France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'élection d'Adolf Hitler
Aller à la page: <  1, 2, 3, 414, 15, 16  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 25 Mar - 22:12 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

   Citer des auteurs , des ouvrages et un journal ouvertement pro nazis , j'appelle pas ça des pièces à conviction et encore moins des arguments historiques convaincants !
          ...Avec Boisbouvier , Briard et ton revenant , quel riche débat !
       


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 25 Mar - 22:12 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 25 Mar - 23:53 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Dans un procés équitable Lebel, et pas un procés stalinien, tout "présumé coupable" a droit à faire entendre sa défense et les pièces à conviction qui plaident en sa faveur. Il y a donc un dossier à charge et à décharge on se tue à te le répéter ici !
Au Tribunal de l'Histoire, les accusés ont droit aussi à faire entendre leurs arguments. Nous nous sommes là, et je le répète encore une fois, comme des Jurés de Cour d'Assises. Que celà te plaise ou non, tu liras ce que tu appelles ces ouvrages "pro-nazis" que la Loi ne réprime pas puisqu'ils sont d'accès public... comme par exemple le livre d'Ernst Nolte ?
Je remarque que tu te gardes bien de répondre...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 05:57 (2010)    Sujet du message: La démocratie est un poison violent Répondre en citant

Ian Kershaw montre bien une chose jamais dite.
La popularité de Hitler atteignit des sommets, en mars 36, quand il fit réoccuper la Rhénanie par ses maigres troupes d'alors.
Or, ceci se fit en violation du traité de Versailles et donc c'est en violant la loi (le traités sont la loi des parties, donc des nations) que la popularité de Hitler devint immense et formidable.
Ceci m'amena à proposer comme thème de discussion ceci : " La démocratie est un poison violent".
En effet, sous l'Ancien Régime on le savait : si on ne respecte pas la parole donnée c'est la guerre perpétuelle et rien ne se peut construire. Au Moyen-Age, la félonie était le crime suprême.
La démocratie avait changé tout ça !
Mais aussi un deuxième thème.
En mars 36, les Français auraient pu abattre Hitler d'un seul coup à très peu de frais en envoyant un petit contingent ou en mobilisant très partiellement, car Hitler bluffait et il était convenu que ses troupes reculeraient si nous avancions.
Albert Sarraut, président du Conseil, y était déterminé et il dit qu'il ne "laisserait pas Strasbourg sous le feu des canons allemands".
Belle rodomontade.
Les pacifistes se mobilisèrent pour le critiquer et le Canard Enchainé titra : "L'Allemagne envahit l'Allemagne". Toute la gauche syndicale et politique se mobilisa contre le gouvernement dans une immense volée pacifiste.
Résultat : on ne fit rien alors qu'un rien suffisait.
J'ai donc proposé cet autre thème de débat : "Le pacifisme est fauteur de guerre".
La même chose s'est reproduite contre Bush et Blair récemment.
Saddam Hussein avait eu beau violer tous ses engagements et provoquer deux guerres, le pacifisme refit surface et donna du grain à moudre à toutes les grandes âmes qui détestent la guerre même juste.
J'estime pour ma part, qu'un dictateur qui viole le droit de la façon que Saddam Hussein le fit doit être sanctionné et que les Américains furent cette gendarmerie internationale qui nous a manqué en 1936.
Les pacifistes auraient dû se souvenir de l'échec de la SDN. Un tribunal sans gendarmerie pour faire appliquer ses arrêts ne fait qu'aggraver les choses.
Par exemple la SDN fit échouer la politique de Barthou et de Laval qui cherchèrent à isoler Hitler en profitant de l'animosité que celui-ci inspirait à Mussolini (il l'estimait "fêlé" à cause de son antisémitisme).
En condamnant ce dernier à des sanctions, elle le jeta dans ses bras.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 08:19 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Oui, bien sur, mais pour nos rédempteurs qui ont la haine de Vichy chevillée au corps, il ne faut surtout pas parler des années 30 et des responsabilités de cette gauche "pacifiste" qui désarma la France et l'empêcha de prendre à temps les mesures préventives dont tu parles.
Alors on va me répondre que la "droite" avait aussi ses responsabilités. Mais de quelle "droite" s'agit-il ? Celle qui ressemble aujourd'hui à l'UMP ou au Centre de Bayrou... On voit ce qu'il en est !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 09:17 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

boisbouvier a écrit:

J'estime pour ma part, qu'un dictateur qui viole le droit de la façon que Saddam Hussein le fit doit être sanctionné et que les Américains furent cette gendarmerie internationale qui nous a manqué en 1936.



et il n'y a rien manqué, y compris les maladresses des pandores !


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 09:28 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Admin a écrit:
Oui, bien sur, mais pour nos rédempteurs qui ont la haine de Vichy chevillée au corps, il ne faut surtout pas parler des années 30 et des responsabilités de cette gauche "pacifiste" qui désarma la France et l'empêcha de prendre à tant les mesures préventives dont tu parles.
Alors on va me répondre que la "droite" avait aussi ses responsabilités. Mais de quelle "droite" s'agit-il ? Celle qui ressemble aujourd'hui à l'UMP ou au Centre de Bayrou... On voit ce qu'il en est !


Je suis d'accord avec toi, Admin : la droite ne vaut pas mieux que la gauche et la démagogie est la rançon obligée de la démocratie.
Pourtant on ne peut revenir au temps des rois, de la noblesse et du clergé.
Il ne reste qu'une solution à l'ère atomique : faire confiance à la grande démocratie américaine pour préserver la paix du monde et empêcher la prolifération nucléaire.
Ni l'Europe, ni l'ONU, ni l'OTAN n'en sont capables. On l'a bien vu en Yougoslavie.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 09:29 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

c'est tout de même drôle :

1) je relève une contre-vérité précise et récidiviste : "Hitler démocratiquement élu";

2) je rappelle à l'auteur qu'il l'avait déjà commise puis reconnue;

3) un flux de posts plus ou moins longs de l'intéressé et de deux autres personnes entreprennent de démontrer des affirmations voisines ou parentes, en ne disant rien de celle qui est en discussion;

4) je proteste contre la noyade du poisson;

5) le flux se fait torrent.


Laughing


après m'être bien marré je reprends mon souffle pour tirer une concusion : l'élection démocratique de Hitler est une pierre d'angle de l'idéologie de Michel. Il ne peut se résoudre à la sacrifier. Elle fait corps avec son postulat suivant lequel "la démocratie est un poison violent".

J'aime décidément mieux le conservateur aristo, grand pourfendeur du populisme et de la vulgarité, qui disait : "La démocratie est le pire des systèmes à l'exclusion de tous les autres".


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 11:10 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Allons François, tout est dit dans les réponses que nous t'avons soumises... j'ai pour ma part essayé d'expliquer cette façon "démocratique" dont Hitler a peut-être abusé pour être élu, en citant Ernst Notle... Mais personne n'est intervenu là-dessus !

Au sujet de cette façon démocratique dont certains abusent pour faire passer leurs volontés, nous en avons nous un exemple frappant avec les référendum organisés par... De Gaulle Charles, sur l'Algérie alors qu'il détenait un pouvoir issu d'un putsch ! Alors sachons faire preuve d'un peu d'humilité. Merci !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 11:29 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Je te réponds, Delpla.
Je ne suis pas cet auteur dont tu parles.
Je me souviens, en particulier, t'avoir répondu que le mot célèbre de Churchill était plaisant et drôle mais peu profond.
C'est bien la procédure démocratique qui a donné le pouvoir à Hitler.
Ton ami Daniel Laurent a objecté ce qu'on objecte toujours en pareille circonstance, que Hitler n'a pas eu la majorité des voix en 32 ou 33 mais seulement 43 ou 44% des voix et que s'il s'est fait ensuite attribuer les pleins pouvoirs c'est après avoir violé la représentation parlementaire en excluant les députés communistes.
C'est oublier que c'est cette représentation elle-même qui avait approuvé et effectué cette exclusion.
D'ailleurs, Daladier fit de même en France en 1939.
Adolphe était tellement légaliste qu'il n'a pas dissous le Reichstag contrairement à Lénine qui, lui, a dissous la Douma. Il s'est représenté devant au terme de son mandat de 4 ans et s'est même donné les gants d'y faire approuver sa "nuit des longs couteaux".
Un comble !
D'ailleurs la doctrine personnelle de Hitler après l'échec du putsch de Munich de 1924 fut toujours de gagner le pouvoir non par la force dans la rue mais par la voie légale de l'élection.
Même qu'il se heurta violemment avec Röhm sur ce point quand le ministre de la guerre Gröner voulut désarmer les corps francs.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 15:34 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

après le poisson noyé, les mouches... torturées.
merci de toutes ces confirmations.

Reste que Hitler n'a jamais été élu, mais que Michel éprouve l'irrépressible besoin de dire que si, et que sa claque le soutient.

Faut vous dire monsieur que chez ces gens-là... on ne débat pas, monsieur, on ne débat pas. On fait équipe.


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 17:04 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

<< Faut vous dire monsieur que chez ces gens-là... on ne débat pas, monsieur, on ne débat pas. On fait équipe. >>

Et c'est toi, Delpla François,qui dit ça !!
Un comble.

Laughing
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 18:17 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Citation:
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.


eh bien c'est raté !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 19:33 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

je ne fais pas de l'auto satisfaction moi !!
Je cite des sources autres que les miennes propres !!
Alors vos leçons mon cher François, faites vous en un collier !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 26 Mar - 21:32 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Code:
Reste que Hitler n'a jamais été élu,


Que veux-tu dire, François ?
Je croyais que Hitler avait été appelé par le Maréchal Hindenburg, Président de la République d'Allemagne, le 30 janvier 1933, pour former et diriger un gouvernement au sein d'une assemblée démocratique appelée le Reichstag ?
Je croyais aussi qu'il provoqua le mois suivant des élections législatives qui lui donnèrent 43 ou 44% des suffrages.

M'aurait-on mal informé ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Sam 27 Mar - 08:52 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

François Delpla a écrit:
après le poisson noyé, les mouches... torturées. merci de toutes ces confirmations.

Reste que Hitler n'a jamais été élu, mais que Michel éprouve l'irrépressible besoin de dire que si, et que sa claque le soutient.

Faut vous dire monsieur que chez ces gens-là... on ne débat pas, monsieur, on ne débat pas. On fait équipe.

François fait du négationnisme tout comme pour l'Anchluss
le "viol de l'Autriche" !
voici les faits (rien à voir avec la torture des mouches)

La formulation s'est répandue dans la population viennoise,
au printemps de 1945,quand l' Armée Rouge
approchait dangereusement.
Cette légende a été reprise par les nobles juges du
Tribunal Mlitaire International de Nuremberg
(que l'on qualifiait volontiers de cyniques ou antidémocratiques,
si cela n'était formellement interdit par la Loi du 13 juillet 1990,
codifiant en France l'écriture historique de la Seconde Guerre
mondiale
,une loi qui exige le strict respect des attendus du jugement
 du TMI:dont acte...).
L'Anschluss est ainsi devenu un attentat contre l'Etat souverain
 d' Autriche et retenu à charge contre certains des accusés.
Le 12 novembre 1918,24 heures après l'abdication
de l'empereur Charles,l'Assemblée Constituante autrichienne
 avait réclamé à l'unanimité la "fusion " (Anschluss)
des deux Etats allemands, ce qui était devenu l'art.2
de la Constitution.
Cette " fusion " avait été interdite par l'art.80
du Traité de Versailles (signé entre les Alliés et le Reich) ,
et l'art.88 de celui de Saint-Germain
(entre les Alliés et l'Autriche):pour les vaincus,
le principe des nationalités et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes
semblaient ne pas exister.
En avril 1921,les Autrichiens du Tyrol votaient à 98,8 % en faveur
 de cet Anschluss interdit et ceux de la province de Salzbourg à
 99 %,le mois suivant.
En guise de réponse au vote démocratique,la SdN (Société des Nations),
véritable société d'exploitation de leur victoire par les Alliés,
interdit d'organiser d'autres plébiscites.
Lorsque le 12 mars 1938,Adolf Hitler fait avancer quelques régiments
de la VIIè région militaire du Reich (celle de Bavière),non seulement
l'on n'observe aucune opposition,mais bien au contraire un déferlement d'enthousiasme. 
Le referendum populaire organisé le mois suivant paraît sans appel
(sauf pour les nobles juges du TMI): 99,8 % des inscrits se rendent
aux bureaux de vote où les attendent des isoloirs et des enveloppes opaques
pour contenir le bulletin où ils ont dû cocher la case OUI ou la case NON.
99,73 %
des votants se prononcent pour l'Anschluss....


N'en déplaise aux nobles juges,ce ne fut pas un viol,mais un mariage d'Amour !
                 

 Source:100 points de détail controversés sur Hitler,le IIIè Reich
et la Seconde Guerre mondiale
(Editions Dualpha,2009,Collection
" l'Essentiel "  Dr Bernard Plouvier,p.45)
[color=red]
 http://www.google.fr/search?sourceid=navclient&hl=fr&ie=UTF-8&rlz=1T4GFRC_frFR205FR207&q=Bernard+Plouvier
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:11 (2016)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 414, 15, 16  >
Page 3 sur 16

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com