France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pétain et Montoire
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 12:09 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

    Je suis loin d'être un inconditionnel de De Gaulle ............mais ce bonhomme est trop grand pour vous , et ne comparez pas le De Gaulle de 40-45 avec votre vieille potiche chevrotante  Very Happy


                                     Qui se souvient de Pétain ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 12:09 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 12:38 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

Allons, allons, Lebel, est-ce bien sèrieux ?
De Gaulle, et tu le sais bien, a imposé sa légende depuis 45 à la France médusée !
La propagande s'est déchaînée dans toutes les écoles, dans tous les médias, dans toutes les universités de France et de Navarre pour faire de ce "grand" homme (1,92 m) le "sauveur de la France" !
La propagande mais pas seulement ! La "Justice" gaulliste et progressiste dans son indépendance hémiplégique a condamné tous ceux qui osaient se mettre en travers de la route politiquement correcte ! Et tout celà a recommencé avec la V° République et continue encore !

De Gaulle ? Mais la France est devenue complètement débile de gaullisme ! Et on voit tous les jours ce qu'il nous en coûte...
Alors tu voudrais qu'on nous parle de Pétain comme d'un héros ? Non, mais tu rigoles, là !

Mr. Green
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 13:47 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

Lebel, décidément tu es un gros comique ! Laughing
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 10:04 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

Lebel, je ne peux pas croire que vous puissiez tomber dans le piège d'une telle comparaison !
Le "De Gaulle de 40/45" a toujours était égal à lui-même et dès son départ en 47 il n'a pensé qu'à un retour au pouvoir, et celà en s'appuyant sur une habile propagande bâtie entièrement sur sa "légende de sauveur de la France aux moments difficiles".
Propagande qui s'est amplifiée en 58 pour ne jamais cesser, même après son départ définitif après le fiasco de mai 68.

Et vous savez bien que tous ceux qui ont le malheur, comme nous ici, de parler du Pétain avec respect et compréhension , sont immédiatement voués aux gémonies ! L'horreur absolue !


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 17:33 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

Il faut remonter à la dispute qui éclate entre les deux officiers à propos du "Soldat Français", ouvrage dont Pétain à confié le manuscrit à De Gaulle dont il ne savait que faire en 1925. Ce manuscrit que le commandant De Gaulle remet deux ans plus tard à son commanditaire est jugé trop "lyrique", trop "littéraire" par Pétain qui veut un texte beaucoup plus technique et posé. Il charge alors le colonel Audet de reprendre la rédaction de chapitres qui doivent aboutir à l'apogée du soldat français. Colère de De Gaulle qui interdit qu'on change une ligne à ce qu'il a écrit et qui envoit au Maréchal une lettre d'une rare insolence !
Pétain, qui a d'autres chats à fouetter, met le manuscrit au placard, et on n'en entendra plus parler.
De Gaulle a la rancune tenace et elle éclatera au grand jour en juin 40.
C'est ça l'origine de la haine gaulliste envers le Maréchal. Cherchez pas ailleurs !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 20 Jan - 22:32 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

lebel a écrit:
    Je suis loin d'être un inconditionnel de De Gaulle ............mais ce bonhomme est trop grand pour vous , et ne comparez pas le De Gaulle de 40-45 avec votre vieille potiche chevrotante  Very Happy
                                     Qui se souvient de Pétain ?



Oui c'est vrai, je ne fais malheureusement que 1,80 m et lui avec son 1,92 m me dépasse de 12 cm !! C'est une évidence, il est plus grand que moi, je l'avoue, le reconnaît et l'admet !!
Mais mon pôvre lebel, ça s'arrête là !!
Au point de vue militaire, ce colonel De Gaulle qu'a t il fait de glorieux au combat ? Rien !!
Général à TITRE TEMPORAIRE, hé oui, on ne pouvait pas décement appellé au rang de Secretaire d'Etat un petit colonel, inconnu, loin de s'être "couvert de gloire" tant lors de la Grande Guerre, que lors des combats de 1940 !! Il s'est précipité d'accepter ce poste qui le mettait à l'abri des combats et surtout des risques de ces dits combats, on survit plus facilement dans un ministére que sur le front des combats !! Et ça il l'avvait trés bien compris.
Puis la débacle consommée, il s'empresse de partir (tu vois lebel, je ne dis pas s'enfuir, tu vas encore nous faire un caca nerveux sinon, et nous amalgamer une fois de plus, les combattants, qui, voulant eux continuer le combat, rallient l'Angleterre, et non pas pour faire la guerre derrière un micro, comme lui, et surtout à Vichy, pas aux nazis) à Londres emmenant dans ses bagages femme et enfants, et une fois sur place, refuse par trois (3) fois d'obéir à un ordre direct (les militaires comprendront, eux, ce' que cela implique) de son supérieur hiérarchique de rejoindre la France ou les combats se poursuivent !!

Pour ce qui est du Maréchal Pétain, détrompe toi, beaucoup de monde savent qui il est, et pas seulement pour Vichy !! Il connaissent le passé glorieux de ce grand soldat Médaillé Militaire, lui, pas comme ton "général micro" qui fut obligé de créer un ordre pour enfin être décoré !! Et dans sa mégalomanie lui attribua rang de préséance sur la Médaille Militaire !! Rien que ça !! Et bien sur ce nomma Président du Conseil de l'Ordre et bien sur Grand Maître de l'Ordre par lui créé.

Dont voici le texte, excusez du peu de l'entête :

ORDONNANCE N° 7 créant l’Ordre de la Libération



Au nom du Peuple et de l’Empire français  
Nous, général de GAULLE,
Chef des Français Libres, 
 
Vu notre Ordonnance N° 1 du 27 Octobre 1940 définissant les pouvoirs du Chef des Français Libres ;
Vu notre Ordonnance N° 5 du 12 novembre 1940, précisant les conditions dans lesquelles seront prises les décisions du Chef des Français Libres ; 
 
ORDONNONS :  
ARTICLE 1er. - Il est créé un Ordre dit “ Ordre de la Libération ”, dont les membres porteront le titre de “ Croisés de la Libération ”. Cet Ordre est destiné à récompenser les personnes ou les collectivités militaires et civiles qui se seront signalées dans l’œuvre de Libération de la France et de son Empire.
ARTICLE 2. - L’insigne unique de cet Ordre est la Croix de la Libération.
ARTICLE 3. - L’admission dans l’Ordre de la Libération est prononcée par le Chef des Français Libres.
ARTICLE 4. - Les modalités d’application de la présente ordonnance seront réglées par décret.
ARTICLE 5. - La présente ordonnance sera promulguée au Journal officiel de l’Empire et, provisoirement, au Journal officiel de l’Afrique équatoriale française. 
 
Fait à Brazzaville, le 17 novembre 1940.C. de GAULLE
 
Rien que ça !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 09:08 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

La seule décoration que Pétain arborait était la Médaille Militaire, qu'il considérait comme la seule décoration qui honorait tous les combattants de la guerre, aussi bien le poilu inconnu et sans grade des tranchées de la mort que ses plus hauts chefs hiérarchiques.
Et cette décoration, ce n'était pas lui qui l'avait "inventée"...


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 13:20 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant


et une fois sur place, refuse par trois (3) fois d'obéir à un ordre direct (les militaires comprendront, eux, ce' que cela implique) de son supérieur hiérarchique de rejoindre la France ou les combats se poursuivent !!              nous dit Briard

Alors , nous sommes le 17 juin 40 et Pétain déclare dans son fameux discours 
  "C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat1.
Je me suis adressé cette nuit à l'adversaire pour lui demander s'il est prêt à rechercher avec nous........
C'est on ne peut plus clair , et malgré quelques combats d'arrière garde et sans espoir , "les carottes sont cuites " .........et c'est le chef qui le dit !
Pourquoi donc De Gaulle qui , lui , veut continuer le combat ,  defererait il aux ordres d'un pouvoir qu'il tient pour illégal , à des chefs qu'il ne reconnait plus ?
       Il a desobei ? et ceux qui l'ont suivi , des deserteurs ou des traitres ?
 Et tu aurais voulu , que par discipline  , au garde à vous , il vienne se livrer , en capitulant , à des chefs , dont Weygand , qui l'auraient envoyé croupir dans un cul de basse fosse ! 




PS : Et les generaux d' Alger , ils ont bien desobei au pouvoir légal , et ne sont pas rentrés dans le rang ............ils avaient le sens de leur DEVOIR , ex aussi ! 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 13:57 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

Lebel encore une fois, lorsqu'on ne connait rien aux réglements d'une armée en campagne, on ferme sa g... !
Le colonel De Gaulle, lorsqu'il s'enfuit à Londres, s'il a été nomminé Sous-Secrétaire d'Etat, n'en est pas moins officier de réserve mobilisable à tous moments en temps de guerre.
Or le 17 juin 1945, l'armée française est toujours en guerre et l'armisitce n'est pas signé ! Le gouvernement français (de la III° République) a demandé les conditions d'un armistice à l'ennemi, qui n'est pas forcé de l'accepter ! Et voilà pourquoi Paul Baudouin précise à la Radio, ce jour là à 21 h 30, je cite:

"... Voilà pourquoi le gouvernement présidé par le Maréchal Pétain a du demander à l'ennemi quelles seraient ses conditions de paix. Mais il n'a pas pour autant abandonné la lutte, ni déposé les armes !..."

L'armistice est signé le 24 juin à 19 h 15. Jusque là De Gaulle est tenu de se mettre à la disposition de ses chefs hiérarchiques. Il est donc considéré à juste titre comme déserteur en temps de guerre, et il le sait d'autant plus qu'il ne va pas retourner en France métropolitaine, ni y mettre les pieds avant le 12 juin 1944 !

Quand à l'amalgame que tu fais avec les généraux d'Alger en 61, permet moi de te dire que celà n'a rien à voir ! Et pour cause !
1 - L'armée française était victorieuse du FLN en 1961.
2 - C'est encore De Gaulle Charles qui trahisait la France et son armée en préparant la livraison de 12 départements français à un ennemi vaincu

Tu saisis ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 14:29 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

 
Enfin , Admin , ne joue pas desesperement sur les mots 
le 17 juin 40 , faudrait être le plus obscur des troufions pour voir dans les paroles de Petain autre chose que résignation et renoncement et que s'il sollicite un armistice c'est qu'il estime l' Armée française à bout .......................Quand il dit " qu'il faut cesser le combat " , c'est quand meme pas un appel à une resistance à outrance .............il veut arreter la casse , et s'en remet à la décision de l'ennemi ............qui lui impose 21 conditions , qu'il acceptera , sans trop barguigner , 
                   Alors ton enc.....de mouches , à d'autres !


PS , evidemment que la situation n'est pas la même en 40 et 61 ............c'est sur le principe de l'obeissance au pouvoir( légal  ou illégal ) que je me place


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 14:55 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

lebel a écrit:
et une fois sur place, refuse par trois (3) fois d'obéir à un ordre direct (les militaires comprendront, eux, ce' que cela implique) de son supérieur hiérarchique de rejoindre la France ou les combats se poursuivent !!              nous dit Briard

Alors , nous sommes le 17 juin 40 et Pétain déclare dans son fameux discours 
  "C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat1.
Je me suis adressé cette nuit à l'adversaire pour lui demander s'il est prêt à rechercher avec nous........
C'est on ne peut plus clair , et malgré quelques combats d'arrière garde et sans espoir , "les carottes sont cuites " .........et c'est le chef qui le dit !
Pourquoi donc De Gaulle qui , lui , veut continuer le combat ,  defererait il aux ordres d'un pouvoir qu'il tient pour illégal , à des chefs qu'il ne reconnait plus ?
       Il a desobei ? et ceux qui l'ont suivi , des deserteurs ou des traitres ?

lebel tu es tellement prévisible que j'avais bien pris soins de dire je cite :  << tu vas encore nous faire un caca nerveux sinon, et nous amalgamer une fois de plus, les combattants, qui, voulant eux continuer le combat, rallient l'Angleterre, >>
 et j'ajouterai que pas un hormis ceux qui sont DEJA sur place suite à la débacle de Dunkerque, et au retour de Narvik ainsi que les marins dans les ports anglais, n'a fui vers l'Angleterre une semaine avant , mais ils rallieront EUX l'Angleterre APRES LA FIN DES COMBATS !!!
 Et tu aurais voulu , que par discipline  , au garde à vous , il vienne se livrer , en capitulant , à des chefs , dont Weygand , qui l'auraient envoyé croupir dans un cul de basse fosse ! 

L'honneur d'un Officier supérieur, il est Colonel, ne l'oublie pas, et non pas comme il se réclame Général !! Il attendra la fin de la Guerre pour SE confirmer dans ce grade usuropé !!, sais tu seulement ce que cela implique lebel ? Hé bien c'est de poursuivre le combat sur le sol national JUSQU'AU BOUT avec les soldats qui poursuivent la lutte, pas de se réfugier à l'étranger avec femme et enfants.

C'est sur qu'aprés l'armistice il aurait eu toute sa place dans une cellule, et même devant un peloton d'exécution pour lacheté, refus d'obéissance et desertion !! Mais pas au moment ou on le rappelle et qu'il refuse de revenir, bien trop dangereux, on se bat encore et on meurt pour la défense du pays, et ça ilo ne le veut surtout pas !!






PS : Et les generaux d' Alger , ils ont bien desobei au pouvoir légal , et ne sont pas rentrés dans le rang ............ils avaient le sens de leur DEVOIR , eux aussi ! 

Rien à voir mon pôvre lebel, cet amagame et hors sujet ici, mais je vais te répondre quand même, histoire de te fermer ton clapet de révisioniste et de négationiste.
Les généraux qui se révoltent en Algérie le font devant un homme qui a profité d'eux et des "Algériens" pour revenir au pouvoir, POUR DEFENDRE L'ALGERIE ET LA MAINTENIR DANS LA FRANCE, et qu'il "largue", aprés avoir juré que, "LUI VIVANT JAMAIS LE DRAPEAU FLN NE FLOTTERA SUR ALGER" !!  "JE NE TRAITERAI JAMAIS AVEC DES ASSASSINS ET DES EGORGEURS"
Tu en veux encore des citations de ton idôle, grandes phrases, promesses, qu'il n'a cessé de faire pour mieux les renier ensuite !!
Oui ces Généraux avaient raison de se révolter et de vouloir le virer LUI ce parjure, ce félon, qui trahissait la mission qui lui était confiée, suite à un "coup d'état par lui et ses godillots fomenté", par le peuple français, métropolitain, et d'Algérie, a savoir le maintien de l'unité et de l'intégrité de la FRANCE!!

Est ce assez clair dans ton cerveau de négationiste ça !!
Il ira ton "grand homme" jusqu'à s'allier avec le FLN pour combattre et assassiner des Français, qui luttent pour FRAN9AIS, FSE et FSA !!
Il livrera pieds et poings liés 150 000 Harkis aux couteaux des égorgeurs, ses Amis du FLN !!

Aujourd'hui il devrait être encore une fois juger et condamner pour HAUTE TRAHISON et crime contre l'humanité !!






_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 15:15 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

   Bon , s'il y a ici un revisionniste et un negationniste , c'est bien toi mon pôvre Briard 
 Ce que tu m'assènes , tu y crois , tant mieux pour toi .........ça n'en fait pas du tout une verité historique , et encore moins une verité 
  Il reste encore quelques grenouilles neovichystes pour coasser dans votre marais ........y'en a plus beaucoup , et c'est fort instructif de les conserver !


            PS   Je parle du devoir ( ou du non devoir ) d'obeissance , en général , et de la manière dont ont reagi les generaux en Algerie , sans m'embarquer dans d'autres considerations , fondées ou non 
                   


Revenir en haut
Daniel Laurent


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 671
Localisation: Francais de Bangkok

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 17:00 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

Bonjour,
Je ne vois pas trop ce que ce sujet fait dans la rubrique 14-18, mais bon...

Pardon ! Je ne sais pas pourquoi ma réponse apparait sous l'avatar de DL... J'ai du cliquer sur un mauvais bouton. Pas grave. Moi, c'est en bleu !
L'Admin.

Effectivement on pourrait le replacer entre deux-guerres. Mais s'il se place dans ce chapitre, c'est tout simplement parceque... Pétain avait compris, lui, et dès 1918, l'importance de l'aviation dans les futurs conflits ! Poursuivons...

Charles de Gaulle n'a pas "invente" les forces blindees.
Le General Estienne fut le premier en France a comprendre l'interet des chars et a tenter de les developper.
Le General Touzet du Vigier peut etre considere comme son successeur et une biographie de lui sera publiee dans l'Histomag'44 en 2010, article redige par un doctorant en histoire qui a planche sur le sujet pour son Memoire de Maitrise.

La particularite de Charles de Gaulle fut d'avoir un peu elargit le sujet en le suggerant au niveau d'une armee entiere (divisions cuirassees autonomes, suivies de divisions d'infanterie et d'artillerie motorisees et la "pietaille" finit le balayage derriere)

Sa description théatrale de cette armée entière, couverte par des épandages de fumées (et il insiste lourdement là-dessus le bougre), oublie une seule chose, mais tellement importante: les bombardiers en piqué et la chasse qui garantit sa couverture

. Il n'etait pas le seul, un general anglais, flute, son nom ! et evidemment Guderian etaient dans le coup aussi plus ou moins au meme moment et tout ce petit monde se lisait les uns-les autres.

Liddel Hart, mon cher. Liddle Hart !

Mais la ou ca sort de l'ordinaire c'est que seuls 2 hommes ont eu le culos, petits militaires qu'ils etaient, d'aller casser les bonbons aux politicards pour avoir gain de cause : Guderian, qui a reussit, et de Gaulle, qui a echoue. Vous connaissez la suite, etalee entre Sedan, Dunkerque et Bordeaux...

Non De Gaulle était d'abord partisan de... la muraille de béton ! Ensuite si il était allé faire sa cour à Reynaud, c'était d'abord pour avoir son cinquième galon de colonel...

Pour l'aviation, Guderian a fait avec ce qu'on lui proposait, un cavalier n'est pas inventif en aviation. On lui a montre les Stukas et ca a fait clic, duo mortel Panzer-Stuka.

De Gaulle de meme, donc il a suggere une aviation de camouflage, reconnaissance, transport, approvisionnement et, eventuellement, petit soutien local. Si Latecoere ou autre avait sorti un Stuka facon camembert, une autre histoire.

Il y en avait des avions de bombardement en piqué: 8 en tout, dont quatre en l'état de prototypes et quatre en cours de réalisation lorsque Reynaud a déclaré la guerre à l'Allemagne...
_________________
Je publies des articles historiques et sources sur des sites historiques et serieux, donc ne vous dis pas ou car ici on ne fait que de la politique, pas de l'Histoire.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 17:11 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

Hé oui, c'est pas de sa faute au "général micro", c'est la faute à Latecoere et autres constructeurs d'avions, CQFD !!
Il change l'emploi de l'aviation entre la premiére et seconde mouture de son livre, onze ans d'intervale excusez du peu, mais ses thuriféraires n'en ont cure, c'est lui l'inventeur, mais un inventeur incompris pazr ces vieilles badernes de l'Etat-Major, et les politiques ignorants de la chose militaire, dont il était le seul au fait !!

Et aprés ça, ils voudraient qu'on les prennent au sérieux ces comiques !!

Laughing
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 17:18 (2010)    Sujet du message: Pétain et Montoire Répondre en citant

lebel a écrit:
   Bon , s'il y a ici un revisionniste et un negationniste , c'est bien toi mon pôvre Briard   Ce que tu m'assènes , tu y crois , tant mieux pour toi .........ça n'en fait pas du tout une verité historique , et encore moins une verité   Il reste encore quelques grenouilles neovichystes pour coasser dans votre marais ........y'en a plus beaucoup , et c'est fort instructif de les conserver !


            PS   Je parle du devoir ( ou du non devoir ) d'obeissance , en général , et de la manière dont ont reagi les generaux en Algerie , sans m'embarquer dans d'autres considerations , fondées ou non 


tu aurais plutôt dû écrire :
<< Je parle du devoir ( ou du non devoir ) d'obeissance AU général

Tout est là justement, le non devoir d'obéissance qu'il s'accorde en 40, il le refuse, non pas à un général à titre temporaire inconnu, mes aux Généraux en 61, car c'est SA décision d'abandon, et de trahison de sa mission de garant de l'intégrité du territoire français, inique, qui est remise en cause, "LUI L'HOMME PROVIDENTIEL, LE SAUVEUR" !!

Tu ne sais plus quoi raconter pour avoir raison mon pôvre garçon !! Tu es pathétique et tu le prouves encore une fois !!
                   




_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:27 (2016)    Sujet du message: Pétain et Montoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com