France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Milice et les délires de lebel
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 20, 21, 22  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 10:18 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Maître Jean,

Toute la documentation montre que Pétain s'attend à ce que l'armistice soit accepté.
Réfléchis un peu (tu en es hautement capable) : quelle traîtrise absolue, de tanner Reynaud depuis le 25 mai pour qu'il le demande, si on s'attend à un refus !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Sep - 10:18 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 13:21 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Parceque Pétain, avec les rapports qui arrivent du "front", voit, comme soldat, que la situation est perdue, que des bons Français tombent, de plus en plus nombreux, qu'il y a des millions de pauvres gens qui fuient sur les routes, que le nombre de prisonniers croit de jour en jour... Pour le soldat qu'il est, il n'y a qu'une seule solution et devant les élucubrations d'un Reynaud piqué aux fesses par De Gaulle, il faut bien qu'il fasse quelque chose !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 16:24 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Je ne comprends pas : insister auprès du chef de gouvernement pour qu'il demande l'armistice alors qu'on pense que Hitler serait bête de l'accorder et ne le fera pas, n'est-ce pas saper en pure perte ce qui reste de volonté de résistance, et agir contre le pays en l'encourageant (si on est entendu) à ne plus se battre, contre l'ennemi le plus déterminé qu'il ait jamais eu ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 16:46 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Mais François, lorsqu'on n'a plus de quoi résister. Qu'est-ce que la "volonté" de résistance pour un soldat lorsqu'il n'a plus de quoi "résister" ?
Ce n'est pas "saper en pure perte" cette "volonté", mais bien défendre le pays avec les derniers moyens dont on dispose pour mettre un terme aux combats sans aller jusqu'à une capitulation ! Je te rappelle qu'un armistice n'est qu'une INTERRUPTION des actes de guerre !
Donc Pétain et Weygand insistent pour que le chef du gouvernement, Paul Reynaud, demande cet armistice, en espérant qu'Hitler l'accepte. Mais personne n'en est sur à 100% ! C'est la vieille théorie du "complot" brandie par les communistes et leurs complices (Albert Bayet) qui prétend que Pétain, d'accord avec Hitler, mijotait dans l'ombre sa prise du pouvoir à l'occasion de la défaite provoquée de l'armée française. Tu sais bien que ceci est complètement faux !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 16:53 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Mais voyons Admin ! Tu sais bien qu'il y avait le "réduit breton" et la manoeuvre qui consistait à emmener 300.000 soldats avec armes et bagages en AFN ! Rien n'était perdu !
Il faut être vraiment con et borné pour ne pas admettre que lorsque la bataille de France a été perdue, il ne restait plus que cette ultime tentative pour arrêter le déferlement de la Wehrmacht ! Donc sauver ce qui pouvait encore l'être en vue d'une reprise future de la guerre...
Les Alliés ont d'ailleurs reconnu que l'armistice de juin 1940 avait été salutaire pour la suite de cette guerre.
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 07:21 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

vous bottez en touche et ne touchez pas en beauté !

Nous en étions à cette contradiction : si A est en train d'écraser B en ayant l'intention, assurée ou probable, de ne pas s'arrêter en route,

-n'est-ce pas du temps et de l'énergie perdus que de demander grâce ? n'est-ce pas, de la part du vice-président du gouvernement, trahison que de harceler le président pour qu'il le fasse ?

-si on demande grâce quand même, la seule excuse envisageable n'est-elle pas qu'on a quelques bonnes raisons de penser que A va s'arrêter ?


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 09:01 (2011)    Sujet du message: Moi trop con. Répondre en citant

 
Citation:
Mais voyons Admin ! Tu sais bien qu'il y avait le "réduit breton" et la manoeuvre qui consistait à emmener 300.000 soldats avec armes et bagages en AFN ! Rien n'était perdu !
Il faut être vraiment con et borné pour ne pas admettre que lorsque la bataille de France a été perdue, il ne restait plus que cette ultime tentative pour arrêter le déferlement de la Wehrmacht ! Donc sauver ce qui pouvait encore l'être en vue d'une reprise future de la guerre...
Les Alliés ont d'ailleurs reconnu que l'armistice de juin 1940 avait été salutaire pour la suite de cette guerre.





Comprenne qui pourra !
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 12:55 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Je regrette ma précédente intervention.
Je n'avais pas vu que Maréchal pratiquait l'ironie.
Excusez-moi.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 14:12 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Je regrette ma précédente intervention.
Je n'avais pas vu que Maréchal pratiquait l'ironie.




......à defaut de pertinence 
Smile


Revenir en haut
Guisan


Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2008
Messages: 87
Localisation: Europe

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 20:16 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

vous restaient si je comprends bien a venir dans le reduit Suisse .. c'est une occasion manquée ....
Laughing


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 09:42 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

boisbouvier a écrit:
Je regrette ma précédente intervention.
Je n'avais pas vu que Maréchal pratiquait l'ironie.
Excusez-moi.


tu es pardonné : elle était tellement légère !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 11:14 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Lorsque Pétain arrive de Madrid et lorsque Weygand vient remplacerl'ignare qui préside aux destinées de notre armée, la situation est déjà fort mal engagée. L'élite de notre armée a été décimée dans les Flandres et les réserves sont engagées partout. Nous n'avons déjà plus d'aviation et les Anglais préfèrent garder chez eux leurs avions car ils ont compris, eux que la bataille était perdue. Donc Weygand essaie de boucher les brèches et l'armée se sacrifie devant les coups de boutoirs des panzerdivisionen qui avancent, jour après jour. Il faut lire les CR d'opérations et les CR des Conseils de Guerre de cette période. Oui, il faut arrêter ça ! Mais Reynaud, titillé par De Gaulle et son "engagement de ne jamais signer d'armistice" auprès des Anglais (engagement qui n'en est pas un d'ailleurs, s'agissant d'un simple communiqué de presse, publié, comme la déclaration de guerre, sans l'appui de l'Assemblée Nationale) retarde l'échéance, même après avoir reçu le télégramme de Roosevelt lui faisant part de ses sincères condoléances.... Pendant ce temps des soldats meurent, des millions de civils fuient sur les routes... La revanche ? Elle ne peut être envisagée que si la France conserve une partie de son territoire, sa flotte, son empire. Donc que si un armistice est signé !
Difficile de comprendre ça ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Guisan


Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2008
Messages: 87
Localisation: Europe

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 11:28 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Le pense en effet qu'au moins il nous faut l'admettre disons au moins une partie de la réflexion de Pétain peut etre considéreée comme décrite ci devant ..

Il traite l'armée comme a Verdun ..  la reléve ...  que je pense il espére dans les années qui suivent ... il reste dans l'esprit VERDUN ...
je sais cela tournera mal ..  mais la réléve c'est son truc ...  y aura méme une reléve des prisonniers , je pense moins glorieuse ,  mais nous sommes toujours dans l'esprit reléve ....

c'est un vieux il sait que le temps finira par apporter une solution ...  cela il ne faut pas lui enlever ....

certe il se soumet a la chance .. mais il vas permettre a d'autres plus jeunes de s'en saisir ...  il sait que tout ou tard les USA voudront protéger leur espace économique ce qu'il font et refont depuis toujours ...


Revenir en haut
boisbouvier


Hors ligne

Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 2 691
Localisation: 75

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 10:40 (2011)    Sujet du message: Calculs Répondre en citant

Les USA n'avaient pas de meilleur moyen de protéger leur espace économique que de vendre des armes aux pays européens et asiatiques en guerre les uns contre les autres. Ils auraient agi en fonction des aléas de la guerre pour faire durer le plus possible une opportunité aussi favorable à leur commerce extérieur.Ils auraient vendu aux Russes et aux Chinois quand les Allemands et les Japonais triomphaient et ensuite aux Allemands et aux Japonais quand ceux-ci reculeraient.
Staline calcula ainsi quand il signa le pacte germano-soviétique. Il pensa que Hitler et les franco-britanniques s'useraient à la tâche de se battre entre eux pendant que lui se préserverait assez pour, à la fin, ramasser, le jackpot. D'où sa déception cruelle quand la France fut vaincue en trois semaines. Il pensait que la guerre durerait comme en 14-18.
_________________
Je me fais une spécialité de défendre la mémoire du Maréchal injustement attaquée.
J'ai "commis" un ouvrage à cet effet:
Pétain, trahison ou sacrifice ?" aux éditions Godefroy de Bouillon.
Je défends aussi Laval.


Revenir en haut
François Delpla


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 1 405
Localisation: France 95

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 12:18 (2011)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel Répondre en citant

Tiens, pour une fois Michel est aussi anti-américain qu'anticommuniste !

Et il a tort dans les deux cas :

-les Etats-Unis ne cherchaient nullement à faire durer les guerres;

-Staline faisait dans son froc devant Hitler et était bien plus soucieux de sauver son pouvoir et son régime que d'un "jackpot" quelconque.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:11 (2016)    Sujet du message: La Milice et les délires de lebel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> 39/45. La seconde Guerre Mondiale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 318, 19, 20, 21, 22  >
Page 19 sur 22

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com