France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La verité sur Oradour
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 21:47 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Mon cher Admin
J'ai cru utile d'ouvrir un nouveau fil sur Oradour , en réponse , et pour une mise au point , compte tenu des questions posées

Et voilà notre Lebel qui nous sort son lapin du chapeau: le témoin Kahn, qui va dire à Dortmund (RFA) en 1961, que les maquisards (communistes) sont blancs comme neige et donc abonder dans le sens de l'Histoire... Evidemment c'est "La preuve" ! Et il ne répond pas aux questions, dont celle qui me semble la plus importante: Pourquoi Oradour, et pourquoi Oradour ... seulement !
Pourquoi un type comme cet Otto Kahn serait-il plus crédible que le colonel Matthes, qui en 1963, alors qu'il est officier de la Bundeswehr*, interroge des femmes d'Oradour qui lui disent qu'elles ont été sauvées de l'incendie de l'église par... des soldats allemands, qui lui disent que la fusillade a éclaté aprés l'explosion dans l'église ? Cet officier fait un témoignage sous serment, faut-il le rappeler !
Pourquoi serait-il plus crédible que cet ancien chef de maquis de la région ("Gao") qui avoue, en 1969 à Weidinger qu'il y avait bien des dépots d'armes et d'explosifs à Oradour ?
Je regrette Lebel, mais si on veut comprendre l'Histoire, que tu le veuilles ou non, il faut tenir compte de tous les témoignages et pas les traiter "d'auteurs révisionnistes et laudateurs de la Waffen SS"

Cette Waffen SS, considérée dans les procés comme "association de malfaiteurs" !

En réponse et point par point
1 ) Sur la crédibilité de Kahn
J'ai donné un lien sur le trés interessant Rapport Kahn

Si tu l'as lu , tu auras noté que c'est l'interessé qui se pretend " blanc comme neige " et malgré ses responsabilités averées , il met toutes les "bavures " et la responsabilté du massacre sur le compte de son superieur , Dickmann ( tué en Normandie ) qui ne peut lui répondre , par contre , il menage et exonére ses compagnons d'armes dont son superieur Lammerding .
Kahn ne cautionne nullement les allégations de Weidinger , Hannes ou Reynouard et des thèses revisionnistes ( cadavres d' allemands dans une ambulance , presence de maquisards et fusillades avec les allemands , entrepots d'armes , explosions dans l'eglise dues à des munitions entreposées par le maquis ) , autant d'arguments pourtant en faveur de ses camarades SS.........Il ne le fait pas pour "abonder dans le sens de l' Histoire " , il aurait pu le faire pour disculper les SS , mais il ne peut cautionner ces legendes , et ne peut affirmer ce qu'il n'a pas vu
Dans son livre Weidinger , bien ignorant mentionne que Kahn est mort peu aprés les faits et ne sgnale pas son rapport !
Les faits demontrent l'inconsistance des thèses revisionnistes :
-Aucun mort allemand consecutif à des fusillades avec des resistants , à Oradour
Aucun maquisard arrété ou depot d'armes decouverts
Par contre , tous les hommes ont été abattus , femmes et enfants mitraillés ou brulés dans l'eglise ..............au bilan 650 morts et 6 survivants

2) Pourquoi Oradour et Oradour seulement ?
Aprés entrevue de Dickmann avec des miliciens , à ST Junien et les rapports de deux delateurs , Oradour serait un nid de maquisards qui detiendraient un haut gradé allemand ( Kampfe ) qu'ils s'appreteraient à executer publiquement , thèse corroborée par le SS Gerlach
Le superieur de Dickman , Stadler , lui aurait ordonné de faire route vers Oradour de mettre tout en oeuvre pour retrouver Kampfe et de ramener otages et suspects
Le massacre d' Oradour est mis en oeuvre et dirigé Dickmann qui , se prevalant de la directive Sperrle , aurait décidé de cette tuerie sans ordres de ses superieurs ( ? )
Ce qui n'exonère en rien les autres SS qui ont participé à ce massacre , alsaciens ou non !
Et la liste est longue en France de massacres de populations , de pillages , pour l'exemple , et que les autorités SS justifieront toujours
Suite à cette "bavure " Dickmann aurait été sanctionné et passible de cour martiale .....il mourra 20 jours plus tard , en Normandie
Ce qui arrangeait les allemands , compte tenu de l'impact de l'affaire

3 ) Sur la crédibilité de E. Matthes
Pourquoi un type comme cet Otto Kahn serait-il plus crédible que le colonel Matthes, qui en 1963, alors qu'il est officier de la Bundeswehr*, interroge des femmes d'Oradour qui lui disent qu'elles ont été sauvées de l'incendie de l'église par... des soldats allemands, qui lui disent que la fusillade a éclaté aprés l'explosion dans l'église ? Cet officier fait un témoignage sous serment, faut-il le rappeler !
-Tout l'argumentaire revisionniste , et notamment d' Admin , repose sur le livre de Weidinger qui reprend la thèse SS , tout comme Reynouard ( qui le cite souvent ) ........les revisionnistes , depuis plus de 30 ans , n'ont rien de nouveau à se mettre sous la dent , face à la somme de documents et d'ouvrages de la partie adverse
( rabachages de l' Histoire officielle , comme va dire Admin )
-Le " temoignage " de E. Matthes (16 11 80 , complété le 13 4 81 ) n'est relaté que dans les ecrits de Weidinger qui "repique " le livre de H .Taege " Wo ist Cain " tout aussi revisionniste !
Ce temoignage n'a aucune valeur légale ou juridique , même s'il est fait sous serment ......et devant qui , à part Taege ?

Ce temoignage est délirant , je le rapporte in extenso d'aprés la traduction française du livre de Weidinger
Mes commentaires , en italique , sont en rapport avec la numerotation du livre de Weidinger , tel que sur le net

-----:La partie du village detruite…….1,2,3
Donc , dans le" village kermesse" d' Oradour , E.M. est chaleureusement accueilli par des gens qui dementent la version officielle ,et assurent que les soldats allemands ont sauivé du brasier femmes et enfants ......Ainsi , deux dames , dont on ignore l'identité , se confient , 20 ans aprés les faits et sans crainte , elles auraient miraculeusement echappé au massacre !!!....... et personne n'en a jamais rien su , c'est curieux !


.........Le maire de la ville ……..4,5

De mieux en mieux , voila le maire d'une ville martyre , qui fait fi de l' Histoire officielle , de la mémoire pieusement entretenue , et qui , ouvertement , disculpe les Allemands et se rejouit de l'issue du procés ........et c'est le maire d' Oradour , en plus !
Decidemment à Oradour , en 1963, les gens savent beaucoup de choses et se confient beaucoup, en n'hesitant pas à faire du revisionnisme !!!


...........un officier français .....6,7
Là , c'est encore plus délirant , un officier français qui cautionne la thèse farfelue de l'ambulance , thèse revisionniste , jamais confirmée ni par la declaration d'Otto Kahn , ni par aucune autorité officielle allemande de l' époque ( qui n'auraient pas manqué de signaler ce fait gravissime , avec le nom des victimes )
De plus , l'officier français en remet ! (justification de fusillade d'otages , absence de representation militaire à Oradour )

Voila pour le temoignage de E. Matthes

Tout au long de son livre , Weidinger revient sur la presence de maquisards, qui sont responsables de l'explosion suivie de l'incendie de cette eglise , ou les allemands avaient , par precaution , mis à l'abri femmes et enfants ...............Tout le reste , à l'avenant !




Sur les revelations de R. Jugie , chef du maquis Gao , tu ecris :
Pourquoi serait-il plus crédible que cet ancien chef de maquis de la région ("Gao") qui avoue, en 1969 à Weidinger qu'il y avait bien des dépots d'armes et d'explosifs à Oradour ?:



d'aprés Weidinger :
Le chef, à cette époque là, du maquis de Dordogne, un nommé Jugie (appelé "Gao"), au cours d'une conversation avec l'auteur, à Paris, en 1969, reconnut carrément qu'il y avait évidemment, à Oradour, des armes et des munitions dans toutes les maisons. Sa propre mission consistait à fournir toutes les localités de la Corrèze en armes et munitions. Il ne pouvait en être autrement en Haute-Vienne.

D'aprés les indications que m'ont fournies deux historiens de Corrèze , auteurs d'ouvrages sur Tulle et Oradour , René Jugie , chef du maquis GAO , figure de la Resistance en Corrèze , etait, de son vivant , aprés guerre , trés attaché au souvenir et aux commemorations resistantes
Il recevait beaucoup de monde , correspondait beaucoup , mais il est hautement improbable
qu'il ait vu Weidinger , à Paris , en 1969 , et encore moins qu'il se soit livré aux confidences évoquées ......au vu de sa reputationde resistant !
Aprés tout Weidinger n'en etait pas un mensonge prés Very Happy

Mon cher Admin , je t'ai repondu le plus completement , j'espère que tu en tiendras compte pour m'en donner acte , et reconnaitre tes lacunes dans ce domaine
Toujours à ta disposition et dans cette attente
Cordialement
Lebel




Deux sites trés documentés et objectifs ( confrontation des deux théses , officielle et revisionniste ) sur Oradour
http://www.scrapbookpages.com/Oradour-sur-Glane/Story/index.html
http://www.oradour.info/index.htm

Version Raynouard http://www.vnnforum.com/showthread.php?t=112078.
- site français ( revisionniste ) avec les declarations de E . Matthes
http://spartiate.tonempire.net/2eme-guerre-mondiale-f33/oradour-glane-t283.…. I


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Nov - 21:47 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 10:01 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Alors je vais te donner une autre opinion et qui ne vient pas d'un auteur "révisionniste", puisqu'il s'agit de Philippe Masson dans son livre "Histoire de l'armée Allemande - 1939 - 1945"  Editions Perrin 1997.
Que dit Philippe Masson ? Ceci:
"... Une seule grande unité, la Das Reich, participera en fin de compte à la lutte contre les résistants. Au cours de son transfert en Normandie, elle libérera les restes de la garnison de Guéret, interviendra trop tard à Tulle, où elle se livrera à l'execution d'une centaine d'otages, en représailles, semble-t-il, du massacre d'une quarantaine de soldats allemands. Un de ses bataillons se signalera surtout par le massacre d'Oradour dont les causes n'ont jamais vraiment été élucidées...
Philippe Masson, comme tout historien sèrieux "doute" de la vérité "officielle".
Une chose est sure, le Limousin était vraiment un nid de la résistance. Résistance dominée par les maquis rouges. Lorsqu'on connait la terreur engendrée par ces maquis à la "Libération", sur les populations. Lorsqu'on sait comment a été écrite l'histoire de la résistance par les "vainqueurs" de 1945, il est raisonnable de "douter" de cette rédaction.
Et je le dis et je le répète: pourquoi le Journal de Marche de la Das Reich, et les témoignages d'officiers comme Weidinger ou Matthes ne seraient-ils que tissus de mensonges ?
Pourquoi Oradour "seulement" ? Pourquoi à Guéret ou à Tulle, les vengeances de la Das Reich ont-elles été limitées à l'exécution de quelques otages (tous masculins et adultes) ? Pourquoi les Allemands auraient-il pris la précaution d'enfermer les femmes et les enfants d'Oradour dans l'église s'ils avaient décidé d'éliminer toute la population ?
Et j'ajouterai: que fait-on des témoignages de survivants des fusillades des granges (il y en eut, et même au procés de Bordeaux) qui font état d'une explosion venue du côté de l'église avant le déclenchement des fusillades ?
Tu vas me répondre, comme de juste, que tous ces témoignages sont nuls et non avenus, que côté SS, seul le témoignage de Kahn (qui va dans le sens des résistancialistes) doit être retenu... Tu reconnaitras qu'il y a là une curieuse façon d'étudier l'Histoire.
Moi, je m'en tiens à l'interrogation de Philippe Masson.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 12:01 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Ce Kahn, est-ce ce commandant de compagnie qui sera grièvement blessé (amputé d'un bras) quelques jours plus tard et qui serait mort avant le procés de Bordeaux (en 1953 ?)

Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 17:52 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Il s'agit bien de Otto Kahn , ( 1908-1977 ) , Hstuf ( capitaine ) de la 3è Cie SS, un des executant du massacre d' Oradour , mutilé lors de la campagne de Normandie , condamné à mort , in abstentia , en 1953 , au procés de Bordeaux et amnistié , suite aux accords franco allemands de 1955
Libre de toute contrainte , il fit une declaration assermentée devant un tribunal allemand , en 1961 , uniquement pour disculper ses camarades SS et ses chefs , Lammerding et Stadler.........imputant à son superieur ,le Stubaf Dickmann ( tué en Normandie ) la responsabilté du massacre
Pour disculper les SS , il n'incrimine nullement une quelconque activité du maquis , ni de pretendus affrontements à Oradour , ni de decouverte d'armes ............lire la suite de ses declarations sur l'execution des civils et la destruction de l'eglise .Evidemment , Kahn se donne le beau role ( bien qu'au procés de Bordeaux , les temoins , dont les SS accusés ,aient signalé sa brutalité ) comme s'il n'avait été qu'un simple spectateur
http://www.oradour.info/appendix/kahnsta1.htm
Il faut noter que Kahn , à l'abri de toute pression ou poursuite ulterieure ne cherche nullement à conforter la thèse "resistancialiste" ......qui aurait été à charge contre ses camarades SS , et qu'il avait , par contre , tout interet à invoquer la responsabilité du Maquis !
Il est enfin surprenant qu' aucun revisionniste de Weidinger à Reynouard n'ait fait etat de ce rapport , non dissimulé , qui date de 1961 !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 18:52 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

"Libre de toute contrainte" ? Allons Lebel ! Tu sais trés bien dans quel climat s'est déroulé le "procès" de Bordeaux ! Kahn n'avait aucun intérêt à charger la Résistance... Diekmann étant mort, lui-même ayant échappé de peu à la mort, il avait tout intérêt au contraire à charger un maximum ses petits camarades pour se voir attribuer les circonstances atténuantes (conseil sans doute de ses avocats)
Je viens de re-lire le livre de Weidinger basé sur le Journal de Marche de la division et sur le livre de Taege "Où est Caïn ?". D'une part, comme officier "d'une association de malfaiteurs", il est curieux que ce suppôt des Waffen SS ait pu trouver un poste d'officier dans la Bundeswehr et dans un service qui l'autorisait à se rendre en uniforme sur le théatre des opérations de la Das Reich. D'autre part, tout ce qu'il rapporte et frappé au coin du bon sens et jamais il ne fait preuve d'un quelconque sentiment de haine vis à vis de la Résistance. Il se contente de rapporter des faits, des témoignages et des extraits de rapports officiels. Comme celui du lieutenant Gerlach qui a précisé à ses chefs les circonstances de son enlèvement et les lieux précis où on l'a emmené. C'est lui qui désignera le village d'Oradour sur Glane.
Autre fait troublant. Alors que le commandement allemand essaie de négocier, le 11 juin et les jours suivants, la libération du commandant Kampfe, qu'on croit vivant,  avec un responsable du maquis, celui-ci chargé de transmettre des propositions, disparait et ne donne plus signe de vie. On retrouvera, longtemps après, une tombe avec une inscription précise disant qu'il s'agit de la scépulture du commandant Kampfe, mort le 10/06/1944, alors que tous les "témoignages" le disaient vivant après le 11/06...
Weidinger évoque contrairement à ce que tu dis la présence de Kahn sur les lieux. Il cite également le témoignage de Matthes, qui, alors qu'il lisait la brochure éditée à Oradour par l'association de la "Mémoire", se voit apostropher par les personnes qui l'entrourent qui lui disent de ne pas croire à tout ce qui y est écrit...
Autres faits à signaler et qui me paraissent quelque peu "curieux"... Comment se fait-il qu'il n'y ait jamais eu de cérémonie officielle avec la présence de détachements militaires sur les lieux ? Comment se fait-il que tous les condamnés "vivants" aient été graciés si peu de temps après leur procés ?

Comme dit Philippe Masson, "les causes n'ont jamais vraiment été élucidées..."
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 19:55 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Sur tes observations , je vais repondre point par point
Selon Masson
... Une seule grande unité, la Das Reich, participera en fin de compte à la lutte contre les résistants.
Toutes les unités allemandes en France ont été plus ou moins impliquées dans la " lutte contre les Resistants" , la liste des massacres , surtout en 44 , est longue , et ce sont surtout les SS qui se distingueront , y compris las "Das Reich " ,
Si tu as bien lu le livre de Masson ,il est loin de douter de la verité officielle , même si certains aspects sont encore obscurs , notamment l'ordre de detruire Oradour !
La Resistance ( pas toute rouge ) etait bien sur presente dans tout le sud ouest et notamment en Limousin , et si à la Liberation il y a eu des excés avérés , il ne sont que le contre coup de la terreur nazie et de la terreur milicienne !
Dans toute révolution , les vainqueurs s'en prennent aux vaincus , les anciens vaincus aux anciens vainqueurs , et ainsi de suite .......selon la fortune des armes !
Tu vas bien sur me sortir une floppée de bouquins sur une " terreur "post liberation , qui a duré quelques semaines , je t'en sortirai dix fois plus sur une terreur qui a duré 4 ans !

Bon , j'arrète là , je reponds d' abord à ton dernier post de 17h52 , arrivé entre temps , et reviendrai pour la suite


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 22:48 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Admin a écrit:
"Libre de toute contrainte" ? Allons Lebel ! Tu sais trés bien dans quel climat s'est déroulé le "procès" de Bordeaux ! Kahn n'avait aucun intérêt à charger la Résistance... Diekmann étant mort, lui-même ayant échappé de peu à la mort, il avait tout intérêt au contraire à charger un maximum ses petits camarades pour se voir attribuer les circonstances atténuantes (conseil sans doute de ses avocats)
Je viens de re-lire le livre de Weidinger basé sur le Journal de Marche de la division et sur le livre de Taege "Où est Caïn ?". D'une part, comme officier "d'une association de malfaiteurs", il est curieux que ce suppôt des Waffen SS ait pu trouver un poste d'officier dans la Bundeswehr et dans un service qui l'autorisait à se rendre en uniforme sur le théatre des opérations de la Das Reich. D'autre part, tout ce qu'il rapporte et frappé au coin du bon sens et jamais il ne fait preuve d'un quelconque sentiment de haine vis à vis de la Résistance. Il se contente de rapporter des faits, des témoignages et des extraits de rapports officiels. Comme celui du lieutenant Gerlach qui a précisé à ses chefs les circonstances de son enlèvement et les lieux précis où on l'a emmené. C'est lui qui désignera le village d'Oradour sur Glane.
Autre fait troublant. Alors que le commandement allemand essaie de négocier, le 11 juin et les jours suivants, la libération du commandant Kampfe, qu'on croit vivant,  avec un responsable du maquis, celui-ci chargé de transmettre des propositions, disparait et ne donne plus signe de vie. On retrouvera, longtemps après, une tombe avec une inscription précise disant qu'il s'agit de la scépulture du commandant Kampfe, mort le 10/06/1944, alors que tous les "témoignages" le disaient vivant après le 11/06...
Weidinger évoque contrairement à ce que tu dis la présence de Kahn sur les lieux. Il cite également le témoignage de Matthes, qui, alors qu'il lisait la brochure éditée à Oradour par l'association de la "Mémoire", se voit apostropher par les personnes qui l'entrourent qui lui disent de ne pas croire à tout ce qui y est écrit...
Autres faits à signaler et qui me paraissent quelque peu "curieux"... Comment se fait-il qu'il n'y ait jamais eu de cérémonie officielle avec la présence de détachements militaires sur les lieux ? Comment se fait-il que tous les condamnés "vivants" aient été graciés si peu de temps après leur procés ?

Comme dit Philippe Masson, "les causes n'ont jamais vraiment été élucidées..."


Là, Admin , tu persistes dans tes affirmations et tes erreurs
1) Otto Kahn , si tu as bien lu sa déposition légale en 1961 , l'a fait devant un tribunal allemand , sans contrainte , et non devant le tribunal de Bordeaux ( en 1953 ) ou il etait contumax
Il ne risque plus rien , grace aux accords des deux pays , et sa declaration n'a que valeur de défense pour la réputation de ses camarades ......et il n'aurait logiquement aucune raison de menager la Resistance ( qui accablait ses camarades ) bien au contraire !
cf mon post à Resistant
2 ) Aprés la guerre , Weidinger resta prisonnier jusqu'en 1951, il n'a pas été inquiété au proces de Bordeaux et " ce suppot des Waffen SS " n'a jamais été reintegré dans la Bundes Wehr , ni n'est revenu sur le theatre de ses " exploits "
Tu confonds avec Matthes ......dont il cite le mysterieux témoignage ou le même Matthes relate sa visite à Oradour , emaillée de commentaires fantaisistes
On n'a d'ailleurs , à part Weidinger ( qui le mentionne d' apés Taege ) , jamais réentendu ce providentiel temoin , ni recueilli d'autres temoignages de ce E. H ......qui aurait pu s'exprimer ailleurs et plus tard !!!
3) Sur Gerlach , son rapport et les commentaires :
http://www.oradour.info/appendix/gerlach1.htm
Weidinger en infère que Oradour etait aux mains des maquisards et etait le siège d'un Etat Major du maquis !
4 ) Dickmann aurait declenché Oradour entre autres raisons pour retrouver Kampfe .....quels temoignages tiennent K. vivant aprés le 11/6 , il y a de nombreuses versions
5) Weidinger évoque contrairement à ce que tu dis la présence de Kahn sur les lieux.
Je n'ai jamais dit ça !

En definitive sur Oradour , à decharge , tu ne peux que me citer le bouquin de Weidinger selon lequel
- on aurait retrouvé des cadavres allemands à l'interieur d' Oradour ainsi qu'une ambulance allemande , avec ses occupants carbonisés , des armes et munitions auraient été saisies .....et autres faits jamais prouvés , sur les circonstances du massacre ...........sans parler des delires de Reynouard qui parle de presence de maquisards et d'affrontements armés , même à l'interieur de l'eglise
Je pourrai demonter piéce par pièce tous ces mensonges ( dont ceux de Weidinger ) , aucun historien serieux n'a pris en compte ces temoignages .....tu peux continuer à t'en gargariser , en pretextant que toute l'Histoire d' Oradour n'est qu' un habillage de la Verité officielle
Tu ne convainc personne .......sauf toi et ton petit clan !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 11:37 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Admin ecrit

Autres faits à signaler et qui me paraissent quelque peu "curieux"... Comment se fait-il qu'il n'y ait jamais eu de cérémonie officielle avec la présence de détachements militaires sur les lieux ?

Faux, c'est Weidinger qui l'ecrit , d'aprés l' affabulation de Matthes
Aprés le verdict de Bordeaux et l'amnistie des " Malgré Nous " , Oradour à renvoyé sa Legion d'Honneur et refusé de s'associer à toute ceremonie officielle .........ce n'etait plus le cas aprés
quelques années , et certainement pas aprés 1965

Comment se fait-il que tous les condamnés "vivants" aient été graciés si peu de temps après leur procés ?

Suite aux mesures d'amnistie visant les alsaciens, et les accords franco allemands


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 13:01 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Non. Il n'y a toujours pas de cérémonie officielle avec participation de détachements militaires à Oradour. Seules les associations d'AC crypto-communistes y organisent des pélérinages "pour la mémoire"... C'est peu !
Tu pourras me dire ce que tu veux, je m'en tiens à ce qu'en dit Philippe Masson: "les causes n'ont jamais été élucidées"...
Et je répète que l'Histoire, telle qu'elle a été écrite par les... vainqueurs en 45, rejetant systématiquement tous les témoignages "à décharge" en les qualifiant de "révisionnistes", ne constitue pas la démonstration de la vérité. Il suffit de lire le "Oradour sur Glane - Vision d'épouvante" rédigé par le Comité du Souvenir, pour s'en convaincre !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 14:13 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Incroyable de mauvaise foi
Sur les dizaines de livres parus sur Oradour ., dont de nombreux historiens ,tous resistancialistes , bien sur ... Admin ne retient que les temoignages " à decharge " d'eminents historiens , comme Weidinger et Reynouard !! et quels autres ?

Et bien evidemment ceux qui cultivent le souvenir d' Oradour ne sont que les " vainqueurs de 39-45 !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 17:42 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Peux tu me citer des ouvrages qui demolissent la thèse resistancialiste ?
A part , bien sur , les très objectifs , Reynouard et Weidinger ? Smile Smile


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 16 Nov - 15:17 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Ou comment jouer les idiots pour faire passer son contradicteur pour un con !!
A ce jeu là tu es trés fort, mais ici ça ne marche pas. Chez tes potes oui!!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 16 Nov - 17:24 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

Ah bon , je fais passer mon contradicteur pour un con !
Mais prouvez moi , preuves en main , que j'ai tort !
A part vos lamentables justifs ( Weidinger et Reynouard ) vous n'avez rien , je repète , Rien !
Alors , venez , je vous attends , avec des arguments solides .....sans pretexter le non dit , la justice des vainqueurs, etc


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 16 Nov - 20:54 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

lebel a écrit:
Incroyable de mauvaise foi Sur les dizaines de livres parus sur Oradour ., dont de nombreux historiens ,tous resistancialistes , bien sur ... Admin ne retient que les temoignages " à decharge " d'eminents historiens , comme Weidinger et Reynouard !! et quels autres ?

Et bien evidemment ceux qui cultivent le souvenir d' Oradour ne sont que les " vainqueurs de 39-45 !




Et Philippe Masson ? Tu l'oublies ? Je suis désolé, la mauvaise foi, elle provient de ceux qui refusent de considérer les témoignages "à décharge", qui refusent d'avoir le moindre doute sur la vérité officielle, qui refusent ne serait-ce que les questions qui peuvent se poser.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 00:34 (2010)    Sujet du message: La verité sur Oradour Répondre en citant

"... Une seule grande unité, la Das Reich, participera en fin de compte à la lutte contre les résistants. Au cours de son transfert en Normandie, elle libérera les restes de la garnison de Guéret, interviendra trop tard à Tulle, où elle se livrera à l'execution d'une centaine d'otages, en représailles, semble-t-il, du massacre d'une quarantaine de soldats allemands. Un de ses bataillons se signalera surtout par le massacre d'Oradour dont les causes n'ont jamais vraiment été élucidées...
Philippe Masson, comme tout historien sèrieux "doute" de la vérité "officielle".


Masson dit que " les causes n'ont vraiment jamais été elucidées " , sans autre précision , et c'est toi qui ajoute qu'il doute de la verité officielle !
En fait dans ce que tu rapportes , il semble assez vague et je vais relire son livre pour pouvoir te confondre........., ce ne sera pas difficile !
Au cours de nos 3 ou 4 derniers echanges , pour ne citer qu'eux , tu profère des enormités
-au sujet de Kahn , tu pretend qu'il a fait sa declaration au procés de Bordeaux et qu'il a chargé ses " petits camarades " , je t'ai prouvé qu'il n'en etait rien !
- sur la presence de militaires français aux ceremonies d' Oradour
Non. Il n'y a toujours pas de cérémonie officielle avec participation de détachements militaires à Oradour. Seules les associations d'AC crypto-communistes y organisent des pélérinages "pour la mémoire"... C'est peu
Pour en avoir le coeur net , j'ai telephoné à la mairie d' Oradour ( 0555031001 ) ou un responsable m'a confirmé qu'il n'y avait qu'une seule ceremonie officielle , le 10 juin de chaque année , et ce , en presence des autorités militaires et civiles
De nombreuses delegations de toutes tendances politiques et des militaires français de toutes unités viennent tout au long de l'année se recueillir à Oradour !

-Toute la lumière n'a pas èté faite au procés de Bordeaux ou n'etaient presents que des lampistes , sans aucun responsable ( à l'abri de l'extradition , morts ou disparus ! )
- Ce procés , malgré tous les temoignages à charge ( et pratiquement aucun à decharge ) a été vite evacué ( tous les condamnés, liberés ) manipulé en haut lieu , au nom de la nouvelle entente France Allemagne , et pour epargner la riche Alsace au detriment du pauvre Limousin !

Maintenant que tu n'aies à m'opposer , à decharge , que les " temoignages du SS Weidinger- qui defend la trés respectable Das Reich et qui n'a jamais integré la Bundeswehr- et son
fantomatique Matthes .......et en plus , les élucubrations du negationniste et neo nazi Reynouard * ........C'est ton affaire , mais ça ne pèse pas lourd !
Ne reste pas dans le vague avec ta " verité officielle " et ta " justice des vainqueurs " , apporte des arguments " à decharge " solides et etayés , là nous pourrions discuter !
Je t'attends , j'ai mes biscuits pour la route ! Smile

* Reynouard , en récusant tous les temoins à charge , en privilegiant la thèse nazie , et dans son echafaudage de " preuves techniques " me fait penser à Faurisson qui nie l' Holocauste et nous enseigne , à l'aide d'experts , que les chambres à gaz n'ont pas existé !!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:52 (2016)    Sujet du message: La verité sur Oradour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com