France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le "Ghetto" de Bal el Oued

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 16 Déc - 13:18 (2007)    Sujet du message: Le "Ghetto" de Bal el Oued Répondre en citant

On a parlé par ailleurs du "Ghetto" de Varsovie, et même si les suites ne furent pas aussi tragiques, on doit tout de même dire que l'armée... gaulliste (je n'ose parler d'armée française) a eu la même attitude vis à vis des européens du quartier de Bal el Oued à Alger, aprés le 19 mars 1962.
Les faits:
Aprés l'annonce du "cessez le feu" à la radio, le commandement de l'OAS, qui n'est pas concerné, décide de passer à l'insurrection "ouverte" contre les forces de maintien de l'ordre partout en Algérie. Mais cette action, compte tenu des effectifs de l'armée secrète, va surtout se concentrer sur Alger, où il est décidé d'interdire le quartier populaire de Bab el Oued à toute unité de l'armée française. A cet effet, et dès le 22 mars, des commandos armés prennent position à l'entrée de toutes les voies d'accés au quartier. Le matin du 23 mars, un camion de l'armée se trouve bloqué à un de ses barrages. Il transporte sept soldats du contingent en plus du chauffeur et du sous-officier chef de bord. Le responsable du barrage veut désarmer les militaires. Refus du sous-officier qui ordonne au chauffeur de poursuivre sa route. A ce moment des coups de feu éclatent. Est-ce un des militaires qui a "paniqué" ? Un des membres du commando OAS ? On ne saura pas. Toujours est-il que tous les soldats sont abattus. Bien évidemment ce drame déclenche immédiatement la riposte des forces de l'ordre qui vont dans un premier temps boucler le quartier et ensuite l'investir.
Il y a des combats durant tout un aprés-midi et une partie de la nuit. Mais les forces de l'ordre appuyées par des chars et des AMM8 qui tirent au canon de 20mm sur les façades d'immeubles "suspects"ou à la mitrailleuse de 12,7 mm, par les avions qui font du "straffing" sur les terrasses (je l'ai vu de mon balcon...) et des escadrons de Gardes Mobiles rameutés en masse, vont réussir à annihiler la résistance de la centaine de combattants OAS qui "tenaient" le quartier.
Vont suivre des scènes de violence gratuite qu'on ne peut pas imaginer. Tous les immeubles sont investis, un par un, par les gendarmes qui se livrent à un saccage systématique des appartements. Nous disposons de photos qui montrent bien les dégats... Tous les hommes valides de 17 à 60 ans sont emmenés vers les camps de concentration de la banlieue d'Alger pour "contrôle d'identité". le ravitaillement du quartier est bloqué. Seule la Croix Rouge pourra intervenir le 25 mars, franchissant avec difficultés la ceinture de fer qui entoure Bab el Oued; chars "Shaffee" de la Gendarmerie Modile, réseaux de barbelés...
Même aux temps "forts" de la "Bataille d'Alger" contre le terrorisme FLN, on a eu recours à de tels procédés. La Casbah d'Alger a bien été entourée de réseaux de barbelés, mais jamais l'armée française n'y est intervenue avec ses blindés et avec une telle violence contre tous ses habitants. Jamais !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 16 Déc - 13:18 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 16 Déc - 19:30 (2007)    Sujet du message: Le "Ghetto" de Bal el Oued Répondre en citant

Ce qui démontre que De Gaulle voulait en finir rapidement avec l'Algérie qu'il remettait entre les mains de l'ALN, quitte à sacrifier les européens d'Algérie et ceux qui croyaient encore à la France.

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 16 Déc - 19:42 (2007)    Sujet du message: Le "Ghetto" de Bal el Oued Répondre en citant

C'est ce que j'ai toujours pensé. Et je pense également qu'on ne peut pas changer d'attitude en 20 ans. Le Gaulle de 1962 est exactement le même que celui de 40 et de 45, motivé par la haine et la rancoeur du mégalo frustré, animé par de profonds désirs de vengeance.
Je ne peux donc avaler la thèse de ceux qui prétendent que De Gaulle en 1940 était un "Bon" Français et que le De Gaulle de 1958 ne l'était plus. Qu'en 40, il ne se trompait pas, mais qu'il se trompait vingt ans plus tard. Non.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Moïse


Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2007
Messages: 44
Localisation: Les Cieux

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 19:24 (2007)    Sujet du message: Le "Ghetto" de Bal el Oued Répondre en citant

 Rien à voir avec nos ghettos, mes parents ont connu comme leurs parents
les camps d'extermination, c'était autre chose!!heureusement ils sont tous
revenus mais ils auraient pu mourir comme des millions d'autres.


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 19:35 (2007)    Sujet du message: Le "Ghetto" de Bal el Oued Répondre en citant

Il serait interessant d'explorer cette piste, connaissant le parcours de Charles De Gaulle.
Vengeance à l'égard de Philippe Pétain, son protecteur, mais aussi celui qui avait refusé de reconnaître ses talents d'écrivain et de grand visionnaire. Vengeance à l'égard de ces "amiraux" qui avaient écarté la flotte française de "sa" France Libre. Vengeance à l'égard de Giraud qui assurait le commandement de l'armée d'Afrique dans le sillage de Weygand, son réalisateur. Une armée qui avait une autre allure que ses FFL à l'époque... Vengeance ruminée contre le retour des "partis" qui, bien entendu ne voulaient pas lui laisser les pouvoirs de ce "dictateur" dont il rêvait depuis son adolescence... Vengeance ruminée à l'égard des Français d'Algérie qu'il détestait, s'étant rendu compte qu'ils étaient restés fidèles au Maréchal, malgré tout, et qui lui avaient fait la gueule en 1945. Et bouder De Gaulle en 1945, quelle injure !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 18 Déc - 08:48 (2007)    Sujet du message: Le "Ghetto" de Bal el Oued Répondre en citant

Moïse a écrit:
 Rien à voir avec nos ghettos, mes parents ont connu comme leurs parents les camps d'extermination, c'était autre chose!!heureusement ils sont tous
revenus mais ils auraient pu mourir comme des millions d'autres.




C'est ce que je disais au début de mon exposé Moïse ! C'est certain ! Mais la méthode employée pour réduire la résistance des habitants du quartier ressemble assez à celle de l'armée allemande. la comparaison s'arrête là...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:22 (2016)    Sujet du message: Le "Ghetto" de Bal el Oued

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'Algérie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com