France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Marguerite Rouffanche
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 19 Déc - 23:46 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

 Tiens Admin , pourquoi n'ecris tu pas à Fouché , ou au centre de la memoire d'oradour , en formulant ta demande d'un ton neutre
, ils te repondront surement ........ça evitera un dialogue de sourds !
                                       Leur reponse sera interessante 


                       http://www.oradour.org/index.php?rubrique=106


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Déc - 23:46 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 08:46 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Tu crois que je t'ai attendu pour le faire ? Je l'ai fait dès que j'ai eu connaissance du livre "Oradour sur Glane - visions d'épouvante", au Comité du Souvenir... J'attends toujours une réponse !
Si nous avons décidé d'ouvrir ce forum, c'est bien parceque nous avons constaté que la chappe de plomb qui recouvrait l'information historique ne pouvait être brisée par des dizaines et des centaines de timbres !
Tu vois, ces photos, qui se suffisent à elles mêmes valent mieux que tous les longs discours et je te remercie de nous avoir donné l'occasion de les publier !
La première montre bien que le "saut" de Marguerite Rouffanche ne pouvait être exécuté sans qu'elle ne subisse quelque dommage. Ce n'était ni un membre des commandos SAS et elle n'était pas équipée des bottes de saut des parachutistes. Comme je l'ai dit à cent reprises, une femme de 50 ans, même une robuste paysanne, habillée comme elle pouvait l'être à l'époque (jupes et mauvaises chaussures de la campagne) n'aurait pu stopper sa chutte sur le glacis, trop pentu pour bloquer le saut et aurait été précipitée sur la route en contrebas.
La seconde, montre qu'un tireur placé sur le terre-plein devant la sacristie, ne peut tirer même à l'horizontale dans le local, mais de bas en haut, donc avec toutes les chances de loger ses balles dans le... plafond. D'ailleurs dans un cas similaire un soldat bien formé, privilégie la grenade au tir de son pistolet-mitrailleur. Or Marguerite Rouffanche dit bien que sa fille a été atteinte d'une balle tirée de l'extérieur...
Je sais, ce sont des "détails techniques" et ça ne t'interesse pas "quant au fond"... Mais ce sont des invraisemblances, qu'une enquête bien faite aurait balayées. Et c'est ce que nous disons. L'enquête qui a été diligentée et qui a donné le procés de Bordeaux a été bâclée !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 10:44 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Ces photos, qui visiblement ne sont pas d'époque, montrent tout de même, les lieux ayant été laissés "en l'état", que des historiens "honnêtes" auraient au moins pu se poser la question sur la validité du témoignage de Mme Rouffanche. Ils ne l'ont pas fait par peur dans doute de se voir claquer les portes de la notoriété.
L'explosion, qui a été assez puissante pour faire envoler la toiture de l'église, ce qui est visible sur les photos noir et blanc prises dans les jours qui ont suivi le massacre, n'a pas été signalée par Mme Rouffanche dans son témoignage, et vous ne trouvez pas ça curieux Lebel ?
J'ai posé une question sur l'affaire Dominici qui elle aussi a semble-t-il protégé la "Résistance" en accablant ce malheureux vieillard, coupable idéal de ce crime barbare.
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Maquisard


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 121
Localisation: Drôme

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 10:59 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Il y a, je dois le reconnaître, des raisons de s'interroger sur ce témoignage. Mais il n'est pas le seul. Et d'autres témoignages corroborent le fait que ce sont des soldats allemands qui ont apporté des explosifs dans l'église, et qu'il ne s'agissait pas de la fameuse "caisse volumineuse" de Madame Rouffanche.
Pour ma part, je pense que des explosifs de plusieurs sortes avec probablement des matières incendiaires (phosphore, carburants...) ont été introduites dans l'église et mises à feu depuis l'extèrieur (grenade ?)
Accuser la Résistance ? C'est également curieux que personne ne soit intervenu dans ce sens. Il devait bien y avoir quelques maquisards "honnêtes", tout de même !
_________________
"On ne transige pas sur la vérité !"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 11:58 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

  Encore une fois , nous n'allons pas discuter ad vitam aeternam sur  le temoignage de MR , je partage l'avis de tous les historiens . Encore une fois , ce temoignage n'a pas été decisif , c' est un element , comme celui des cinq autres surrvivants qui ne fait que renforcer l'idée qu' Oradour fut un massacre programmé , systematique et impitoyable de toute une population par l' Allemand
                                       J'espère que tu es d'accord sur ce point 
       Maquisard pense  , moi également , avec d'autres temoignages , que ce sont les SS qui ont introduit des explosifs dans l'eglise 
                    Accuser la Resistance , Reynouard et les " revisionnistes " l'ont deja fait !
  Je suis bien d'accord que le procés d' Oradour a été baclé , les causes et la responsabilité du massacre ont bien été etablies .........mais le procés s'est embourbé quant à la participation et la responsabilité des alsaciens lorrains .......et le gouvernement , dans la crainte d'un affrontement entre deux provinces ( d'un interet inegal ) et dans le souci de preserver " l'unité nationale " , y a donné la suite qu'on connait !
                        On n'y a jugé que des lampistes , executants volontaires ou non 


         PS  : Admin , à ta place , je ferais 10 , 20 , 30 copies de la même lettre à adresser aux interessés 
               Tu ne risques rien d'essayer , et tu auras bien quelques réponses 
                                             C'est ce que j'aurais fait 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 12:14 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Je te signale gentilment que le sujet de ce chapitre, c'est justement le témoignage de Marguerite Rouffanche. Nous sommes ici, non pour avaliser les contre-vérités de l'Histoire revue et corrigée par les camarades FTP ou gaullistes, mais pour démontrer qu'il existe d'autres façons de voir l'Histoire.
Le pavé dans la marre que nous avons jeté avec ce témoignage bidon prouve, Ô combien, qu'on a maquillé la réalité d'un drame de l'occupation qui se suffisait à lui-même.
Les 624 victimes innocentes d'Oradour méritent toute notre compassion, comme les 69.000 victimes toutes aussi innocentes des bombardements anglo-saxons sur la France ! Voilà ce que nous tenons à dire !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 13:05 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Lebel, ne te défile pas comme ça !
Réponds clairement à cette simple question:

Le témoignage de la mère Rouffange est-il crédible, OUI ou NON ?
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 13:30 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Tu tiens ce temoignage pour une contre verité et tu donnes tes arguments , encore une fois SOIT
Je le tiens pour vrai , avec l'appui de tous les historiens , en notant au passage tes presuppositions 
Nous en sommes là , sans que personne ne daigne intervenir dans notre dialogue , ce que je deplore
En en restant à notre dialogue , il risque de durer longtemps avec dites et redites 
Tu deplaces le debat en evoquant 69000 victimes françaises des bombardements , egalement innocentes comme toutes les victimes civiles  de bombardement , allemands et alliés .......et on pourrait se jeter à la figure , Rotterdam , Coventry , Varsovie , Belgrade , Dresde , Cologne , Hiroshima .......... c'est un autre debat 
     Oradour est un crime , ponctuel et sciemment organisé , en France , et ne relève pas d 'une operation de guerre comme un bombardement ............Restons en là , sans faire d'amalgame !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 13:34 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Fréderic le Grand a écrit:
Lebel, ne te défile pas comme ça !
Réponds clairement à cette simple question:

Le témoignage de la mère Rouffange est-il crédible, OUI ou NON ?


Je ne me suis jamais défilé , je viens d'ecrire et prends le pour une réponse claire et définitive ! :
Tu tiens ce temoignage pour une contre verité et tu donnes tes arguments , encore une fois SOIT
Je le tiens pour vrai , avec l'appui de tous les historiens , en notant au passage tes presuppositions 
Nous en sommes là , sans que personne ne daigne intervenir dans notre dialogue , ce que je deplore
En en restant à notre dialogue , il risque de durer longtemps avec dites et redites 



Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 14:44 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Non, non ! Tu réponds à MA question et par OUI ou par NON !
Admin n'est pas tout seul sur ce coup !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 14:49 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Frédéric, Lebel ne vous répondra pas "clairement"... Car il ne le peut pas ! Nier à l'évidence que le témoignage de Marguerite Rouffanche est truffé d'invraisemblances ? Il le fait depuis le début de ce topic !
Les bombardements de Rotterdam et de Coventry, celà dit en passant n'ont rien de comparables avec les bombardements de masse des Anglà-Saxons, mais c'est un autre sujet.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 15:03 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

ENCORE UNE FOIS OUI , JE TIENS LE TEMOIGNAGE DE MARGUERITE ROUFFANCHE POUR PARFAITEMENT CREDIBLE
Je le tiens pour vrai , avec l'appui de tous les historiens , en notant au passage tes presuppositions 


PS   Tu peux te dispenser du qualificatif méprisant " La mère Rouffanche "
Mme Rouffanche , témoin unanimement réspectée , a souffert physiquement et moralement ( elle a perdu dans ce massacre , son mari , son gendre , ses deux filles et son petit fils )
                            Un peu de respect pour ces morts , au moins !


                           MA REPONSE EST ON NE  PEUT PLUS CLAIRE !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 16:09 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Il va nous refaire le coup de Ségoléne aux Présidentielles lui.
Il va nous jouer les outragées !!
Hé sans rire, tu nous prends vraiment pour des cons lebel !!
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 16:18 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

   Je ne suis nullement outragé , c'est vous qui perdez votre calme et  les pédales , car personne d'autre  ( à part , horresco referens , les " revisionnistes " )  n'appuie votre thèse 
                   Alors , continuez à chanter et à jouer les incompris , si ça vous amuse !


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Lun 20 Déc - 18:31 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Bonjour

Je viens d'apprendre que j'étais désiré.

Je suis hélas fort occupé et peu spécialiste de la question.

J'entends déjà quelques rires gras mais peu importe : chaque historien a un domaine de spécialité et s'aventure malaisément hors de lui dans ses écrits publics.

Donc après ces utiles préalables, je ferai seulement quelques remarques.

Un témoignage n'est rien sans sa date et, si possible, un état des conditions dans lesquelles il a été recueilli. Je n'ai rien lu de tel.

Celui-ci est effectivement riche de contradictions. Il me semble donc assez postérieur aux faits, et appuyé non seulement sur l'expérience visuelle du témoin, mais aussi sur ce qu'il a entendu dire par ailleurs (et Dieu sait si ailleurs est bavard !).

Jean ne me convainc nullement avec son histoire de glacis. Sait-on au juste comment MR a sauté ? Si c'est en s'accrochant par les mains à la fenêtre, les trois mètres sont réduits à un seul. Quant à l'impact des pieds, s'il se produit tout près du mur, il y a peut-être un coin assez plat pour expliquer l'absence de roulade arrière et de blessure.

Le tir "de l'extérieur" : ne pourrait-il pas s'agir de l'extérieur de la sacristie, c'est-à-dire de l'intérieur de l'église ?

Le fait de voir la femme au bébé après avoir gagné le jardin : c'est effectivement contradictoire. Mais l'explication ne pourrait-elle pas résider dans la façon de raconter ? Elle parlerait d'abord de ce qu'elle a fait après son saut -puis se souviendrait de cette vision et y reviendrait (à la vision, pas à l'église !).

On ne peut, comme notre compagnon gendarme, que déplorer le manque de rigueur de l'enquête -comme dans tant de faits divers entachés d'erreurs ou d'incertitudes. Mais tout en le déplorant, on peut aussi remarquer que l'énormité du crime n'incitait pas à enquêter minutieusement : pour chercher quoi ? C'est, comme dans la pseudo-affaire Aubrac de 1997, le négationnisme tardif qui fait remarquer les trous de la connaissance... sans qu'il faille pour autant le suivre sur le chemin de la négation.

Dans mon propre travail d'historien, j'ai abordé Oradour par la bande, lorsque j'ai étudié le meurtre de Mandel et établi tout le premier qu'il était allemand. Il y a ainsi un faisceau de crimes dans les semaines suivant le débarquement, dont la motivation principale, dès lors qu'on se souvient que le nazisme est une dictature centralisée, semble être d'avoir fait claquer un fouet aux oreilles de Pétain pour qu'il marchât droit jusqu'au bout, ce qu'il fit.
Le passage correspondant de mon livre Qui a tué Georges Mandel ? est ici : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=401


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:59 (2016)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 4 sur 10

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com