France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg
Aller à la page: <  1, 2, 3, 412, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 1 Aoû - 16:11 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Il y avait 320.000 Juifs en France, en 1940 et 400.000 en AFN.
Combien ont été déportés ? 76.000, dont 24.000 de nationalité française. 3% d'entre eux ont survécu.
On est donc loin des 97% que tu nous donnes !
Si tes informations étaient exactes, comment expliquer le mutisme des organisations de résistance. Ni le CNR, ni le CFLN ne font allusion à cette "solution finale", qui ne fut connue dans toute son horreur qu'à la libération des camps.
Certes on parlait d'empêcher les Allemands de déporter... "les Français", qu'on disait promis aux travaux forcés. Mais nulle part il n'est fait allusion à la déportation des Juifs et à leur "exterminbation".
J'ai les Mémoires de De Gaulle Charles; pas une ligne n'est consacrée à l'holocauste !
Ce qui est tout de même curieux, non ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Aoû - 16:11 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 1 Aoû - 21:45 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

--Comme à ton habitude , Admin , tu te rengorges , en jouant à l' imbecile :
J'ecrivais hier
La moitié du judaisme europeen exterminée dont 97 % des juifs de France ..
Suite a ta remarque ; je repondais :
posté le: Aujourd’hui à 09:51 Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg
Là Admin , tu sautes sur l' occasion ! Il s' agit bien sur d'un lapsus et je voulais ecrire 97% de juifs de France déportés

Tu n'en tiens bien sur pas compte pour ecrire ; ce jour à 15h11
Combien ont été déportés ? 76.000, dont 24.000 de nationalité française. 3% d'entre eux ont survécu.
On est donc loin des 97% que tu nous donnes !

Bref , passons sur ton incomprehension ( feinte ou pas ) et acceptons le chiffre de Klarsfeld auquel je me referais 3% de survivants sur 76000 deportés

- Historiquement et celà a été démontré, personne ne savait le sort réservé aux déportés, Juifs ou non-Juifs. L'horreur des camps n'a été découverte qu'en 1945, au moment de la libération et de la défaite du régime national-socialiste.
- Le verbe "exterminer" a fait l'objet de plusieurs interprétations selon les traductions Allemand-Anglais, Allemand-Français, et Allemand-Russe.

Tu reviens , une fois de plus , sur une pretendue ignorance du sort reservé aux deportés juifs et non juifs :
Si les deportés non juifs ( PG , STO , resistants , politiques ) ont toujours pu communiquer episodiquement , ne serait ce que par la Croix Rouge , il en va autrement des deportés juifs :
Si l'on s 'en tient aux 76000 de France ; aucun de leurs proches n' a reçu la moindre lettre ou message d' Auschwitz !
Si l'opinion publique , en France et dans les pays occupés , etait dans l'ignorance du sort final des deportés juifs ; les medias alliés et de trés nombreux temoignages , des fin 41 , faisaient etat de massacres de juifs , massifs et systematiques , dans les territoires de l'Est , y compris des gazages ...............et les services d'information de Vichy ne pouvaient l'ignorer
Dans son excellent et trés documenté ouvrage " Qui savait quoi " Stephane Courtois , assisté de plusieurs historiens dont Azema , Burrin , Bedarrida , Wievorka , Pechansky , Klarsfeld recense les tracts et journaux des principaux organes de la Resistance , de novembre 41 à l'été 44 , qui reprennent les informations des medias et radios alliées sur les massacres de juifs à l 'Est et le sort final des deportés
Enfin tu ecris
Si tes informations étaient exactes, comment expliquer le mutisme des organisations de résistance. Ni le CNR, ni le CFLN ne font allusion à cette "solution finale", qui ne fut connue dans toute son horreur qu'à la libération des camps.
FAUX Le 12 decembre 1943 ; il est fait etat lors d 'une seance du CFLN à Alger d'un message de G. Bidault , cosigné "par les representants de 8 mouvements de Resistance et des 6 partis politiques reconnaissant l' autorité du General De Gaulle " et denonce "le régime criminel de Vichy qui se fait l'auxiliaire des allemands pour assassiner et traquer des milliers de Resistants , pour envoyer au travail forcé la fine fleur de notre jeunesse et rafler nos compatriotes israelites promis à un sort funeste "
Au cours de plusieurs seances du CFLN , de octobre 43 à mai 44 , il sera fait etat de temoignages personnels sur les persecutions raciales en France et leur finalité

" Qui savait quoi " pages 215 à 337 Edit. La Decouverte 1987 , nouvelle edition 2004

http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t1629-Pétain-et-les-juifs.htm?start=…

--


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Lun 2 Aoû - 06:47 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

On remarquera le lourd SILENCE sur les pertes de Mémoires
de De Gaulle que l'Admin parlait en fin de texte:

J'ai les Mémoires de De Gaulle Charles;
pas une ligne n'est consacrée à l'holocauste !
Ce qui est tout de même curieux, non ?







Mais de Gaulle n'est pas le seul à ne pas parler de cet "holocauste",
Churchill et Eisenhower ont la même pathologie.
RIEN ! pas un peit mot....pourtant écrit après 1945.

Là, Léon comme son copain François, évite, contourne et passe
à autre chose (sans intérêt)....devinez donc pour quelle raison ?

Pièces à convictions: 

les révisionnistes Churchill, de Gaulle et Eisenhower

Sur un ensemble de 7 061 pages publiées de 1948 à 1959,
c'est-à-dire après le conflit de 1939-1945, ces trois chefs de guerre,
britannique, français et américain, avaient traité lesdites chambres à gaz
par l'ignorance pure et simple.Leur silence ne pouvait être que délibéré.
Attaqué de tous les côtés pour ses "récidives" sur "le détail",
Jean-Marie Le Pen avait répliqué en 1998 par ces trois phrases:*

"Je n'ai jamais nié ou minimisé l'existence des chambres à gaz.
Mais si on écrit l'histoire de la seconde guerre mondiale sur mille pages,
les chambres à gaz recevront, tout au plus, quelques lignes.
Churchill, Eisenhower et de Gaulle ne les ont pas évoquées
d'un mot dans leurs mémoires de guerre."






Le journal Le Monde,lui, a reproduit la déclaration en l'amputant
de sa partie la plus substantielle, la plus perturbante pour le confort
des bien-pensants et pour les habitudes de penser du grand public,
il a, en effet, supprimé la partie finale (in cauda gravissimum)
où Jean-Marie Le Pen précise que ni Churchill, ni Eisenhower, ni de Gaulle,
n'ont même évoqué d'un mot ce que, pour sa part, il appelle un détail.
Pourquoi ce silence ?

Jean-Marie Le Pen pourrait mettre ses adversaires dans le plus grand
embarras s'il révélait pour quelle raison Churchill, Eisenhower,
de Gaulle et bien d'autres hauts dirigeants alliés, y compris chez les Soviétiques
ou les Tchèques, se sont, pendant toute leur vie, aussi bien pendant
qu'après la guerre, refusés à mentionner, par la parole ou par l'écrit,
les chambres à gaz nazies (ou le génocide des Juifs).
Cette raison est qu'après enquête les Alliés ont estimé, dès 1943,

qu'il n'existait pas de preuves suffisantes pour justifier
qu'on affirme publiquement l'existence des chambres à gaz d'exécution:

" There is insufficient evidence to justify the statement regarding
execution in gas chambers". **



On peut donc avancer que de Gaulle était révisionniste, ***
tout comme Churchill, Eisenhower et bien d'autres,on doit reconnaître
que Le Pen ne l'est pas.

* Voy.Der Spiegel, n°42,octobre 1998,p.163   

** Voy.Foreign Relations of the United States.Diplomatic Papers 1943,
vol I,p.416-417 , pour l'élimination effective de la mention des chambres à gaz
dans le communiqué américano-britannique,
Voy."US and Britain Warn Nazi Killers" (Etats-Unis et Grande-Bretagne
préviennent les tueurs nazis),The New York Times, 30 août 1943,p.3.

*** Voy.Se reporter à une intéressante analyse de Jean-Marie Boisdefeu:
" De Gaulle et le génocide des Juifs.Le général était-il révisionniste ? "
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 2 Aoû - 12:07 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

lebel a écrit:
--Comme à ton habitude , Admin , tu te rengorges , en jouant à l' imbecile : J'ecrivais hier
La moitié du judaisme europeen exterminée dont 97 % des juifs de France ..
Suite a ta remarque ; je repondais :
posté le: Aujourd’hui à 09:51 Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Là Admin , tu sautes sur l' occasion ! Il s' agit bien sur d'un lapsus et je voulais ecrire 97% de juifs de France déportés

Tu n'en tiens bien sur pas compte pour ecrire ; ce jour à 15h11
Combien ont été déportés ? 76.000, dont 24.000 de nationalité française. 3% d'entre eux ont survécu.On est donc loin des 97% que tu nous donnes !

Bref , passons sur ton incomprehension ( feinte ou pas ) et acceptons le chiffre de Klarsfeld auquel je me referais 3% de survivants sur 76000 deportés

- Historiquement et celà a été démontré, personne ne savait le sort réservé aux déportés, Juifs ou non-Juifs. L'horreur des camps n'a été découverte qu'en 1945, au moment de la libération et de la défaite du régime national-socialiste.- Le verbe "exterminer" a fait l'objet de plusieurs interprétations selon les traductions Allemand-Anglais, Allemand-Français, et Allemand-Russe.


Tu reviens , une fois de plus , sur une pretendue ignorance du sort reservé aux deportés juifs et non juifs :
Si les deportés non juifs ( PG , STO , resistants , politiques ) ont toujours pu communiquer episodiquement , ne serait ce que par la Croix Rouge , il en va autrement des deportés juifs :
Si l'on s 'en tient aux 76000 de France ; aucun de leurs proches n' a reçu la moindre lettre ou message d' Auschwitz !
Si l'opinion publique , en France et dans les pays occupés , etait dans l'ignorance du sort final des deportés juifs ; les medias alliés et de trés nombreux temoignages , des fin 41 , faisaient etat de massacres de juifs , massifs et systematiques , dans les territoires de l'Est , y compris des gazages ...............et les services d'information de Vichy ne pouvaient l'ignorer
Dans son excellent et trés documenté ouvrage " Qui savait quoi " Stephane Courtois , assisté de plusieurs historiens dont Azema , Burrin , Bedarrida , Wievorka , Pechansky , Klarsfeld recense les tracts et journaux des principaux organes de la Resistance , de novembre 41 à l'été 44 , qui reprennent les informations des medias et radios alliées sur les massacres de juifs à l 'Est et le sort final des deportés
Enfin tu ecris
Si tes informations étaient exactes, comment expliquer le mutisme des organisations de résistance. Ni le CNR, ni le CFLN ne font allusion à cette "solution finale", qui ne fut connue dans toute son horreur qu'à la libération des camps.
FAUX Le 12 decembre 1943 ; il est fait etat lors d 'une seance du CFLN à Alger d'un message de G. Bidault , cosigné "par les representants de 8 mouvements de Resistance et des 6 partis politiques reconnaissant l' autorité du General De Gaulle " et denonce "le régime criminel de Vichy qui se fait l'auxiliaire des allemands pour assassiner et traquer des milliers de Resistants , pour envoyer au travail forcé la fine fleur de notre jeunesse et rafler nos compatriotes israelites promis à un sort funeste "
Au cours de plusieurs seances du CFLN , de octobre 43 à mai 44 , il sera fait etat de temoignages personnels sur les persecutions raciales en France et leur finalité

" Qui savait quoi " pages 215 à 337 Edit. La Decouverte 1987 , nouvelle edition 2004

http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/t1629-Pétain-et-les-juifs.htm?start=…

--



Désolé, mais je reprend cette déclaration:
... nos compatriotes israëlites promis à un sort funeste !"
On connaissait effectivement la haine que portaient les nazis aux Juifs et leur acharnement à les déporter. On connaissait également les conditions terribles qui leur étaient octroyées. Mais rien ne dit dans cette phrase qu'ils sont systématiquement exterminés ! Pourquoi le CFLN, dans un document qui n'a rien d'un document diplomatique où il est d'usage d'envelopper ses propos d'un voile pudique, ne dit pas tout simplement la vérité, comme: "... nos compatriotes israëlites promis à l'extermination !"
Donc c'est bien ce que je dis, on ne savait pas !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 2 Aoû - 18:02 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Admin , tu ne crains pas de rejeter , dans la plus pure tradition néga , tout ce qui te derange , et ce , au mepris de toute evidence
Je t'ai donné des liens ; cité un livre , des documents qui auraient pu , au moins , te donner à reflechir et tu t'en tiens à: ON NE SAVAIT PAS !
Désolé , en France , les gens informés ou qui voulaient s' informer savaient ,malgré une presse et une information muselée , il y avait la BBC , les tracts et les journaux clandestins *
.....et les services d' information de Vichy savaient , eux aussi !

Tu chipotes sur le message de Bidault , comme si " un sort funeste " n' etait pas assez eloquent pour les gens du CNR et du CFLN ** qui savaient a quoi s'en tenir sur les massacres de masse et l ' extermination des juifs !

Si tu veux encore d'autres textes ou elements qui dementent ton ON NE SAVAIT PAS .....à ta disposition

PS Tu discutes mes propos , mais pas un mot de discussion sur les immondices que deversent ton affidé !

* reproduits in extenso dans " Qui savait Quoi " de S. Courtois ( disponible en librairie et dans les bibliothèques de prêt )
** L' ouvrage " CFLN , textes , seances , ordonnances , Octobre 1943 Juillet 1944 " recense entre autres toutes les interventions ou temoignages , a la tribune , relatifs à la vie en France occupée , la Resistance , la Collaboration , la persecution raciale et les deportations de tout ordre ........plus de cent temoignages !
Librairie Baconnier , Alger , Decembre 1944


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 3 Aoû - 11:39 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Je reprend et je dis:

On ignorait en quoi consistait la "solution finale", c'est à dire l'extermination industrielle et systématique des Juifs déportés.
Il y avait les tracts de la propagande de guerre qui n'étaient traités que comme "propagande de guerre" qui faisaient état de la situation dramatique des déportés de toutes origines.
Mais même en recourant à tous ces "témoignages", on ne trouve pas trace de cette caractéristique précise des camps nazis.
Si non c'est une nouvelle qui aurait du être répandue à profusion par les organisations de résistance. Or, j'ai encore sous les yeux des tracts du CFLN, et une luxuseuse plaquette distribuée à la libération de Paris par le CLP, où il n'est pas une seule ligne consacrée à la déportation des Juifs !
Que penser par ailleurs de ces propositions, sordides je le concède, des nazis offrant à l"échange des dizaines de milliers de Juifs contre la fourniture de camions au Reich, et qu'avaient rejetées les Alliés. Anthony Eden s'étant exclamé "Qu'allons nous faire de ces Juifs ?". D'accord, on ne négocie pas avec les preneurs d'otages... Mais en l'occurence, il s'agissait de dizaines de milliers d'otages ! Et on pouvait faire en sorte que ces camions ne puissent fonctionner longtemps...
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Mar 3 Aoû - 16:36 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Et si c'était toi qui devrait être amené à réfléchir ! C'est vrai quoi ! C'est toujours les mêmes qui "devraient réfléchir" et se poser des questions !
Figure toi que nous on fait que ça ! Se poser des questions !
Toi, tu fonces tête baissée sans bousculer d'un iota les normes qu'on t'a infusé depuis la libération. Tu es Juif ? Oui, et alors ?
Y'a pas qu'eux qui ont été les victimes de cette guerre à la con !
Et M.... !

_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 06:39 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Admin a écrit:

Et on pouvait faire en sorte que ces camions ne puissent fonctionner longtemps...


Là tu prends les Allemands pour des naïfs !


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 08:57 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Mais ils ne connaissaient pas grand chose en moteurs américains ou anglais,  et il a dit: "pas fonctionner longtemps..." Il n'a pas dit "épaves".
Ils voulaient des camions ? On leur donnait des camions ! On allait pas leur donner deux ans de garantie avec, hein !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 10:19 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Admin a écrit:
Je reprend et je dis:

On ignorait en quoi consistait la "solution finale", c'est à dire l'extermination industrielle et systématique des Juifs déportés.
Il y avait les tracts de la propagande de guerre qui n'étaient traités que comme "propagande de guerre" qui faisaient état de la situation dramatique des déportés de toutes origines.
Mais même en recourant à tous ces "témoignages", on ne trouve pas trace de cette caractéristique précise des camps nazis.
Si non c'est une nouvelle qui aurait du être répandue à profusion par les organisations de résistance. Or, j'ai encore sous les yeux des tracts du CFLN, et une luxuseuse plaquette distribuée à la libération de Paris par le CLP, où il n'est pas une seule ligne consacrée à la déportation des Juifs !
Que penser par ailleurs de ces propositions, sordides je le concède, des nazis offrant à l"échange des dizaines de milliers de Juifs contre la fourniture de camions au Reich, et qu'avaient rejetées les Alliés. Anthony Eden s'étant exclamé "Qu'allons nous faire de ces Juifs ?". D'accord, on ne négocie pas avec les preneurs d'otages... Mais en l'occurence, il s'agissait de dizaines de milliers d'otages ! Et on pouvait faire en sorte que ces camions ne puissent fonctionner longtemps...


L'ampleur et la realité "palpable" de la SF ne sont vraiment apparues qu'a la decouverte des camps . soit , mais les milliers de temoignages qui faisaient etat de massacres de masse , de gazages ,de 1942 à 44 , de sources alliées et du livre * dont j'ai fait etat , ne sont pas à negliger , non ?
D'autant qu'il ne s'agissait ni de bobards ni de propagande de guerre , et la réalité de ces faits sera confirmée en mai 45 et aprés !
Que 1000 , 10000 , 100000 deportés aient peri gazés ou fusillés au bord d'une fosse , l'intention homicide , systematique et planifiée reste la même et ne permet pas de douter de la volonté nazie d'extermination .............à moins d'abonder dans le registre negationniste
Quant au troc camions-deportés , outre le chantage , il ne s'agissait pas d'un echange humanitaire ( deportés contre detenus allemands ) mais d'un renfort à la machine de guerre nazie .........avec toutes les consequences vis à vis de l'allié sovietique !


* "Qui savait Quoi " recense ,pour la France , de nombreux tracts et journaux clandestins de la Resistance ( Liberation , Combat , Franc Tireur ) ou il est fait etat , de 42 à 44 de massacres de masse et de gazages


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 12:22 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Interessant ce que tu dis Lebel !
Et en admettant que des centaines, voir des milliers de témoignages soient arrivés aux oreilles alliées à partir de 1943, on peut donc accuser ces mêms Alliés de "Non assistance à personnes en danger".
Disons que les Alliés se sont dit: "Bon, Hitler massacre les Juifs. On va pas en faire un drame. ce qui compte c'est d'avoir la peau d'Hitler !" C'est ça hein ? Même si la guerre avait duré deux, trois, quatre ans de plus, ils se foutaient du sort des Juifs.
Quand aux camions, on aurait pu expliquer aux Russes qu'ils ne serviraient qu'à transporter des gens et du matériel, qu'ils étaient vulnérables et pouvaient être mitraillés et bombardés et que ça valait bien la peau de milliers de Juifs. Non ?  Donc, la vérité c'est que les Alliés, tous les Alliés et notre de Gaulle le premier, n'en avaient rien à cirer des Juifs.
Emmerdant ça !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 17:27 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

les négaga Churchill, de Gaulle et Eisenhower,
ont donc fermé les yeux sur ces atrocités ?
Voilà la raison de leur silence dans leurs Mémoires....
8)
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Mer 4 Aoû - 18:51 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Et oui quoi !
Si on dit les Alliés "savaient". OK, ils savaient.
Mais pourquoi ils n'ont pas mobilisé les radios du monde ...libre pour amplifier la nouvelle et sauver un max de Juifs ?
Si on dit: "Ils savaient pas". On nous dit c'est pas vrai !
Moi je croyais que personne ne savait. Et donc, je disais: "Ils savaient pas donc ils pouvaient pas empêcher Hitler d'exterminer 97% des Juifs d'Europe. Point barre."
Maintenant je me pose des questions. Si ils savaient, c'était de grands salauds ! S'pas Lebel ?
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 5 Aoû - 09:59 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

Bon , alors puisque tu n'as pas l'air de comprendre , recommençons !
Les Alliés etaient parfaitement au courant du sort reservé aux Juifs , le 17 decembre 42 ,
A. Eden lisait aux Communes une declaration solennelle inter alliée ( Y compris le CFLN ) faisant explicitement mention de massacres , organisés et massifs , de juifs en Europe occupée :

.....l'administration allemande se prépare à mettre à exécution le dessein plusieurs fois exprimé par Hitler d'exterminer le peuple juif en Europe. Dans des conditions inhumaines, les Juifs sont concentrés en Europe centrale, en particulier en Pologne que les nazis ont transformée en un gigantesque abattoir .....Jamais on n'a pu obtenir de renseignements sur les déportés. Les plus robustes d'entre eux sont lentement minés par l'épuisement que provoquent les travaux forcés dans les camps, tandis que les plus faibles meurent de faim ou sont tout simplement massacrés. Les victimes de ces sanglantes atrocités, hommes, femmes et enfants tous innocents, se comptent par centaines de milliers.
Ceci aprés de nombreux articles explicites de la presse alliée et de la BBC , et nous sommes seulement en decembre 42 !
...... ça , c'est pour le " ON NE SAVAIT PAS" d' Admin!

La guerre que menait les Alliés etait une guerre totale pour aneantir le nazisme et liberer les peuples soumis aux nazis ...... que les souffrances planifiées infligées aux juifs , quels qu'ils soient , et du seul fait de leur naissance , soit déja un fait inoui de la part d'une nation hautement civilisée , les Alliés les incluaient dans la politique nazie d'asservissement et de massacres perpetrés en Europe occupée , qu'ils entendaient combattre
Dans cet esprit , la guerre , selon les Alliés , etait une croisade liberatrice , sans privilegier aucune victime ........ d'autant que les nazis et leurs collabos ne se faisaient pas faute de fustiger " une guerre declenchée par les juifs et pour leur profit " !
Tout au long de la guerre , avec des fortunes diverses , les Alliés ont apporté leur aide aux differents mouvements de Resistance en Europe occupée ( parachutages d'armes et d'agents ) .........Quant aux tentatives de bombardements des lieux de deportation , ils ne pouvaient que causer la mort de deportés , sans resultats positifs ......tout comme les attaques contre les voies de communication , vite reparées !
Le seul objectif des Alliés pour sauver les prisonniers , les deportés des KL et les populations sous la férule nazie , etait de hater , par tous les moyens , la fin de la guerre et ecraser le nazisme ...........pas d'autres solutions !


Revenir en haut
Roro II


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 885
Localisation: Sainte Victoire

MessagePosté le: Jeu 5 Aoû - 10:32 (2010)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg Répondre en citant

lebel a écrit:
Bon , alors puisque tu n'as pas l'air de comprendre , recommençons ! Les Alliés etaient parfaitement au courant du sort reservé aux Juifs , le 17 decembre 42 ,
A. Eden lisait aux Communes une declaration solennelle inter alliée ( Y compris le CFLN ) faisant explicitement mention de massacres , organisés et massifs , de juifs en Europe occupée :

.....l'administration allemande se prépare à mettre à exécution le dessein plusieurs fois exprimé par Hitler d'exterminer le peuple juif en Europe. 

Le seul problème, c'est qu'à Nuremberg aucun document "exprimé" par Hitler
ne put  être apporté.
Donc, nous sommes dans le blabla.....
_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."


http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/seize_pages-1.htm


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:37 (2016)    Sujet du message: La Thèse officielle actuelle n'était pas admise à Nuremberg

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 412, 13, 14  >
Page 3 sur 14

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com