France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chronique du passé qui ne passe pas.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Ven 14 Mai - 18:49 (2010)    Sujet du message: Chronique du passé qui ne passe pas. Répondre en citant

Avez-vous écouté les 24 et 25 avril les "7-9 du week-end" animés
par Stéphane Paoli et Sandra Freeman sur France-Inter ?
 

Invités du samedi:Jacques Attali (qui insiste une fois de plus
sur l'urgente nécessité d'un "gouvernement mondial")
et l'ambassadeur de France Stéphane Hessel,essentiellement
ambassadeur des "sans papiers".Titulaire de la revue de presse
sabbatique,Ivan Levaï cite ad nauseam ses "amis",les "excellents"
Claude Askolovich et Jean Daniel.
Invité du dimanche,le médecin et philosophe Henri Atlan.
Et la vedette incontestée de la revue de presse de Levaï n'est autre
que Jean-François Kahn."France Inter,la différence", dit le slogan
répété à satiété.C'est bizarre,j'avais failli confondre avec Radio Shalom.

La Rouge pour un suppôt (supposé)
des bruns.




Sa promotion au grade d'officuer fera donc moins de bruit que celle
d'Edouard Leclerc.Quoi de plus conformiste pourtant que les hypermarchés
Leclerc qui furent parmi les premiers à se mettre à l'heure hallal et dont
les rayons librairie se signalent par leur correction politique ?
N'empêche que le patriarche est actuellement dans une position délicate,
la famille d'un résistant breton fusillé en 1944, François Pengam,ayant écrit
au grand chancelier de la Légion d'honneur pour protester contre l'entrée
de Leclerc dans cet Ordre en décembre dernier.
En effet,le jeune Edouard,soupçonné d'avoir dénoncé un groupe de FTP
sous l'Occupation,fut détenu six mois à la Libération.
Très brève incarcération pour l'époque et qui prouve que les charges
étaient inexistantes,mais la famille Pengam n'en regrette pas moins
que "la République décore un homme qu'elle a elle-même reconnu irresponsable de ses actes"

Protestant contre " la publication sur Internet de pseudo-révélations sur (son) passé à la Libération" Edouard Leclerc,aujourd'hui âgé de 83 ans,

a dit son intention de " poursuivre en diffamation les propageurs de ces calomnies".

Jusqu'à quand va-t-on persécuter des vieillards pour des crimes,réels
ou supposés,remontant à près de septante ans quand Thémis traite
avec une infinie mansuétude,les pires prédateurs d'aujourd'hui ?
Tel le violeur multirécidiviste Jean-Luc Duch qui a avoué la semaine
dernière l'assassinat de Léa Fleurot,24 ans.
La troisième et dernière condamnation de Duch,toujours pour viol et
violences,remonte à octobre 2004.Les Assises de la Drôme lui avaient
infligé huit ans de taule mais il n'en a fait que cinq,ayant été élargi
en octobre 2009.
" Normal,compte tenu des remises de peine" explique la Chancellerie
qu'on a connue plus rigoriste .Dans le cas de Michel Lajoye par exemple,
condamné à la réclusion à vie avec peine incompressible de dix-huit ans
mais qui passa en réalité vingt ans derrière les barreaux,sa libération
ayant été plusieurs fois différée sous les prétextes les plus divers,
dont " risque de troubles à l'ordre public".
Lajoye n'était-il pas un sale fâcho ?

Le drôle de "pardon" du grand rabbin...

Edouard Leclerc n'est pas le seul octogénaire breton sur la sellette.
L'y a rejoint le 25 avril un dangereux récidiviste du viol...de la Vulgate historique.
Le 25 avril étant comme on le sait la journée de la Déportation,la ville de Vichy
qui brûle de retrouver sa respectabilité perdue de 1940 avait imaginé,
sur les conseils de Mgr Barbarin,primat des Gaules,d'inviter le grand Rabbin
de France,Gilles Bernheim avait aussitôt accepté,dans "un esprit de pardon".
Moyennant quoi,il a certes rendu hommages aux "Justes", reconnaissant que
" les trois quarts des Juifs de France doivent leur survie à la sympathiesincère des Français non-Juifs et à leur solidarité agissante,surtout à partirdu moment où ils ont compris que les familles juives tombées aux mainsdes Allemands étaient vouées à la mort" ,mais, pour mieux accabler

l'Etat français qui " a abouti à une faillite morale" et
" s'est déshonoré en contribuant à la perte d'un quart de la populationjuive de ce pays".

Soit 75 721 déportés (dont pas mal,pourtant déclarés morts tels Henri Krasucki,
ancien patron de la CGT,et l'Immortelle Simone Veil, avaient en réalité survécu)
sur un total de 33 000 Juifs, Français pour 190 000 d'entre eux,140 000 étant
arrivés de fraîche date de Pologne, de Roumanie ou d'Allemagne.
Et le grand rabbin qui, après son élection en remplacement de Jo Sitruk,
saluait bien bas " l'armée israélienne (qui) agit avec amour et humanité",
comme les Palestiniens peuvent le constater tous les jours,de conclure sur
" le nécessaire et incessant combat pour la mémoire" car
" ne rien oublier des heures sombres de notre histoire,c'est défendreune idée de l'Homme,
de sa dignité,de sa liberté".


Source:



 

http://liberation-44.forumactif.net/cantine-de-libe-44-f37/chronique-du-pas…

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Mai - 18:49 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Ven 14 Mai - 19:33 (2010)    Sujet du message: Chronique du passé qui ne passe pas. Répondre en citant

330.000, pas 33.000, Roro, ... 330.000 + 400.000 d'AFN dont le petit Lebel, privé de son quatre heures !

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 14 Mai - 20:14 (2010)    Sujet du message: Chronique du passé qui ne passe pas. Répondre en citant

Résistant a écrit:
330.000, pas 33.000, Roro, ... 330.000 + 400.000 d'AFN dont le petit Lebel, privé de son quatre heures !


Voyons , Resistant , tu m'avais confié sur ce forum que tu etais juif ou demi juif !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Ven 14 Mai - 20:19 (2010)    Sujet du message: Chronique du passé qui ne passe pas. Répondre en citant

Le **** de service nous gratifie ( une fois de plus ) d'un copié collé de Rivarol !
Comme Libe 44 est mort , FEG prend le relais ......Bravo !

* Briard


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:05 (2016)    Sujet du message: Chronique du passé qui ne passe pas.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com