgique !"
Le 16 mai 1940 quelle est la situation militaire:

L'armée française est contrainte au repli, parceque le Roi des Belges en a fait la démarche pressante, que Lord Gort qui commande l'armée anglaise est pour un repli plus important et que l'armée anglaise ne peut fournir un appui aérien suffisant. C'est cette désorganisation à l'échelon des états majors qui ne permet pas de "Rester en Belgique!" comme l'imagine le "speudo-historien" !
Si ma tante en avait eu, elle aurait pu être mon oncle... Voilà comment on écrit l'histoire en... 2009 !


J'ai cru au début qu'il s'agissait d'une erreur d'imprimerie. Mais non. j'ai bien lu !
Moi je me pose la question; comment aurait-on pu "rester en Belgique" alors qu'à cette date là les armées allemandes ont submergé toutes les armées en présence? Comment peut-on dire "non à l'armistice le 16 juin 1940 alors que les armées allemandes ont traversé... la Seine ?

Le 16 juin 1940 à 5 h 30 du matin, Rommel écrivait à sa femme:
" Aujourd'hui nous traversons la Seine en seconde ligne et ferons, j'espère, un bon pas en avant vers la rive sud. Maintenant que Paris et Verdun sont tombés et que la ligne Maginot a été perçée sur un large front près de Sarrebruck, la guerre semble trouner lentement vers une occupation pacifique de la France entière. La population est calme et à certains endroits, trés amicale."

Laughing

Alors ceux qui, sous prétexte "qu'on aurait du rester en Belgique" le 16 mai 1940, font endosser la faute de l'armistice par ceux qui devaient encore lutter le 16 juin 1940 alors que les Allemands envisageaient de passer l'été sur la Côte d'Azur, sont des bonimenteurs et des falsificateurs ! Quand je pense qu'ils osent nous affirmer qu'ils se mettent en situation ! Bouffons !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Déc - 11:31 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mar 29 Déc - 12:57 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Le 16 mai 1940 ?
Oui tu as raison Admin ! Ce type qui affirme "qu'il fallait rester en Belgique" est un bouffon ! Car la guerre est perdue dès le 15 mai ! Il oublie que les Allemands ont perçé le front à Monthermé, à Dinant et à... Sedan ! et qu'une brèche est largement ouverte vers la Manche et Paris.
En plus, il se prétend "officier de réserve" ? M'étonne pas ! Comme De Gaulle "à titre temporaire"...

Mr. Green
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mar 29 Déc - 13:08 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Me suis renseigné. Il s'agit de Jacques Belle (sic) qui s'inscrit dans la lignée des Delpla Delogu & Co !
Et qui efface d'un trait de plume les "causes" de cette catastrophe et la déclaration de guerre de la France à l'Allemagne !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 29 Déc - 14:22 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Déclaration de Guerre anti constitutionnelle, puisque non ratifiée par les Chambres, ne l'oublions pas !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 29 Déc - 19:43 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Autre façon d'écrire l'histoire et de ridiculiser ses contradicteurs lorsqu'on n'a rien à dire:

Lorsqu'on dit que les autorités de Vichy ont longtemps cru que les déportés l'étaient vers des colonies allemandes conquises sur les territoires de l'Est, on tranforme tout ça en "Vichy croyait qu'on les envoyait faire du jardinage !"

Les descendants des Français de la Commune de Paris, déportés en Algérie pour y faire "du jardinage" apprécieront...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 30 Déc - 00:14 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

  Le Pasteur Boegner , personnalité du protestantisme français , avait sollicité , en septembre 42 , un entretien avec Laval , il venait protester au sujet des rafles de juillet et aout 42 , il s'inquietait du devenir des deportés et des rumeurs sur des executions massives de juifs  dans les territoires de l' Est ...............Ce à quoi , Laval lui recitait la leçon que lui avait apprise Abetz ,  et de repondre en toutes circonstances ,  que "les juifs etaient transférés vers le Gouvernement General ( ex Pologne ) pour y edifier des colonies agricoles "
Relatant plus tard cet entretien , le pasteur Boegner concluera ironiquement   " Je lui parlais massacre , il me repondait jardinage "


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 30 Déc - 10:24 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

C'est le pasteur Boegner qui, comme tu le dis, "ironiquement", conclut par cette image grotesque.
Laval lui a bien parlé de "colonies agricoles", et on comprend que le pasteur qui déclare celà à la libération, tienne à se faire pardonner sa "neutralité" durant l'occupation !
Ces "massacres", il les a supposés pour les Juifs de France déportés, en se référant à des rumeurs venues des territoires de l'Est, qui pouvaient passer pour de la propagande de guerre.
A cette époque là (en 42) c'est ce que les nazis présents en Zone occupée déclaraient pour avoir l'aide de la police française. Donc Laval a répondu en toute bonne foi !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 30 Déc - 10:48 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Mais dans la "logique" de lebel et cela 67 ans aprés, Laval "savait" ce qu'il advenait des juifs déportés, voyons !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 30 Déc - 11:17 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Ah c'est vrai j'oubliais ! Tout le monde savait ! Même De Gaulle ! Pourquoi n'en a-t-il jamais parlé entre 42 et 45 ? Aussi antisémite que Laval ? En voilà un de scoop !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Mer 30 Déc - 15:35 (2009)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

C'était même dans l'almanach Vermot !

Mr. Green
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mar 5 Jan - 19:16 (2010)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Je n'ai pas lu cet ouvrage considérable, mais l'affirmation: "le 16 juin il fallait rester en Belgique" me parait totalement grotesque, étant donné qu'à cette date là, les Allemands avaient franchi depuis longtemps la frontière franco-belge !
N'ayant point pour habitude de jeter de l'argent par les fenêtres, je n'acheterai donc pas ce livre pour le moins encombrant...


Revenir en haut
Maquisard


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 121
Localisation: Drôme

MessagePosté le: Mer 6 Jan - 20:45 (2010)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Je n'ai pas encore lu ce livre dont le premier tome parait effectivement mal sous-titré.
C'est bien dans la nuit du 15 ou 16 mai 1940, que le général Gamelin, commandant en chef ordonne le repli général de toutes les troupes françaises qui combattent encore en Belgique, en accord avec le général Gort qui souhaite un repli beaucoup plus important que celui prévu. On peut donc dater du 16 mai, le début "de la fin".
_________________
"On ne transige pas sur la vérité !"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 10:21 (2010)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Bien évidemment, si l'on part de l'hypothèse que le 16 mai 1940 (pardon pour ma précédente intervention avec le 16 juin) on pouvait rester en Belgique, tout le reste n'a pas lieu d'être. la guerre se serait prolongée comme celle de 14. La ligne Maginot n'aurait pas été contournée, et les Ardennes seraient restées infranchissables... Les armées anglo-franco-belges restant sous le commandement du général Gamelin...
On le voit bien, ceci est une hypothèse absurde, même vue à postériori et au conditionnel. Si Gamelin ordonne dès le 15 mai, un repli général, c'est qu'il sait que nos positions sont intenables et qu'il sait aussi que ni les Belges, ni les Anglais ne pourront nous appuyer.
Nous le savons aujourd'hui, la guerre était déjà perdue. Et Reynaud fait appel à Weygand et à Pétain, parcequ'il veut leur refiler le bébé de la défaite avec toutes les conséquences qui suivent.
Mais pour nos historiens "libérationnistes", il faut s'accrocher à l'idée que c'est Weygand qui est responsable de la déconfiture de nos armes, et qu'il l'a fait volontairement pour permettre à Pétain de "capituler".
Et c'est ainsi que va le "sens" de l'Histoire...
8)


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 9 Jan - 12:19 (2010)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Lorsqu'on nous dit par exemple que la flotte française se saborda dans le port de Toulon le 27 novembre 42 sans combat ("Novembre 1942, La Grande Honte", de Albert Merglen) on oublie de dire que cette flotte et conformément à l'armistice de 40 était désarmée et qu'elle ne pouvait donc "combattre" contre les Allemands, ce qui explique qu'il ne lui restait que la solution du sabordage pour échapper à la prise, on commet une faute contre la vérité historique !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Sam 9 Jan - 13:12 (2010)    Sujet du message: Le 16 juin... Répondre en citant

Je n'ai toujours pas compris pourquoi entre le 8 novembre et le 27 novembre la Flotte de Toulon n'a pas entrepris de rejoindre l' AFN où elle pouvait se placer sous les ordres de Darlan. Elle aurait pu le faire avant que les Allemands ne franchissent la ligne.
La rade de Toulon était-elle minée ? La flotte ennemie l'attendait-elle en haute mer ?
J'avoue là que les documents me manquent. Merci de m'éclairer.
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:45 (2016)    Sujet du message: Le 16 juin...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Les livres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com