France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pierre Cot, agent soviétique
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 19:58 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

Pour changer un peu de sujet, je cite un excellent article de Lectures Françaises sur l'ami de Jean Moulin. Pierre Cot avait été accusé par Thierry Wolton dans son livre "Le Grand recrutement", d'avoir travaillé pour les renseignements soviétiques.
Toute l'intelligentsia progressiste et les enfants du Ministre de l'Air du Front Populaire étaient montés au creneau pour "réhabiliter" sa mémoire et demander à une commission d'historiens de réfuter les arguments de Thierry Wolton. Cette commission était composée de:
Serge Bernstein, Robert Franck, Sabine Jansen et Nicolas Werth qui ont cherché essentiellement à répondre à la question: "Pierre Cot a-t-il été vraiment un agent de l'espionnage soviétique en France ?"
Ils ont écrit un rapport, publié par les éditions B & Cie, et qui peut être consulté dans les bibliothèques universitaires. Le journal Le Monde en publia par ailleurs de nombreux extraits (25 janvier 1995).

Une partie de ce rapport confirme d'ailleurs ce que dit T. Wolton, comme par exemple que Pierre Cot fut accusé en 1936, alors qu'il était ministre de l'air, d'avoir proposé aux soviétiques une alliance étroite de coopération militaire. Kérillis lui fit grief d'avoir livré aux Soviets des armements perfectionnés mis au point par la France. S'agissant d'accords bilatéraux, on peut s'étonner qu'il n'y eut aucune contrepartie, les Soviétiques ne donnant rien échange.
Pierre Cot tint également un grand rôle dans le Rassemblement Universel pour la Paix (RUP). Né en 1935, cet organisme dont il fut le co-président, était financé par une Banque Suédoise aux service des soviétiques. qui hébergea dans son hôtel particulier parisien la première réunion du RUP. Pierre Cot favorisa la naturalisation de Dolivet, agent du Komintern dont il n'ignorait évidemment pas les activités.
Mais, tout celà passait pour les enfants de Cot, au nom de "l'anti-fascisme". Ce qui permit au Monde de titrer en grand son article "Pierre Cot n'était pas un agent soviétique !".
Thierry Wolton, qui était traité de menteur, répliqua quelques jours plus tard (Le Monde du 4 février 1995)
S'appuyant sur une solide documentation, il rappella quelques vérités. En 1938, Walter Krivitski, officier de la Guépéou passait à l'ouest et désignait aussitôt Pierre Cot comme agent soviétique. A la même époque, André Labarthe, membre du cabinet de Pierre Cot avait été recruté par Moscou, ce qu'il avouera lui-même aux services secrets français en 1965.
Pierre Cot partit pour les USA en août 1940. Fin novembre, il se mit en rapport avec l'URSS par l'intemédiaire du Secrétaire général du PC américain, Browder, cadre important de la III° Internationale. L'offre de service est d'abord arrivée à Béria, chef du NKVD, puis Dimitrov signale les offres de service de Pierre Cot à Molotov. Staline lui-même fut avisé de cette étonnante démarche.

Nous sommes en décembre 1940, le pact germano-soviétique est toujours en vigueur et les troupes allemandes écrasent la France. Il est donc difficile de prétendre de voir là une démarche militante anti-fasciste ! Cot envoya donc des rapports sur les personnalités politiques françaises qui passaient par Zaroubine, chef du NKVD à... New-York, et que les Américains ont étudié soigneusement.
Aprés guerre Pierre Cot rentré en France, devint un informateur régulier de l'ambassade d'URSS, comme en témoignent les archives du ministère des affaires étrangères de l'Union soviétique, que Thierry Wolton cite dans son livre.

Celui qui avait puisé sur les réserves militaires françaises pour aider ses amis les Rouges d'Espagne, a donc été plus loin dans son "admiration" pro-soviétique...

Celà n'empêche pas bien entendu les amis de F. Delpla, Ghémard & C° de vomir sur des auteurs comme Thierry Wolton...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Jan - 19:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 19 Jan - 18:21 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

J'ai ressorti de ma bibliothèque de livre de Thierry Wolton "Le grand recrutement", et j'en sers la 4ème de couverture:

" Pourquoi la France n'a-t-elle jamais connu de grandes affaires d'espionnage comme la Grande-Bretagne avec les fameuses taupes de Cambridge, ou l'Allemagne avec le scandale Guillaume qui brisa la carrière du Chancelier Brandt ?
Pourtant de telles affaires ont existé.
(ndlr: Oui en effet !)

Avec Le Grand Recrutement, Thierry Wolton éclaire enfin cette gace cachée de notre histoire. Pour la première fois, il révèle l'existence d'un vaste réseau d'espionnage soviétique dont certains membres ont appartenu aux plus hautes sphères du pouvoir.

Pour le prouver, Thierry Wolton a dépuilllé les archives secrètes de l'ex-URSS. A Moscou, pendant des mois, il a pisté les traces de ce réseau qui prend ses racines dans les années 30 mais dont certains membres étaient, récemment encore, en activité.
(ndlr: Ceci explique celà ?)

Son enquête, menée également dans les coulisses du renseignement aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne, lui permet en outre de retracer la fabuleuse destinée de l'homme par qui tout est arrivé: Henri Robinson, l'agent recruteur des "taupes" françaises.

Le Grand Recrutement bouleverse nos connaissances. C'est l'histoire de la France contemporaine comme elle n'a jamais été racontée.
Avec Le KGB en France et Les Visiteurs de l'ombre, Thierry Wolton s'est imposé en France comme le meilleur spécialiste de l'espionnage."

L'éditeur ? Grasset, qui ne publie pas n'importe quoi...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 11:04 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

On peut en effet se demander pourquoi de grands procès comme ceux qui ont nourri l'opinion publique outre-manche et en RFA n'ont pas touché la France qui était pourtant visée en premier par les "services" du KGB.
Plusieurs explications à celà, dont je ne retiendrai que celle qui me semble la plus plausible:
La main-mise du PCF sur la presse et la magistrature, par le biais de ses syndicats. L'opinion publique, conditionnée depuis la fin de la guerre sur "l'amitié" entre l'URSS et la France, ne pouvait concevoir la moindre "trahison" de la part du grand allié à qui nous devions notre libération...
Nous considérions donc les Anglo-saxons ainsi que la RFA "colonie américaine en Europe", comme des anti-communistes primaires, et lorsqu'elle était obligée de parler de ces "espions soviétiques" notre presse ne pouvait s'empêcher de faire l'amalgame avec le "drame des époux Rosenberg", innocents exécutés sans la moidre preuve aux USA...
Je le sais bien puisqu'à l'époque, il m'est arrivé de faire "le coup de poing" contre les militants communistes qui jouaient les "pacifistes" contre les "fauteurs de guerre" de Washington...


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 11:46 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

<< de la part du grand allié à qui nous devions notre libération ... >>

C'est nouveau ça depuis quand l'URSS a "libérée" la France lors de la Seconde Guerre Mondiale ? 
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 12:02 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

Vous le savez bien Briard, qu'il y a encore des Français qui affirment que sans le sacrifice de 20 millions de braves soldats soviétiques, la France serait encore sous la botte nazie !
J'en ai même connus parmi mes chers collègues de l'EN. C'est vous dire !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 12:33 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

   ET oui , sans le rouleau compresseur des sovietiques et le sacrifice de 20M d'Ivan , il y a fort à parier que l' Allemagne aurait peut etre été vainqueur ........malgré les anglo americains
                La bête nazie a quand même mis du temps à crever !


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 12:38 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

Et dès qu'un écrivain monte au créneau ppour dénoncer les activités des communistes de France dans l'avant-guerre ou même pendant la guerre, il est mis au ban de l'édition historique... Thierry Wolton, Stephane Courtois, Annie Kriegel, Hélène Carrère d'Encausse, Henri-Christian Giraud, Dominique Venner, Gérard Chauvy, etc... etc...
Deux méthodes existent tout aussi performantes: c'est soit l'omerta, le mutisme absolu; on n'en parle pas ! Silence sur toutes les lignes médiatiques, soit on en parle pour descendre en flammes l'auteur dont on va chercher les relations avec l'extrême-droite et qu'on accuse de révisionnisme... Et toute la faune de l'intelligentsia ricane en dénonçant le peu de crédibilité de tels auteurs.
Regardez le cas de Gérard Chauvy avec son bouquin sur les Aubrac !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 12:52 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

    On ne va pas encore reparler des communistes , des pro et des anticommunistes , de l'avant 
et aprés guerre .............je me bornais a dire que les soviets , au prix de pertes effroyables , ont largement contribué à la victoire . Point . Discuter de l'aprés guerre , de l'attitude des communistes , de l'europe orientale etc , c'est un autre problème , ce n'est plus la guerre !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 13:07 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

Comment ça n'est plus la guerre ? Ah que c'est facile de dire que ceux qui dénoncent les crimes des communistes avant et pendant le guerre, et qui le font dans les années d'aprés guerre, sortent "du cadre... etc... etc..."
Mais non Lebel ! Ce que fait Gérard Chauvy concerne les "héros" Aubrac dont on continue à nous bassiner les oreilles au XXIème siècle !
Les cocos ? Mais ils sont toujours omniprésent dans l'espace culturel français ! Ce sont eux qui continuent à exercer leur pression sur le "politiquement correct" et donc l'historiquement correct de notre pays !
Gayssot, c'est qui ? Un Orléaniste ?
Et tes copains de LDG qui crachent leur haine et leur sectarisme négationniste sur ceux qui essaient de mettre un peu d'objectivité dans leur soi-disant "espace de libres discussions" ils font quoi ?

Ah qu'il a raison Résistant de répondre à Briard que des Français croient encore en "l'amitié franco-soviétique" ! A tel point que lors des cérémonies anniversaires de la chute du "Mur", nos télés se sont bien gardées de faire le procés du communisme ! Et c'était pourtant bien l'occasion !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 13:25 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

Je disais , sans plus 
OK ou Pas
STP pas de digressions  , Chauvy , LDG etc


  ET oui , sans le rouleau compresseur des sovietiques et le sacrifice de 20M d'Ivan , il y a fort à parier que l' Allemagne aurait peut etre été vainqueur ........malgré les anglo americains
                La bête nazie a quand même mis du temps à crever !

Note: 1  Évaluer: Plus - Moins


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 15:46 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

La "bête nazie" est morte en mai 1945 avec son chef ! Et son procès a été réglé à Nuremberg !
Mais le communisme Lebel... le communisme !
Nous sommes ici, sur ce forum pour étudier les conflits de la France au XXème siècle, et ce n'est pas ma faute si le communisme y est en permanence ! Des années 20 à la guerre d'Algérie !
Il n'y a donc aucune digression !
Et pour ce qui est Chauvy, il s'agit surtout du procés Aubry, dont la veuve inconsolable va dans les collèges raconter ses aventures et dont on fait un télé-film chargé de rafraîchir la "mémoire"...
Tu vois Lebel, comme il est facile de te prendre en défaut !

La clef de la question est toute entière dans cet obscurantisme négationniste: Non, il ne faut pas accuser les communistes, car la bête rouge est toujours vivante, elle !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 09:01 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

Vous parlez sans doute du "procés Aubrac" Admin ! Lapsus révélateur !
Personne ici ne souhaite la résurrection de la "bête nazie", et moi le premier.

Qu'elle ait mis du temps ou non, vous convenez qu'elle a "crevé". Vous convenez donc qu'elle a crevé en 1945 avec la mort de son cerveau malade et je vous en suis reconnaissant. Et vous me donnez en même temps raison lorsque j'affirme qu'il y a encore des Français qui sont confondus d'admiration devant le sacrifice des armées soviétiques, comme ils sont confondus d'admiration envers les communistes de la "Résistance" intérieure qui les empêchent aujourd'hui d'être des anti-communistes primaires, secondaires et tertiaires.

Et puisque vous allez dans les suppositions, imaginons ce qui se serait peut-être passé "sans le rouleau compresseur des soviétiques"... Imaginons que l'Armée rouge ait soutenu les nazis dans leur conquête de l'Europe... Imaginons... Imaginons que l'armée rouge ait alors retourné ses armes contre l'Allemagne et poursuivi sa course jusqu'au Rhin... Jusqu'à l'Atlantique, pourquoi pas...

Evidemment nous ne ferons pas de telles suppositions à postériori. Parce que nous nous interessons à l'Histoire, pas aux légendes et aux contes d'Andersen...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 11:10 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

Effectivement Résistant, je parlais des Aubrac et de ce que Gérard Chauvy en avait dit ! Merci d'avoir rectifié !
Mais Lebel a grand tort d'aller puiser chez des voisins peu scrupuleux du débat démocratique, ses arguments malheureux.

Oui le PCF ne représente "que" 2,5% d'électeurs ? C'est vrai ! Mais ses organisations sont toujours en place et plus fortes que jamais ! Mais son idéologie perverse, le sida mental dont parlait avec juste raison Louis Pauwells, a pollué nos médias, nos chaînes (oh que c'est bien nommé!) de télés, nos institutions, éducation nationale, justice, etc... etc...
Qui va donner des "conférences" sur la Résistance et la répression hiltérienne dans nos collèges et lycées ? Des "thuriféraires de Vichy" ? Oh que non pas ! Même des historiens qui essaieraient de faire, comme ici le point sur les acquis de l'Histoire, n'ont aucun droit d'accès ! La "neutralité laïque" chère à nos enseignant servirait de prétexte... Par contre, les organisations patentées d'anciens "résistants", chaperonnées par le PC ou le PS, d'anciens "déportés" étiquetés par les mêmes partis, sont les bienvenues, au nom de l'Histoire ! La seule, la vraie... Et malheur au petit fûté qui oserait contredire ces vieux résidus à la recherche de quelques compléments de retraite, ou simplement citer un Le Groignec, ou un amiral Auphan... Il pourrait dire adieu à son avancement scolaire !
Bien sur personne ne moufte ! On connait l'opinion du prof', alors on ferme sa gueule ou on répond, faux cul, "Ah comme ça a du être terrible ! Quels salauds ces nazis tout de même !"

Voilà Lebel comment ces négationnistes ont la prétention de nous apprendre l'Histoire !
Et tu en es le complice borné. Je te plains !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 11:12 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

Hé bien là, tu vas décevoir lebel Résistant, lui qui apprécie tellement les contes de fées et les légendes.
Pour preuve, c'est un inconditionnel de la "légende du libérateur de la France" et du conte de fées des "75 000 fusillés" du PC  en France. (j'arrive décidément pas à accoler "français" à ce parti de l'étranger).
Vraiment pas sympa ça Résistant, il va encvore nous faire un caca nerveux et risque de nous peter une durite.

Laughing
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Maquisard


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 121
Localisation: Drôme

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 13:19 (2010)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique Répondre en citant

On ne s'y retrouve plus. Nous en étions à Pierre Cot. Revenons donc à Pierre Cot !
Qu'il ait eu des sympathies vis à vis de l'Union Soviétique, je crois que personne n'en doute, mais de là à dire qu'il fut un agent soviétique ! Rien n'a pu le prouver !
_________________
"On ne transige pas sur la vérité !"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:58 (2016)    Sujet du message: Pierre Cot, agent soviétique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com