France en Guerres Index du Forum

France en Guerres
Les guerres de la France au XX° Siècle. Parlons en !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Marguerite Rouffanche
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 22:58 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Puisque le fil est verrouillé , permets que je te réponde :
      Sauter de 3 mètres ( hauteur plafond - plancher d'une pièce moderne ) ce n'est pas se jeter d' un balcon ,  c'est tout à fait à la portée d'une robuste  paysanne de 45 ans !
 Et tu admets qu'elle aurait tendu les bras , aprés avoir sauté , à la maman et au bébé ......on est loin de ton précedent scenario !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Juin - 22:58 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 09:30 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Je n'admets rien du tout, et j'ai toujours exprimé des doutes sur un tel témoignage !
Sauter de 3 mètres ? Mais les "plafonds modernes" font 2,40 mètres, et puis ça n'a rien à voir avec sauter d'une fenêtre surplombant un talus incliné à 45° qui lui-même surplombe par un mur de deux mètres environ (d'après les photos qu'on peut en voir) une route bitumée.
C'est Marguerite Rouffanche elle même qui a dit qu'à peine arrivée au sol, elle a vu cette maman lui tendre son bébé par la fenêtre !
Ce qui est troublant, dans cette affaire c'est que le GUIDE même chargé de faire découvrir le site aux visiteurs, ait introduit dans son commentaire, le buisson qui aurait amorti la chute de Mme Rouffanche. J'ai vu les photos publiées à l'époque, et il n'y a aucune trace de buisson sur le talus de l'église !
Même chose pour le confessionnal en contre-plaqué. Le guide, toujours lui, prétend que l'apport d'oxygène du à la démolition des vitraux, a détourné de la chapelle où il était installé, les flammes de l'incendie. N'importe quel pompier, même novice, te dira qu'au contraire, un apport d'oxygène sur un incendie intérieur ne fera que l'alimenter ! D'ailleurs, on recommande aux gens qui se trouveraient dans un appartement où un feu se déclare de fermer portes et fenêtres !

Ces "nouveaux" commentaires ont été vraisemblablement dictés par la nécessité de répondre aux arguments de VR, qui pouvaient inciter les gens à se poser des questions. Reconnaissons qu'ils sont tout de même troublants, non ?
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 10:28 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

  Il faudrait d'abord que tes photos datent de juin ou juillet 44 , ou l'on pourrait constater l' absence ou la presence de buisson! !  MR n'a jamais dit qu' elle avait sauté du mur surplombant la route .......c'est par le talus herbeux qu' elle fuit , ensuite ,  vers le jardin du presbytère 

Revenir en haut
Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 1 138
Localisation: Gard

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 20:09 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Les photos dont je parle sont celles qui furent prises probablement en 44/45 et qui illustrent je crois le livre du "Mémorial". On voit bien la facade de l'église où se trouve la grande fenêtre d'où Mme Rouffanche prétend avoir sauté. Trois mêtres en contrebas on voit un talus herbeux d'une inclinaison d'environ 45° qui abouti à un mur vertical, qui d'après l'échelle doit mesurer environ 2 mètres. Ce mur abouti à une petite route qui semble asphaltée. C'est une photo en noir et blanc, mais qui est parfaitement nette.
Aucune trace de buisson.
Une femme, même une "robuste fermière", qui ne pratique pas l'athlétisme et encore moins de saut à la perche, ne peut sans dommage se recevoir sur le talus en pente et s'y maintenir. La vitesse de la chute doit la faire rouler sur le talus et chuter sur la route... Sans aucune fracture ? Sans aucune entorse ? Or d'après ce qu'elle a dit, elle atterri au pied du mur de l'église (sur le talus donc) et levant la tête voit une femme qui lui tend son bébé et qui s'apprète à suivre le même chemin qu'elle. Ce n'est pas moi qui le dit mais Mme Rouffanche elle-même. Puis, le bébé étant tué par un soldat allemand, elle s'enfuit vers le presbytère, prend 5 balles dans une jambe (concentration du tir au niveau d'une seule jambe !) et va se cacher dans ce fameux jardin, où le soldat n'est même pas tenté de la rejoindre pour l'achever (aucun témoin ne doit survivre)...
Désolé Lebel, mais un tel témoignage ne passerait dans aucun tribunal aujourd'hui !
_________________
Notre vie est- un voyage
Dans l'hiver et dans la nuit,
Nous cherchons notre passage
Dans le Ciel où rien ne luit.

Chanson des Gardes Suisses. 1793


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 21:11 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

    Tu admets déja que Ton interpretation de Son temoignage ne tient pas  ( sauter le talus , courir sur la route et refaire le même chemin ! )
  Transportée le lendemain  à l'hopital de Limoges , MR a été blessée de plusieurs balles ............ou à t'il été mentionné qu' ella été atteinte de 5 balles à la jambe ?
On a discuté d' Oradour et de MR pendant des semaines et tu as verrouillé le sujet ...........on va pas encore en debattre et redire les mêmes choses ..........à moins que tu aies du nouveau Smile


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 08:57 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Il y a effectivement quelque chose de nouveau: les commentaires du "Guide", et les "cinq balles" en font partie, sans doute pour faire plus vrai. Et je ne vois pas où j'aurais admis que "mon interprétation de son témoignage" ne tenait pas ! En effet j'ai toujours exprimé des doutes sur ce témoignage.
D'in côté on nous dit que les SS mettent le feu à l'église et que la chaleur, les flammes et les gaz générés tuent plus de trois cent personnes. D'un autre on nous dit que Madame Rouffanche, réussit à gagner -sans une seule brûlure- l'arrière de l'autel -elle vient de la sacristie- s'empare d'une échelle (qui doit être en bois et qui ne brûle pas), grimpe jusqu'à la fenêtre brisée, saute trois mètres, se reçoit dans une égratignure sur un talus incliné à 45° et lève les yeux vers la fenêtre qu'elle vient de quitter...
C'est du roman feuilleton !
Et pour faire plus "crédible" on nous raconte aujourd'hui qu'il y avait un énorme buisson -il fallait qu'il soit énorme pour amortir la chute- sur le fameux talus ! Mais allons Lebel ! Est-ce que tu peux réfléchir aux invraisemblances de ce "témoignage" ! Ce seul témoignage !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 10:31 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

    Quand on est d'accord avec Reynouard , on peut pretendre que MR n'etait même pas dans l'eglise ,  qu'elle faisait partie de la Resistance et qu'elle cachait des aviateurs alliés !

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 11:00 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Mais il n'est pas nécessaire d'être d'accord avec VR ! Il suffit d'aller sur place visiter les décors de la tragédie !
Et ensuite de lire les "témoignages" qu'on nous présente, pour qu'un esprit un tant soit peu indépendant et doué de réflexion puisse constater les invraisemblances de ces "témoignages" !
Je l'ai dit: ou bien Mme Rouffanche a raison, et alors il faut oublier la thèse de l'incendie ravageur qui carbonise plus de 300 personnes, ou on confirme que les SS, incendient l'église avec des engins adéquates (phosphore, essence, grenades incendiaires, etc...) et Mme Rouffanche a menti !
Lorsque j'étais à Bagnols en Forêt, j'ai côtoyé de trés près des responsables des services incendie du Var et suivi des cours d'information sur les "feux", non seulement de forêts mais sur toutes sortes d'incendies qu'ils étaient amenés à combattre et particulièrement ceux qui se déclenchaient à l'intérieur de locaux (dépôts, hangars etc...) et il en ressortait que ces incendies ne pouvaient être combattus que de l'extérieur, la chaleur, les gaz, et leur auto-combustion étant tels, qu'aucune vie ne pouvait leur résister plus de quelques minutes !
Donc, si tu accordes le moindre crédit au témoignage de cette dame, tu es obligé de dire qu'il n'y avait aucun incendie à l'intérieur de l'église et que seule une trés violente explosion pouvait tuer et carboniser autant de personnes à la foi... Tu donnerais raison à VR !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
Fréderic le Grand


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 617
Localisation: Pyrénées Orientales

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 17:13 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Et Lebel ! Admin se prononce sur la relation d'un témoignage. Et il ne parle de rien d'autre. Alors si tu as quelque chose à dire, tu lui réponds que ce qu'il dit est faux. Sinon tu la ferme !
_________________
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire"
G. Orwell


Revenir en haut
Résistant
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2007
Messages: 1 684
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 17:58 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Si nous devons nous référer au seul témoignage de Marguerite Rouffanche pour savoir ce qui s'est réellement passé dans l'église d'Oradour, il faut bien admettre que c'est insuffisant.
J'ai eu l'occasion de me rendre sur place et effectivement les explications qui étaient données à l'époque (il y a une vingtaine d'années) m'avaient déjà paru sujettes à caution. Alors, si maintenant on a cru bon de les "améliorer" pour les rendre plus crédibles, vous conviendrez mon cher Lebel, qu'il y a matière à réflexion...


Revenir en haut
Maquisard


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 121
Localisation: Drôme

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 19:15 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Oh Maréchal ! C'est tes photos ou celles d'Admin ? C'est vrai que ces photos tout le monde ou presque les a vues. Moi-même je les aies sous les yeux et effectivement comme tu dis et comme dit Admin, il parait difficile de sauter de la fenêtre au talus sans aller se planter sur la route en contre-bas.
Il y a même une photo qui montre la fenêtre de la sacristie qui me parait bien haute pour qu'un soldat puisse tirer des raffales de mitraillette sur des gens qui sont couchés sur le sol de l'autre côté du mur. Les balles devraient aller se foutre dans le plafond.
Non, il y a quelque chose qui ne colle pas dans cette histoire !
_________________
"On ne transige pas sur la vérité !"


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 19:31 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Peu importe Maquisard ! Nous avions présenté ces photos dans le topic consacré à Oradour, et chacun avait pu avoir une idée de la vraisemblance du témoignage de Mme Rouffanche.
Mais, en France, il est tout de même étonnant de voir la différence de traitement entre les 365 victimes d'Oradour et les milliers de victimes tout aussi innocentes des bombardements américains !
Car si les Allemands pouvaient avoir des doutes sur la complicité des habitants d'Oradour avec les maquisards qui les combattaient, on ne peut pas dire que les Français écrasés sous les bombes étaient tous des nazis !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 19:38 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

    
Ne pas faire d'amalgame entre bombardements de terreur ( allemands et alliés ont eu leur part ) bombardements strategiques , avec inevitablement des victimes civiles , et des operations de terreur , de sang froid , comme les "chleuhs" se sont rendus coupables dans les territoires occupés !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 7 510
Localisation: Avignon

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 22:11 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Bombardements stratégiques ? Allons Lebel ne m'oblige pas a te citer les bombardements "tapis de bombes" qui n'ont pas éfleuré la moindre cible "stratégique" ! Tu vois, rien qu'Avignon: 525 civils tués, 800 blessés, en une seule journée... Aucun intérêt stratégique, à part le Palais des Papes... épargné !
Les bombardements alliés étaient bien des bombardements de terreur, les Anglais eux-mêmes l'ont avoué. Evidemment celà a été rapporté par David Irving... Révisionniste ! Même discours de Hans Rumpf dans "La guerre des bombes" Ed Presses de la Cité. Lui est Allemand... Ah... "Comment pouvez vous croire un Allemand ?"

Curieux, tu ne nous a pas sorti l'argument massue: "On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs !" En l'occurence, il y en eut 69.000, des oeufs... Pour quel résultat "stratégique" ? Aucun !
_________________
"Je hais ces mensonges qui vous ont fait tant de mal"


Revenir en haut
lebel


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2008
Messages: 4 566
Localisation: paris

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 22:15 (2011)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche Répondre en citant

Admin a écrit:


Les bombardements alliés étaient bien des bombardements de terreur, l





 et les bombardements allemands de 39-40-41 ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:03 (2016)    Sujet du message: Marguerite Rouffanche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France en Guerres Index du Forum -> France en Guerres -> Bistrot du coin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com