France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pétain et les juifs
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 29, 30, 31  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 24 Avr - 08:40 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Le "ratio" de 3% n'est pas contestable, mais ce dont il faut tenir compte c'est le nombre de déportés sur lequel est appliqué ce ratio.
Je rappelle que pour la France, et c'est celà qui nous interesse, sur les 320.000 Juifs Français et apatrides que comptait le pays en 1940, il y a eu 76.000 déportés. Et je ne compte pas le nombre de Juifs d'Afrique du Nord évalué à 400.000 !
Ensuite, tant que Roro II cite ses sources et qu'elles ne vont pas à l'encontre des déclarations de Hilberg, Poliakov ou même Bédarida, nous n'avons aucune raison de le censurer. Quand à Irving, je suis désolé, mais si David Irving dit qu'il ne neige pas au Sahara au mois de Juillet, nous ne sommes pas tenus d'affirmer le contraire sous prétexte qu'il a été désigné à la vindicte de "'Historiquement correct", par les tribunaux staliniens qui perdurent !
Enfin, l'objectivité de ce forum, comme tu dis Lebel, impose justement que toutes les pièces à charge et à décharge d'un dossier étudié soient produites, à condition, bien évidemment de respecter nos réglements et les Lois en vigueur et quelles q'elles soient.Tu n'es pas d'accord avec les citations de quelqu'un ? C'est ton droit le plus absolu. Mais au lieu de cracher tes imprécations habituelles, démontre lui qu'il a tort.

Remarque: Dans ton tract reproduit, l'auteur de l'article parle de "Rothschild", sans spécifier "Hôpital" ou "Hospice", et s'agissant d'une cancereuse en phase terminale transportée en salle d'opération, on est bien obligé de penser "Hôpital". Tu vois, lorsqu'on étudie un document, on le fait sèrieusement !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Avr - 08:40 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 24 Avr - 19:11 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

A quoi bon discuter d' Histoire avec un individu qui prend un malin plaisir à nous tartiner des thèses piochées dans des forums ou des publications negationnistes .,et encore plus , engager un debat , c'est lui donner trop d'importance ,quand on connait sa motivation .
Est ce bien utile , par exemple , de vouloir discuter avec un fana du nazisme ou un communiste convaincu ,des crimes d' Hitler ou de Staline ?
Puisque tu en es reduit , sur FEG , accueillir ce genre de contributeur , je te le laisse !

Au sujet du tract :
L' hospice Rothschild servait d'asile pour les vieillards juifs indigents , et comme je l'ai signalé , les nazis " y piochèrent " , comme à l'hopital , pour satisfaire aux quotas de depart pour Auschwitz
L' hopital Rothschild " accueillera " de 1941 à 44 , les malades juifs intransportables ou des detenus de Drancy atteints de maladies graves , infectieuses et surtout à caractère epidemique ......ces malades , sous bonne garde , etaient toujours considérés comme prisonniers et ne quittaient l'hopital que pour le cimetière ou pour reintegrer Drancy , dans l'attente du prochain convoi !

Sur les conditions au Vel d'Hiv :
http://www.massviolence.org/La-rafle-du-Velodrome-d-hiver-16-17-juillet-194…


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Dim 25 Avr - 00:47 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

lebel a écrit:
ces malades [...] ne quittaient l'hopital que pour le cimetière ou pour reintegrer Drancy , dans l'attente du prochain convoi !

Probablement la ruse nazie en action: on soigne les malades pour mieux les transporter à l'autre bout de l'Europe et les tuer à l'arrivée. Tout à fait logique comme technique!


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 25 Avr - 09:16 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Lebel a écrit:
"Au sujet du tract :
L' hospice Rothschild servait d'asile pour les vieillards juifs indigents , et comme je l'ai signalé , les nazis " y piochèrent " , comme à l'hopital , pour satisfaire aux quotas de depart pour Auschwitz
L' hopital Rothschild " accueillera " de 1941 à 44 , les malades juifs intransportables ou des detenus de Drancy atteints de maladies graves , infectieuses et surtout à caractère epidemique ......ces malades , sous bonne garde , etaient toujours considérés comme prisonniers et ne quittaient l'hopital que pour le cimetière ou pour reintegrer Drancy , dans l'attente du prochain convoi !"


Nous sommes bien d'accord ! Donc lorsque le tract fait allusion à " Rothschild" au sujet de cette cancereuse sur le point d'être opéré, c'est bien "Hôpital" qu'il faut comprendre !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Dim 25 Avr - 10:24 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Charles a écrit:
lebel a écrit:
ces malades [...] ne quittaient l'hopital que pour le cimetière ou pour reintegrer Drancy , dans l'attente du prochain convoi !
Probablement la ruse nazie en action: on soigne les malades pour mieux les transporter à l'autre bout de l'Europe et les tuer à l'arrivée. Tout à fait logique comme technique!

Ceci c'est l'apanage des Américains qui soignaient les blessés, les interrogeaient et ensuite "corvée de bois" !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Dim 25 Avr - 18:07 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Comment ? Qu'apprend-je ? Il y avait encore un hôpital "Rothschild" à Paris pendant l'occupation ?
Faudrait que Lebel nous explique pourquoi ces salauds de collabos n'ont pas pensé à changer de nom !
Quelle tâche !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Dim 25 Avr - 19:23 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Lebel, en est encore à dire que la citation de Poliakov créditant Vichy
d'avoir été le facteur prépondérant du sort relativement plus clément
de la communauté juive de France
est invalidée par la date de la parution du livre, en 1951.
Or, j'ai fait maintes fois justice de cet argument mensonger.
Poliakov n'est mort qu'en 98 et il a répété cette opinion dans les rééditions
successives de son livre et encore dans la dernière qui eut lieu en 1993.
Ces rééditions ont été revues et augmentées par l'auteur.
Que peut-on contre la mauvaise foi ?
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 10:35 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

L'auto-destruction de Raul Hilberg.

 

 
Raul Hilberg est le plus prestigieux des historiens de "l'Holocauste".
Jui américain,d'origine autrichienne,il a écrit :
The Destruction of the European Jews (La Destruction des juifs d'Europe).
Il a commencé ses recherches en 1948.
En 1961,soit treize ans plus tard,il a publié la première édition de son livre
sous la forme d'un ouvrage sept cent quatre-vingt-dix pages.
Puis,en 1985,soit vingt-quatre ans plus tard,il en a publié une édition
"revue et définitive" de 1274 pages (New York,Holmes and Meier).
Il a donc consacré trente-sept ans de sa vie à l'édification
de ce monument,dont la dimension est,certes,admirable par la quantité
du travail fourni mais dont la qualité est exécrable,tout simplement
parce qu'il s'agit d'une construction factice.
On peut dire qu'en cherchant à décrire ce qu'il appelle la destruction
des juifs d'Europe par les Allemands,R.Hilberg s'est,en réalité,détruit lui-même.
Dès 1976,le révisionniste américain Arthur Robert Butz avait mis ses lecteurs
en garde contre ce qu'il appelait,avec beaucoup de pertinence,
la " remarquable mentalité cabalistique" de R.Hilberg.
Il le faisait dans la préface de The Hoax of the Twentieth Century.
A l'époque,il conseillait de se reporter aux pages 567-571 de l'édition de 1961,
pour prendre la mesure de ce que,pour ma part,j'appelle la malhonnêteté
foncière de R.Hilberg.

Le sommet de la construction.

Il est exact que ces cinq pages (567-571) constituent le sommet de l'édifice.
Elles portent sur le Zyklon B,un insecticide censé avoir été utilisé par
 les Allemands pour exterminer des foules de juifs dans des abattoirs
chimiques appelés "chambres à gaz".
En cherchant bien,on trouve le sommet de ce sommet,la clé de voûte
en quelque sorte,et je pense l'avoir trouvé au haut de la page 570,
dans un fragment de sept phrases ou de quatre-vingt-quinze mots,que voici:
"The amounts (of Zyklon B) required by Auschwitz weere not large,but they
were noticeable.Almost the whole Auschwitz supply was needed for the
gassing of people;very little was used for fumigation.
The camp administration itself did not buy the gas.The purchaser was
Obersturmführer Gerstein,Chief Disinfection officer in the Office of the Hygienic
Chief of the Waffen-SS (Mrugowski).As a rule,all orders passed through the
hands of TESTA, DEGESCH,and Dessau.From the Dessau Works,which produced
the gas,shipmens were sent directy to Auschwitz Extermination and Fumigation
Division (Abteilung Entwesung und Entseuchung)." *
Le sens de ce fragment ne souffre aucune équivoque:selon l'historien américain,
une division administrative du camp d'Auschwitz,camp toujours présenté
comme le centre de l'entreprise d'extermination des juifs,organisait à la fois
le gazage des gens et,par ailleurs,les travaux de désinfection.
Toujours selon notre historien,qui ne fournit aucune précision ni aucune source
à l'appui de ses dires,la presque totalité du Zyklon B reçu par cette division
servait à tuer les gens et très peu servait à désinfecter.
Avec le cynisme de froids criminels,les Allemands avaient donc choisi,
pour cette division administrative,une désignation des plus claires:
Division d'extermination et de désinfection" 

* Voy.R.Hilberg,The Destruction....., éd. de 1961,p.570,
éd.de 1985,pp.889-891.

Les quantités (de Zyklon B) demandés par Auschwitz,sans être énormes,
étaient néanmoins appréciables.La presque totalité des approvisionnements
du camp servait au gazage des gens,très peu servait à la désinfection.
Ce n'était pas l'administration du camp qui achetait le gaz.
Les commandes étaient passées par l'Obersturmführer (lieutenant) Gerstein,
chef de la désinfection du Bureau du chef de l'hygiène de la Waffen-SS
(Mrugowski).En règle générale,toutes les commandes passaient par les mains
de la Testa,de la Degesch et de Dessau.Les usines (de) Dessau,qui produisaient
le gas,expédiaient directement celui-ci à la Division d'extermination
et de désinfection (Abteilung Entwesung und Entseuchung) d'Auschwitz."

La Destruction des juifs d'Europe,pp.771-772.

La clé de voûte.


Cette construction tout entière tient au sens d'un seul mot,celui d'Entwesung.
R.Hilberg,dont la langue maternelle est pourtant l'allemand,a commis la malhonnêteté
de la traduire ici par "extermination (des gens)",alors qu'en réalité le mot
signifie "désinfection" ou,pour être plus précis,"désinfestation" tandis
que le mot d'Entseuchung désigne, lui, la décontamination.
On n'entrera pas ici dans les considérations pédantes sur le sens précis
de tels mots du language technique et l'on sait que l'usage courant souffre
toutes sortes de confusions ou de méprises dans l'emploi de mots comme
désinfection,désinfestation,désinsectation,fumigation,épouillage,décontamination,
etc..,mais il est exclu qu'Entwesung ait jamais pu désigner l'extermination
d'être humains et que le verbe entwesen ait jamais signifié
"exterminer des gens".
De la même façon,en anglais,un "exterminator" n'est,dans le language
technique,qu'un employé de la désinfestation.
Il y avait donc tout simplement à Auschwitz une
 [i]"une division de la désinfestation et de la décontamination"
dépendant,
pour son approvisionnement en un certain nombre de produits,dont le Zyklon B,
de l'Institut d'hygiène de la Waffen-SS à Berlin.
..../....
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 10:38 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Le parjure de R.Hilberg.

En janvier 1985,avant la parution de la nouvelle édition "revue et corrigée"
alors sous presses.
R.Hilberg fut appelé à témoigner en qualité d'expert de "l'Holocauste"
contre le germano-canadien Ernst Zündel devant le tribunal de Toronto.
Sur des conseils proches,Douglas Christie,avocat d'E.Zündel,entreprit
d'interroger l'expert sur le sens qu'il avait donné au mot-clé d'Entwesung
dans ce passage de son livre.Comme la transcription du procès en fait foi,
D.Christie eut recours à un dictionnaire et à un ouvrage technique.
Pour Entwesung,le dictionnaire allemand-anglais proposait:
"extermination of vermin,delousing,disinfection"
(extermination de la vermine,épouillage,désinfection) et pour le verbe entwesen:
"to disinfect,to sterilize,to exterminate vermin,to delouse"
(désinfecter,stériliser,exterminer la vermine,épouiller).
Quant à l'ouvrage technique,il fit sensation,il s'agissait d'un traité portant
pour titre Entkeimung, Entseuchung und Entwesung
(stérilisation,décontamination,désinsectisation), l'auteur en était un médecin,
le docteur Walter Dötzer,l'ouvrage avait été publié à Berlin,en 1943, par
l'Institut d'hygiène de la Waffen-SS et, dans sa préface,l'auteur ne remerciait
de son aide personne d'autre que, précisément,l'Obersturmführer Dipl.Ing.Grestein
(lieutenant ingénieur diplômé Gerstein).

Manifestement ébranlé,R.Hilberg tenta une parade.
Il s'engagea dans des considérations laborieuses sur l'étymologie des mots
Entwesung et entwesen.Il fit remarquer que Wesen désignait
tout être vivant et que le préfixe ent- avait valeur privative.
En conséquence,il s'estimait fondé à traduire Entwesung par
"extermination des gens" *

Il parut si peu convaincu de sa propre explication que l'avocat D.Christie
n'insista plus et, ce matin-là,passa à d'autres questions mais, à la session
de l'apr-s-midi du même jour,R.Hilberg tint,avec l'aide du procureur,à rouvrir le débat.
Il apporta,en tout et pour tout,un modeste dictionnaire allemand-anglais où....
manquaient les mots techniques d'Entwesung et d'entwesen !
Fort de l'absence de ces mots,il se rabattit sur le mot très courant,de Wesen et,
reprenant son explication du matin,il fit remarquer que la définition du dictionnaire
lui donnait raison:Wesen,disait-il,était défini comme " reality,substance,
essence,being,creature,chose vivante,organisme,etc..).
Satisfait de lui-même,le procureur fit à son tour remarquer que, dans la définition
de ce mot, il n'était question ni de vermine,ni d'insectes.
Les contraintes du procès (D.Christie n'avait plus le droit de ré-interroger R.Hilberg)
permirent ainsi à l'expert de se tirer d'une situation périlleuse grâce à un véritable
tour de passe-passe.
Mais R.Hilberg venait de commettre un parjure. **

La preuve du parjure.

Il aurait été possible de river définitivement son clou au tricheur en portant
à son attention un autre passage de son livre situé à plus cent pages 
du passage incriminé.
Là,dans une note,l'auteur lui-même avait,pour ses lecteurs anglais,éclairé
le sens d'Entwesung.Sa définition était:" ridding of vermin,or fumigation".***

Conclusion.

Le gros ouvrage de R.Hilberg fait songer à ces productions érudites du passé
où des savants chrétiens, juifs, byzantins rivalisaient dans la fabrication
de faux littéraires ou historiques en tous genres.
Leur science était digne d'admiration mais elle était sans conscience.
Mais,plus précisément,R.Hilberg avec,comme le dit A.R.Butz,
sa remarquable mentalité cabalistique" rappelle ces juifs alexandrins qui,
nous dit Bernard Lazare lui-même,
"se livrèrent à un extraordinaire travail de falsification des textes propres
 à devenir un appui pour leur cause
".
****

* Voy. Transcription,pp.1130-1133

** Voy.Id.,pp.1236-1237

*** Voy." élimination de la vermine,ou fumigation." Ed. de 1961,p.658,
note 94,éd. de 1985,p.1023,note 94,dans l'édition française,p.883,note 94,
où la définition donnée est " désinfection,ou désinfection par fumigation".

**** Voy. Bernard Lazare,L'Antisémitisme,son histoire et ses causes,
1982,p.24.

 
 

 

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 11:03 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Jean-Marie Le Pen a estimé dimanche que le gouvernement de Vichy n'était pas responsable de la déportation des juifs de France. Interrogé lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro , le président du Front national a déclaré que les lois anti-juives adoptées par Vichy "n'allaient pas jusqu'à la déportation". "Feindre de croire que le maréchal Pétain était responsable de la persécution des juifs pendant la guerre, c'est une pensée scandaleuse", a-t-il insisté. ".....on s'aperçoit que les juifs français ont bénéficié, somme toute, d'une indulgence que leur a valu l'action du gouvernement français",

Le Pen reprend , dans l'ensemble , les arguments que nous assène Boisbouvier depuis des semaines !
Son discours est mesuré, par rapport à des declarations plus outrageantes qu'il fit dans le passé ......................
Quelques précisions pour son auditoire , souvent peu au courant de la réalité des faits :

_ Personne n'a jamais pretendu que Vichy ait été responsable de la deportation des juifs , qui fut une exigence allemande
- Les premières lois antijuives ( abolition de la Loi Marchandeau , statut des juifs , abolition du Decret Cremieux ) furent edictées , proprio motu , et sans contrainte de l'occupant
- Le gouvernement de Vichy n'a pas protesté contre les premières mesures racistes d'exclusion imposées par l'occupant , elles correspondaient à la politique resolument antisémite de Vichy
- Le distinguo juifs français - juifs apatrides que pretendait etablir Vichy n'empecha pas les allemands de deporter les juifs français ........l'occupant s'en prit d'abord aux juifs etrangers , ne cachant pas que le tour des juifs français viendrait en son temps !
- Pétain n'etait pas responsable de la deportation des juifs , mais il a couvert de son autorité et de sa signature toutes les mesures antijuives , imposées ou non par l'occupant
Quand on connait l'acharnement , dans la traque des juifs , des polices speciales de l' Etat , et ce jusqu'a la fin de l'Occupation on croit difficilement à la fiction d'un Vichy indulgent !
Klarsfeld qui est un historien lucide et parfaitement documenté pourra conclure :

« Vichy a contribué efficacement à la perte d'un quart des Juifs de France » mais « des Français ont puissamment aidé au salut de trois quarts des autres "


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 11:09 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

En appui à la nauseabonde elucubration du negationniste de service , on pourrait conclure , comme Darquier de Pellepoix , dans son interview de 1978
" A Auschwitz , on n'a gazé que les poux "


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 11:29 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Faudrait savoir ! Roro II cite Raul Hilberg. Il en a bien le droit, non ?
Et toi -même, tu ne fais que reconnaître qu'en fait Vichy a constamment tergiversé, pour éviter que la totalité des Juifs de France ne soit déportée !
D'ailleurs ton insistance à déclarer que les polices françaises ont "traqué avec acharnement" ces Juifs de France, on peut douter de leur efficacité, quant aux résultats !
Mais mon cher Lebel, tu es en complète contradiction avec les Historiens de la Shoah qui reconnaissent tous, à de rares exceptions, que sans Vichy, la situation des Juifs de France aurait été pire ! Ils ne font que comparer les chiffres: 76.000 sur 330.000 + 400.000 (AFN), on est loin du "quart" et des 96% de déportés d'Europe occupée !
Alors, STP, arrête de nous bassiner avec tes incessantes litanies !
Ici personne n'a nié que les Juifs, mais aussi d'autres catégories de la population, aient été déportés, mis dans des camps et massacrés ! C'est un fait historique, même si on peut pinailler sur la traduction de certains mots.
Aprés tout les Allemands pouvaient fort bien commader du Zyklon en disant que c'était pour "exterminer des poux", et s'en servir pour autre chose. Le résultat est bien là: il y a eu des millions de cadavres humains décomptés à la fin de nazisme.
A quand le décompte des cadavres humains du communisme ? Et ils sont beaucoup plus nombreux, même s'ils n'ont pas été assassinés par le Zyklon "B" !

En fait la Kolossale manoeuvre est bien là: tant qu'on continuera à agitter l'épouvantail de l'Holocauste nazie, on ne verra pas le bilan criminel du communisme ! CQFD !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 19:55 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

Je ne puis que désapprouver l'attitude de Roro II car, loin de discréditer le témoignage de Hilberg, l'emploi des mots désinsectisation ou désinfestation lors de leurs commandes de Zyklon B aux usines de production, ne fait que confirmer la précaution prise par les nazis de camoufler l'extermination à l'aide d'euphémismes.
Il devrait lire "Les chambres à gaz, secret d'Etat", de Kogon, Langbein et Rückerl.
Il y verrait que les nazis employaient constamment de tels euphémismes. Le mot "évacuation" a aussi beaucoup servi.
Celui "d'anéantissement de la race juive" fut pourtant prononcé par Hitler, lui-même, devant le Reichstag en septembre 1939, mais comme il pouvait avoir le sens d'une évacuation et d'une déportation hors d'Allemagne, il ne fut pas interprété à l'époque comme une destruction physique d'êtres humains.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 20:43 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

A quoi il convient d'ajouter que l'emploi de tels mots (anéantissement, extermination...) fut initié par les communistes en 1918-1919.
Ernst Nolte a fait remarquer qu'ils étaient d'usage courant chez Grigori Zinoviev à Pétersburg, Rosa Luxembourg à Berlin, Bela Kun à Budapest ou Lemiré à Munich. Ils concernaient les ennemis de classe (la bourgeoisie) et comme ce fut à cette époque que Hitler acquit sa formation politique, il est juste de penser que la terreur rouge fut à l'origine de la pensée exterminatrice de Hitler.
Ce n'est qu'à l'occasion de l'entrée en guerre contre l'URSS que Hitler prit la décision de la solution finale Dans son esprit, les Juifs et les bolcheviques ne faisaient qu'une seule et même chose.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Lun 26 Avr - 22:07 (2010)    Sujet du message: Pétain et les juifs Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Je ne puis que désapprouver l'attitude de Roro II car, loin de discréditer le témoignage de Hilberg, l'emploi des mots désinsectisation ou désinfestation lors de leurs commandes de Zyklon B aux usines de production, ne fait que confirmer la précaution prise par les nazis de camoufler l'extermination à l'aide d'euphémismes.


Je me demande comment les Allemands auraient pu programmer une telle entreprise sans mettre les points sur les "i" aux différents acteurs: il faut des ingénieurs, des entreprises, des techniciens, des convois, un budget, des gestionnaires, une logistique,... on ne parle pas d'un "pogrom de province" mais de l'anéantissement et de la disparition totale de 6 millions d'êtres humains!
A titre de comparaison serait il possible de gérer une multinationale sans prononcer les mots qui trahiraient son objectif réel? comme par exemple "vendre, client, marketing, profit, produit..."? non sûrement pas: il faut une équipe en amont qui organise et qui décide puis qui transmet des instructions claires à une chaîne de commandement pour expliquer au commercial de base comment il doit procéder.

En plus se cacher de quoi? d'après notre bon Lebel et les historiens, le monde savait ce qu'il se passait.
Prenons pas exemple les fameux Einsatzgruppen. N'étaient ils pas au travail tous les jours devant des milliers de témoins (c'est Desbois qui le dit), sans chercher à se camoufler?
Idem pour les camion à gaz: ils sillonnaient les campagnes sans se soucier des témoins.
Et les trains de déportés? Lebel nous dit (à grand renfort de citations) qu'au vu les conditions inhumaines de transport , le sort qui attendait les déportés était prévisible.

Cette histoire de "langage codé" est une mauvaise stratégie qui vise à étoffer des dossiers pas assez convaincants car comme le disait Poliakov, au final on a aucune preuve, aucun document venant avaliser la mise en marche de cette machine à exterminer.
Alors pour pallier au problème, on a décrété que les Nazis utilisaient un système de langage codé.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:21 (2016)    Sujet du message: Pétain et les juifs

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 29, 30, 31  >
Page 30 sur 31

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com