France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De Gaulle et Reynaud...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 11:51 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Quel "soldat" !

"... Alors, à partir de 1935, De Gaulle s'engage résolument dans les allées du pouvoir politique en s'accrochant aux basques de Paul Reynaud auquel il adresse de 1935 à 1939, plus de cinquante lettres dont la forme courtisance est étrangère à l'éthique militaire.
" Je demeure votre homme " lui écrit-il le 31 mai 1935, en lui souhaitant d'attacher son nom à la direction de l'Armée française...
" Le 16 décembre 1935, c'est avec un aplomb peu courant chez les militaires de carrière non affiliés aux Loges qu'il sollicite, en faveur de son "modeste personnage" (sic) une intervention de son nouveau faire-valoir afin d'être inscrit au tableau de colonel. le 31 décembre 1935, il accompagne ses voeux d'une citation de Vauvenargues sur les grands esprits et déclare à Reynaud qu'il en est "la démonstration vivante et éclatante". Puis il lui fait part de sa confiance en son destin (lettre du 11/5/1936) et de sa résolution de le servir (lettre du 4/5/1936). Résolution qu'il réitérera en soulignant: " Veuillez bien ne pas oublier que vous pouvez disposer entièrement de moi " (lettre du 24/11/1938)..."

Source: "Pétain et De Gaulle" de Jacques le Groignec, qui cite les Lettres, Notes et Carnets du conétable...
Et Lebel nous dit que ce De Gaulle Charles fut " le plus grand !"
Un pitoyable et méprisable cireur de bottes oui !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 11:51 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 16:24 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Bonjour,
Il te faudrait integrer quelques bricoles supplementaires, Jean, avant de conclure :

- De Gaulle a constate que nos dirigeants de l'epoque etaient palichons devant la montee du danger nazi. Cette "palichonnerie", evidente, alimente d'ailleurs les colonnes de ce forum. Les raisons que vous en donnez peuvent etre discutees, mais pas le fait.

- De Gaulle cherche, on peut presque dire desesperement, une figure de pouvoir capable a la fois de realiser l'importance du danger et l'urgence de s'y preparer militairement, a savoir en equipant notre armee de moyens modernes. Il y a bien Georges Mandel qui, lui, a compris l'etendue du risque, mais de Gaulle ne parie pas sur lui comme futur president du conseil et il avait raison.

- La plupart des notes et rapports dont il inonde avec une certaine impertinence Reynaud et moultes autres politiciens ne concernent que les problemes militaires. Il veut des chars, des divisions cuirassees, des unites motorisees, bref exactement ce que Guderian est en train de monter en Allemagne a un important detail pret : Pas d'avions d'assaut en France, donc il ne peut pas inventer le mortel duo Panzer + Stuka et se contente de parler d'aviation pour camouflage, observation, transport et petit soutien ponctuel. Si Latecoere avait sorti un Stuka facon camembert, une autre histoire.

De Gaulle poursuit, depuis son adolescence, son reve d'etre "utile a la France". Entre 1930 et 1940, il ne voit que sa possible utilite militaire. C'est la defaite et le maintien en guerre de l'Angleterre qui lui donnera d'autres perspectives et, oui, c'est vrai, d'autres ambitions mais la, et ca change d'avant, des ambitions politiques.

J'espere que ma nouvelle signature va vous plaire.
Cordialement
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 17:22 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Et allez, de peur de ne pas être lu, l'expat de Bangkok nous en remet une couche !!
Répétition n'est pas vérité !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 18:47 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Daniel Laurent a écrit:
Bonjour,
Il te faudrait integrer quelques bricoles supplementaires, Jean, avant de conclure :

- De Gaulle a constate que nos dirigeants de l'epoque etaient palichons devant la montee du danger nazi. Cette "palichonnerie", evidente, alimente d'ailleurs les colonnes de ce forum. Les raisons que vous en donnez peuvent etre discutees, mais pas le fait.

De Gaulle n'avait eu aucun rôle dans ces années là. Il écrivait, et son grade ne lui permettait pas de faire autre chose.-

De Gaulle cherche, on peut presque dire desesperement, une figure de pouvoir capable a la fois de realiser l'importance du danger et l'urgence de s'y preparer militairement, a savoir en equipant notre armee de moyens modernes. Il y a bien Georges Mandel qui, lui, a compris l'etendue du risque, mais de Gaulle ne parie pas sur lui comme futur president du conseil et il avait raison.

Il avait raison ? Mais sous toutes réserves, il aurait mieux valu, à mon avis, que ce soit Mandel que Reynaud !
"Nous vaincrons parceque nous sommes les plus forts"... "La route du fer est coupée !"... Le soi-disant accord du 28 juin 1939 avec Churchill... etc... etc... Ah non alors !


- La plupart des notes et rapports dont il inonde avec une certaine impertinence Reynaud et moultes autres politiciens ne concernent que les problemes militaires. Il veut des chars, des divisions cuirassees, des unites motorisees, bref exactement ce que Guderian est en train de monter en Allemagne a un important detail pret : Pas d'avions d'assaut en France, donc il ne peut pas inventer le mortel duo Panzer + Stuka et se contente de parler d'aviation pour camouflage, observation, transport et petit soutien ponctuel. Si Latecoere avait sorti un Stuka facon camembert, une autre histoire.

Je t'ai répondu là-dessus. C'est Pétain qui le 2 décembre 1931 envoie une nouvelle note au Président du Conseil, observant que la part de l'Air dans le budget 1931-1932 est de 2 milliards sur les 14 votés. Il constate "la flagrante infériorité de la flotte aérienne française" face à d'éventuelles actions "aéro-chimiques engagées par l'Allemagne et l'Italie" et conclue à la nécessité de confier à un Ministère de la Défense nationale la responsabilité "d'établir le bilan des dépenses à engager, par priorité sur toutes les autres et par prélèvement sur le budget total de défense nationale, pour la constitution d'urgence d'une aviation de défense et d'attaque puissante, indépendante de celle des armées de terre et de mer."

De Gaulle poursuit, depuis son adolescence, son reve d'etre "utile a la France". Entre 1930 et 1940, il ne voit que sa possible utilite militaire. C'est la defaite et le maintien en guerre de l'Angleterre qui lui donnera d'autres perspectives et, oui, c'est vrai, d'autres ambitions mais la, et ca change d'avant, des ambitions politiques.

Les ambitions politiques ? Elles datent bien avant Londres et la défaite ! Celà fait longtemps que De Gaulle Charles vise le sommet de l'Etat...

J'espere que ma nouvelle signature va vous plaire.
Cordialement


Tu vois Daniel Laurent ! Nous sommes assez larges pour tolérer que tes petits copains viennent faire leur pub sur ce forum. Ce n'est pas le contraire... Hélas !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maquisard


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 121
Localisation: Drôme

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 19:55 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Quelles sont vos sources Admin ?
_________________
"On ne transige pas sur la vérité !"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 09:55 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Mes sources ?
Les nombreux ouvrages consacrés à cette époque par Jacques le Groignec, qui cite lui-même de nombreuses références dont la célèbre "Revue des Deux Mondes" et les rapports du CPDN (créé en 1936).
On trouve tout celà dans "Pétain et De Gaulle", éditions NEL, 1998.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 12:07 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Jean-Raymond Tournoux et Robert Aron ont dit la même chose. J'ai tous les bouquins sur le Maréchal !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 22 Jan - 18:52 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Il ressort de tout celà que c'est bien le personnel politique de la III° République qui porte une écrasante responsabilité, et à plus forte raison celui du front populaire, dans la catastrophe de mai/juin 1940, et bien entendu de ce qui va suivre.
Laissons le Traité de Versailles de côté et partons de l'hypothèse que la France devait se préparer à empêcher l'Allemagne de "remettre ça".
Une politique de défense prioritaire devait être engagée devant la montée du national-socialisme et les turpitudes de la Société des Nations, incapable de s'imposer pour régler les litiges. Puisqu'on ne pouvait empêcher Hitler d'arriver au pouvoir, autant se préparer à l'empêcher de nuire au-delà de ses frontières. Les leçons du dernier conflit étaient encore là; l'aviation et les chars d'assaut avaient déjà montré leurs capacités d'action.
Nos services de renseignements fonctionnaient-ils ou pas ?
Comment se fait-il que des gens comme Benoist-Méchin pouvaient écrire une "Histoire de l'Armée allemande" aussi précise qu'il l'a fait, sans que nos dirigeants politiques ne s'en soient émus ?

Alors avant de tomber à bras raccourcis sur Pétain, Weygand ou Laval qui n'ont été dans le fond que les syndics de faillite d'un régime pourri jusqu'à la moëlle, pourquoi attend-on encore pour établir son procés !
C'est tout de même fort de café de laisser les gens s'enterrer dans la certitude qu'un grand malheur leur est tombé sur leurs têtes en 1940, comme ça, la faute à personne !
Je l'ai dit et répété: les poignées de mains de Munich pèsent beaucoup plus lourd que celle de Montoire. Mais, c'est Montoire qu'on retient alors que cette rencontre avec Hitler s'est tout de même soldée pour lui par un échec !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 11:19 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Non seulement on fait porter le chapeau à "Pétain" et dans un sens général à "Vichy", mais on va même rechercher la responsabilité de Pétain et de Weygand dans l'impréparation de l'armée française dans les années 30, et la défaite de la campagne de France en juin 1940 !
Ils ont tous les culots !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 11:54 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Les cons ça osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 14:13 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Oh là que oui !
Sympa ton nouvel avatar Briard ! La chèvre, y'a longtemps que tu l'as ?
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 19:12 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Elle me lâche pas la culotte, labelle elle s'appelle, ce doit être la soeur de lebel, va savoir
  Laughing
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Dernière édition par Briard le Sam 23 Jan - 23:21 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 20:02 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Au moins tu peux en faire du fromage !

Mr. Green
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 23:22 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Tu crois que c'est lebel qui s'est travesti ?
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 12:22 (2010)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud... Répondre en citant

Ça serait alors Lebêêêêêêê...l ? Non, je ne crois pas. Les chèvres, c'est pas son truc !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:51 (2016)    Sujet du message: De Gaulle et Reynaud...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com