France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Marguerite Rouffanche
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 13:30 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Le seul qui "s'enfonce" ici, c'est toi lebel.
Quand je dis que le nez dans la m***e tu soutiendrais encore que c'est du chocolat. Tu nous en donnes encore la preuve ici.
Même Delpla, plus honnête que toi sur ce coup là, reconnait les contradictions et les incohérences de ce "témoignage".
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Déc - 13:30 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 14:45 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Tu n'as décidément rien compris ! Et je soulignais par là l'incohérence de ce témoignage !
Comment après avoir fait ce saut prodigieux, sans aucune entorse ni foulure, a-t-elle pu aller j'usqu'au jardin du presbytère et revenir au pied du mur de l'église ! L'incohérence est dans SON témoignage ! pas dans ce que j'en déduis ! Et c'est ce que tout enquêteur sèrieux en aurait déduit.
Or, voilà un "témoignage" qui nous est livré tel quel, qui n'a soulevé aucune remarque des enquêteurs qui n'ont même pas décidé d'une reconstitution ! Et Jean-Jacques Fouché qui entérine, connement !
Laughing
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Avricourt


Hors ligne

Inscrit le: 11 Aoû 2010
Messages: 261
Localisation: Var

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 15:54 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Les photos parlent d'elle-même Lebel ! Il n'est pas besoin d'être un grand spécialiste des enquêtes criminelles pour comprendre que ce que dit Madame Rouffanche à propos de son saut, de son aller-retour TGV et du mitraillage subi par un groupe de trois personnes placées à cinq six mètres de soldats entraînés qui tirent sur elles des rafales de mitraillettes, est un tissus de conneries !

Vous devenez grotesque à force d'insister aussi lourdement !
_________________
Res, non verba.


Revenir en haut
Maquisard


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 121
Localisation: Drôme

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 18:36 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Je ne crois pas qu'il y ait eu des maquisards armés dans le village d'Oradour le 10 juin. Je dis armés parcequ'il est possible que certaines personnes habitant le village aient fait partie du maquis.
Je ne crois pas non plus qu'il y ait eu des armes et des munitions dans les maisons du village. Par contre, il était coutumier dans cette région que certaines églises servent d'entrepôts aux armes et aux explosifs parachutés par Londres. Parceque les Allemands (et oui !) respectaient les lieux saints et qu'ils ne pouvaient imaginer que des curés se fassent complices des "terroristes communistes".
Je pense, après ré-examen des photos, qu'il y a quelques questions à se poser sur la véracité du témoignage Rouffanche.
_________________
"On ne transige pas sur la vérité !"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 19:37 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Il faut bien admettre qu'il n'y a pas eu d'enquête du tout ! Vu l'horreur du drame, tous les gens qui sont venus sur les lieux et qui étaient "proches de la résistance" en ont conclu que ces sauvages de boches avaient délibérément massacré 624 civils innocents. Ils s'en sont tenus aux témoignages des rescapés qui avaient tous en commun une vision trés partielle du drame et qui avaient vécu des heures terribles.
On a donc bâclé purement et simplement l'instruction, pour ne présenter au Tribubal qu'un dossier "à charge", sous la pression terrible du PCF, parti des 75.000 fusillés !

Voilà ce qu'on peut en conclure. Honnêtement et objectivement.
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 21:48 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

@ Admin
 Tu n'as décidément rien compris ! Et je soulignais par là l'incohérence de ce témoignage !
Comment après avoir fait ce saut prodigieux, sans aucune entorse ni foulure, a-t-elle pu aller j'usqu'au jardin du presbytère et revenir au pied du mur de l'église ! L'incohérence est dans SON témoignage ! pas dans ce que j'en déduis ! Et c'est ce que tout enquêteur sèrieux en aurait déduit.
1 ) Tu ne soulignes pas l'incoherence de ce temoignage , mais l'incoherence de ce temoignage ,     selon ton interpretation !
2) Tu te poses la question de savoir "Comment après avoir fait ce saut prodigieux, sans aucune entorse ni foulure, a-t-elle pu aller j'usqu'au jardin du presbytère et revenir au pied du mur de l'église "
        Reprenons ce passage " litigieux " selon Wikipedia 
J'ai fait un saut de plus de trois mètres, puis je me suis enfuie jusqu'au jardin du presbytère. Ayant levé les yeux, je me suis aperçue que j'avais été suivie dans mon escalade par une femme, qui du haut de la fenêtre me tendait son bébé. Elle se laissa choir près de moi. 

Tu ergotes interminablement sur une confusion de prépositions , jusqu' au et vers , qui n'a rien d' antinomique , d'autant que MR fait son temoignage à chaud et encore choquée et qu' on peut lui pardonner cette venielle imperfection dans les termes !


Partant de ta fausse interpretation ,( qui analyserait la pensée intime de MR ! ) tu supposes un invraisemblable scenario que je résume encore : aprés son saut sur le glacis , elle aurait escaladé un muret pour se retrouver sur la route , arriver au jardin , voir la maman , refaire ce chemin en sens inverse pour revenir au pied du mur de l'eglise et revoir la maman chuter ! et tout ça en quelques secondes !!!


        Il suffit de lire le temoignage  de MR pour noter qu'il n'y a aucun hiatus , ni obscurité , dans son récit :
        Aprés sa chute , en voulant s'enfuir , elle voit qu'elle a été suivie par la maman qui , de la fenêtre centrale de l'eglise , lui tend son bébé et se laisse choir prés d'elle .   
Là un esprit sensé aura compris cet enchainement de faits qui n'aura duré , lui , que quelques secondes 
       En aucun cas MR ne fait état ou laisse supposer son "parcours du combattant"
 
 J'aimerais que François nous donne , la dessus , son avis ...........connaissant par avance les commentaires des  Resistant , Frederic , Maréchal .......et toute l'arrière garde d' Admin Smile  














Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 22:13 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

en ont conclu que ces sauvages de boches avaient délibérément massacré 624 civils innocents.
                  Tiendrais tu pour fausse , erronée ou mensongère cette conclusion ?
                          pour ne présenter au Tribubal qu'un dossier "à charge"
 Mais la cause etait entendue , il s'agissait bien du massacre programmé , impitoyable et massif de 624 innocents !
     De quels temoignages à decharge auraient pu beneficier organisateurs et responsables de ce massacre *?
                       ( Admin va surement nous ressortir l'increvable Weidinger ! )


* Tous disparus  , en fuite ou hors d'atteinte .................condamnés à mort , par contumace !


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 23:24 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Et toi tu t'arcboutes sur un témoignage plus que suspect et rocambolesque.
Et dans cette histoire c'est toi qui refuse de voir la vérité en face.
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 00:28 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

        Mais c'est VOUS  qui trouvez ce temoignage suspect et rocambolesque
 Tous les historiens , les temoins , les lecteurs n' ont JAMAIS rien trouvé à redire , depuis 65 ans !
    Et c'est vous qui allez nous reveler la verité , tout seuls , et  avec le soutien de qui ?
                                           Allez , soyez serieux !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 08:40 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Tu nous fait vraiment rigoler Lebel ! Aprés avoir soutenu mordicus que les "témoignages" de Weidinger n'étaient qu'une "affabulation révisionniste", voilà que tu t'accroches à un délire incohérent dont nous avons démontré, ligne après ligne, qu'il ne pouvait correspondre, ni de près ni de loin, à la réalité !
Je veux bien admettre que Marguerite Rouffanche était tellement secouée par ce qu'elle avait vécu, qu'elle était psychologiquement inapte à fournir - en trois fois - le moindre témoignage crédible. Mais alors qu'on ne nous donne pas ce "témoignage" comme pièce à conviction définitive !

Laughing
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 09:08 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Oh la la... L'obstination à ce stade là, c'est pathologique !
Alors Lebel, la "caisse volumineuse" mise à feu par les SS qui explose "de l'intérieur" et qui ne dégage qu'une fumée noire et épaisse, vous y croyiez ?
La femme qui s'assoie, "résignée" sur les marches d'un escalier battu par les tirs des SS, qui a sa fille tuée à côté d'elle, mais qui n'est pas éfleurée par la moindre balle, vous y croyiez ?
Le saut délibéré dans le vide de "plus de trois mètres", avec réception sur un talus trés pentu sans la moindre petite foulure, vous y croyiez ?
La fuite jusqu'au jardin du presbytère, suivie des cris d'une jeune mère et de son bébé "au-dessus de sa tête" sans qu'elle soit retournée sur ses pas, vous y croyiez ?
Le mitraillage, presqu'à bout portant de soldats SS, qui tue mère et enfant sur place, qui blesse de 4/5 balles (suivant les versions) madame Rouffanche, qui parvient malgré tout à s'enfuir vers un jardin planté de petits pois, sans que les dits SS ne l'ait poursuivie, vous y croyiez ?
Et une personne qui se souvient de tout ça "en détail", mais qui "oublie" l'explosion gigantesque qui souffle la toiture de l'église et qui carbonise tous les êtres vivants qui s'y trouvent, vous y croyiez ?

Et au Père Noël, vous y croyiez ?
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 09:42 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Et le cadavre du bébé, retrouvé dans les cabinets du jardin... Qui l'a transporté là, où semble-t-il il aurait été tué ?
Et les photos, d'une redoutable précision, qui montrent, sans aucun commentaire l'incroyable parcourt de Marguerite Rouffance et le peu probable tir de l'extérieur de la sacristie qui pouvait atteindre quelqu'un à l'intérieur !

Comme tu le dis Maréchal, de l'obstination pathologique ! Même Compagnon n'y croit pas !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Briard
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 3 331

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 10:09 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

lebel a écrit:

        Mais c'est VOUS  qui trouvez ce temoignage suspect et rocambolesque
 Tous les historiens , les temoins , les lecteurs n' ont JAMAIS rien trouvé à redire , depuis 65 ans !
    Et c'est vous qui allez nous reveler la verité , tout seuls , et  avec le soutien de qui ?
                                           Allez , soyez serieux !
Il est vrai que se voir étiqueté "révisionniste" voir même "négationniste", ça en fait reculer plus d'un.
Et comme tu le fais avec nous (mais nous on s'en cogne comme de notre première couche) tes "amis" se seraient fait une joie de jeter l'anathème sur quiconque aurait osé remettre en cause ce "témoignage" bidon.
C'est votre façon de "défendre la vérité", salir et trainer dans la boue quiconque ose dire que vos mensonges ne sont pas "VERITE HISTORIQUE" !!

Mais ici, on n'est pas chez tes amis "Histoquiz ou Delogu, ni même chez Delpla. Ils ne font pas la loi ici, ils ne peuvent nous bannir dés l'instant ou on dit la vérité et que l'on pointe du doigt toutes les incohérences que vous voulez faire passer pour "vétités révélées".
_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter.
F Fenelon


Revenir en haut
Compagnon


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2008
Messages: 348
Localisation: Le Pontet

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 11:17 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Allons, Lebel, Allons ! Soyons sèrieux ! N'oubliez pas que j'ai été au GIGN et parachutiste dans ma carrière. Nous passions toutes sortes de tests physiques, et l'atterrissage sur des talus pentus n'était pas sans risque. De la casse, nous en avions, malgré des bottes de saut maintenant bien la cheville.
Si j'avais eu à sauter de cette fenêtre et de toute sa hauteur, j'aurais effectué un RB en me réceptionnant pour me préparer au deuxième saut sur la route en contre-bas. Car il me parait impossible de se réceptionner sèchement sur le talus et de s'y maintenir. L'élan donné par la chute de 3 mètres, vous précipitant que vous le vouliez ou non, vers la route.
Je ne sais pas ce qu'en penseront 1er rcp ou Briard qui sont les parachutistes de ce forum. Et j'aimerai avoir leur avis sur ce point.
_________________
La France a perdu une bataille, mais n'a pas perdu la guerre !


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 11:58 (2010)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

 On peut continuer longtemps , vous , à brandir " vos arguments " , moi à vous dementir 
 Vous vous emportez , furieux d' être incompris , moi , je reste calme , assuré de l'unanimité générale depuis 65 ans
 Personne n'a tenu ce temoignage pour une pièce à conviction définitive , les cinq autres survivants ont aussi temoigné  , l'accusation avait suffisamment d' elements pour etablir la realité de ce massacre et les uniques responsables !
             Demandons son avis d'historien  à François ..........à moins que vous ne le recusiez !
       Et je soutiens en plus que les " temoignages " de Weidinger sont une affabulation plus que revisionniste !
( c'est bizarre que Weidinger ne parle pas du temoignage de MR .....il préfère la "declaration sous serment " de E . Matthes ! )


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2016)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  >
Page 6 sur 10

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com