France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Non, les collaborateurs n'étaient pas...
Aller à la page: <  1, 2, 316, 17, 18, 19  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 7 Juin - 08:00 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

François, tu ne serais pas un peu sodomiseur de diptères, quelque part ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Dernière édition par Admin le Lun 7 Juin - 16:45 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Juin - 08:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 7 Juin - 09:48 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

si je disais que je privilégie des réalités plus charnues, je me heurterais à la censure de Briard, qui ne supporte pas la grivoiserie.. Je te conseille d'ailleurs de te méfier !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 7 Juin - 16:46 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

D'où mon emploi de sodo...
J'aurais pu mettre enc... de mouches. Mais, comme tu dis...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Sam 19 Juin - 10:47 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Je réponds à Lebel qui prétend que Pétain n'a rien obtenu des Allemands.
Qu'en sait-il ?
Je suis passé mercredi à RFI au "Débat du jour" pour un débat d'un quart d'heure qui m'opposait à J-P. Azéma sur le sujet "Peut-on défendre Pétain ?".
J'ai essayé d'y faire passer le message que cette défense était presque trop facile car les chiffres parlaient d'eux-mêmes.
20% des Juifs français tués contre presque 100% partout ailleurs en Europe occupée. Le Yiddishland a disparu.
Pas de famine en France; 270 0000 Grecs sont morts de faim. La Callas a dû se prostituer pour manger.(A sa place, j'en aurais fait autant, pas vous ?)
4000 fusillés et 1200 massacrés dans la France des maquis et des partisans. Dans les Balkans, Grèce et Yougoslavie, c'est 10 % de la population qui disparait dans la tourmente. En URSS, 25 millions de morts. Un Oradour en France, 411 en Ukraine. En Pologne six millions de morts. 45 % des prisonniers polonais ou russes sont morts d'épuisement et de privations. En France 98 % des prisonniers français sont rentrés sains et saufs. En France 120 000 morts civiles du fait de l'occupant que, personnellement, je décompte ainsi:
-Juifs : 75 000;
-Déportés non rentrés : 40 000;
-Fusillés : 4000;
-Massacrés : 1200.
Autrement dit la France a perdu 0,3 % de sa population du fait de l'occupation tandis que la Pologne a perdu 20 % de la sienne.
Comment ne pas être pétainiste ?

Lebel voudrait nous faire croire que son patriotisme est tellement pur et intransigeant qu'il ne peut admettre la moindre compromission. Il ne se serait pas prostitué pour manger comme La Callas, lui. Ah! non, certes pas !

Or, pour obvier à mon argumentaire, J-P Azéma n'a trouvé qu'une réponse.
A l'entendre, "un historien ne juge pas : il constate. Or, Pétain, ainsi qu'il le dit lui-même, a engagé une politique de collaboration avec Hitler, point final."
Comment peut-il dire qu'un historien ne juge pas ?
Le jugement, en bien ou en mal, est le respiration même de l'âme. Chaque instant vient à nous avec un ordre de Dieu. Pour Pétain, Dieu, c'était nous et nos millions d'humbles foyers qui lui avions demandé sa haute protection.
Les chiffres cités plus haut montrent à l'envi qu'il a répondu à notre appel.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 09:04 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

tu ignores obstinément que Hitler menait le jeu, et a obtenu de la France, grâce à Pétain, le maximum de ce qu'il pouvait espérer, dans tous les domaines.

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 10:39 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Code:
tu ignores obstinément que Hitler menait le jeu, et a obtenu de la France, grâce à Pétain, le maximum de ce qu'il pouvait espérer, dans tous les domaines.

Note:


Non! le minimum.
Que Hitler menât le jeu, je l'ignore si peu, que je ne cesse de dire aux détracteurs de Vichy (dont tu es) qu'ils font l'impasse sur la défaite ou qu'ils écrivent l'histoire à l'envers.
Hitler nous tenait à la gorge, ce qui obligea Vichy à lui donner des gages. Ce sont ces gages qui donnent tant de grain à moudre à ces détracteurs. Mais compte tenu de ce qui s'est passé ailleurs force est de reconnaitre que ces gages furent extraordinairement payants, le meilleur d'entre eux ayant été Laval, parangon de la "Collaboration" aux yeux des Allemands en général et d'Abetz en particulier.
Vichy parvint, pendant dix-huit mois, à payer les Allemands de mots "Collaboration, "je souhaite la victoire de l'Allemagne...
Après, il fallut des actes : sections spéciales, Milice non armée, puis Milice armée, puis serment de Darnand à Hitler... etc.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 10:59 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Il mène le jeu et il se laisse payer en monnaie de singe pendant un an et demi ? Quelle contradiction !

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 11:06 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Code:
tu ignores obstinément que Hitler menait le jeu, et a obtenu de la France, grâce à Pétain, le maximum de ce qu'il pouvait espérer, dans tous les domaines.

Note:



Non! le minimum.
Que Hitler menât le jeu, je l'ignore si peu, que je ne cesse de dire aux détracteurs de Vichy (dont tu es) qu'ils font l'impasse sur la défaite ou qu'ils écrivent l'histoire à l'envers.
Hitler nous tenait à la gorge, ce qui obligea Vichy à lui donner des gages. Ce sont ces gages qui donnent tant de grain à moudre à ces détracteurs. Mais compte tenu de ce qui s'est passé ailleurs force est de reconnaitre que ces gages furent extraordinairement payants, le meilleur d'entre eux ayant été Laval, parangon de la "Collaboration" aux yeux des Allemands en général et d'Abetz en particulier.
Vichy parvint, pendant dix-huit mois, à payer les Allemands de mots "Collaboration, "je souhaite la victoire de l'Allemagne...
Après, il fallut des actes : sections spéciales, Milice non armée, puis Milice armée, puis serment de Darnand à Hitler... etc.

 Et sur le plan économique ?
 Des frais d'occupation exorbitants , l'industrie , l'agriculture, la main d'oeuvre requisitionnée,              nos ressources pillées pour le plus grand benefice de la grande Allemagne
Avec un régime de fantoches  à sa botte , Hitler pouvait bien lacher quelques miettes ( qui ne lui coutaient rien ) et tu as le front de parler de gages payants !
 Vichy n'a obtenu que ce que l' Allemand voulait bien lui accorder .....et prouve moi le contraire !
    


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 11:19 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Et si on essayait d'imaginer une seconde, ce que l'occupation de la France entière depuis 40 par les nazis, avec un gaulleiter nazi, aurait coûté ?

Et si on essayait aussi de penser que le blocus imposé par les anglo-saxons à la France, nous a coûté ?
Et si on essayait de faire de l'Histoire, pour une fois !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 11:24 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Le blocus est une obligation militaire pour tout belligérant possédant une supériorité maritime.

La logique de ta remarque est donc qu'il aurait fallu faire la paix générale en mai ou juin 1940 : est-ce vraiment ce que tu veux dire ?


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 16:56 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Le plan économique ?
Mais, mon pauvre Lebel, ça fait partie de ce minimum.
Yves Bouthillier en a parlé dans ses Mémoires : "Finances sous la contrainte".
C'est la moitié ou le tiers de ce qu'ont payé les autres !
Les déportés du travail ?
En France, 18 % des ouvriers ont été déportés. En Belgique 80 % !
Que faut-il pour que tu comprennes qu'on avait été battu et qu'on était occupé ?
Si une vérité aussi simple et aussi évidente n'arrive pas à pénétrer jusqu'à toi,
je préfère raccrocher tout de suite.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 17:01 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

boisbouvier a écrit:

Yves Bouthillier en a parlé dans ses Mémoires : "Finances sous la contrainte".


et tu l'as cru ?


Revenir en haut
Croquignol


Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2008
Messages: 429
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 18:19 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Et pourquoi on le croirait pas Bouthillier ? Tu veux bien qu'on croit Delpla de chez Delpla !

Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 18:31 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Le coup des 18 % des ouvriers français déportés contre 80 % des belges ne se trouve
pas chez Bouthillier mais dans la déposition de Laval au procès du Maréchal.
Or, ni l'un ni l'autre n'ont été démenti, du moins à ma connaissance.
Un internaute belge a même dit sur LdG : "Ça me fait comprendre pourquoi il n'y avait
plus d'hommes en Belgique en 1944".
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
tarttuffe


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 71
Localisation: Dans ma campagne .

MessagePosté le: Mar 22 Juin - 01:11 (2010)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas... Répondre en citant

Que de debats pour rien franchements , mettaits vous d'accord au moins une fois dans votre vie !!! 8)

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:38 (2016)    Sujet du message: Non, les collaborateurs n'étaient pas...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 316, 17, 18, 19  >
Page 17 sur 19

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com