France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Non, les collaborateurs n'étaient pas...
Aller à la page: <  1, 2, 315, 16, 17, 18, 19  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 1 Juin - 23:51 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Peut être qu'à l'avenir, je ferais (sic) comme Lebel: m'enfermer dans la mauvaise foi, ne jamais rien admettre , nier, nier et nier encore même si toutes les preuves sont devant moi puis insulter mon interlocuteur quand mis face à la réalité.

Mille regrets , Charles , les preuves que tu pretends donner ( rappelle les , qu'on rigole ! ) emanent TOUTES de sites nega ou assimilées ......alors en discuter , c'est vite fait !
Sur ce même fil , au sujet des camps d'extermination , je te posais quelques questions ....mais Admin a jugé plus prudent de censurer mon message , ça t'evitera de repondre !

Quant à l'ineffable Roro , alias Mr Klein et ses marionnettes , il nous ressert l'histoire des deux soeurs qu'il avait déja servi sur Libé 44 et sur FEG ......à defaut d'arguments , ça fait du remplissage
Il donnait dans un fil precedent comme reference le parti antisioniste .... emanation d'un groupuscule chiite , qui " fait" dans l'islamisme ultra radical ( mais Admin n'a pas cru bon de relever )
Bonsoir


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Juin - 23:51 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 01:37 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

lebel a écrit:

Mille regrets , Charles , les preuves que tu pretends donner ( rappelle les , qu'on rigole ! ) emanent TOUTES de sites nega ou assimilées ......alors en discuter , c'est vite fait !

Tu parles! citer Faurisson & co ne ferait que te donner une bonne excuse pour éviter de répondre! AUCUNE de mes sources ne provient de "sites négagas". Et c'est bien ça qui te reste en travers de la gorge!


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 10:36 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

J'aime bien "les sites néga ou assimilés" !

La voilà la grosse bavure Lebel ! A-ssi-mi-lés !

C'est comme ça que depuis des dizaines d'années on "assimile" Le Pen à Hitler, Dominique Venner et Pierre Vial à Rassinier, Reynouard & C°...
Lorsque Le Pen ou l'un de ses compagnon dit qu'il fait jour à midi à Paris, on "assimile" à une pensée d'Adolf et on dit: "Ach ! negazionisme !". On "assimile" quoi !

Allons soyons sèrieux ! Et sortons de ce pétrin putride... Hein Charles ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 12:16 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Charles , je t'avais posé quelques questions, bien précises , qui ne contrevenaient à aucun reglement ou lois
mais comme elles etaient génantes ou embarrassantes , Admin a preferé verrouiller le sujet , c'est tellement plus pratique!
Comme tu es ouvert , je pense , à la discussion , pourras tu me répondre ?
Et essaie donc de recenser les questions ou je me serais defilé ..........avec tes sources , bien sur !


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 14:12 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

lebel a écrit:
Charles , je t'avais posé quelques questions, bien précises , qui ne contrevenaient à aucun reglement ou lois
mais comme elles etaient génantes ou embarrassantes , Admin a preferé verrouiller le sujet , c'est tellement plus pratique!

Si je me souviens bien elles concernaient les cheveux, les vêtements et les tortures dont Hoess fut victime, c'est bien ça?
L'Admin? ne t'inquiète pas pour lui, entre un forum structuré avec des sujets complets et un forum bordélique sans queue ni tête avec un Lebel sabordant chaque sujet, il a préféré la 2e option.

Pour info, quand j'ai une réponse, une conviction, une opinion, je réponds volontiers. Et ce n'est surtout pas un obsédé de ton calibre qui va m'impressionner!
Cependant, je ne suis pas historien contrairement aux gens de ton espèce, je ne prétends pas donner de leçons d'histoire, je ne cherche pas non plus à imposer une version de celle ci.
Simplement, j'ai trouvé, et je trouve toujours des faits qui ne collent pas avec ce qui est raconté et je pose des questions.
La seconde guerre mondiale? mon sujet c'est plutôt Barbarossa et la guerre à l'Est en général, ça s'arrête là. D'ailleurs, on me voit que très très rarement sur des sujets sur l'Empire, Pétain et autre sujet de collaboration.

lebel a écrit:

Et essaie donc de recenser les questions ou je me serais defilé ..........avec tes sources , bien sur !

Dis moi, Lebel, tu critiques Pétain à grand renfort de superlatifs, mais toi, petit malin, tu aurais fait quoi à sa place????


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 18:56 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

François Delpla a écrit:
pardon !ce n'étaient pas des excuses, alors quoi : regrets, autocritique, rectification... ?
Prenez ce qui vous arrange et n'en parlons plus.
Un propos négationniste (la survie probable des déportés non revenus)
a été retiré, c'est ce qui m'importe, à moi, en l'affaire.

Encore une fois, je n'ai pas d'amis, du moins dans les débats, ni du reste d'ennemis, juste des partenaires plus ou moins affûtés, motivés et inspirés sur la piste de la vérité.

Désolé François ! mais faire de la comptabilité comme Me Klarsfeld
ce n'est pas très sérieux pour un historien.

L'Histoire est ainsi faite,elle conduit à réviser ce que la foule
croit acquis une bonne fois pour toutes.
Son essence est d'être révisionniste .
Qu'il l'ait voulu ou non, le livre de S.Klarsfeld nous permet d'établir
de longues listes de faux gazés avec, presque à chaque fois,
nom, prénom, date et lieu de naissance, date et lieu de départ
du convoi, date et lieu d'arrivée du convoi.
Il faut lire avec attention les pages 9 à 12 du Mémorial.
On y découvre que les chiffres de "gazés" pour chaque convoi
ont été mis au point, non pas, comme on aurait pu le penser,
par les autorités du musée national d'Auschwitz en Pologne,
mais par les autorités du CDJC de Paris.L'origine des manipulations
dont je vais donner quelques exemples est à chercher non pas
du côté des communistes polonais mais du côté de juifs français
dont l'organisme fonctionne en partie avec l'argent des contribuables
français que lui verse le CNRS.
Ce n'est pas que les communistes polonais aient été dupes de ces chiffres
puisque le mécanisme de leur détermination a été manifestement le même
pour tous les pays.
Ils ont sans vergogne "fabriqué" des gazés sans nous révéler leurs mode
de calcul.Il semble qu'en gros ce calcul ait été le suivant:
on a comptabilisé comme "gazés" les déportés qui auraient dû arriver
à Auchwitz mais qui n'y sont pas arrivés, on a également baptisé
comme "gazés" les déportés qui, arrivés à Auschwitz, n'y ont pas été
immatriculés.
Nous allons voir comment les manipulateurs ont été ainsi amenés à commettre
de fatales erreurs que Me Klarsfeld, prenant les devants de le critique
révisionniste,a lui-même relevées.
Notons toutefois que ce dernier ne nous révèle pas plus que ses devanciers
comment il a procédé pour faire ses propres comptes de "gazés", car,
bien entendu, tout en réduisant sensiblement le nombre de "gazés",
Me Klarsfeld maintient qu'on gazait à Auschwitz.Notons enfin le curieux
mode de calcul qu'il a employé pour déterminer, parmi l'ensemble des déportés
juifs de France, le nombre des survivants et celui des morts.
Me Klarsfeld nous demande de considérer comme morts tous les juifs
qui ne sont pas revenus en France tout de suite après la guerre pour s'y
déclarer vivants !

Pris de scrupule, il est tout de même allé consulter les archives belges pour
voir si les juifs déportés de France ne s'étaient pas, après la guerre,installés
en Belgique.Or, quand on sait que la très grande majorité des juifs déportés
de France étaient des étrangers, on ne voit pas pourquoi ces gens seraient
revenus après la guerre dans un pays qui les avaient livrés aux Allemands.
Me Klarsfeld aurait pu étendre ses recherches à une bonne dizaine de pays
étrangers.Le service international de recherches d'Arolsen lui aurait
certainement permis de dépister bien des juifs survivants dans ces pays-là.
Pour commencer, Me Klarsfeld aurait pu préciser à ses lecteurs qu'il avait
systématiquement accordé la nationalité française à tous
 les enfants nés en France de parents étrangers.
Si une législation souhaités par Me Klarsfeld fait de ces enfants-là
des citoyens français, il se trouve qu'à l'époque ce n'était pas le cas
pour la législation en vigueur: aux yeux d'une loi française qu'on peut
déplorer ou critiquer, ces enfants étaient des étrangers.
La guerre a pris fin le 8 mai 1945.Me Klarsfeld considère comme morts
les juifs, étrangers pour la très grande majorité d'entre eux,
qui ne sont pas revenus en France se déclarer vivants,au plus tard
le 31 décembre 1945 !
C'est se fiche du monde. Pour commencer,
on se demande pourquoi ces gens seraient venus se déclarer vivants
au ministère des anciens combattants qui ne tenait officiellement
aucune liste de "survivants" et ne demandait donc pas qu'on aille frapper
à sa porte pour y complèter sa liste officieuse .
Ensuite, si je comprends bien Me Klarsfeld, toute personne qui serait passée
au ministère à partir du début janvier 1946 pour s'y déclarer vivante serait
comptée comme morte dans les listes du Mémorial .
Ce type de comptabilité surprend d'autant plus que, chaque année,
se réveillent d'un long engourdissement pour demander à être enregistrés
comme anciens déportés politiques ou résistants soit en leur propre nom,
soit pour un ayant-droit, ces étrangers retardataires sont accueillis,
leur cas est examiné et, si leur dossier est reconnu valabre, les associations
d'anciens déportés les reçoivent avec plaisir dans leur sein.
Quand on voit que, malgré d'importants intérêts financiers,des gens attendent
trente-cinq ans pour signaler leur existence aux pouvoirs publics,
on se doute que beaucoup d'hommes et de femmes ont négligé de se faire
porter sur des listes officieuses où leur inscription ne leur apportait aucun
avantage d'aucune sorte.
Le Mémorial permet d'établir de longues listes de "faux gazés".
Je répète qu'il s'agit de "faux gazés" au point de vue même de Me Klarsfeld.
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 19:38 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Et voilà ! Nous allons être étiquetés "assimilés" !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 4 Juin - 12:00 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Klarsfeld, que je sache, n'est pas intervenu dans nos débats.
En revanche, quelqu'un est venu dire que ces déportés disparus étaient probablement en vie quelque part, et a dû le retirer.


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Ven 4 Juin - 14:13 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

François Delpla a écrit:
En revanche, quelqu'un est venu dire que ces déportés disparus étaient probablement en vie quelque part, et a dû le retirer.

Je n'ai rien "dû retirer" Delpla. J'ai simplement souhaité apporter une précision, changer un mot, après un rapide message tapé car il ne correspondait pas à mon avis.
Qu'est ce que vous êtes malhonnête dans vos conclusions! si vous faites l'histoire comme ça, c'est très grave!


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 4 Juin - 14:30 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

François Delpla a écrit:
Klarsfeld, que je sache, n'est pas intervenu dans nos débats.En revanche, quelqu'un est venu dire que ces déportés disparus étaient probablement en vie quelque part, et a dû le retirer.

Faut bien le citer cher François, puisque vous avez tous les deux un point commun:
 
Mort à Auschwitz et ressuscité à Tel Aviv ou ailleurs à partir du 1er janvier 1946.
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Charles


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 860

MessagePosté le: Ven 4 Juin - 15:31 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Roro II a écrit:
Faut bien le citer cher François, puisque vous avez tous les deux un point commun:
 
Mort à Auschwitz et ressuscité à Tel Aviv ou ailleurs à partir du 1er janvier 1946.

Tu peux être plus précis? il me semble que Klarsfeld, le hors la loi intouchable, n'est jamais allé en camp.
Si je me souviens bien Klarsfeld père fut déporté à Auschwitz puis condamné à mort (enfin envoyé dans les mines) pour avoir frappé un gardien.

PS:
Tiens, aujourd'hui j'ai deux pubs pour aller visiter Auschwitz:
Citation:

*
Auschwitz Private Tours
Don't pay agent&hotel's commissions Book the Tour directly with us!
www.krakowdirect.com/auschwitz_tour
*
Auschwitz Tours
Visit Auschwitz Museum Krakow City Tours
www.auschwitz-tours.com


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 4 Juin - 15:44 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Charles a écrit:
Roro II a écrit:
Faut bien le citer cher François, puisque vous avez tous les deux un point commun:
Mort à Auschwitz et ressuscité à Tel Aviv ou ailleurs à partir du 1er janvier 1946.

Tu peux être plus précis? il me semble que Klarsfeld, le hors la loi intouchable, n'est jamais allé en camp.
Si je me souviens bien Klarsfeld père fut déporté à Auschwitz puis condamné à mort (enfin envoyé dans les mines) pour avoir frappé un gardien.

 


Je parlais de la façon de comptabiliser les "disparus" avant le 1er janvier 1946,
qui deviennent de "faux gazés" après cette date. Clair là ?
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 5 Juin - 20:54 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Charles a écrit:

Dis moi, Lebel, tu critiques Pétain à grand renfort de superlatifs, mais toi, petit malin, tu aurais fait quoi à sa place????


La question est plutot " qu' aurait du faire Pétain "
Heros de Verdun ( encore que les avis divergent ) , peu marqué politiquement et beneficiant , au début , d'un fort soutien populaire , il fut rappelé , dans les conditions que l'on sait , il forma un gouvernement qui correspondait à ses voeux : antirepublicain , autoritaire , nationaliste au sens le plus etroit , de quoi satisfaire Maurras qui qualifiait la défaite de " divine surprise " .......un gouvernement qui entra bien vite dans la voie de la Collaboration, car Pétain , persuadé de la victoire allemande , ne pensa à aucun moment à une eventuelle revanche , sinon à menager , avec la benediction allemande , une place à la France dans une Europe allemande !
Jusqu'en novembre 42 , il a pu jouer de deux atouts : L' Empire et la Flotte qui lui permirent , sous la haute surveillance de l'occupant , de maintenir la fiction d'un etat souverain .....l' Empire passé à la " dissidence " et sa flotte sabordée , il ne lui restait plus rien : Vichy devenait un etat satellite et lui même ,reduit à l'etat de fantoche
Pétain n'a jamais RIEN obtenu des allemands , sinon ce qu'ils voulaient bien lui accorder , mais il a signé ou contresigné , sous leur dictée ou de son propre chef , les decrets les plus infamants pour les français mal pensants ( opposants à l' Ordre Nouveau , francs maçons , republicains , communistes , resistants , gaullistes )......sans parler des juifs i
Aprés novembre 42 , conscient qu' il n'etait qu'un instrument manipulé , son honneur exigeait qu'il se retire et il est faux de pretendre que sans lui les allemands auraient installé un gauleiter ou un collabo à leur solde ......Pétain etait bien pratique : il beneficiait encore de son autorité sur l'administration et d'une certaine aura populaire , pendant encore deux ans , l'occupant trouvera son compte au maintien d'un régime et de son chef qui , jusqu'au bout , obeira à leurs diktats


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Sam 5 Juin - 21:31 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Le Maréchal aurait dû écouter Franco: ne pas s'en mêler !
laisser les incendiaires éteindrent leur incendie
qui deviendra mondial et prendre une retraite bien méritée.
8)
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 6 Juin - 12:59 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Charles a écrit:

François Delpla a écrit:
En revanche, quelqu'un est venu dire que ces déportés disparus étaient probablement en vie quelque part, et a dû le retirer.

Je n'ai rien "dû retirer" Delpla. J'ai simplement souhaité apporter une précision, changer un mot, après un rapide message tapé car il ne correspondait pas à mon avis.
Qu'est ce que vous êtes malhonnête dans vos conclusions! si vous faites l'histoire comme ça, c'est très grave!


ah non !
est-ce que je vous traite de malhonnête, moi ?
vous savez d'avance que je ne vous ferai pas ce plaisir, même en riposte, mais n'en abusez pas !

Vous avez publié ici même une phrase négationniste :
Citation:
Pour toi, quelqu'un qui n'est pas revenu des camps est forcément mort, alors que je dis qu'un Polonais, réfugié en France puis déporté en Pologne est probablement resté après la guerre en... Pologne ou parti dans les pays du Nouveau Monde.


Puis, devant ma stupéfaction incrédule, vous l'avez retirée, remplaçant "probable" par "possible".

Vous voudriez bien ne pas avoir fait ce faux pas. Mais vous l'avez fait bel et bien.

J'admets et votre rectification, et vos explications. Mais je m'étonne d'être traité de malhonnête quand je fais ce rappel, sans en "conclure" quoi que ce soit.

Et ce, d'autant plus que ce m'est désormais un argument de choix quand on me demande ce que je peux bien attendre d'utile de ma participation à ce forum.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:08 (2016)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 315, 16, 17, 18, 19  >
Page 16 sur 19

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com