France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pétain et les juifs
Aller à la page: <  1, 2, 325, 26, 2729, 30, 31  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 11:03 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

"Si vis Pacem, para bellum" Tu connais ?
Il est évident que l'impréparation des armées françaises due aux "pacifistes" des années 30, nous conduisit tout droit à la catastrophe de mai/juin 40, et que la SDN, loin d'empêcher Hitler de faire ce qu'il avait envie de faire, a été totalement impuissante, même pas vindicative !
Donc, je t'autorise à encadrer cette phrase de Michel Boisbouvier et de mettre un rameau d'olivier en travers du cadre...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 11:03 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 11:04 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Code:
celle-là, tu permets que je l'encadre ?

Je t'en supplie
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 11:29 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Michel, ne t'excuse surtout pas d'avoir faussement prétendu que j'étais flou, dans ma désapprobation
de tes pitreries atlantistes !

Pour en revenir à la SDN, tout le monde sait-il ici que Churchill en était un grand défenseur,
dans les années 20 et 30, contrairement à la réputation qu'on lui a faite ? En prendre conscience
oblige à nuancer bien des affirmations ci-dessus.

Par exemple il avait lancé en 1935 un mouvement intitulé "Arms and the Covenant"
(ce dernier terme désignant le pacte de la SDN, autorisant celle-ci à châtier des agresseurs).


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 12:46 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Admin a écrit:
lebel a écrit:
Admin a écrit:
. Mais non mon vieux, tout le monde apprécie tes informations,
sauf-qui-tu-sais, mais bon... On fait avec, hein !



Les elucubrations d'un neonazi et d'un negationniste , qui n'ose s'avouer ( loi oblige ) Qui les apprecie ? peut etre certains sur ce forum..... ou dans des sentines ad hoc !
Pour credibiliser ton forum , Admin , t'aurais pu trouver mieux !



Ces accusations Lebel sont à la limite de la diffamation. Aucun des propos tenus ici par Roro
II ne peuvent être taxés de "négationnistes" ou de néo-nazi. Je pense qu'il a su respecter notre
réglement et les lois en vigueur.
Ce forum est un forum de débats historiques et il est donc important qu'il soit un lieu de controverse.
Tiens ceci comme un premier avertissement
A tes prochaines accusations de négationnisme ou de néo-nazisme, nous nous verrons contraints de te bannir de ce forum "peu crédible"... A bon entendeur...




Laughing
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 13:26 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Code:
Michel, ne t'excuse surtout pas d'avoir faussement prétendu que j'étais flou, 
dans ma désapprobation de tes pitreries atlantistes !




Ah! mais je ne m'excuse de rien du tout, et ne vas pas prendre tes désirs pour une réalité.
Si la SDN n'avait pas exercé des sanctions contre Mussolini, celui-ci, qui détestait Hitler, ne
se serait pas précipité dans les bras de Hitler et la politique judicieuse de Barthou et de Laval
aurait produit ses effets d'isoler ce demi-fou.
L'enfer, c'est bien connu, est pavé de bonnes intentions.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 15:07 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

et tu repars dans autre chose !

réponds sur la conception churchillienne stp.
BiEnVeNuE


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 18:35 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

J'aime Churchill autant que toi, et, même, peut-être plus. Je viens de me taper les 12 volumes
de ses Mémoires, ce que tu n'as peut-être pas fait.
Mais je ne le tiens pas pour infaillible.
Personne ne l'est, d'ailleurs.
Et toi, m'as-tu répondu sur la contre-performance de la SDN relativement au couple
Mussolini-Hitler ?
Mussolini trouvait que Hitler était fêlé à cause de son antisémitisme obsessionnel. Il devait sa
formation politique et journalistique à une maitresse juive, Margherita Sarfati et c'est un banquier
juif de Turin qui a financé son mouvement fasciste naissant.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 19:19 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

souffre que je revienne à la faute quand tu bottes en touche !

qui prétend ici que Churchill soit infaillible ?

Le problème, obsessionnellement posé par toi, est celui du pacifisme, que tu mets dans le même sac que la SDN.
Churchill, non. La question n'est pas de savoir s'il est faillible, et encore moins si Delpla a lu ses mémoires, mais si
le sieur Boisbouvier va continuer comme si de rien n'était à opposer les deux choses.

Sa Raideur a l'air bien partie pour !!


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 20:10 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Quelles deux choses ?
Le pacifisme et la SDN ?
Le pacifisme et Churchill ?
La SDN et Delpla ?
Le pacifisme et Delpla ?
Churchill et Delpla ?
Churchill et la SDN ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Ven 16 Avr - 12:31 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

N'oubliez tout de même pas que Churchill n'était pas encore Premier Ministre...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 16 Avr - 12:54 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant


Un premier ministre de Sa Majesté sous haute surveillance

Depuis 1929,considéré à Whitchall comme un authentique fléau,
Winston Churchill est exclu des combinaisons ministérielles,tant en raison
de ses initiatives qui toutes ou presque se sont avérées catastrophiques
pour la Grande-Bretagne,que de ses troubles caractériels," Winnie "
souffre d'une psychose maniaco-dépressive,comme c'était probablement
 le cas de son père et comme en a souffert celle de ses filles qui s'est suicidée.
Lorsqu'au printemps de 1940,Neville Chamberlain
se retire de la vie politique,du fait d'un cancer rectal évolué et des intrigues
 des amis de Churchill,on offre le poste de premier ministre
à Lord Halifax,un pacifiste,qui décline cette responsabilité.
Faute de mieux,on appelle au Pouvoir le chef du clan belliciste,
l'homme du lobby germanophobe, Winston Spencer Churchill,
qui n'attend que cela depuis un quart de siècle.
Toutefois,et c'est une première dans l'histoire germanique,le Parlement,
où nul n'ignore les particularités de " Winnie ",exige la mise
sous contrôle médical du premier ministre ! 
On désigne pour ce faire le président du Collège royal des Médecins,
Lord Charles Mac Moran-Wilson: la haine entre les deux hommes,
le surveillant et le surveillé, sera réciproque.
Le médecin aura la cruauté (fort utile pour l'historien) de décrire
par le menu les tares et les affections de son patient.
Dès avant la Grande Guerre,on savait que " Winnie " était un goinfre alcoolique,
intoxiqué par le tabac.
Dès 1941,il devint un monument de pathologie,essentiellement dues
aux excès alcoolo-tabagiques lors des conférences interalliées où
 le Britannique enrage de n'être qu'un comparse,incapable de faire valoir ses idées
(qui ne sont pas toutes stupides):
la Grande-Bretagne n'est plus qu'une puissance de deuxième ordre
et Churchill en souffre énormément.
Après l'entrevue de décembre 1941 avec un FDR
 particulièrement arrogant,le premier britannique ressent ses premières
 crises d'angine de poitrine.
En janvier 1943Casablanca,il souffre d'une pneumonie.
C'est pire à Téhéran,en novembre,où Staline
se moque ouvertement de lui:angine de poitrine et nouvelle pneumonie,
en plus de quelques troubles passagers de la mémoire.


Ce n'est rien en comparaison de son état de santé d'octobre 1951
au mois d'avril 1955: la Grande-Bretagne est (officiellement) dirigée
par un grand vieillard cérébro-scléreux,atteint de troubles permanents
de la mémoire,de l'élocution et de la compréhension.
Au berceau du parlementarisme,on tolère qu'un gâteux reste (officiellement)
au Pouvoir !

Les " grands démocrates " eux aussi " se foutent du monde ".

 PS: rien à voir avec des affirmations personnelles qualifiant un chef d'Etat
de "demi fou" sans l'avis d'aucun médecin.
(pour un ancien toubib, pas très sérieux.....   )
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 16 Avr - 13:27 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Ces considérations dégoulinantes de haine oublient deux ou trois réalités.
Par exemple l'anticommunisme invétéré de Winston et le fait que, le surmontant
dès qu'il comprend qu'un pouvoir revanchard se dessine en Allemagne, puissance
autrement dangereuse que la Russie, soit dès 1932, il en appelle à un regroupement
général pour faire réfléchir ce pays.

C'est par là que la SDN l'intéresse, surtout à partir du moment, fin 34, où l'URSS y fait
son entrée : elle lui semble un excellent instrument pour menacer l'Allemagne si celle-ci
persiste à vouloir modifier les traités par la force.

Quant à son arrivée au pouvoir, pittoresquement racontée par notre camarade, elle l'est
plus prosaïquement ici : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=375


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 16 Avr - 16:38 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
J'aime Churchill autant que toi, et, même, peut-être plus.
Je viens de me taper les 12 volumes de ses Mémoires,
 

Et alors ! Votre héros aurait-il "la mémoire qui flanche" ?
pas un seul mot du "plus grand crime que l'humain aurait programmé"
tout comme le copain de Jean,le gal micro et rien non plus du coté
de l'américain....? nos 3 champions auraient-ils perdu ensemble
la "mémoire" ? justement le Stéphane qui se demande sur 39/45
dans sa "grande soirée" comment on va faire pour ne pas perdre
"la mémoire" (sic !)
 
 @ François  : désolé mon pépère,mais avec vos crachats depuis 65 ans
sur le mème, fallait bien vous mettre un miroir ! non ?
 

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 16 Avr - 17:08 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Code:
Michel, ne t'excuse surtout pas d'avoir faussement prétendu que 
j'étais flou, dans ma désapprobation de tes pitreries atlantistes ! 











  Mussolini, celui-ci, qui détestait Hitler










En l'imitant ? En Italie se déroule actuellement une discussion extraordinairement intéressante.
Pour la première fois depuis l'existence du parti fasciste,on parle de la nécessité
de considérer d'une façon raciale les questions nationales et historiques.
Le milieu ayant suscité cette impulsion et cette exigence se composait
d'un ensemble de professeurs d'université italiens éminents.
Ainsi,cette vision idéologique novatrice avait déjà trouvé quelque crédit.
On ne pouvait l'ignorer et elle ne le fut pas.Son importance fut immédiatement reconnue car elle permet d'opérer une modification de l'image globale de l'Etat
 que se fait,à la base,le fascisme ou tout du moins d'élargir les points de vue essentiels.
Tandis que dès le tout début,l'idéologie,en particulier raciale,constitua l'élément
 moteur du national-socialisme,le fascisme ne défendit d'abord que des objectifs
et des exigences étatiques.
Le grand passé italien,avant tout l'Antiquité,exerçait une influence majeure
 sur sa vision spirituelle.
A part cela,il laissa une large place à l'activité religieuse du catholicisme romain détenant
 une position prédominante en Italie.
Vu sous cet angle,la prise de position tout à fait récente du fascisme
la race italienne et pour la communauté raciale aryenne signifie une avance révolutionnaire
dont on ne peut encore prévoir les répercussions historiques.
L'Eglise romaine a réagi plus rapidement aux propos fascistes que les usages
de la politique vaticane ne le laissaient supposer,car l'un de ses principes de base concernant
 la politique est de savoir attendre.
Le pape lui-même a profité d'une audience qu'il accorda à des élèves de la congrégation
 missionnaire,à son siège d'été à Castel Gandolfo,pour s'élever
d'une façon catégorique contre tout propos raciste.
On oublie souvent qu'il a dit,entre autres,que tout le genre humain forme
une grande race humaine universelle.
Il alla jusqu'à soupçonner le fascisme d'imiter la raciologie allemande.








" On doit se demander ",tel qu'il est dit littéralement dans son discours:
" pourquoi par malheur l'Italie a eu besoin d'imiter l'Allemagne "








La réponse à cet avertissement agressif ne pouvait manquer d'arriver.
Tandis que Starace,le secrétaire du Parti,avait admis le bien fondé des exigences
raciales devant les professeurs d'université,nul autre que Mussolini lui-même
approuva leur prise en considération.
Sa réponse brève et lapidaire au pape a été rapidement connue en Allemagne:

"Chacun doit savoir que nous aussi,nous marcherons vers l'avenir en adoptantle point de vue
de la question raciale.
Dire que le fascisme a imité n'importe qui ou n'importe quoi est tout simplement absurde. "


La discussion en Italie n'est donc pas encore terminée,mais elle est pourtant menée


de façon stricte et directe car l'Eglise poursuit de façon occulte le combat contre la raciologie,
avec des efforts accrus,parce qu'aucune question ne semble aussi dangereuse que la raciologie
pour l'Eglise romaine,pour son crédit,son influence et son existence en tant que société
religieuse,comme nous le verrons.

Alors que ces questions ont pris une dimension particulièrement actuelle,il semble
tout à fait fondé de se demander,par des examens approfondis, quel rapport l'Eglise romaine
entretient avec la raciologie.Cette attitude n'est pas du tout aussi claire que cela semble
l'être à première vue si l'on considère les déclarations tout à fait authentiques du pape.
Les prises de position ecclésiastiques sur la raciologie révèlent même un point de vue assez confus.
Il est certain que l'Eglise exprime ainsi sa mission biblique constante qui est de prêcher le christianisme à tous les peuples.Cette mission représente le fondement de la volonté de puissance universelle
de l'Eglise romaine,
qui ne peut en aucun cas tolérer une différence raciale entre les peuples,
notamment au niveau du sentiment religieux,et une différence de valeur raciale.
Mais d'un autre côté,les résultats de la recherche raciologique allemande
ont une telle valeur scientifique qu'un refus inconditionnel exprimé par
 l'Eglise romaine devrait entrainer une importante perte de prestige
 pour celle-ci en Allemagne.
Copernic aussi dut démentir les dogmes religieux par ses résultats scientifiques.
C'est Copernic et non l'Eglise qui eut raison devant l'Histoire...
Par une lutte acharnée contre la raciologie,l'Eglise romaine court aujourd'hui
 le danger de devoir un jour baisser le ton aussi dans cette question.
Elle se trouve donc confrontée au choix de se rendre risible face à l'Histoire
en rejetant la raciologie,ou d'abandonner par la reconnaissance de cette
 dernière l'une des plus importantes conditions de son efficacité internationale.
L'Eglise romaine mondiale s'est prononcée de façon provisoire pour le premier choix,
ce qui ne fut possible que tant que la raciologie et son application pratique demeuraient
 limitées plus ou moins uniquement à l'espace allemand.
L'Eglise romaine en Allemagne s'est engagée sur une autre voie.



Source : Cahier de la SS n° 4.1938 : Eglise romaine & raciologie.




_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 16 Avr - 19:55 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

quelle logororhoée !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:18 (2016)    Sujet du message: Pétain et les juifs

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 325, 26, 2729, 30, 31  >
Page 26 sur 31

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com