France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'élection d'Adolf Hitler
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 814, 15, 16  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 10:54 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
 Par contre, ce qui lui a échappé à lui, c'est que c'est par les moyens de la démocratie que Hitler a pris le pouvoir.




Quelques "détails":
Hitler a obtenu à l'élection de 1932:
- 1er tour:11 millions 300 000 voix contre 18 millions 600 000
pour Hindenburg,
- 2ème tour: 13 millions 400 000 voix contre 19 millions 300 000
pour Hindenburg.
Ce dernier est donc élu.
Le 6 novembre ont lieu les élections au Reichstag.
Les nationaux-socialistes perdent 34 mandats,tandis que les deux partis
marxistes voient leur nombre de sièges considérablement augmenté.
Les adversaires de Hitler triomphent.
Mais Hitler ne s'y trompe pas:il sait que son Parti pourrait même supporter
la perte de 2 millions de voix.
Le 17 novembre,von Papen donne sa démission.
Les 19 et 21 novembre,Hindenburg fait demander à Hitler
"si et dans quelles conditions un gouvernement dirigé par lui
trouverait au Reichstag une majorité sûre et capable de travailler"


On pense ainsi à un cabinet de concentration nationale.

Hitler demande à réfléchir....

Entretemps,le 3 décembre,un certain général Schleicher a été nommé Chancelier.
Il fait une tentative maladroite pour se concilier les nationaux-socialistes
et invite Hitler à une conférence à Berlin.
Hitler n'a aucunement l'idée d'accepter une telle invitation.
Au lieu de cela,il négocie le 4 janvier 1933,à Cologne,avec von Papen.
Ce dernier a compris l'importance de Hitler et veut lui aplanir le chemin
du pouvoir.
Schleicher fait une nouvelle tentative:il offre à Hitler le haut poste
de président du Conseil d'Etat,ce que Hitler refuse froidement.
Le général politicien est à bout,et le 28 janvier Schleicher donne sa démission.
A présent,il n'y a plus personne qui ait assez de courage et de capacité
pour prendre la responsabilité du pouvoir,sauf Hitler.
Von Papen s'arrange adroitement pour le mettre en relations avec
le président du Reich.
Le 30 janvier 1933, une conférence décisive a lieu chez le président
du Reich.Hindenburg a fait appeler Goering.
Au Kaiserhof,l'état-major des nationaux-socialistes attend
plein d'anxiété.Hitler lui-même est au Kaiserhof.Enfin Goering revient.
Immédiatement,on compend ce qui s'est passé:
Hitler vient d'être nommé Chancelier du Reich.
Tous sont muets de saisissement.
Chacun vient serrer la main que le Führer tend gravement
sans prononcer une parole.
Dans son journal,Goebbels note:
"La masse se presse devant le Kaiserhof.Les milliers se changent en dizaines de milliers,c'est un flot humain
ininterrompu qui se répand dans la Wilhemstrasse."  
A 7 heures, Berlin ressemble à une fourmillière effarouchée.
Et alors commence la retraite aux flambeaux.
De 7 heures du soir à 1 heure du matin,les gens défilent sans fin
devant la Chancellerie.
Il règne une joie indescriptible.
En haut se tient à sa fenêtre le président du Reich...très digne,
et enveloppé du rayonnement de sa légende..."




Source:Johannes Ohquist
 "Le National-socialisme,des origines à la guerre Ed.Avalon,1989
p-p:96-97
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Dernière édition par Roro II le Mer 31 Mar - 11:27 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 31 Mar - 10:54 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 11:08 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Code:
Au depart , Admin , es tu d'accord sur la perversion intrinsèque du nazisme " es qualité " et de ses theories .


Je ne suis pas Admin mais je réponds que cette question est stupide car le nazisme tient à la personne d'un seul homme qui est Hitler et qu'il ne saurait donc y avoir un nazisme és qualité.
Ce ne fut pas le cas ni du fascisme ni du communisme dont il a existé des formes nombreuses et variées.
Elles étaient variées mais réunies néanmoins par un ensemble doctrinal commun.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 11:31 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Le totalitarisme nazi répondait au totalitarisme soviétique. Il serait tout de même un peu naïf d'oublier que les spartakistes étaient sur le point d'établir une "république socialiste soviétique" en Allemagne dans les années qui suivirent "l'armistice" de 1918... Alors lorsqu'on me parle des "digressions" sur les méfaits du communisme qui ne devraient pas entrer dans le débat de l'avénement d'Hitler au pouvoir...
Franchement...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 18:45 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Admin a écrit:
Le totalitarisme nazi répondait au totalitarisme soviétique. Il serait tout de même un peu naïf d'oublier que les spartakistes étaient sur le point d'établir une "république socialiste soviétique" en Allemagne dans les années qui suivirent "l'armistice" de 1918... Alors lorsqu'on me parle des "digressions" sur les méfaits du communisme qui ne devraient pas entrer dans le débat de l'avénement d'Hitler au pouvoir...
Franchement...


dis donc, il me semble qu'ici tu frises la correctionnelle, du point de vue du patriotisme.

Sans discuter ici la thèse de Nolte sur la barbarie nazie, réplique angoissée de celle de la révolution russe, ni ta vision originale de la menace spartakiste et de sa durée, je voudrais faire remarquer qu'elle a, cette barbarie nazie, un versant anti-français, résolu, développé et poussé à de sinistres (mais logiques) conséquences à partir de 1940. Alors quoi, par antisoviétisme il fallait accepter d'être détruits en tant que puissance, voire en tant que nation ?

Ou choisir, comme Churchill, une alliance de circonstance avec le moindre mal ?

Je te suggère de bien soupeser ta réponse.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 21:45 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Code:
Ou choisir, comme Churchill, une alliance de circonstance avec le moindre mal ?


Tu as oublié que l'alliance de Churchill avec le moindre mal (Staline) ne s'est réalisé qu'en juin 41 car en 1940 les deux maux étaient alliés.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 05:40 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

boisbouvier a écrit:

Code:
Ou choisir, comme Churchill, une alliance de circonstance avec le moindre mal ?


Tu as oublié que l'alliance de Churchill avec le moindre mal (Staline) ne s'est réalisé qu'en juin 41 car en 1940 les deux maux étaient alliés.


réalisée oui mais à partir de quand la prône-t-il dans un environnement, y compris soviétique, qui sous-estime le péril nazi ?

1932 !

ps : "étaient alliés" n'est pas exact, "amis" est plus vague et convient mieux.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 08:13 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Les Alliés de 14/18 et donc les vainqueurs de la première guerre n'ont jamais pris au sèrieux la révolution bolchevique.
Ils l'ont même aidée en refusant de soutenir les armées "blanches", et la France faisait en rêvant, l'amalgame avec sa révolution de 1789...
On peut donc dire qu'ils voyaient avec une certaine sympathie les événements de "Russie", ce qui est tout bonnement scandaleux lorsqu'on pense aux liens familiaux entre les familles royale britannique et impériale russe !
Qu'on fait ces Alliés face à la montée du spartakysme en Allemagne ? Rien ! Que la République de Weimar se démerde ! Les "boches" l'avaient bien méritée, non ? Et puis, l'Angleterre et la France ont-elles déclaré la guerre à l'Union soviétique à propos de la Pologne ? Non.
Alors on peut parler de "préférence" pour les soviétiques dans l'entre deux guerres.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 08:24 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Juste un fait : Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg sont assassinés le 15 janvier 1919, soit deux mois après la fin de la guerre. Si les Alliés ont laissé l'Allemagne se dépatouiller de la "menace", on peut dire qu'ils n'ont pas fait une trop grave erreur de calcul !

Revenir en haut
O.C.2


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 16:18 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Pas une mauvaise erreur de calcul ?  Shocked

Le résultat, c'est Hitler au pouvoir ! Peut mieux faire...


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 17:04 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

O.C.2 a écrit:
Pas une mauvaise erreur de calcul ?  Shocked

Le résultat, c'est Hitler au pouvoir ! Peut mieux faire...


vous n'avez visiblement pas bien lu l'échange précédent : je reprochais à Jean d'avoir prétendu que les Alliés avaient laissé coupablement et longuement les Allemands se dépatouiller avec une "menace spartakiste"...
dissipée, en tout état de cause, en deux mois !


Revenir en haut
O.C.2


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 17:51 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

La menace communiste dissipée en deux mois !

Vous pensez réellement que l'assassinat des deux affreux met un terme à l'activité communiste en Allemagne et aux tentatives du KPD, sous différentes formes et parfois en concertation avec les nazis, de renverser le gouvernement ?


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 05:10 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Code:
réalisée oui mais à partir de quand la prône-t-il dans un environnement, y compris soviétique, qui sous-estime le péril nazi ?

1932 !


Je l'ignorais et ça prouve en faveur de mon propos sur le pacifisme fauteur de guerre, et sur la valeur de Laval. Une alliance avec l'URSS contre Hitler était aussi la politique de Laval en 1935, ce Laval que tous honnissent pourtant (Léon Blum lui a réglé son compte parce qu'il se promenait en chaussons dans les ambassades !).
Une question toutefois : en 1932, Hitler n'était pas au pouvoir. Comment Churchill pouvait-il prévoir qu'il dérangerait l'ordre du monde ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 08:28 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

si Karl et Rosa sont affreux, comment qualifier leurs bourreaux ? comme des partisans éclairés des droits de l'homme et de ceux de la défense ??!!


et toujours ce débat d'équipes : personne à part moi ne relève vos erreurs et approximations.

je n'ai évidemment pas dit que deux meurtres mettaient fin à l'activité communiste... Mais, certes, à une menace si urgente qu'elle aurait justifié que tout le monde devînt nazi... y compris, sacrificiellement, les Français !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 09:10 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Tu ignores ans doute que des "Soviets" s'étaient emparés des grandes villes d'Allemagne et menaçaient de s'emparer de toute l'Allemagne. Ce qui incita le gouvernement à utiliser les Corps Francs formés par les anciens combattants. Et qu'ils avaient "liquidé" au passage quelques ennemis de classe...
Tu aurais du lire à ce sujet l'excellent livre de Dominique Venner: "Histoire d'un fascisme allemand - Les corps-francs du Baltikum" !
On a tendance à oublier que, trahis par les politiciens qu'ils avaient sauvés, ils furent le terreau dans lequel le national-socialisme allait lever.
Pour un historien, je trouve que tu manques singulièrement de références sur l'origine et la montée du nazisme... Et "Les réprouvés" de Von Salomon pourraient t'en apprendre beaucoup...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
O.C.2


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2008
Messages: 83

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 09:24 (2010)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler Répondre en citant

Je ne crois pas que l'admin vous écrivez que les Français devaient devenir nazis. Je crois qu'il vous faisez remarquer que la République française n'avait fait que peu de cadeaux à celle de Weimar et que la germanophobie des dirigeants français de l'après-guerre les avient conduits :
1. A sauver la révolution russe en arrêtant la progression des corps francs à Riga, écrasés sous les pièces de marine françaises et britanniques.
2. N'avoir rien fait pour donner un peu d'air aux hommes de Weimar et avoir ainsi, de fait, favoriser les tentatives de subversions rouges et brunes, sans vouloir voir que l'une des deux allait bien finir par réussir.
On ne pouvait faire pire calcul, exécuter manoeuvre plus désastreuse : le maintien du bolchevisme en Russie et la déstabilisation de l'Allemagne.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:59 (2016)    Sujet du message: L'élection d'Adolf Hitler

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> L'entre-deux guerres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 814, 15, 16  >
Page 7 sur 16

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com